Les nouveautés dans votre médiathèque: 13 décembre

15.12.2021

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Et puisque les fêtes de fin d’année approchent, rajoutons une catégorie spéciale !

Les nouveautés du 13 décembre

thumbnail 20211210 142637  
thumbnail 20211210 142422 thumbnail 20211210 142108

Noël

Albums        

« Le Noël surprise de Bouchon », Pascale Hédelin, Nicolas Duffaut

               Quand on est un petit écureuil farceur et malicieux comme Bouchon, la nuit de Noël peut être très très agitée dans la forêt. Mais lorsque le père Noël s'en mêle, c'est la fin des querelles.

« Anton et le cadeau de Noël », Ole Könnecke

               Anton se promène tranquillement en forêt lorsqu'un cadeau s'échappe du traîneau du Père Noël... Vite, vite, il faut retrouver le Père Noël et lui rapporter le petit paquet. Un enfant risque de ne pas avoir de cadeau le matin de Noël ! Ainsi commence la course folle d'Anton à travers les bois enneigés, traversant les rivières, les vallons, les forêts sombres peuplées d'animaux sauvages... Chose étrange, pourtant, au fur et à mesure de sa course, Anton semble se rapprocher de chez lui. Se pourrait-il que ce cadeau soit pour lui, après tout ?

« Mes beaux sapins », Rascal, Peter Elliott

               « Demain, nous fêterons Noël ! Il est grand temps d’aller chercher notre sapin" dit Grand Chien. « Nous allons l’acheter au supermarché ? » demande Petit Chat.« Au supermarché ! rigole Grand Chien. Je te parle du Roi de la forêt, Petit Chat.»Une nouvelle escapade commence pour le duo d'amis.

« Le noël de Boulie », Mathilde Stein, Chuck Groenink

               Boulie, le petit cochon, a déménagé dans la forêt. Et depuis, à Noël, plus un seul cadeau pour lui sous le sapin...Pourtant, Boulie a été bien sage ! Comment aider le Père Noël à retrouver le chemin de sa maison ?

« Le merveilleux Noël de Frozzy», Marie Tibi, Coralie Vallageas

               Frozzy est un gentil bonhomme de neige qui attend impatiemment l'arrivée du Père Noël. Dans la forêt, il rencontre des animaux qui ont tour à tour besoin de son aide. Frozzy va leur offrir tout ce dont ils ont besoin au risque de voir s'échapper son rêve de saluer le Père Noël... Une histoire toute douce illustrée par Coralie Vallageas. La collection "Chatouille" des petites histoires à lire et rire pour bien grandir !

 

Cuisine        

« Souvenirs gourmands de noël. Recettes et histoires»

               Evénement commercial aux rites trop souvent banalisés, Noël redevient ici une fête pleine de diversité et d'inattendu au fil de souvenirs et de recettes liés aux régions et aux terroirs de l'Europe. De l'authentique Christmas pudding jusqu'aux " treize desserts " provençaux en passant par l'oie au chou rouge et la tourte de foie gras, plusieurs dizaines de recettes salées et sucrées, souvent oubliées ou méconnues, sont exposées d'une façon simple et facile à réaliser. Pour les commenter, des citations anonymes ou littéraires ressuscitent l'atmosphère de l'Avent, de la nuit et du jour de Noël, avec leurs personnages, leurs rituels, leurs décorations et, bien sûr, leurs plats traditionnels. Affectif, restituant la couleur et la magie des fêtes locales, Souvenirs gourmands de Noël est aussi un livre pratique foisonnant d'idées et de conseils.

« Un dîner de noël époustouflant mais facile», Isabelle Thibout

               L’heure des fêtes arrive à grands pas ! C’est le moment de retrouver ses proches et de se détendre… jusqu’à ce que survienne la question du menu, l’inévitable casse-tête de Noël. Pour aborder ce moment sans pression, composez votre menu en choisissant parmi les 40 recettes de cet ouvrage, de l’apéritif au dessert : foie gras maison aux abricots, médaillon de veau aux groseilles, demi-langoustes rôties au lard, ravioles de butternut, beurre aux noisettes et à la sauge, bûche glacée façon vacherin… De quoi préparer un véritable festin sans peur de rater ! Retrouvez en plus 5 créations déco élégantes et faciles à réaliser pour enchanter votre tablée !

« Délices de Noël», Stéphanie de Turckheim

               Pain d’épice aux fruits confits, étoiles à la cannelle, petits sablés à l’ancienne, fruits déguisés… À l’approche de Noël, offrez un peu de douceur à vos convives en réalisant de délicieux petits gâteaux traditionnels. Retrouvez tous les plaisirs d’antan et faites de votre table de Noël une fête à elle toute seule !

 

Loisir créatifs       

« Noël décor», Jane Newdick

               De la décoration personnalisée aux menus venus des quatre coins du monde, les pas à pas aident à choisir les matériaux du quotidien (papier, tissu, bougies...) et fabriquer couronnes, cartes en relief ou calendriers décorés, sans oublier les sapins.

 

Jeunesse

Albums                    

«L’ours blabla», Pippa Curnick

            Quel bavard, cet ours Blabla ! Les autres ours ne le supportent plus, alors il décide de partir à la rencontre de nouveaux amis. Mais comment faire s'ils ne parlent pas l'ours ?

«Comment attraper une étoile», Oliver Jeffers

               Il était une fois un petit garçon qui rêvait d'avoir une étoile à lui tout seul... et n'en doutez pas une seconde, il est déterminé, ce petit gars-là !


BDs

« Zouk. Sorcières de mère en fille », Serge Bloch, Nicolas Hubesch

            6 histoires dédiées aux secrets de famille, potions et formules magiques que seules les sorcières connaissent et se transmettent... de mère en fille ! Zouk, la petite sorcière qui a du caractère, adore sa maman. Mais connaissez-vous la maman de sa maman, mamie Zak ? En tant que sorcières, elles ont plein de secrets à lui confier : La potion qui rend fort, des formules magiques pour se transformer en ce que l'on veut... Des tours de sorcellerie transmis uniquement de mère en fille !

« Le souffleur de nuages », Derib, Job

            La décrue s’amorce enfin, après de terribles inondations. Yakari est inquiet pour ses amis les animaux. Avec Petit Tonnerre, il va voir comment ils ont supporté la montée des eaux. Une nuit, le petit Sioux est réveillé par un cri : « Pilipi ! » L’appel d’un oiseau ? Mystère... Au matin, de petits nuages apparaissent au-dessus de l’eau. Yakari veut en avoir le coeur net. Il plonge... et le voilà qui chevauche un béluga ! Cet espiègle souffleur de nuages vient du lointain océan glacial. Comment pourrait-il y retourner sans l’idée des ingénieux castors?

« Les p’tits diables. La pire des pires soeurs », Dutto

            S’il ne devait y en avoir qu’une, ce serait-elle. Elle qui a donné ses lettres de noblesse au rôle de sœur, elle qui en a fait un art, elle qui est devenue l’exemple, l’idole de millions de filles à travers le monde, elle, la seule, l’unique, l’inégalable pire des pires sœurs, Nina. Mais on ne devient pas pire des pires sœurs toute seule et pour ça, elle devrait presque remercier Tom, le pire des pires frères... Presque.

« Boule à zéro. Le grand jour», Ernst, Zidrou

            Bonjour, je m’appelle Zita. Mais ici, à l’hôpital, tout le monde m’appelle « Boule à Zéro ». J’ai 13 ans et j’habite au 6e étage. Celui qui est réservé aux enfants malades. Ceux qui ont tiré le mauvais numéro, quoi ! Moi, j’ai carrément tiré le gros lot : je souffre d’une leucémie. 9 ans que ça dure. Qui dit mieux ? Ou, plutôt... qui dit pire ? Mais je m’en fiche, désormais. Car je suis a-mou-reu-se ! J’ai lu quelque part que « quand on a connu l’amour, on a donné un sens à ses jours ». Je me demande quand même s’il va oser m’embrasser ? Dans le doute, je vais me brosser les dents !...

 

Documentaire

« Découvrir les grands singes avec Amandine Renaud», Cindy Chapelle, Marc N’Guessan

            Une nouvelle collection de livres centrés sur des récits et des connaissances d'explorateurs actuels, passionnés de nature, qui répondent aux questions que les enfants aimeraient leur poser eux-mêmes, sur des métiers de rêve. Pour ce deuxième tome, rencontre avec Amandine Renaud, fondatrice de l'association P-WAC, est une primatologue passionnée et doctorante en anthropologie de la nature, qui consacre sa vie à la conservation des primates. Elle a toujours été attirée par le monde animal, et la forêt. Elle a voulu travailler avec les animaux, la nature, avec l'envie que son métier dépote, la passionne et soit en lien avec la préservation de la nature. Son envie de vivre en forêt avec des singes remonte à l'époque où elle a vu le film " Gorilles dans la brume " sur la vie de Diane Fossey, à 7 ans. C'est à 22 ans qu'elle a mis le pied au pays des poilus comme elle les appelle. Elle est partie en mission bénévole en Afrique, et là, elle est tombée amoureuse des chimpanzés.

 

Romans

« L’incroyable histoire du mouton qui sauva une école», Thomas Gerbeaux, Pauline Kerleroux

            Le ministre de l'éducation nationale a décidé de fermer les classes de moins de trente élèves. Pour sauver l'école de l'île aux Moutons, à laquelle il manque un écolier, le maire et se fille Jeanne ont l'idée d'y inscrire Vincent... un mouton ! Mais le ministre ne compte pas se laisser berner : la loi, c'est la loi.

« Jess ou comment (ne pas) devenir populaire en quatre leçons», Megan McCafferty

            Jessica Darling est absolument ravie d’entrer au collège… jusqu’à ce que sa grande sœur Bethany lui confie le « guide pour devenir belle, populaire et parfaite », la liste des règles qu’elle va devoir respecter si elle veut devenir la reine du lycée. Tout à coup, la pression monte : Jessica est une Darling, et les Darling doivent être au top du top. L’ennui, c’est que Jessica ne se reconnaît pas du tout dans les instructions consignées par sa sœur. Avoir une tenue différente tous les jours de l’année ? Rejoindre les cheerleaders ? Avoir un petit copain ? Et ne fréquenter que la crème du collège ? Ce n’est pas son truc. Si seulement la liste était son unique problème ! Sa meilleure amie, Bridget, s’est soudain transformée en adolescente super canon, et Jessica a peur que cela change tout entre elles. Jessica tente tant bien que mal de suivre les conseils de Bethany, sans succès. Alors peu importe que Bridget, trop populaire, ne lui parle plus. Avec ses nouvelles amies, Jessica se découvre une nouvelle passion : le cross-country, où elle excelle, sans avoir besoin de suivre à la lettre le guide de sa sœur…

 

Adultes

« Mes ancêtres les Gauloises», Elise Thiebaut

            " Je suis française. Pas française à moitié, par alliance ou par alliage. Que ce soit du sol et du sang, ma géométrie est hexagonale. Contrairement aux 40% de Français dont un grand-parent est né à l'étranger, j'appartiens à ces 60% qui puisent leurs racines assez loin dans ce qu'on appelait la Gaule, pour autant que ce pays ait jamais existé ailleurs que dans Astérix ou les vieux livres d'école. Avec de lointains apports italiens, espagnols, anglo-saxons ou germains, je suis imprégnée de celtitude, et corresponds au modèle qui excite tant les défenseurs de notre identité. Leur empressement à voler à mon secours pour sauver ce concentré de civilisation que je porterais dans mes gènes m'inquiète cependant au point que j'ai fini par me résoudre à prendre la plume pour explorer mon identité nationale. " Élise Thiébaut est partie à la recherche de ses ancêtres prétendument gauloises : tests génétiques, généalogie et géographie familiale forment en creux le portrait d'une France inattendue. Puisant dans son expérience singulière, l'enquête vient éclairer certains pans de l'histoire collective trop souvent laissés de côté, qu'il s'agisse de la part que les femmes ont prise dans cette épopée ou des privilèges qui s'attachent à l'identité dite de souche. De Néandertal aux croisades, de l'esclavage à la séduction à la française en passant par la colonisation, cette autobiographie de la France démonte avec humour les clichés et autres légendes identitaires qui perdurent. En réponse aux polémistes qui colonisent les écrans, elle montre comment cette obsession des origines alimente largement des projets aux motivations troubles, breveter le vivant ou manipuler notre ADN par exemple. Si la France se meurt, ce n'est pas en raison d'une invasion venue d'Ailleurs. Quelles que soient nos origines, la peur du grand remplacement cache en effet des périls autrement plus sérieux pour notre avenir.

 

BDs   

« Histoires extraordinaires d’Edgar Poe», Thouard, Seiter

            Charleston, Caroline du Sud, octobre 1845. Sur l’île de Sullivan où il s’est réfugié après un revers de fortune, Edgar Legrand fait une étrange découverte : l’effigie en or massif d’un scarabée, trouvée à proximité d’une épave ancienne, vieille de plus d’un siècle. Fasciné par sa trouvaille et flairant, peut-être, l’occasion inespérée de redresser sa situation financière, Legrand cherche à déchiffrer le message du scarabée, flanqué de son ami William Wilson, l’inséparable compagnon avec qui il écume cercles de jeux et lieux de plaisir. Ensemble, ils vont remonter la piste d’un personnage de légende : le sinistre Capitaine Kidd, pirate sanguinaire disparu corps et biens cent ans auparavant, dont personne n’a jamais retrouvé le trésor… Adaptée des HISTOIRES EXTRAORDINAIRES d’Edgar Allan Poe, une nouvelle saga historique et ventureuse signée Roger Seiter. Le dessinateur Jean-Louis Thouard lui donne brillamment la réplique dans une ambiance fantastique et capiteuse, saturée de parfums intenses.

« Les traqueurs», Tirso, Munoz

On ne traque pas l'arme des dieux. C'est elle qui vous trouve. Londres, milieu du XVIIe siècle. Depuis la mort de son père, le candide Jonas, botaniste et naturaliste émérite, pratique sa passion dans la grande serre de son oncle. Ce dernier prépare une périlleuse expédition en Nouvelle-Espagne à la recherche d’une créature fantastique issue tout droit des légendes aztèques. Une arme perdue des dieux, une curiosité scientifique ou une juteuse attraction pour le public européen, et qui suscite bien des convoitises. Grâce à ses compétences, Jonas va prendre part à l’aventure et embarquer, alors que les eaux des Caraïbes sont envahies par les pirates et les navires de guerre anglais et hollandais qui se disputent le contrôle des mers, à la rencontre d’un danger plus terrible encore... Écrite par David Muñoz, Les Traqueurs est une nouvelle grande série de pirates et d’aventure maritime matinée de fantastique, entre Pirates des Caraïbes, Conquistador et Long John Silver. Du divertissement à grand spectacle, somptueusement mis en image par le dessin explosif du prodige Tirso, dessinateur issu de la dynamique école espagnole.

« Le marquis d’Anaon. La bête», Vehlmann, Bonhomme

            Implacablement, elle décime village après village, assassinant sauvagement des familles innocentes, brouillant les pistes et terrifiant la population des Alpes de ses rugissements. Le problème devient si préoccupant que le Roi a dû dépêcher une force appropriée : qui, mieux que ses « dragons » pourraient régler le cas de « la Bête » ? Et si la force brute ne suffit pas, le corps d'armée dispose d'un autre atout : le cousin de leur chef, le célèbre Marquis d'Anaon ! Il n'est peut-être pas la plus fine des gâchettes mais on raconte qu'il a souvent croisé la route du Malin. Plongé en pleine dépression, Le Marquis d'Anaon devra affronter plus d'un démon avant de continuer une route qu'on lui souhaite longue. En effet, il est assez rare d'assister à une telle conjonction de talents : le scénario de Fabien Vehlmann mêle habilement intensité dramatique, humanisme et justesse psychologique. Parfait pendant de cette finesse, Matthieu Bonhomme manie plume et pinceau avec une souplesse et une précision hors du commun, aussi à son aise dans les replis ridés du visage d'un vieux paysan que dans les immenses étendues enneigées des Alpes.

           

Romans

« L’évangile des ténèbres», Jean-Luc Bizien

            Seth Ballahan, rédacteur en chef d'un quotidien américain, apprend que Michaël Wong, l'un de ses collaborateurs, est piégé en Corée du Nord. Face à l'absence de réaction de se hiérarchie, Ballahan voit rouge. Contre vents et marées, il décide de secourir le jeune Wong. Dans Pyongyang, la capitale fantôme où les hommes ne sont que ces ombres, il cherche de l'aide auprès de Suzan, ravissante correspondante d'une O.N.G. canadienne. C'est alors que le Mal absolu surgit : un tueur monstrueux laisse dans son sillage une longue suite de cadavres atrocement mutilés. Paik Dong-Soo, brillant militaire nord-coréen, se lance sur ses traces. Ils se retrouveront tous, à l'issue d'un parcours halluciné, en un lieu oublié. Celui qu'annonce l'Evangile des ténèbres...

« Un souffle une ombre», Christian Carayon

            Été 1980. Le lac de Basse-Misère, dans le sud du Massif central. Un groupe d’adolescents de bonne famille est massacré sur l’îlot où il était parti camper, en marge de la fête du club nautique local. Dans toute la région, l’onde est sismique. Comme un point de bascule irréversible, qui signe la fin d’une époque d’insouciance, et le début du déclin de la vallée. À Valdérieu, principale agglomération du pays, quelque chose s’est brisé pour toujours. Trente-quatre ans plus tard, le meurtrier supposé croupit derrière les barreaux. Mais à l’université de Toulouse, le chercheur en histoire Marc-Édouard Peiresoles ne croit pas en sa culpabilité. Originaire de Valdérieu, et témoin impuissant du cataclysme alors qu’il n’était que collégien, il décide de retourner sur place, et de reprendre toute l’enquête. Comme on replonge dans ses propres traumatismes. Comme on lève le voile sur trois décennies de non-dits, en grattant le vernis d’une communauté beaucoup moins lisse qu’il n’y paraît. Derrière les fantômes des adolescents disparus, c’est bientôt le lac de Basse-Misère qui se réveille, tel un prédateur endormi. Déjà prêt à engloutir ses prochaines victimes...

« S’adapter», Clara Dupont-Monod

            C’est l’histoire d’un enfant aux yeux noirs qui flottent, et s’échappent dans le vague, un enfant toujours allongé, aux joues douces et rebondies, aux jambes translucides et veinées de bleu, au filet de voix haut, aux pieds recourbés et au palais creux, un bébé éternel, un enfant inadapté qui trace une frontière invisible entre sa famille et les autres. C’est l’histoire de sa place dans la maison cévenole où il naît, au milieu de la nature puissante et des montagnes protectrices ; de sa place dans la fratrie et dans les enfances bouleversées. Celle de l’aîné qui fusionne avec l’enfant, qui, joue contre joue, attentionné et presque siamois, s’y attache, s’y abandonne et s’y perd. Celle de la cadette, en qui s’implante le dégoût et la colère, le rejet de l’enfant qui aspire la joie de ses parents et l’énergie de l’aîné. Celle du petit dernier qui vit dans l’ombre des fantômes familiaux tout en portant la renaissance d’un présent hors de la mémoire. Comme dans un conte, les pierres de la cour témoignent. Comme dans les contes, la force vient des enfants, de l’amour fou de l’aîné qui protège, de la cadette révoltée qui rejettera le chagrin pour sauver la famille à la dérive. Du dernier qui saura réconcilier les histoires. La naissance d'un enfant handicapé racontée par sa fratrie. Un livre magnifique et lumineux. Prix Fémina du roman français 2021.

« Un déluge de feu », Amitav Ghosh

            En Inde et en Chine, un grand roman d'aventures, mélange épicé de Victor Hugo et de Balzac. 1839. L'empereur de Chine décrète le blocus de l'importation d'opium. Les entrepôts des négociants anglais, indiens et américains sont fermés et leurs stocks brûlés. La flotte britannique s'arme, quitte l'Inde et fait voile vers Canton. Dans le tourbillon soulevé par la guerre, Zachary, Noir américain qui se fait passer pour un Blanc, Catherine, grande bourgeoise frustrée, Kesri, soldat indien, et Shireen, veuve parsie, voient leurs secrets trahis et leurs certitudes bouleversées. Mais tous découvrent ce qu'ils veulent vraiment et s'inventent un avenir. Et tous sont touchés par le drame qui se prépare : la victoire de l'empire britannique qui scellera l'effondrement de leur monde.

« Luna», Serena Giuliano

            Parfois, on pense trouver le soleil en août, mais c'est la lune qu'on trouve en mars. Luna arrive à Naples contre son gré : son père est gravement malade. Rien, ici, ne lui a manqué. Ses repères, ses amies, son amour sont désormais à Milan. Alors pourquoi revenir ? Pourquoi être au chevet de son papa, au passé trouble, et avec lequel elle a coupé les ponts ? Mais Napoli est là, sous ses yeux : ses ruelles animées et sales, ses habitants souriants et intrusifs, sa pizza fritta, délicieuse et tellement grasse, son Vésuve, beau et menaçant… Est-il seulement possible de trouver la paix dans une ville si contrastée ? Mais si ce retour aux sources sonnait finalement l'heure de l'apaisement ?

« La villa aux étoffes», Anne Jacobs      

            Dans l'Allemagne de 1913, dans l'apparat d'une grande somptueuse maison bourgeoise, maîtres et domestiques se croisent et se côtoient, partageant joies, drames, secrets et amours interdites. La jeune orpheline Marie occupe le poste de femme de ménage dans l'imposante résidence de la famille industrielle Melzer. Alors que Marie cherche sa place parmi les domestiques, l’agitation règne lors de la saison du bal hivernal : Katharina, la belle et plus jeune fille des Melzers, doit être introduite en société lors de la saison du bal hivernal. Seul Paul, l'héritier de la famille, se tient à l'écart et préfère sa vie étudiante à Munich - jusqu'à ce qu'il rencontre Marie ... Tandis que la guerre approche, petite et grande histoire se mêlent, palpitantes, pour nous plonger au cœur d'une saga inoubliable. Anne Jacobs a publié sous pseudonyme plusieurs romans historiques et sagas exotiques. Sa trilogie La Villa aux étoffes connaît un véritable succès en Allemagne et à l'international. Les tomes deux et trois paraîtront respectivement en novembre 2020 et en janvier 2021 aux éditions Charleston.

« Le matin est un tigre», Constance Joly

            Depuis quelques mois, la vie d'Alma se hérisse de piquants. Sa fille souffre d'un mal étrange et s'étiole de jour en jour. Tous les traitements échouent, et les médecins parlent de tumeur. Mais Alma n'y croit pas. Elle a l'intuition qu'un chardon pousse à l'intérieur de la poitrine de son enfant. On a beau lui dire, son mari le premier, que la vie n'est pas un roman de Boris Vian, Alma n'en démord pas. À quelques heures d'une opération périlleuse, son intuition persiste. Il ne faut pas intervenir. C'est autre chose qui peut sauver sa fille. Elle, peut-être ? Dans une langue merveilleusement poétique et imagée, Constance Joly met en scène l'histoire de ce que l'on transmet, malgré nous, à nos enfants. Le matin est un tigre parce que, certains jours, la vie est un combat et qu'il faut bien arriver à s'en débrouiller.        

« Et que le vaste monde poursuive sa course folle», Colum McCann

            7 août 1974. Sur une corde tendue entre les Twin Towers s’élance un funambule. Un événement extraordinaire dans la vie de personnes ordinaires. Corrigan, un prêtre irlandais, cherche Dieu au milieu des prostituées, des vieux, des miséreux du Bronx ; dans un luxueux appartement de Park Avenue, des mères de soldats disparus au Vietnam se réunissent pour partager leur douleur et découvrent qu’il y a entre elles des barrières que la mort même ne peut surmonter ; dans une prison new-yorkaise, Tillie, une prostituée épuisée, crie son désespoir de n’avoir su protéger sa fille et ses petits-enfants... Une ronde de personnages dont les voix s’entremêlent pour restituer toute l’effervescence d’une époque. Porté par la grâce de l’écriture de Colum McCann, un roman vibrant, poignant, l’histoire d’un monde qui n’en finit pas de se relever.

« Les Mémorables», Lidia Jorge  

            La photo était là sur l’étagère tout en haut de la bibliothèque de son père. Un groupe d’hommes et de femmes autour d’une table de restaurant et parmi eux ses parents, l’éditorialiste lucide et la comédienne étrangère. Lorsque la CBS lui commande un documentaire revisitant les mythes de la révolution des Œillets, Ana Maria réalise que tous les acteurs du coup d’État qui renverse la dictature se trouvent sur cette photo. En compagnie de deux journalistes aussi jeunes qu’elle, elle les retrouve et, au fil de son enquête, découvre l’effet du passage du temps non seulement sur ces héros, mais aussi sur la société portugaise. Survivants d’un temps oublié, les personnages de la photo essaient de recréer ce qu’a été l’illusion révolutionnaire, et le difficile chemin vers la démocratie. Le regard des jeunes gens sur les protagonistes d’une histoire que personne ne veut plus entendre réécrit cruellement leur épopée. Lídia Jorge s’intéresse à l’espace indéfini qui sépare le récit que l’Histoire dévoile, avec ses vérités difficiles à affronter et la création du mythe, le moment où la vie a été transformée en une construction de l’imaginaire ou de la volonté. Un roman exceptionnel sur la politique et le destin des rêves.

« Nos résiliences», Agnès Martin-Lugand

            Notre vie avait-elle irrémédiablement basculé ? Ne serait-elle plus jamais comme avant ? Étrange, cette notion d'avant et d'après. Je sentais que nous venions de perdre quelque chose d'essentiel. Aucune projection dans l'avenir. Aucun espoir. Rien. Le vide. Une ombre planait désormais sur notre vie. Et j'avais peur. Mais cette peur, je devais la canaliser, l'étouffer, l'éloigner, je ne pouvais me permettre de me laisser engloutir.  Un seul instant suffit-il à faire basculer toute une vie ?

«La disparition de Jim Sullivan», Tanguy Viel

            Du jour où j'ai décidé d'écrire un roman américain, il fut très vite clair que beaucoup de choses se passeraient à Detroit, Michigan, au volant d'une vieille Dodge, sur les rives des grands lacs. Il fut clair aussi que le personnage principal s'appellerait Dwayne Koster, qu'il enseignerait à l'université, qu'il aurait cinquante ans, qu'il serait divorcé et que Susan, son ex-femme, aurait pour amant un type qu'il détestait.

Bonne lecture !