Les nouveautés dans votre médiathèque: 12 mars

14.03.2018

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 12 mars:

 

IMG 20180313 173951 IMG 20180313 174314  

 

Jeunesse :

« C’est toi le chef. Plus de 50 recettes simples à réaliser »

          Cet ouvrage apprend aux enfants à cuisiner en leur proposant de nombreuses recettes, des plus simples aux plus compliquées, des plus banales aux plus originales. Les étapes sont soigneusement expliquées et illustrées, avec de jolies photos qui représentent des enfants en train de les réaliser. Sur chaque page, la liste des ingrédients et des ustensiles spéciaux à utiliser sont bien visibles, tandis que dans un encadré « Le sais-tu ? » sont données les réponses aux questions que se posent habituellement les enfants:  pourquoi pleure-t-on quand on épluche un oignon ? Pourquoi les crevettes cuites sont-elles roses ? Pourquoi les muffins gonflent-ils au four ?

Albums :

« Pas de loup », Jeanne Ashbé

          A pas de loup vers la nuit, de tout petits mots deviennent de grandes aventures... La ballade nocturne d'un vaillant petit lapin au pays des sons qui racontent des histoires. Mais il est, où le loup?... Chuuut, dodo!

« Maisons extraordinaires », Cécile Becq

          Découvrez la maison de vos rêves… Qu’elle soit en hauteur, sous terre, dans l’eau, prestigieuse, rustique, étonnante ou même comestible, venez dénicher l’abri qui vous conviendra le mieux. On découvre avec émerveillement, dans ces 11 fabuleux tableaux, les cachettes de fées, la ville sous le lit, la grotte des nez gelés, le palais des sirènes ou encore le manoir hanté… Chaque double-page fourmille de détails et de surprises, comme une grenouille à retrouver à chaque fois ou encore un personnage de la maison précédente venu faire une visite, incognito, à ses voisins…

« La véritable histoire de Siam, éléphant d’Asie », Daniel Conrod, François Place

          Aujourd'hui Siam est mort. Aujourd'hui la vie de Siam commence dans la grande galerie de l'évolution à Paris. Aujourd'hui son soigneur lui rend hommage et raconte son histoire. Une histoire à rebours qui retrace la vie de ce grand pachyderme, venu d'Asie sur un bateau après avoir été acheté au plus grand marché d'animaux sauvages en Inde. Et puis, ce fut le cirque, le cinéma, le zoo? Une aventure riche, partagée entre l'Inde, la France et la Suisse. Un album très grand format à la taille de Siam, l'éléphant d'Asie. Les illustrations de François Place, majestueuses, lui offrent la plus belle des reconnaissances, pour la postérité !

« Grand loup et Petit loup », Nadine Brun-Cosme, Olivier Taillec

          Grand Loup est un loup solitaire. Difficile pour lui de partager son territoire, sa nourriture et sa couverture à l'arrivée de Petit Loup sous son arbre. Pourtant, lorsque Petit Loup disparaît, la vie n'a plus la même saveur pour Grand Loup et il se met à espérer que Petit Loup revienne...

« La véritable histoire du grand loup Mordicus », Didier Levy, Marie Novion

          Il a beau être tout petit, Félix, il est sacrément courageux. Il va s’enfoncer au cœur de la forêt, là où elle fait le plus peur, là où elle est la plus profonde, pour aller trouver le Grand Méchant Mordicus. Car Félix connaît le secret du vieux loup solitaire et, au moment de se faire croquer, il va lui révéler qui il est… Mystère et boule de gomme, secret de famille et retrouvailles, préparez vos mouchoirs !

« Le voyage de Petit Nuage », Jean-Marie Robillard, Florent Espana

          C'est une chanson fredonnée par les vagues qui pousse Petit Nuage à entreprendre un long voyage, des côtes de la Sierra Leone aux frontières du désert malien. Il va suivre ainsi, au gré du vent, le cours tranquille du fleuve Niger jusqu'aux terres arides du Pays Dogon. Mais pourquoi un si long voyage ?... La réponse est dans la chanson des vagues.

« Quel vilain oiseau », Sean Taylor, Dan Widdowson

         Un oiseau vole à travers le monde, s'amusant à faire tomber ses excréments sur d'autres animaux. Il s'attaque à un taureau dans une ferme, à un éléphant en Afrique, à un loup dans les montagnes, à un requin dans la mer, et à bien d'autres. Il trouve ce jeu très amusant jusqu'à ce qu'il aille trop loin et provoque un ours. L'oiseau a oublié que les ours grimpaient aussi aux arbres. L'ours grimpe à l'arbre alors que l'oiseau dort, s'installe sur la branche du dessus et lui retourne la pareille. Une histoire hilarante et pleine de malice, qui démontre aux plus jeunes que d'être méchant n'est pas une bonne idée. Les illustrations renforcent cette idée, accentuant les expressions de dégoût de chaque personnage, du taureau... à l'oiseau.

 

BDs :

« Petit poilu. Madame Minuscule », Pierre Bailly, Céline Fraipont

          Petit Poilu est un gourmand : quand de belles fraises sont sur son chemin, il ne résiste pas à l'envie de les croquer ! Au bout du tunnel où poussent ces fruits savoureux, il découvre une minuscule maison au milieu d'un jardin tout aussi minuscule. C'est le monde de Madame Minuscule, qui habite là avec sa chèvre Biquette Tagada. Madame Minuscule est aux anges. Généreuse et accueillante, elle s'empresse d'inviter Petit Poilu à partager son goûter. Mais, pour une fois, Petit Poilu est bien trop grand pour ce monde miniature. Madame Minuscule est très embêtée. Elle qui se réjouissait d'avoir un invité... Heureusement, notre petit-grand héros a de la suite dans les idées. Trop grand ou trop petit, peu importe, rien n'empêchera ces deux-là de se régaler !

 

Manga :

« Chi 3 », Konami Kanata

          Que faire quand on est un mignon petit chaton dans une maison qu’on ne connaît pas ?
Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça : découvrir le monde ! De l’appareil photo aux oiseaux, des petites filles aux rideaux, des crabe aux doudous… La vie de chat est pleine de joies et de surprises. Et avec Chi, elle l’est encore plus ! Miaaaa…

 

Adultes :

« Cosmos », Michel Onfray

          Michel Onfray nous propose de renouer avec une méditation philosophique en prise directe avec le cosmos. Contempler le monde, ressaisir les intuitions fondatrices du temps, de la vie, de la nature, comprendre ses mystères et les leçons qu'elle nous dispense : telle est l'ambition de ce livre très personnel, qui renoue avec l'idéal grec et païen d'une sagesse humaine en harmonie avec le monde. Cosmos fut lauréat du prix Lire récompensant le meilleur livre de philosophie.

« Petit éloge des saisons », Pierre Pelot

          On sort tout juste de l'hiver. Au printemps, le ciel est bleu et lisse comme un crâne de Schtroumpf sans bonnet, les loups sont de retour, les pollens et le redoux se rappellent à notre bon souvenir. L'été peut cacher des ciels lourds d'un poids mouillé de linge sale, les orvets se coupent en deux, les renards pointent leurs reflets de flammes, et les brimbelles nous font les dents bleues. L'automne se mijote avec les patates au lard. Pour la Toussaint, on pourrait préférer le mimosa au chrysanthème. L'hiver crisse, la lumière du jour nous met en garde à vue basse, il nous faut faire des voeux en attendant le printemps. Bientôt. Pierre Pelot, habitant amoureux des Vosges, nous propose un texte qui se picore en petites scènes et vagabonde entre les mots et les sensations. Un livre qui virevolte comme la ronde des saisons : toujours changeante mais parfaitement immuable.

 

BD :

« Cavalera », Charles Burns

          Après Toxic et La Ruche, Charles Burns signe avec Calavera la fin de sa trilogie chez Cornélius ... Quelques années après l'épisode de La Ruche, nous retrouvons Doug, jeune adulte grassouillet et un peu perdu dans la vie. Poursuivi par des fantômes et des regrets, il continue de dérouler jusqu'au bout le fil de sa vie passée et décide de retrouver son amour d'adolescent: Sarah ... Calaveros boude avec maestria toutes les intrigues déroulées au fil des précédents tomes. De quoi s'alimentent réellement les peurs de Doug? Qu'a-t-il cherché à fuir? Comment son alter ego "tintinesque" se sortira-t-il de cet étrange pays peuplé de lézards au service de la Ruche? Explorant dans ce tryptique sa fascination pour Hergé et William Burroughs, Charles Burns, pour sa première bande dessinée en couleurs, réussit un objet obscur et limpide à la fois, perdant le lecteur dans les méandres d'un univers instable et fascinant éclairé par la rigueur graphique qu'on avait pu apprécier dans Black Hole, et sublimé par un découpage et un art de la mise en abyme à leur paroxysme.

« Légendes des contrées oubliées », Chevalier, Ségur

          Marchez, pauvres Nains, marchez jusqu'à en perdre votre dernier souffle ! Ainsi vont Aren, Noren et Oten, chargés de trouver leur nouveau roi. Où se niche-t-il donc, ce Raken de malheur ? Au domaine d'Ewandor, répond la légende... Mais elle est bien loin, cette contrée mythique. Face aux périls mortels qui les guettent, les Nains ont pour seuls alliés un guide voleur et un barbare stupide. Ils apprendront bientôt qu'à la Saison des Cendres, les larmes ont la couleur du sang...

 

Cuisine :

« 100 leçons de cuisine de l’école Ritz, Escoffier »

          "La bonne cuisine est la base du véritable bonheur", disait Auguste Escoffier, pionnier de la cuisine moderne et premier Chef de cuisine du Ritz Paris en 1898. Cet ouvrage, indispensable outil aux curieux qui souhaitent acquérir savoir-faire et techniques, est composé de 100 recettes organisées par thèmes : tradition, légumes, viandes, poissons, foie gras, pâtes et riz, cuisine du monde, Finger Food et desserts. Clairement expliquée, chaque recette est illustrée par une photographie et enrichie par des pas à pas montrant des techniques fondamentales. Rendant hommage au prestige de l'Ecole Ritz Escoffier, l'ouvrage est une référence qui transmet avec gourmandise les valeurs et les secrets d'un gastronome inspiré...

 

Romans :

« La liste des 7 », Mark Frost

          Un jour de Noël 1884, à Londres, un jeune médecin nommé Arthur Conan Doyle est convoqué à une séance de spiritisme. Il est lui-même un spécialiste de l'occulte, ayant écrit un roman sur le sujet, inspiré des écrits très mystiques de Madame Blavatsky. A la suite de cette séance, Doyle est en danger de mort, son appartement est incendié, sa voisine russe assassinée !... Un agent très spécial de la Reine vient à son secours et lui explique que son propre frère, qui a tué père et mère, s'est ligué avec quelques personnages éminents pour placer sur le trône d'Angleterre une réincarnation du diable. Or ces 7 conjurés sont les membres du conseil d'administration de la maison d'édition qui doit publier le roman de Doyle. Une histoire ébouriffante, pleine de violence, de visions effrayantes, de suspense, de rebondissements où l'auteur introduit le lecteur dans l'univers sombre du crime de l'Angleterre victorienne.

« Les Tommyknockers », Stephen King

          Tard, la nuit dernière et celle d’avant, Toc ! Toc ! à la porte – les Tommyknockers ! Les Tommyknockers, les esprits frappeurs… Je voudrais sortir, mais je n’ose pas, Parce que j’ai trop peur du Tommyknocker. Tout commence par les rythmes apaisants d’une berceuse ; et pourtant, sous la plume de Stephen King, les vers anodins se muent en une inoubliable parabole de l’épouvante, qui entraîne les habitants pourtant bien sages et terre à terre d’un paisible village dans un enfer plus horrible que leurs plus abominables cauchemars… ou que les vôtres. Une histoire fascinante et démoniaque que seul Stephen King pouvait écrire. Et lorsqu’on frappera à votre porte, par prudence, mettez la chaîne, si tant est qu’une chaîne suffise…

« La théorie de la tartine », Titiou Lecoq

          En 2006, lorsque Marianne découvre sur le net une sextape postée par son ex, elle ne trouve pour l'aider qu'un hacker immature et un journaliste visionnaire qui croit qu'Internet va transformer le monde. Dix ans – et les chocs de la jeunesse (travail, amours, enfants) – plus tard, que sont devenus l’ex-étudiante blogueuse, le jeune pirate et l'homme de presse idéaliste ? Internet a tout bousculé... Un roman juste et ultramoderne après le remarquable succès des Morues.

« La capitana », Elsa Osorio

          Il y a des vies qui sont des romans qu’aucun romancier n’oserait écrire par crainte d’être taxé d’invraisemblance. Mika, la Capitana d’Elsa Osorio, semble avoir eu l’habitude de se trouver à l’épicentre des convulsions qui ont secoué le monde contemporain depuis les années 30. Mika, Micaela Feldman de Etchebéhère (1902-1992), la Capitana, a réellement vécu en Patagonie, à Paris, à Berlin, en Espagne, elle a tenu toute sa vie des carnets de notes. À partir de ces notes, des rencontres avec les gens qui l’ont connue, des recoupements de l’Histoire, Elsa Osorio transforme ce qui pourrait n’être qu’une biographie en littérature. Mika a appartenu à cette génération qui a toujours lutté pour l’égalité, la justice et la liberté. Elle est allée à Paris avec son mari pour participer au mouvement intellectuel dans les années 30, ils ont fondé la revue Que faire ?. Puis ils sont allés vivre à Berlin dont les ont chassés la montée du nazisme, ainsi que les manipulations du mouvement ouvrier par le stalinisme. Enfin ils sont allés rejoindre les milices du POUM dans la guerre civile en Espagne. Dans des circonstances dramatiques, elle, qui ne sait rien des armes et des stratégies militaires, se retrouve à la tête d’une milice. Son charisme, son intelligence des autres, sa façon de prendre les bonnes décisions la rendent indispensable et ce sont les miliciens eux-mêmes qui la nomment capitaine. Poursuivie par les fascistes, persécutée par les staliniens, harcelée par un agent de la Guépéou, emprisonnée, elle sera sauvée par les hommes qu’elle a commandés. Elle a fini sa vie d’inlassable militante à Paris en 1992. Elsa Osorio, portée par ce personnage hors du commun, écrit un roman d’amour passionné et une quête intellectuelle exigeante en mettant en œuvre tout son savoir faire littéraire pour combler les trous de l’Histoire.

« Le village retrouvé », Marie de Palet

          Isidore avait quitté son village natal, il y a maintenant trente ans, pour échapper à sa vie misérable. Il y revient aujourd'hui et constate que rien n'a vraiment changé. Mais lui a côtoyé d'autres mondes, a appris à lire et à écrire, et retrouver la malheureuse existence de sa famille lui est insupportable. Il doit affronter le poids des souvenirs dans ce village où il est important de respecter les privilèges acquis. Il rencontre Mathilde, une ravissante jeune femme qui suscite déjà bien des convoitises...

« La maison des hautes falaises », Karen Viggers

          Hanté par un passé douloureux, Lex Henderson part s'installer dans un petit village isolé, sur la côte australienne. Il tombe très vite sous le charme de cet endroit sauvage, où les journées sont rythmées par le sac et le ressac de l'océan. Au loin, il aperçoit parfois des baleines. Majestueuses, elles le fascinent. Peu de temps après son arrivée, il rencontre Callista, artiste passionnée, mais dont le cœur est brisé. Attirés l'un par l'autre, ils ont pourtant du mal à laisser libre cours à leurs sentiments. Parviendront-ils à oublier leurs passés respectifs et à faire de nouveau confiance à la vie ? Dans la lignée de La Mémoire des embruns, un roman tout en finesse, véritable ode à la nature et à son admirable pouvoir de guérison.

 

Romans policiers :

« Les petits vieux d’Helsinski se couchent de bonne heure », Minna Lindgren

          Siiri, Irma et Anna-Liisa sont de retour au Bois du Couchant après leur petite Escapade en colocation. Cependant, l’endroit a bien changé, et plus aucun petit vieux ne s’y sent chez lui. Devenue une pointure technique  ans la gestion du troisième âge, la résidence fonctionne désormais en circuit fermé, sans plus aucun être humain pour la superviser, si ce n’est quelques volontaires d’une association chrétienne. Alors que les résidents subissent, non sans humour, les joies d’une technologie aussi moderne qu’absurde, le Bois du Couchant est peu à peu envahi par les rats et les bénévoles, lesquels se font prédicateurs et experts en droits de succession tout à la fois. Siiri et Irma sentent que quelque chose de peu catholique se trame et, une dernière fois, vont tout mettre en oeuvre pour que triomphent la vieillesse et la bonne humeur au sein d’une maison de retraite au crépuscule de son existence, à mesure que ses derniers habitants tirent leur révérence.

 

Bonne lecture!