Les nouveautés dans votre médiathèque: 26 mars

26.03.2018

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

 

Les nouveautés du 26 mars:

IMG 20180329 155240 IMG 20180329 160000

   

 

Jeunesse :

Albums :

« Le Bois des Ombres », Joan Aiken, Quentin Blake

           L'ours qui marche en dormant dans la forêt dira-t-il à Alyss le nom de celui qu'elle doit épouser ? La terrible sorcière du Bois des Ombres acceptera-t-elle de remplacer son balai par un aspirateur ? Peut-on appeler la planète Mars avec un radio-téléphone directionnel ? Quelle est cette silhouette sombre qui s'avance sans bruit sur le sol glacé ?

« Les fabuleuses poches d'Angélique Brioche », Quentin Blake

           Nous aimons Angélique Brioche avec son manteau plein de poches! Une poche pour les souris, une pour leur fromage, une autre poche pour les parapluies et une pour les maillots de bain, une poche pour les casseroles, les passoires, les poêles, les fourchettes... ou même un éléphant! Elles sont fabuleuses, les poches de notre Angélique Brioche!

« Les Groneuneux », Michaël Escoffier

          Ces Groneuneux sont à la fois cra-cra et terriblement attachants. En fait on s'y reconnaît un peu. Et pourtant, ils font vraiment n'importe quoi. Ils ne prennent apparemment aucun soin de la planète sur laquelle ils vivent. Partout où ils passent, ce n'est que détritus et destructions... Mais quand ils vont au zoo avec leurs parents et qu'ils découvrent des espèces disparues, dont nous, humains, alors la question se pose ! A quoi ressemblera notre planète dans le futur ? Bon, heureusement, l'auteur nous réconforte : "[...] Pour résumer, et à quelques détails près, Grobix est une planète où il fait bon vivre. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que les Groneuneux y ont élu domicile. Ils ne sont peut-être pas très intelligents, mais ils ne sont pas non plus complètement fous !"

« Hector, l'homme extraordinairement fort », Magali Le Huche

          Capable des exploits les plus incroyables sur la piste du cirque, Hector, l’homme extraordinairement fort, cache sa timidité et son secret au fond de sa caravane. Après son numéro, il s’y réfugie afin de tricoter pour sa bien-aimée…

« Etranges créatures », Cristobal Léon, Cristina Sitja Rubio

          Comment sensibiliser de tout jeunes lecteurs à des questions importantes du monde actuel sans faire de discours ni développer des explications? Tel est le défi que relève magnifiquement ce livre pour les enfants grâce à un graphisme et un scénario vivants, simples, efficaces. L'histoire touche à la fois à des problèmes de justice et de respect de l'environnement, en faisant comprendre que le milieu naturel où nous vivons ne peut être harmonieux qu'en accordant de l'attention à tout ce qui constitue le monde, sans établir de hiérarchie entre la flore, les espèces animales et l'espèce humaine. Le point de vue adopté pour raconter les événements est celui d'un groupe d'animaux habitant une forêt, qui sont témoins de la disparition de leurs "maisons", c'est-à-dire des arbres à l'abri desquels ils logent et qui leur fournissent leur nourriture. Ayant mené leur enquête, ils découvrent que ce sont d'étranges créatures - des hommes, donc - qui ont commis ce vol et débité en tronçons leur habitat. Dès lors, l'enjeu devient, pour les victimes, non seulement d'obtenir réparation, mais surtout de faire évoluer la situation. Et s'il est possible d'entrevoir une chance de résolution des conflits, c'est parce que les "adversaires" ont des intérêts communs à défendre, et donc qu'ils ont les uns et les autres tout à gagner à sortir d'une vision du monde centrée sur eux-mêmes.

« La France sauvage racontée aux enfants », Fabrice Nicolino

          La France est un grand pays sauvage qui s’ignore. Fort de cette conviction, Fabrice Nicolino, écologiste et marcheur, emmène les enfants dans un grand tour de France des sites sauvages. En douze étapes coups de coeur, il partage avec eux ses émotions et ses découvertes, leur raconte les paysages et leur extraordinaire diversité, évoque ses rencontres avec la vie sauvage : plantes, fleurs, insectes, animaux…

- Douze illustrateurs différents se sont rendus sur place pour mettre en images cette échappée belle à la façon d’un carnet de voyage
-Transmettre la richesse et la beauté de ce patrimoine aux enfants

« Le problème avec les ours grognons », Myriam Ouyessad

          Le problème avec les ours grognons, c’est qu’ils ne font que grogner. Ils grognent le matin :— GRRR !! Je ne veux pas me lever ! Je suis encore fatigué ! Ils grognent le soir :
— GRRR !!! Je ne veux pas me coucher ! Je suis encore réveillé ! Les animaux de la forêt en ont assez d’entendre « GRR !! » toute la journée. Ils se réunissent en
secret… L’ours grognon va recevoir une bonne leçon !

« Faim de loup », Eric Pintus

          Encore une histoire qui commence par la faim. Celle qui fait mal au ventre, qui fait mal au cœur, fait mal à la tête, mal partout: la faim, c’est la faim. Loup, décidément pas dans son assiette, tombe dans une fosse, à ours. Il se prépare donc à vendre chèrement sa peau, lorsque les hommes arriveront. Le dénouement est proche puisqu’un bruit de pas se fait entendre, de petits pas, de tout petits pas… Arrive Lapin, poil aux mains, qui va profiter du fait que Loup ne puisse rien lui faire, coincé qu’il est au fond de son trou, pour régler des vieux comptes. Mais jusqu’où ira-t-il ?

 

BD :

« Enola et les animaux extraordinaires, Le Kraken qui avait mauvaise haleine », Joris Chamblain

          Caché au coeur d’un Muséum d’Histoire Naturelle se trouve le cabinet d’Enola, une vétérinaire hors du commun. Sa spécialité ? Les animaux des contes et légendes ! Centaures, trolls et autres licornes n’ont aucun secret pour elle. Avec son compagnon de route Maneki et à l’aide des inventions du génial Archibald, elle parcourt le monde pour soigner les maux des créatures extraordinaires. La petite souris n’est pas passée ? Votre minotaure semble égaré ? Demandez conseil à Enola, elle saura vous aider ! Un Kraken terrorise les pêcheurs et détruit les mâts de leurs bateaux. La capitaine Barbiche part en quête de la récompense offerte à celui qui s’attaquera au poulpe géant. Enola se jette à l’eau pour soigner le kraken ; y arrivera-t-elle avant l’intervention du terrible Barbiche ?

« Les Cosmonautes du futur », Lewis Trondheim, Manu Larcenet

           Ce récit est un récit férocement piégé. Il démarre dans une cour de récréation, puis dans une salle de classe, où la caméra graphique virtuose de Larcenet immobilise très vite deux gamins d'une dizaine d'années : Gildas et Martina. Tout aussi. Gildas (dont le cri de guerre est : "Cosmonaute du futur!") et Marina paraissent simplement un peu intoxiqués par la S.F., le fantastique. Ils voient des robots, des Aliens partout. Pour eux, tout n'est qu'apparences trompeuses. Un grand complot menace tout le monde !.. Le lecteur sourit et s'amuse. Et puis soudain, quelque chose bascule. Le lecteur bascule avec, de manière vertigineuse...

 

Adultes :

BD :

L'intégrale « Ida », Chloé Cruchaudet

           Suisse, 1887. Ida est une vieille fille trentenaire, hypocondriaque et. autoritaire. Lorsque son médecin lui prescrit d'aller respirer l'air marin, Ida découvre que ses symptômes disparaissent. Elle prend goût au voyage et rencontre à Tanger une Occidentale délurée, Fortunée. Engoncées dans leurs robes à crinoline et mues par leur intarissable curiosité, les deux femmes sillonnent l'Afrique.

« La terre des fils », Gipi

           On ne sait rien de ce pays dévasté, hanté par quelques survivants presque animaux, sinon qu’il y a des usines abandonnées et des terres ravagées, des étendues d’eau où surnagent des cadavres de toutes espèces. On ne sait rien, sinon que les champignons y poussent encore et que les cochons s’y épanouissent dans la boue mieux que les hommes. C’est là la terre des fils. Un père et ses fils survivent. Mutique et brusque, il leur apprend à être invincibles en bannissant toute tendresse. Le soir venu, il griffonne un carnet que les enfants illétrés, ne peuvent pas déchiffrer. A sa mort, les jeunes garçons n’ont d’autre but que de trouver quelqu’un qui puisse leur lire les lignes mystérieuses. Confrontés à un monde ravagé où la violence est devenue le seul langage, les adolescents font l’expérience d’une nouvelle perception du monde. Sans nostalgie du monde d’avant, ils portent en eux pourtant l’amour et le respect de l’autre. Chaque rencontre est dangereuse, autant avec les jumeaux Grosse tête qu’avec les Fidèles, adeptes fous furieux du dieu Trokool qui croupissent et sévissent dans un monde néfaste et noir. Mais une caresse a le pouvoir de changer le cours de leur histoire

« L'angélus de midi », Manu Larcenet

          Le célèbre Professor Pedro-Joao Himmelkopf, seul scientifique au monde à sintéresser à la crise de la quarantaine, nous propose de comprendre le comportement de l'humain face à ce douloureux problème. À mi-chemin entre le roman et la bande dessinée, L'Angelus de midi explore à travers un ton inédit chez Manu Larcenet, l'humour et la dérision. Second livre dans la collection Pas vu Pas pris, inauguré avec le maintenant célèbre Critixman.

 

Cuisine :

« Ca chauffe dans mon assiette : des recettes pour sauver le climat », Yves Leers

          Près du tiers de nos émissions de gaz à effet de serre se cachent dans notre frigo : notre alimentation a un impact majeur sur le climat et inversement. Les changements attendus sont de taille, pas question de demeurer les bras croisés. Nous devons – et nous pouvons – nous adapter, à la fois au niveau de la production, de la distribution et de la consommation. Comment ? En limitant l’utilisation de pesticides (fabriqués à partir de pétrole fortement émetteur de CO2), en privilégiant les produits locaux et de saison, en mangeant moins de viande mais plus de légumes, de légumineuses, de fruits… Et ça tombe bien, tout cela est excellent pour notre santé. Il s’agit donc en effet d’une opportunité : celle de vivre mieux, en choisissant les aliments les moins contaminés, les moins industriels, les plus variés et les plus équilibrés. Nous devons nous réapproprier notre alimentation et « retrouver le jeu de cuisiner, c’est bon sur tous les tableaux », explique Olivier Roellinger dans la préface de ce livre dont le cahier de recettes « Bon pour le climat », proposées par des chefs engagés, donne des solutions concrètes pour une cuisine bas carbone savoureuse.

 

Histoire :

« L'archipel du mépris : histoire du camp de Rivesaltes », Joël Mettay

          Enquête sur les sept décennies d'histoire du camp de Rivesaltes, dans les Corbières françaises. De 1939 à 1942, les Espagnols d'abord, puis des Juifs, des tsiganes, des antifascistes chassés de l'Europe entière, y ont été parqués en criminels. Puis les déracinés des décolonisations dans les années soixante, comme les harkis.

 

Romans :

« Le Pain rouge », Marie-Paul Armand »

          Mathilde habite un petit village du Nord. Les évènements qui se préparent dans les grandes villes sont loin de ses préoccupations quotidiennes de fille de paysans. Et pourtant elle va être avec ses voisins plongée au cœur de ce tumulte qui a bouleversé des siècles de règles instaurées. Marie-Paule ARMAND nous entraîne dans les méandres de la Révolution: la persécution des religieux refusant la réforme, celle des nobles, l'incompréhension du petit peuple. Mais aussi les émeutes, les injustices et la violence qu'amènent toutes les grandes idées. Le meilleur des uns se révèle, tandis que d'autres montrent leur face la plus noire

 "Belgravia », Julian Fellowes

           Le 15 juin 1815, le bal devenu légendaire de la duchesse de Richmond réunit à Bruxelles tous les grands noms de la société anglaise. La plupart des beaux officiers présents ce soir-là périront quelques heures plus tard sur le champ de bataille de Waterloo, faisant de cette réception l'une des plus tragiques de l'histoire. Mais cette nuit va aussi bouleverser le destin de Sophia Trenchard, la ravissante fille du responsable de l'intendance du duc de Wellington. Vingt-cinq ans plus tard, les Trenchard, en pleine ascension sociale, se sont installés dans le nouveau quartier de Belgravia et pensaient laisser derrière eux ces terribles événements. Mais dans un monde en mutation où l'aristocratie côtoie désormais la classe émergente des nouveaux riches, certains sont prêts à tout pour que les secrets du passé ne menacent pas leurs privilèges...Amours contrariées, intrigues entre classes sociales, sans oublier le rôle des domestiques : on retrouve dans ce roman tout le talent et le charme de l'auteur de Downton Abbey.

« Le collier rouge », Jean-Christophe Rufin

          Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l'été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte. Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit. Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère. Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes. Trois personnages et, au milieu d'eux, un chien, qui détient la clef du drame... Plein de poésie et de vie, ce court récit, d'une fulgurante simplicité, est aussi un grand roman sur la fidélité. Être loyal à ses amis, se battre pour ceux qu'on aime, est une qualité que nous partageons avec les bêtes. Le propre de l'être humain n'est-il pas d'aller au-delà et de pouvoir aussi reconnaître le frère en celui qui vous combat?

 

Témoignages :

« Cette nuit la mer est noire », Florence Arthaud

          «J'ai basculé en une fraction de seconde. Je suis dans l'eau. Il fait nuit noire. Je suis seule [...]. Dans quelques instants, la mer, ma raison de vivre, va devenir mon tombeau.» Le samedi 29 octobre 2011, alors qu'elle naviguait seule à bord de son voilier, Florence Arthaud tombe à l'eau, au large du cap Corse. Isolée, en pleine nuit, sans gilet de sauvetage, la navigatrice va affronter la mort pendant de longues heures. Elle restera en vie grâce à une série de petits miracles : une lampe frontale, un téléphone portable étanche, du réseau et sa mère qui veillait en pleine nuit. Dans ce livre confession, Florence Arthaud revient sur cet épisode tragique. Elle livre les sentiments, les pensées et les souvenirs qui l'ont accompagnée alors qu'elle se noyait en pleine mer.

« Chroniques au long cours », Isabelle Autissier

          La navigatrice propose une sélection de ses chroniques composées pour la revue«Bateaux». Elle décrit ses souvenirs de voyage les plus marquants, ses lieux de prédilection, la beauté et la singularité des paysages traversés, la faune sauvage qu'elle y a rencontré.

Bonne lecture !