Les nouveautés dans votre médiathèque: 15 mars

15.03.2021

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 15 mars

 IMG 20210317 144527  IMG 20210316 171103

Jeunesse

« Horribles énigmes », Victor Escandell, Ana Gallo

Bienvenue dans les horribles énigmes en te plongeant dans ce livre maléfique, découvre les personnages d'épouvantes de l'histoire. Rends visite à Frankenstein terré dans sa cachette. Apprends à te protéger des sorcières. Résous le secret de la momie. En solo ou en équipe, deviens un vrai détective ! Observe, réfléchis avec méthode, fait appel à ton sens de l'observation, à ta logique, et à ton intuition !

 

Albums

« Nos chemins », Irène Bonacina

Sans carte, sans guide, Mami Babka et Petit Ourse inventent leur chemin. Par dessus les rivières, à travers les montagnes, elles progressent et rien n’arrête leur élan vers l’inconnu. Elles sont libres. Puis, un soir, Mami Babka s’allonge dans la neige pour toujours. Elle a touché l’horizon qu’elle cherchait : ici, sous les étoiles, s’arrête son chemin. Au matin, dans une barque où elle pose sa lanterne, Petite Ourse part seule sur le fleuve. Est-ce le vent ou Mami Babka qui lui souffle : « Va, Petite Ourse, va, le chemin t’attend ! ». Plus tard, dans l’eau, des clapotis et des rires : Petite Ourse rencontre Oumi. Et si désormais elles allaient ensemble vers le grand large ? Leurs deux chemins ne feraient plus qu’un… Irène Bonacina, formée à l’école Estienne, aux Arts Décoratifs de Strasbourg et aux Beaux-Arts de Bratislava est illustratrice pour la littérature jeunesse depuis 2009. La transparence des encres couleurs, le fusain, la gravure, lui permettent d’exprimer des univers variés et de chercher à la fois la finesse du trait et la matière. Elle aime aussi créer des rencontres-ateliers pour les enfants ou les étudiants dans l’enseignement supérieur. Elle réalise avec Nos Chemins, un livre unique. Elle y compose ses images sur des papiers déchirés, peints, superposés et rétroéclairés.

« Lotte, fille pirate », Sandrine Bonini, Audrey Spiry

Lotte n’est pas une fille comme les autres : dès qu’elle met un pied hors de la ferme de ses parents, en pleine savane africaine, elle file dans son repaire secret retrouver son ami le toucan, Igor l’oiseau de feu – grand danseur de son état. Elle n’a peur de rien, Lotte : ni d’Achille le lion ni d’Horace l’énorme éléphant. Avec eux, elle mène une existence de pirate entre réel et imaginaire, explorations magiques et collections de trésors trouvés dans la nature. Jusqu’au jour où la rivière, la vraie, déborde encore plus que son imagination…

« Le chat de Gustav Klimt », Bérénice Capatti, Octavia Monaco

            « Allez, entre, ne sois pas timide. Cette étrange odeur que tu sens, c'est celle de la peinture, de l'huile et des toiles... » : le chat préféré de Klimt nous invite à découvrir l'univers de son maître exceptionnel, qui passa sa vie à Vienne, de 1862 à 1918. À travers de magnifiques illustrations, on se laisse ainsi guider au fil de la vie et de l'oeuvre de ce peintre en constante recherche, chef de file du groupe « Sécession », fortement imprégné de l'Art Nouveau. Cet album de « vulgarisation » dévoile un Gustav Klimt tour à tour concentré ou rêveur, au travail ou en vacances, peu économe et très généreux, approuvé ou contesté... Compagnon-témoin, le chat de Klimt nous donne à voir avec malice des petits secrets de son maître, mais nous fait également partager les interrogations et les doutes d'un peintre qui, de formation académique, traversa plusieurs périodes de création, avant d'apparaître comme un précurseur des mouvements avant-gardistes du début du XXè siècle.

« Le conte du prince en deux », Olivier Douzou, Frédérique Bertrand

               Tout commence par un micro-trottoir : faut-il être pour ou contre la fessée ? Les parents comme les enfants prennent position. Un enfant se présente enfin et utilise un conte pour évoquer sa propre expérience, l'histoire peut alors commencer : Il était une fois un roi qui colla à son fils une fessée si forte qu'il le partagea en deux. Une des deux moitiés se présentait au peuple de profil, l'autre moitié révoltée était enfermée dans une tour... Cet album interroge autant sur la notion de correction, de pouvoir que sur les frontières entre l'autorité et la violence. Quand le livre se referme, le débat (d'actualité) peut s'ouvrir. 

« Le grand imagier des petits », Ole Könnecke                                  

                   Dans un imagier, il y a des objets de la vie quotidienne, des ustensiles, des vêtements, des fleurs, des animaux, des aliments. Dans un grand imagier, il y a en plus des meubles, des détails, des actions, des saisons, des paysages, des instruments de musique, et même des mots très difficiles à prononcer, comme « excavatrice » ou « glockenspiel », parce que, si on n’apprend pas à le faire à trois ans, ce sera encore plus dur après. Dans cet imagier-là, il y a en prime le style clair, net et coloré du père de nos héros chéris, Anton et Lola.                                                 

« Lucie est partie », Sebastian Loth

               Chaque jour, Zelda rendait visite à son amie Lucie. Elles partageaient tout : leurs lectures, leurs jeux, leurs découvertes. Mais un jour, Lucie disparut... " Elle est partie pour un très long voyage ", expliquèrent les autres oies à Zelda. Mais Zelda ne comprit pas... Voici l'histoire drôle et poignante d'une amitié qui jamais ne s'éteindra.

« Bonjour printemps », Didier Lévy, Fleur Oury

Un matin de printemps, la maison de cette petite famille de blaireau se met tout doucement à grandir, à pousser, à bourgeonner. Des petits changements d'abord imperceptibles puis un peu perturbants. Drôles de moments que ceux où on a l'impression d'être la seule à ne pas changer. Le ventre de maman s'arrondit, celui de papa aussi. Il faudra beaucoup de tendresse, des mots qui éclairent et qui rassurent la nuit, et du temps pour que voilà, un matin,… on se retrouve grande sœur, le cœur gonflé d'amour… Un album tout en tendresse pour faire face aux grands bouleversements de la vie comme celui de la venue d'un petit frère ou d'une petite sœur.

« Sapristi », Zidrou, David Merveille

Sapristi est un petit caneton qui vit à la ferme. Mais il n'a pas envie de dire "coin-coin" comme ses parents, alors que tous les enfants imitent le cri de leurs parents (la vache, la chèvre, le cochon,...). Alors le fermier le tue. Mais la voix de Sapristi va bientôt trouver un nouvel écho...

 

BDs

« Enola et les animaux extraordinaires. Le grifon qui avait une araignée au plafon», Joris Chamblain, Lucile Thibaudier

Au cirque, c’est le grand jour ! Tout le monde s’affaire avant la grande première. Monsieur Loyal supervise les dernières répétitions, notamment celle où sa fille, Sélène, se produit en tant que voltigeuse principale. Son compagnon pour le numéro ? Grif, un griffon qui l’accompagne depuis sa plus tendre enfance. Malheureusement, celui-ci se blesse pendant les essais. Son aile est cassée. Enola est appelée pour venir l’ausculter. En arrivant, la vétusté du cirque lui saute aux yeux tout comme la cage où Grif est gardé. Cette histoire ne présage rien de bon pour Enola et Maneki.

L’intégrale « Louca », Bruno Dequier

            Piètre sportif, mauvais élève, menteur, et maladroit avec les filles, Louca est une catastrophe ambulante. Heureusement, il va recevoir un coup de main de Nathan, beau garçon, super doué au foot, intelligent, drôle... bref, le coach idéal pour permettre à Louca de se reprendre en main et de remporter le match sur le terrain comme dans la vie. À un détail près : Nathan est mort et c'est son fantôme qui va entraîner Louca...

« Boule à zéro. Le gang des crocodiles », Ernst, Zidrou

Les aventures pleines d'humour et de tendresse d'une petite fille hospitalisée. Bonjour, je m'appelle Zita, mais ici, à l'hôpital La Gaufre, tout le monde m'appelle « Boule à zéro ». Je souffre d'une leucémie. Ma seule consolation d'être à l'hosto, c'est Mama Kigali. Mama Kigali est conteuse professionnelle. Les histoires, elle les raconte comme personne ! Aujourd'hui, elle nous a conté une vieille légende africaine selon laquelle la personne malade qui arriverait à toucher la queue d'un crocodile serait guérie instantanément. Vous allez sans doute me dire que je ferais mieux de ne pas croire à cette histoire de crocodile à la queue miraculeuse. Pourquoi pas, après tout ? J'ai bien cru à tous ces traitements que les docteurs m'ont infligés pendant des années. Et regardez où j'en suis !

 

Méditation

« Dix exercices pour bouger en pleine conscience pour les enfants », Thich Nhat Hanh

Qui a dit que méditer, c'était rester assis ? Méditer, c'est aussi se lever, explorer ses sensations et se sentir à l'aise dans son corps. Pour cela, il faut bouger ! Thich Nhat Hanh propose dix exercices, pour tester ses appuis, s'étirer, tenir en équilibre, travailler sa respiration... pour un corps en pleine forme et un esprit curieux, attentif à chaque mouvement. Car, lorsqu'on vit l'instant présent et qu'on fait la paix en soi, c'est plus facile d'être en paix avec le monde qui nous entoure.

 

Romans

« Mon chien est raciste », Audren, Clément Oubrerie

Un dimanche en se rendant au cinéma, Maël, 10 ans, trouve un adorable petit chien sur son paillasson. Puisqu'il n'a l'air d'être à personne, Maël et sa famille l'adoptent et le baptisent Minou. Mais ce petit chien a parfois un comportement très étrange, il grogne, s'agite et tente de mordre selon une logique qui lui est propre... parfois il veut même attaquer le téléviseur ! Jusqu'au jour où les voisins de paliers de Maël comprennent ce qui se passe... Minou est raciste, il n'aboie que contre les gens à la peau foncée ! Catastrophe, Maël et ses parents sont très gênés. Maël se pose beaucoup de questions : peut-il continuer à aimer son chien ? Peut-on être à la fois intelligent, gentil et raciste ? Peut-on désapprendre à être raciste ? Et comment faire comprendre aux autres que ce n'est pas parce que leur chien est raciste que Maël et sa famille le sont aussi ?

« Le match des dinosaures », Dankerleroux

Albon l'iguanodon adore les noix de coco. Il vient justement d'en trouver une, bien dodue, énorme ! Mais Pat le tricératops la veut aussi... Une seule solution pour savoir qui la mangera : organiser le match des dinosaures. Buuuutttt!        

« Chien pourri ! est amoureux », Colas Gutman, Marc Boutavant

Chien Pourri est amoureux ! Ses puces et lui ont eu le coup de foudre pour Sanchichi, une petite chienne pouilleuse et, heureusement pour lui, bigleuse. Le Manuel du Séducteur à la patte, Chien Pourri se lance à sa conquête, mais, comme il comprend tout de travers, le pire est à craindre. Va-t-il la traiter de grosse saucisse ou la kidnapper dans un sac-poubelle ?

 

Adultes

« Celle qui a dit fuck ! Journal d’une imparfaite qui décide d’en finir avec les prises de tête », Anne-Sophie Lesage, Fanny Lesage

            Le journal d’une jeune imparfaite qui décide d’en finir avec les prises de tête : à travers ses chroniques pleines de piquant, de nombreuses pistes, des rituels express et des outils pour assumer une féminité décomplexée. Oser dire « Fuck », ça se travaille… Beyoncé ne s’est pas faite en un jour ! Moi, c’est Alice, jeune femme attachiante (si j’en crois mon entourage) qui a des rêves plein la tête. Pourtant, j’ai l’impression de subir ma vie plutôt que de la vivre vraiment ! J’ai une fâcheuse tendance à me mettre la pression, à être trop exigeante avec moi-même, à culpabiliser pour tout et surtout pour rien (#chargementale), et à courir après cette fucking perfection ! Mon quotidien n’est plus que to-do lists et longues heures de réflexion sous la douche : Comment être à la fois la Caroline Ingalls de mon foyer et l’Oprah Winfrey de mon job ? Comment assurer le bien-être de ma future progéniture alors que j’ai laissé mon chat s’enfuir au bout de trois jours ? Comment garder le piquant de mon couple tout en m’enfilant le soir cinq épisodes de Game of Thrones… dans mon pyjama de la honte ?

 

BDs   

L’intégrale « Lys», Centomo, Dalena, Maddaleni, Basile

Nous sommes en 2050... rien ne semble avoir changé... Sauf peut-être qu'il n'y a plus d'animaux. Le monde s'est transformé, le territoire vaincu par l'avancée de la mer est meurtri par les calamités climatiques ; la société riche vit protégée dans de grandes métropoles-pilotis écologiquement propres d'où il vaut mieux ne pas sortir. Pourtant, la vie quotidienne de Lues, une fille de quinze ans, partagée entre l'école, les amitiés et les premières amours, ne semble pas très différente de celle de notre temps... Rien n'est différent, vraiment ? Sauf ce qui lui arrive les nuits de pleine lune...

L’intégrale «  Dent d’ours», Yann, Henriet

Quand Max est mis aux arrêts pour trahison, sa vie bascule. Pilote dans l'US Air Force, Max dit "le Polak" a émigré aux États-Unis pour fuir la persécution nazie en Europe. Né en Haute-Silésie, de famille juive polonaise, Max s'est engagé dans l'armée américaine, où il sert sur une base aérienne du Pacifique. Pris pour un autre, il est soupçonné d'être un espion nazi, victime de sa ressemblance avec l'Allemand Werner Zweiköpfiger , né comme lui en Haute-Silésie, et qu'il a effectivement connu quand il était enfant, lorsqu'il rêvait d'aviation avec lui et la petite Hanna. Rapidement innocenté, il va devoir néanmoins accepter une mission à hauts risques pour laver son nom et sa réputation : prendre en chasse et abattre Hanna Reitsch, pilote d'élite de la Luftwaffe... qui n'est autre que son amie d'enfance. Tout à la fois drame psychologique, aventure réaliste et histoire d'espionnage, ce récit de Yann et Henriet se caractérise par le soin documentaire que les auteurs ont apporté tant à la réalité historique qu'aux détails techniques des avions de la Seconde Guerre mondiale.

 

Biographie

« Noire, la vie méconnue de Claudette Colvin », Emilie Plateau

Prenez une profonde inspiration, soufflez et suivez ma voix. Quittez le lieu qui est le vôtre, quittez le 21e siècle. Vous voici dans les années 1950 au sud des États-Unis, à Montgomery, en Alabama. Désormais, vous êtes Claudette Colvin, une jeune adolescente noire. Ici, noirs et blancs vivent dans la ségrégation. Ici, être noir c'est n'avoir aucun droit. Mais, le 2 mars 1955, Claudette Colvin, qui n'a que 15 ans, refuse de céder sa place à une passagère blanche dans le bus. 9 mois avant Rosa Parks, elle devient la première noire à plaider non coupable et à poursuivre la ville en justice. Et pourtant, son nom tombera dans l'oubli. Voici son histoire...

 

Evasion

« Voies vertes de France. Le bonheur en roue libre », Michel Bonduelle

Une sélection des plus beaux parcours français. Des balades en Picardie, Ardennes, Normandie, Val de Loire, Bretagne, Aquitaine, Midi-Pyrénées, Bourgogne, Franche-Comté, Lorraine, Provence, Rhône-Alpes ou Île-de-France (voir sommaire joint) Une carte de France avec tous les parcours. Pour le vélo mais aussi le roller. Michel Bonduelle n'a eu de cesse de parcourir la France depuis deux décennies à VTT, sur l'eau, à ski, en parapente, à pied. Il a été le rédacteur en chef des magazines Vital et Détours en France, et est l'auteur aux Editions Ouest-France de nombreux guides sur les voies vertes à vélo, un sujet qui le passionne et dont il est un des spécialistes en France.

 

Histoire

« Anarchie, une histoire de révoltes », Claude Faber

Doux rêveurs ou véritables instaurateurs d'une société nouvelle, les anarchistes ont participé à tous les combats révolutionnaires. Leur esprit libertaire habite encore les grands mouvements contestataires d'aujourd'hui.

« Le peuple introuvable, histoire de la représentation démocratique en France », Pierre Rosanvallon

La démocratie constitue, depuis deux siècles, l'horizon du bien politique. Mais elle semble en même temps inachevée ou trahie. Une des principales raisons de ce malaise tient à une difficulté de figuration : l'avènement d'un monde d'individus rend la société moins lisible en ses différences. Il y a ainsi une tension qui se noue entre l'évidence du principe politique de la démocratie et le caractère plus incertain de son fondement sociologique. Le peuple est sacré souverain au moment où il paraît plus insaisissable. Dès le départ, le problème des conditions d'une «bonne» représentation politique s'est posé et il n'a pas cessé depuis. Pierre Rosanvallon s'attache à construire l'histoire de cette question.

 

Romans

L’intégrale «Les enfants de la terre», Jean M. Auel

Il y a 35 000 ans, une longue période glaciaire s'achève et la Terre commence à se réchauffer. Lentement, durant des millénaires, l'homme s'est peu à peu dégagé de la bête et il apparaît à peu près tel qu'il est aujourd'hui. Il connaît l'outil, le feu, le vêtement. Il fabrique des armes pour chasser, aménage des grottes pour s'abriter. Dans le chaos de la nature, il est parvenu à créer un peu d'harmonie. En ces premiers temps du monde, Ayla, une fillette de cinq ans, échappe à un tremblement de terre et se sort des griffes d'un lion pour se réfugier auprès d'un clan étranger. On l'adopte. Très vite, les gestes et les paroles d'Ayla suscitent l'étonnement et l'inquiétude.

« Rendez-vous à Calcutta », Barbara Cartland

Quand Mavina hérite de son oncle, elle n'a qu'une idée : réaliser enfin son rêve ! Partir aux Indes pour retrouver la tombe de son père, officier des services secrets de Sa Majesté, tué dans des circonstances mystérieuses. Mais pour une jeune fille seule, un tel voyage n'est pas sans danger : à peine a-t-elle embarqué sur le bateau qui doit la conduire à Calcutta qu'elle est importunée par un individu. Terrorisée, elle se réfugie sur le pont des premières classes. Soudain, une voix dans son dos : Mademoiselle... Mavina sursaute. Il l'a donc suivie jusqu'ici ? Mais non, l'homme qui s'adresse à elle est anglais, et fort poli. D'emblée, elle lui fait confiance...

« La dame de Reykjavik », Ragnar Jonasson

Hulda a tout donné à sa carrière. Mais en faisant toujours cavalier seul. Elle a beau être une des meilleures enquêtrices du poste de police de Reykjavik, à soixante-quatre ans, sa direction la pousse vers la sortie. La perspective de la retraite l'affole. Tout ce temps et cette solitude qui s'offrent à elle, c'est la porte ouverte aux vieux démons et aux secrets tragiques qu'elle refoule depuis toujours. Et ses échappées dans la magnificence des paysages islandais, pour respirer à plein poumons la sauvagerie de son île, ne suffiront plus, cette fois. Alors, comme une dernière faveur, elle demande à son patron de rouvrir une affaire non résolue. Elle n'a que quinze jours devant elle. Mais l'enquête sur la mort d'Elena, une jeune russe demandeuse d'asile, bâclée par un de ses collègues, va s'avérer bien plus complexe et risquée que prévu. Hulda a-t-elle vraiment pesé tous les risques ?

« Les disparus de la lagune», Donna Leon

Surmené et épuisé, le commissaire Brunetti décide de prendre des vacances. Loin de Paola et de la questure, il s'offre un séjour en solitaire dans une villa de l'ïle de Sant'Erasmo. Au programme : ramer sur la lagune et ne penser à rien. Sa retraite tourne court quand le gardien de la propriété disparaît. Contraint de mener l'enquête, Brunetti voit ses vacances virer au cauchemar. Et dans les brumes de la laguna vénitienne, de bien vilains secrets refont surface...       

« Le mystère Fulcanelli», Henri Loevenbruck

Après plusieurs meurtres mystérieux et le vol d'un manuscrit, Ari Mackenzie accepte de mener l'enquête dans les milieux ésotériques afin de percer le mystère de l'identité du plus mystérieux alchimiste du XXe siècle : Fulcanelli.

« Le maître des abeilles », Henri Vincenot

Le Bourguignon de Paris Louis Châgniot assiste en rêve à l'effondrement de sa vieille maison familiale. Il y voit un signe prémonitoire et décide de «vivre sa vie». Il retourne à Montfranc-le-Haut, avec son fils Loulou, étudiant à la dérive, toxicomane. Il retrouve dans son village natal une pléiade de personnages hauts en couleur, que domine la figure de Balthazar, le maître des abeilles. Celui-ci fera découvrir à Loulou à la fois les valeurs fondamentales de l'existence et l'amour, en la personne de la radieuse Catherine. Tout le roman se passe pendant la semaine sainte, au moment de l'explosion du printemps, ce qui permet à Vincenot de marier l'ancienne culture païenne et la spiritualité chrétienne, et de célébrer ainsi pleinement sa Bourgogne, de nous en communiquer jusqu'à la sensation physique.

« Le secret des trois soeurs », Louis-Olivier Vitté

Dans un village du Limousin, sur les rives de la Dordogne, au lendemain de la Grande Guerre... Trois soeurs, Adélaïde, Emeline et Marie, tiennent une auberge de bonne réputation. Il n'est pas un client - voisin, gabarier - qui ne se rêve patron aubergiste, choyé par ces excellentes cuisinières, d'humeur égale et... célibataires, même quand l'arrivée de deux voyageurs, ingénieurs, vient perturber les habitudes des fidèles. Un matin d'hiver, pourtant, l'établissement ferme. Comme chaque année, à la même époque, les soeurs disparaissent quelques semaines durant, laissant voyageurs et villageois presque orphelins. Où et pourquoi partent-elles ainsi sans rien dire ? Tous sont torturés par le doute et la jalousie...

«Le Paradis perdu de Mercury», Brad Watson

Finus Bates est tombé amoureux de l’élégante Birdie Wells, un jour de 1917 où il l’a vue faire la roue, toute nue au milieu des arbres, aux environs de Mercury, petite ville endormie du Mississippi. Il a continué de l’aimer quatre-vingts ans durant : pendant leurs mariages respectifs, au moment de la mort mystérieuse et prématurée de Earl, le mari volage de Birdie. Somptueuse peinture de l’amitié de toute une vie, d’une passion toujours vive, d’affrontements conjugaux et de compromis, de l’âge qui vient, Le Paradis perdu de Mercury dépeint brillamment les bonheurs de l’existence. Un monde superbe, merveilleusement décrit [...]. Un livre qui fascine par sa puissance, sa maîtrise et son propos. François Busnel, Lire. À l’instar des grands romans de Faulkner, de Giono ou de García Márquez, Le Paradis perdu de Mercury nous parle d’un lieu minuscule qui, par la grâce de l’écriture, l’envoûtement du récit, est aussi vaste que le monde, aussi familier que nos propres vies.

« Canyons», Samuel Western

Idaho, 1970. Ward Fall, sa petite amie Gwen, et Eric, le frère jumeau de cette dernière, partent chasser sous un ciel d'azur. La vie semble sourire à ces trois jeunes gens insouciants, à peine sortis de l'adolescence. Mais par un coup cruel du destin Ward tue accidentellement Gwen et anéantit ainsi à tout jamais leur avenir. Vingt-cinq ans plus tard, Ward, abîmé par l'alcool et hanté par le passé, recroise la route d'Eric. Sa rage intérieure a consumé son talent de musicien et a fait le vide autour de lui. Le moment est désormais venu pour chacun d'affronter ses démons, et Ward invite Eric à une partie de chasse dans son ranch au pied des Bighorn mountains. Les deux hommes se préparent alors à une nouvelle expédition : Ward espère y trouver sa rédemption, Eric sa vengeance.

Bonne lecture !