Les nouveautés à la médiathèque: le 3 juillet

04.07.2017

11980735844 b4d0c9b898 z

 

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 3 juillet:

Jeunesse :

Albums :

« Bas les pattes, pirates ! », Mymi Doinet, Mathieu Sapin

        Pour les vacances, la princesse Zoé fait une croisière sur le gros bateau de son père, le roi Igor. Elle commence tout juste à s'amuser avec le matelot Léo, lorsqu'une menace s'abat sur le navire : des pirates !

« Petit-camion », Michel Gay

        Venez découvrir le travail de ce brave petit camion

« Mille et un contes : Histoires de Sirènes et Autres créatures fabuleuses », Valérie Guidoux

        Prends garde à toi, jeune marin, si tu te laisses charmer par le chant des sirènes... Prudence, voyageur, si tu croises la route du Sphinx, il te faudra courage et imagination pour ne pas succomber. Entrez dans le monde mythique des créatures magiques. Poursuivez le Griffon, traquez nymphes et démons ! Soyez les bienvenus au royaume de l'Étrange...

Pas rigolo ! Jean Leroy, Berengère Delaporte

        Quand le perroquet, récupère au fur et à mesure la ceinture, le pantalon, la veste, le pistolet, le bicorne du pirate , il y a de quoi se prendre pour le chef ! Mais le chef reste le chef. Et il faut bien vite tout rendre et revenir à la réalité. C’est pas rigolo !

« C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique. La licorne » Sibylline et Marie Voyelle

        C'est pas toujours pratique d'être une créature fantastique ! Alors une licorne... Essayez de jouer à cache-cache, vous verrez !

 

BDs :

L'intégrale « Un drôle d’ange gardien », Sandrine Revel, Denis-Pierre Filippi

        Un petit diable, égaré dans les égouts parisiens, surgit à l'improviste et sauve deux orphelins des mains de gredins aux mines patibulaires. En guise de remerciement, l'ange gardienne des enfants l'embrasse, puis disparaît. Tourneboulé, le petit démon, bien décidé à revoir cette délicieuse ange gardienne, prend les enfants sous son aile protectrice. Mais qu'il est difficile de bien faire lorsqu'on est un diablotin qui connaît mal le monde des hommes...

« Le roi catastrophe, Adalbert s’en sort pas mal », Lewis Trondheim, Fabrice Parme

        Où nous retrouvons l''adorable? roi Adalbert qui ne supporte plus le régime équilibré mitonné par son cuisinier ! Persuadé que le Père Noël ne mange que du sucre, il ordonne d'être conduit au Pôle nord pour qu'il lui livre ses recettes de cuisine. Plus tard, le petit roi se choisit comme animal de compagnie une horrible plante carnivore qui grandit démesurément... Puis Adalbert se fait passer pour mort, afin de savoir si on l'aime vraiment... Encore une mauvaise idée !

 

Adultes :

“Guide de la Roumanie”, Diane Chesnais

        Grâce à ce guide, venez découvrir la Roumanie, pays le plus peuplé et le plus étendu du sud-est de l'Europe. Le Danube et la mer Noire en font une véritable plaque tournante entre l'Europe centrale et du nord, les Balkans et le Moyen-Orient. Du sommet des Carpates aux plages de sable fin, les paysages sont variés et harmonieux. Les forêts sont prédominantes. On y rencontre loups, ours, cerfs, lynx et chamois, tandis que le delta du Danube est le paradis des pélicans. Les vestiges des cités antiques Histria, Tomis et Callatis témoignent de l'intérêt des navigateurs grecs pour ces riches contrées habitées par les Gétodaces, les ancêtres des Roumains. Marqué par le christianisme, le patrimoine artistique et culturel est connu pour ses églises et monastères d'influence byzantine. Palais et châteaux moyenâgeux rappellent la bravoure des voïvodes roumains contre les occupants ottomans. Les légendes populaires et le roman de Bram Stoker ont rendu célèbre le château de Dracula. Dans les régions historiques de Moldavie, Transylvanie et Valachie, les villages ont su préserver l'art et les traditions ancestrales, tandis que les grandes villes sont riches en musées et en monuments historiques. A l'image d'un pays qui sort d'un demi-siècle de communisme, Bucarest, cité jardin, vit une histoire accélérée. Peuple optimiste et profond, les Roumains offrent spontanément leur hospitalité autour des excellents crus du pays.

« Nouvelle-Zélande, Grandeur nature », Serge Oliero, Sandrine Demolis

        Loin de tout, loin de nous. S'oublier pour savoir accueillir le pays qui nous attire, telle ici, cette fascinante grande dame isolée au milieu des mers : La Nouvelle-Zélande Ce guide contient des informations sur la culture et l'histoire de la Nouvelle-Zélande, sa flore et ses paysages, ainsi qu'une centaine de photgraphies en couleurs.

 

BDs :

« Culottées », Pénélope Bagieu

        Margaret, actrice « terrifiante », spécialisée à Hollywood dans les rôles de méchante ; Agnodice, gynécologue de l'Antiquité grecque qui dut se déguiser en homme pour exercer ; Lozen, femme apache, guerrière et chamane ; Annette, sirène australienne qui inventa le maillot de bain féminin... Pénélope Bagieu brosse avec humour et finesse des portraits de femmes, combattantes hors normes, qui ont bravé la pression sociale de leur époque pour mener la vie de leur choix.

« La France a peur de Nic Oumouk », Manu Larcenet

        Deuxième tome des aventures de Nic Oumouk, La France a peur est une hilarante farce qui croise les deux obsessions de l'auteur : la banlieue et le terroir. Nic, après avoir tenté de cramer quelques automobiles, se retrouve contraint d'accepter un travail d'intérêt général dans une ferme en pleine cambrousse. Autant dire que le choc sera rude et que le Tintin du 9-3 va avoir quelques réjouissantes difficultés d'adaptation. Mais comme nous sommes dans une véritable BD d'aventure à l'ancienne, Oumouk va aussi devoir lutter contre une terrible menace, bien plus effrayante que le pourtant terrible edukator. Cette nouvelle aventure du Tintin du 9-3 est une perle de haut vol signée de main de Maître par un Larcenet en grande forme.

L'intégrale « Ralph Azham », Lewis Trondheim

        Dans son village, Ralph Azham est considéré comme un bon à rien indiscipliné et insolent. Jusqu'au jour où les circonstances le précipitent dans les bras de l'aventure... Le projet le plus ambitieux de Lewis Trondheim depuis "Donjon", pour tous les publics.

 

Romans :

« Le talisman cathare », Jean-Luc Aubarbier

        Au début du XIIIe siècle, dans leur château du Périgord, Bernard de Cazenac et son épouse, Alix de Turenne, seigneurs cathares alliés du comte de Toulouse, laissent s'épanouir leur passion aux rythmes des cours d'amour des troubadours, des tournois et des fêtes. Leur univers harmonieux s'effondre avec l'arrivée de la croisade menée par Simon de Montfort, venu extirper l'hérésie et conquérir les riches terres du sud de la France. Bien loin de la non-violence prêchée par sa religion, Bernard rivalise de férocité avec le chef des croisés lors d'affrontements sans pitié. Alix, forte de sa foi qui affirme l'égalité entre hommes et femmes, se révèle une combattante farouche et implacable. Ravagé par la guerre et les bûchers, le comté de Toulouse se désintègre peu à peu.

« L’espionne », Paulo Coelho

        L'histoire de la célèbre aventurière Mata Hari, fusillée à Vincennes en 1917 pour espionnage et trahison, par le biais d'une série de lettres écrites à son avocat depuis la prison de Saint-Lazare. Arrivée à Paris sans un sou en poche, Mata Hari s’impose rapidement comme une danseuse vedette du début du XXe siècle. Insaisissable et indépendante, elle séduit le public, ensorcelle les hommes les plus riches et les plus puissants de l’époque. Mais son mode de vie flamboyant fait scandale et attire bientôt les soupçons tandis que la paranoïa s’empare du pays en guerre. Arrêtée en 1917 dans sa chambre d’hôtel sur les Champs-Élysées, elle est accusée d’espionnage. En faisant entendre la voix de Mata Hari, Paulo Coelho nous conte l’histoire inoubliable d’une femme qui paya de sa vie son goût pour la liberté.

« Horrorstör », Grady Hendrix

        Il se passe quelque chose d'étrange au magasin de meubles d'Orsk à Cleveland, en Ohio. Ces derniers temps, les employés découvrent, en arrivant le matin, des étagères Kjërring démontées, des piles de gobelets Glans renversées, des armoires Liripip fracassées... Les ventes sont en berne, les responsables de rayon en panique : les caméras de surveillance ne montrent rien d'anormal. Pour lever le mystère, une équipe de trois employés se retrouve engagée pour rester sur place toute une nuit. Au coeur de l'obscurité, ils arpentent les allées du showroom désert, courent après d'inquiétants bruits et finiront pas se confronter aux pires horreurs... Une histoire de maison hantée qui prend place dans un décor contemporain : "Horrorstör" a pour trame de fond une critique cinglante de la société de consommation. Ces grands espaces de vente, qui mettent en scène un prétendu bonheur, se retrouvent comparés à une prison labyrinthique où un mode de pensée unique est imposé aux pénitents par la torture.

« Un monde flamboyant », Siri Hustvedt

        Après sa disparition, une artiste plasticienne, Harriet Burden (dite “Harry”), méconnue de son vivant, fait l’objet d’une “enquête” menée par un professeur d'esthétique auprès de tous ceux qui, de près ou de loin, l’ont côtoyée de son vivant. Cet envoûtant thriller intellectuel qui a pour théâtre les milieux de l’art redistribue avec brio les thèmes chers à Siri Hustvedt dans son œuvre de fiction comme dans ses essais, et constitue une inoubliable plongée dans les arcanes de la création comme de l’âme humaine, explorées ici par une romancière sans conteste au sommet de son art.

« Quitter le monde », Douglas Kennedy

        Le soir de son treizième anniversaire, lors d'une énième dispute entre ses parents, Jane Howard annonce qu'elle ne se mariera jamais et n'aura jamais d'enfants. Mais sommes-nous maître de notre destinée ? Une quinzaine d'années plus tard, Jane est professeur à Boston et amoureuse de Theo, un homme brillant et excentrique qui lui donne une petite Emily. A sa grande surprise, Jane s'épanouit dans la maternité. Mais la tragédie frappe et Jane, dévastée, n'a plus qu'une idée en tête : quitter le monde. Alors qu'elle a renoncé à la vie, c'est paradoxalement la disparition d'une jeune fille qui va lui donner la possibilité d'une rédemption. Lancée dans une quête obsessionnelle, persuadée qu'elle est plus à même de résoudre cette affaire que la police, Jane va se retrouver face au plus cruel des choix : rester dans l'ombre ou mettre en lumière une effroyable vérité..

« La conjuration des imbéciles », John Kennedy Toole

        À trente ans passés, Ignatius vit encore cloîtré chez sa mère, à La Nouvelle-Orléans. Harassée par ses frasques, celle-ci le somme de trouver du travail. C'est sans compter avec sa silhouette éléphantesque et son arrogance bizarre... Chef d'œuvre de la littérature américaine, La conjuration des imbéciles offre le génial portrait d'un Don Quichotte yankee inclassable et culte.

« Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer », Dany Laferrière

        Premier livre de Dany Laferrière, satire féroce des stéréotypes et des clichés racistes, Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer se présente comme la joyeuse description d'une vie de bohème, version black. Deux jeunes noirs oisifs partagent un appartement dans un quartier pauvre de Montréal. L'un d'entre eux, le narrateur, projette d'écrire un roman et, pour s occuper, connaît diverses aventures féminines en dissertant sur la trilogie Blanc-Blanche-Nègre. Car c'est un juste retour des choses, après avoir souffert de l'esclavage, que de séduire toutes ces jeunes donzelles innocentes ou curieuses. Quant à son compère, Bouba, il dort, dort, dort. Et philosophe en lisant et relisant le Coran, sur des airs de jazz. Cachez vos filles, blanches mères, les nègres sont en ville !

« L’enfant de l’ombre », Judith Lennox
        Un seul moment d'inattention et le destin d'une jeune fille et celui de toute une famille va être à jamais changé. Eté 1914. Alix, une Anglaise de quatorze ans en vacances en France, est chargée de veiller sur Charlie, son petit cousin. Après un pique-nique familial, ce dernier échappe à sa vigilance. On ne le reverra plus... Alix, tenue responsable par son oncle, ne peut effacer ce drame de sa mémoire. Nuit après nuit, le même rêve vient la hanter. Alix revoit en songe l'enfant en costume de velours bleu et col de dentelle qui court devant elle. Jusqu'au jour où survient un événement inattendu... D'une guerre à l'autre, de Londres à Paris, en passant par la Mésopotamie, Judith Lennox brosse le portrait d'une femme en butte aux caprices du destin, en même temps que le portrait grinçant d'une certaine aristocratie.

« La compagnie des Spectres », Lydie Salvayre

        À l'huissier qui vient saisir ses meubles, un jour de 1997, dans l'appartement qu'elle occupe avec sa fille à Créteil, une femme hurle : "c'est Darnand qui t'envoie". Rien ne peut lui faire entendre raison. Pour elle, le monde s'est arrêté en 1943 le jour où son frère, alors âgé de dix-huit ans, a été torturé à mort par deux jeunes apprentis miliciens. Depuis, elle vit dans la compagnie des fantômes de l'Occupation, de ceux qu'elle appelle Darnand et le "maréchal Putain". L'irruption de l'huissier la renvoie à ses peurs, ses haines, sa folie. Et un étrange huis clos s'instaure entre l'officier ministériel qui ne dit rien mais accomplit sa tâche, la fille qui tente vainement de calmer sa mère et la mère qui vitupère de plus belle. "Nul n'est puissant, dit maman, s'il n'empêche la parole de l'autre par quelque moyen que ce soit." Plus qu'une méditation sur le passé, ce texte d'une violence théâtrale, saisissant dès la première ligne, est une réflexion sur les rapports entre le pouvoir et le langage, sur la folie et la liberté.

« Tours et détours de la vilaine fille », Mario Vargas Llosa

        Que de tours et de malices chez cette «vilaine fille», toujours et tant aimée par son ami Ricardo, le «bon garçon». Ils se rencontrent pour la première fois au début des années cinquante, en pleine adolescence, dans l'un des quartiers les plus huppés de Lima, Miraflores. Joyeux, inconscients, ils font partie d'une jeunesse dorée qui se passionne pour les rythmes du mambo et ne connaît d'autre souci que les chagrins d'amour. Rien ne laissait alors deviner que celle qu'on appelait à Miraflores «la petite Chilienne» allait devenir, quelques années plus tard, une farouche guérillera dans la Cuba de Castro, puis l'épouse d'un diplomate dans le Paris des existentialistes, ou encore une richissime aristocrate dans le swinging London. D'une époque, d'un pays à l'autre, Ricardo la suit et la poursuit, comme le plus obscur objet de son désir. Et chaque fois, il ne la retrouve que pour la perdre. Et, bien entendu, ne la perd que pour mieux la rechercher.

 

Romans policiers :

“ Mma Ramotswe détective”, Alexander McCall Smith

        Divorcée d'un mari trompettiste porté sur la bouteille, Precious Ramotswe est bien décidée à ne plus céder aux mirages de l'amour ! Matekoni, gentleman garagiste, lui fait pourtant les yeux doux mais l'inénarrable " Mma " a un projet en tête... Un beau jour, elle se jette à l'eau et ouvre à Gaborone, capitale du Botswana, son pays bien-aimé, la première agence de détectives strictement au féminin. En compagnie de son assistante, Mma Makutsi, elle déclare la guerre aux maris en fuite et aux escrocs sans vergogne. Ne reculant devant aucun danger, elle s'attaquera même à la sorcellerie, le grand tabou de l'Afrique.

« L’institut de beauté des rectifications mineures », Alexander McCall Smith

        Au Botswana, n'est pas Dame Détective en chef qui veut ! Lorsqu'il s'agit de s'assurer du bon déroulement d'un legs testamentaire, de démasquer un usurpateur et de préserver un nouvel institut de beauté victime de sabotage, on ne peut guère compter que sur la célèbre Mma Ramotswe. D'autant qu'il faut aussi maintenir l'agence à flot, et que sa précieuse assistante, Mma Makutsi, semble avoir ces derniers temps le ventre bien arrondi... L'inégalable Mma Ramotswe signe de son grand retour, avec des affaires plus savoureuses et épineuses que jamais !

« Les yeux plus grands que le ventre », Jo Soares

        Dans le Rio de Janeiro de l’immédiat avant-guerre sévit un tueur en série ayant une particularité : il ne s’attaque qu’aux femmes très grosses. Ainsi disparaissent une prostituée polonaise, une religieuse incapable de résister à la gourmandise, l’attachée de l’ambassade d’Allemagne et plusieurs jeunes femmes de la bonne société carioca. Le commissaire Noronha est chargé de l’enquête. Esteves, un ex-policier portugais reconverti dans la pâtisserie, lui prête main-forte. Au fil de leurs investigations, ils se rendent dans les quartiers chauds de la ville, au superbe Opéra de style Art nouveau un soir de première, assistent à une course automobile. Noronha et Esteves doivent rassurer les femmes de Rio, qui estiment toutes qu’elles ont les yeux plus grands que le ventre.

 

Travaux pratiques :

« Idées déco et loisirs créatifs », Katrin Holler

        Vous aimeriez mettre de la couleur dans votre appartement, rendre votre cadre de vie plus gai, plus convivial ou simplement le transformer à moindres frais ? Quoi de plus simple ! II suffit souvent de placer au bon endroit un petit objet de décoration qui sera du plus bel effet. Ce livre, qui fourmille d'idées, de conseils et d'astuces. vous montre et vous explique comment procéder. Tous les exemples sont décrits de façon détaillée. Il ne vous reste plus qu'à suivre les instructions pour réaliser des compositions florales d'un grand raffinement et décorer en un tour de main une fenêtre au retour du printemps, une table dressée pour Pâques, à l'occasion d'un barbecue estival ou à Noël. Laissez libre cours à votre imagination ! Décorations originales et faciles à faire soi-même. Couleurs, formes et matières pour tous les goûts. Les plus belles idées tout au long de l'année.

Bonne lecture!