Les nouveautés dans votre bibliothèque: 2 novembre

02.11.2021

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 2 novembre

 

                     20211103 145040 
                     20211103 145552

Jeunesse

Albums

« Chats contre voleurs», Russell Ayt

            Trois voleurs lorgnent sur une maison vide qu'ils imaginent remplie de trésors... Ils se glissent à l'intérieur à la recherche du butin, mais sans savoir qu'ils sont surveillés en cachette par deux matous bien plus futés qu'eux. Les deux chats-espions contre-attaquent en dispersant des pièges dans chaque pièce : patte à ressorts, lanceur de bac à litière, trappes ou carton anti-évasion : ils ont tout prévu ! Tout pour protéger le plus précieux trésor que renferme cette grande maison... Leur réserve de boîte à sardines !

« La graine d’Arc-en-ciel », Benoît Charlat                        

               La recette est simple : il suffit d’avoir une graine d’arc-en-ciel, de la terre, de l’eau, savoir un peu jardiner et… avoir un tout petit peu de chance !

«Les bonnes manières », Babette Cole

            - Maintenant que vous êtes grands, dit la comtesse Lupin à ses enfants, il est temps pour vous d'apprendre l'art du savoir-vivre.

- Qu'est-ce que cela veut dire, chère mère ? demande la petite Marie-Charlotte.
- Cela signifie se comporter en chien bien élevé, afin de plaire à chacun, répond la comtesse.
La comtesse Lupin, aristocrate, lévrier d’Écosse et mère de famille nombreuse, enseigne les bonnes manières à ses enfants. Tout ce qu'il faut savoir sur l'étiquette...

«Loupy le lapin », Ame Dyckman, Zachariah OHora

Un bébé loup est adopté par la famille Lapin. Ce qui n'est pas du tout du goût de Lili, enfant unique. Elle a très peur de perdre sa place de chouchou. Elle a surtout très peur de se faire croquer par son nouveau petit frère!

«Et… », Philippe Jalbert

               Non, non non ! Ne touche pas le papillon. Sinon, il va s'envoler et... Ce papillon va faire tomber un pétale de fleur et... Ce pétale de fleur coupera le fil d'une araignée, et... Que va-t-il se passer après ?

« Dragons, un livre à toucher», Gwen Keraval

As-tu déjà touché des écailles de dragons ? Sais-tu qu'ils naissent dans des oeufs ? Connais-tu le knucker ou la vouivre ? Pour tout savoir sur les dragons, pars à leur découverte... du bout des doigts !

«Maman à l’école», Eric Veillé, Pauline Martin

            Récit à la première personne du premier jour d'école d'une petite fille qui souhaite que sa maman reste avec elle. La maman obtempère, mais elle a du mal avec les activités de l'école maternelle !

 

BDs

« Lothaire Flammes. La sentinelle déchue», Marianne Alexandre

            L'Ordre des Shamans a appris que Lothaire Flammes, le chasseur de monstres et sa sentinelle Chatterton, avaient libéré la Furie Adéphage qu'ils avaient capturée.
Maera, la redoutable shaman est donc envoyée pour arrêter Lothaire. Commence alors pour nos héros, une fuite mêlée de remises en questions et ponctuées de rencontres.
Parmi elles, un étrange loup nommé Wolfgang qui s'avère être une mystérieuse sentinelle déchue...

« Les Dinosaures en bd», Plumeri, Bloz

La premiere bande dessinee pour tout savoir sur les dinosaures en rigolant. En compagnie du paleontologue loufoque Indino Jones, decouvrez les dinosaures dans la bonne humeur: Plus qu'une simple BD d'humour, des gags bases sur les recherches paleontologiques recentes ! Toutes les facettes de la vie des dinosaures: mode de vie, combat, instinct maternel, ou encore le mystere de leur disparition ! Des fiches gags presentant les dinosaures emblematiques !

« Mortelle Adèle. C’est pas ma faute», Mr Tan, Miss Prickly

« Je sais m'y prendre quand il s'agit de mener la vie dure à mon entourage. Même mon chat Ajax en a pour ses croquettes ! Mais ce que je n'avais pas prévu, c'est Fizz, mon hamstergrizzli hyperactif bien décidé à me donner du fil à retordre. » Une bonne dose d'humour noir et un soupçon de tendresse, voici la recette d'Adèle, une héroïne d'un nouveau genre... Accrochez votre ceinture, ça va déménager !

« Docteur Poche, l’intégrale», Wasterlain

Le Dr Poche de Marc Wasterlain bénéficie enfin de l'écrin qu'il mérite : une intégrale des aventures du gentil docteur au chapeau rouge et au long nez. Des inédits à découvrir : des histoires courtes publiées à l'époque dans SPIROU, jamais éditées en albums.

 

Documentaires

« C’est quoi un garçon génial ? », Aurore Meyer, Marie Voyelle

            Trucs indispensables et superflus pour être un garçon génial ! Copain d’exception, frère extraordinaire ou élève brillant, devenir un garçon (presque) parfait, un "GG", c’est passionnant et finalement à portée de main ! Car on peut être génial de plein de façons différentes : en étant généreux, en gardant son sang froid, en sachant pardonner… Avec franchise et bonne humeur, cette nouvelle Bulle d'air va aider le lecteur à apprécier ses qualités et ses défauts pour en faire ses meilleurs atouts et reconnaître le GG qui sommeille en chacun.

« Les merveilles de la nature », Amanda Wood, Mike Jolley

            La richesse et la fiabilité d'une encyclopédie de référence avec la séduction d'un beau livre pour toute la famille. Grâce à plus de 60 superbes planches encyclopédiques illustrées, «Les merveilles de la nature» montrent et expliquent comment les animaux et les plantes ont su s'adapter à toutes les saisons et à tous les milieux, des déserts les plus arides aux montagnes les plus hautes, pour assurer leur survie. Hibernation, migration, camouflage, métamorphose... Du plus petit insecte au plus grand des arbres, cet ouvrage célèbre l'extraordinaire diversité de la vie sur Terre et l'incroyable ingéniosité des êtres vivants pour se nourrir, se déplacer ou se reproduire.

 

Romans

« Raoul Craspouille. Le virus du génie », Alan MacDonald, David Roberts

Un peu fripoulle, un peu cra-cra, voici : Raoul Craspouille.
Un garçon bourré d'idées géniales, mais...
1- Raoul attrapera-t-il le fabuleux microbe qui le dispensera d'école?
2- Réussira-t-il à faire danser sa grand-mère sans lui écraser les pieds?
3- Convaincra-t-il son baby-siter de le laisser veiller toute la soirée?
Pour le savoir, plongez vite dans ce recuil de 3 histoires impertinentes et drôles !

« Un amour de cheval», Nancy Springer

À douze ans, Erin est une adolescente renfermée qui a pour unique passion les chevaux. La propriétaire d'un haras se prend d'affection pour elle et décide de lui apprendre à monter. Au contact des chevaux, Erin s'épanouit et s'ouvre peu à peu. Elle se met alors à rêver : et si elle possédait, elle aussi, son propre cheval ? «Écume des Mers se mit au petit galop, puis au trot, puis au pas, et entreprit d'explorer le paddock, la tête au ras du sol. Erin observait le moindre de ses mouvements, complètement transportée. Elle ne pouvait imaginer plus unique perfection.»

 

Adultes

« A la découverte des plantes sauvages utiles», Nathalie Machon, Eric Motard

Chacun utilise des plantes quotidiennement. Cet usage intensif ne signifie pas pour autant qu'on les connaisse: qui, derrière la tisane de camomille, voit la petite fleur croisée au bord du chemin? Ce guide truffé de conseils et illustré par plus de 500 photos nous fait découvrir les principales espèces sauvages utiles au plus près de chez nous. Nous découvrons comment réaliser des huiles essentielles, utiliser les espèces tinctoriales, cuisiner les plantes comestibles ... Pour aller plus loin, un carnet pratique donne les coordonnées d'associations, de musées, de sites web grand public, ainsi qu'une bibliographie.

 

BDs   

« Cet été-là», Julian Tamaki, Mariko Tamaki

Rose et Windy se connaissent depuis l’enfance. Elles se retrouvent chaque été au lac Awago où leurs familles louent des cottages. Cet été là, elles ont 13 ans et 11 ans et demi, passent leurs journées à se baigner, à faire des barbecues en famille et regardent des films d’horreur en cachette. Mais surtout, elles partagent les mille questions de l’entrée dans l’adolescence. Une étroite différence d’âge, suffisante à cet étape charnière pour que leurs préoccupations diffèrent : Rose suit avec beaucoup d’intérêt les démêlés d’un groupe d’ados plus âgés, Windy aime encore jouer. Chacune d’elle se débat en parallèle avec ses problématiques familiales. Une plongée toujours fine et juste dans l’adolescence.

« Le marquis d’Anaon. Contes et légendes», Fabien Vehlmann, Matthieu Bonhomme

On le surnomme " Le marquis des âmes en peine ". De son véritable nom Jean-Baptiste Poulain, ce jeune homme à l'âme généreuse et à l'esprit curieux se heurte aux croyances et à tous les on-dit d'un XVIIe siècle épris de mystère et de surnaturel. En ce temps-là, la science encore balbutiante est loin d'avoir pris le dessus sur les légendes et les superstitions solidement ancrées dans les esprits...

 

Economie

« Antimanuel d’économie», Bernard Maris

            Peut-on échapper à l'économie ? Elle imprègne fart, le sport, le sexe et la guerre ; elle engage le quotidien de la ménagère comme celui du manager. La " marchandisation de la vie " devient l'hymne de l'époque, et les économistes sont ses farauds apôtres, capitaines autoproclamés à la proue du " progrès " de l'humanité. Le rationnel est leur sextant, le quantifiable est leur boussole. Entre toi de la jungle et productivisme acharné, cartels et stock-options, la statistique quadrille leur parcours. Des kilos d'équations lestent leur " raison raisonnante ". Tout juste admettent-ils qu'une main invisible leur vient parfois en aide, altruiste ou impérieuse selon les cas. C'est oublier que l'homme n'est pas, mais alors pas du tout, rationnel. Et que l'économie est avant tout une réflexion sur le partage. Qui regarde le gâteau, qui tient le couteau ? Une autre économie est-elle possible ? L'esperanto économique est-il le jargon d'une science dure, le sabir d'une science motte, ou le cache-misère d'une science nulle Traquant les fioritures et les pseudo-concepts, cet Antimanuel permet à chacun de s'armer pour comprendre la harangue des chefs de la guerre économique. Car dans le monde des comptes, il ne faut pas s'en laisser conter. Sur un ton léger mais incisif, Bernard Maris convoque tour à tour des économistes, de Keynes à Stiglitz, mais aussi, plus inattendus, des philosophes ou des romanciers : Montesquieu, Swift, Jarry, Maupassant, Orwell ou Houellebecq... Ensemble, ils posent enfin un regard neuf sur une discipline réputée austère et répondent à des questions fondamentales : qu'est-ce que la valeur ? la monnaie ? la richesse ? La croissance est-elle une vertu ? Qui osera désormais dire que l'économie est ennuyeuse ?

 

Romans

« Six of crows», Leigh Bardugo

Un voleur exceptionnel surnommé « Dirtyhands ». Une espionne défiant les lois de la gravité. Un fugueur des beaux quartiers. Un tireur d’élite accro au jeu.
Un soldat assoiffé de vengeance. Une Grisha aux pouvoirs exceptionnels. JESPER. MATTHIAS. NINA. Ensemble, ils peuvent sauver leur monde de la destruction… s’ils ne s’entretuent pas avant.

« Les flèches de Cupidon », M.C. Beaton

Au cœur de l’été, Priscilla, l’amie d’Hamish Macbeth, accueille les membres d’un voyage organisé par une agence de rencontres. Huit riches célibataires en quête de l’âme sœur, promis au grand amour ! Mais, une fois les tourtereaux présentés, la sauce ne prend pas du tout, et tourne définitivement au vinaigre à l’arrivée de Peta, l’une des organisatrices du voyage, aussi grossière que vorace… un vrai tue-l’amour ! Une expression qui tombe à point nommé, car Peta est retrouvée étouffée, une pomme en travers du gosier... Accident ou crime ? Hamish est désigné pour trouver le ou la coupable avant que Cupidon ne décoche une autre flèche mortelle.

« Un manoir en Cornouailles», Eve Chase

Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.
Trente ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ? Eve Chase nous entraîne dans une passionnante spirale unissant deux femmes séparées par les années, mais que la force de l’amour et le poids des secrets réunissent en une seule voix, mélancolique et entêtante.

« Saturne», Sarah Chiche

Automne 1977 : Harry, trente-quatre ans, meurt dans des circonstances tragiques, laissant derrière lui sa fille de quinze mois. Avril 2019 : celle-ci rencontre une femme qui a connu Harry enfant, pendant la guerre d’Algérie. Se déploie alors le roman de ce père amoureux des étoiles, issu d’une grande lignée de médecins. Exilés d’Algérie au moment de l’indépendance, ils rebâtissent un empire médical en France. Mais les prémices du désastre se nichent au cœur même de la gloire. Harry croise la route d’une femme à la beauté incendiaire. Leur passion fera voler en éclats les reliques d’un royaume où l’argent coule à flots. À l’autre bout de cette légende noire, la personne qui a écrit ce livre raconte avec férocité et drôlerie une enfance hantée par le deuil, et dévoile comment, à l’image de son père, elle faillit être engloutie à son tour. Roman du crépuscule d’un monde, de l’épreuve de nos deuils et d’une maladie qui fut une damnation avant d’être une chance, Saturne est aussi une grande histoire d’amour : celle d’une enfant qui aurait dû mourir, mais qui est devenue écrivain parce que, une nuit, elle en avait fait la promesse au fantôme de son père.

« Chère mamie au pays du confinement», Virginie Grimaldi

Chère mamie, J’espère que tu vas bien et que papy aussi.
Pendant 55 jours, pour se protéger du Covid-19,  nous avons dû rester confinés chez nous. J’avais besoin de conjurer l’angoisse, alors chaque jour  je t’ai écrit. La vie se chargeait de me fournir l’inspiration, et je ne manquais pas de grossir le trait, pour te distraire, pour me distraire. Aujourd’hui,  je vais partager ces lettres avec tout le monde.  C’est très émouvant de penser que l’on a tous vécu  la même chose au même moment. Il faut que  je te prévienne : tous les bénéfices seront reversés  à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux  de France, qui soutient ceux qui ont porté le pays  à bout de bras pendant deux mois. C’est un moyen  de se sentir un peu utile, après s’être trouvé bien impuissant. Gros bisous à toi et à papy,  Ginie

« Histoire du fils», Marie-Hélène Lafon

Le fils, c’est André. La mère, c’est Gabrielle. Le père est inconnu. André est élevé par Hélène, la sœur de Gabrielle, et son mari. Il grandit au milieu de ses cousines. Chaque été, il retrouve Gabrielle qui vient passer ses vacances en famille. Entre Figeac, dans le Lot, Chanterelle ou Aurillac, dans le Cantal, et Paris, Histoire du fils sonde le cœur d’une famille, ses bonheurs ordinaires et ses vertiges les plus profonds, ceux qui creusent des galeries dans les vies, sous les silences. Avec ce nouveau roman, Marie-Hélène Lafon confirme la place si particulière qu’elle occupe aujourd’hui dans le paysage littéraire français.

« Miroir de nos peines», Pierre Lemaitre

Avril 1940. Louise, trente ans, court, nue, sur le boulevard du Montparnasse. Pour comprendre la scène tragique qu’elle vient de vivre, elle devra plonger dans la folie d’une période sans équivalent dans l’histoire où la France toute entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant émerger les héros et les salauds, les menteurs et les lâches... Et quelques hommes de bonne volonté. Il fallait toute la verve et la générosité d’un chroniqueur hors pair des passions françaises pour saisir la grandeur et la décadence d’un peuple broyé par les circonstances. Secret de famille, grands personnages, puissance du récit, rebondissements, burlesque et tragique… Le talent de Pierre Lemaitre, prix Goncourt pour Au revoir là-haut, est ici à son sommet.

« Janvier noir», Alan Parks

Premier opus d'une série mettant en scène l'inspecteur McCoy et son adjoint Wattie dans le Glasgow des années 1970, sur fond de musique, drogues et gangs, dans la lignée de William McIlvanney. Quand une jeune femme est abattue par un garçon de 18 ans en pleine rue à Glasgow non loin de la gare routière, l'inspecteur Harry McCoy y voit autre chose qu'un acte de violence isolé. Son enquête le met sur la piste d'un réseau de drogue et surtout l'amène à croiser la route de Teddy Dunlop, fils dégénéré d'une riche famille de Glasgow, qui fait la pluie et le beau temps dans la ville. 

« Les chagrins», Judith Perrignon

Il n’y a plus trace de rien, là-bas. On a déversé des tonnes de sable, vissé des balançoires, planté des arbres et décrété l’insouciance. Mais la mémoire complote. Les chemins serpentent. Le terrain fait des vagues. Le toboggan est habillé d’une tour qui ne guette plus rien. Sous le sable de ce square parisien, il y a la poussière et les secrets d’une prison de femmes. La Petite Roquette, détruite en 1973. Tout le monde a préféré l’oublier. Sauf Angèle. Nul ne lui avait jamais dit qu’elle était née ici, quelque part sous les balançoires, le 16 novembre 1967, un quart d’heure avant l’extinction des feux. Mais sa mère vient de mourir. Helena Danec 1945-2007. Femme sèche et silencieuse. Elle laisse des lettres reçues en prison, un vieil article de presse racontant son procès, et le nom de l’homme qu’elle aimait. Alors le passé ne demande qu’à surgir, qu’à faire entendre les vertiges de l’amour, la beauté d’une époque révoltée et la puissance de la musique. Il réclame des explications, il cherche et emprunte toutes les voix ; celle d’Angèle, celle de Mila sa grand-mère, celle d’un vieux journaliste qui en sait beaucoup plus long que ce qu’il avait écrit, et même celle de l’homme qui s’est enfui. Tous racontent l’histoire d’Helena. Son chagrin. Leurs chagrins

« Le Fort Saint-Jean », Roger Royer

            Sur un coup de tête, Luc Romain achète le fort Saint-Jean : loin des gens et du monde extérieur, il pense s'offrir un peu de répit, du moins une rupture dans une vie bien remplie. Mais, à défaut de solitude, le bastion devient la clé du rapprochement avec les villageois ! De nombreuses histoires circulent sur le fort et Luc remonte peu à peu ses secrets et ceux du village : une quête qui le mènera à se remettre lui-même en question...

«Et nous danserons sous les flocons», Clarisse Sabard

Après des années d’absence, Valentine est de retour à Vallenot, le village de son enfance qu’elle a quitté très jeune pour se marier. Un mariage pour lequel elle a sacrifié toutes ses propres aspirations, obnubilée par l’idée de construire une “famille”, loin du schéma familial qu'elle a connu, de sa mère et sa grand-mère qui ont élevés leurs enfants seules. Mais c’est bien seule que Valentine revient aujourd’hui, ou plutôt, uniquement accompagnée de son fils adolescent, car le mari, lui, a préféré continuer sa route avec une autre…. En cette période de fêtes, elle va croiser le chemin d'un Anglais récemment installé au village, de Rémi, qu'elle n'avait pas vu depuis des années... et d’une vieille photo représentant un beau jeune homme marocain, qui aurait vécu à Vallenot dans les années 50/60, avant de disparaître du jour au lendemain...

«Sciences de la vie», Joy Sorman

Nombre de médecins qui se sont penchés sur les cas saugrenus de la famille de Ninon Moise ont échoué à les guérir, parfois même à simplement les nommer. Depuis le Moyen Âge, les filles aînées de chaque génération sont frappées, les catastrophes s’enchaînent. Ninon, dix-sept ans, dernière-née de cette lignée maudite, a droit à un beau diagnostic : allodynie tactile dynamique, trois mots brandis pour désigner ce mal mystérieux qui brûle la peau de ses bras sans laisser de traces, et sans explications. Mais Ninon, contrairement à ses aïeules, ne se contente pas d’une formule magique, veut être soignée par la science, et entend échapper au déterminisme génétique, aux récits de sorcières qui ont bercé son enfance, pour rejoindre le temps, adulte, des expériences raisonnées. C’est une décision, celle de contrarier sa propre histoire, de s’inventer une nouvelle identité, de remonter le courant de son intuition initiale, qui lui a fait dire un 19 janvier au réveil je suis maudite comme toutes les autres.

« Personne inconnue», Susie Steiner

            Pour son retour sur le devant de la scène, la détective Manon Bradshaw se retrouve confrontée au pire : un meurtre ultra-médiatisé pour lequel sa famille est au premier rang des suspects. La victime, un richissime ban­quier de Londres, est en réalité plus proche d’elle qu’elle ne l’aurait jamais imaginé. Même ses collègues les plus chers se méfient d’elle. Manon sera-t-elle capable de mener cette enquête avec l’im­partialité requise ?
 

Bonne lecture !