Les nouveautés dans votre médiathèque: 3 septembre

04.09.2018

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 3 septembre:

 IMG 20180904 191120  IMG 20180904 190655

 

Jeunesse :

Albums :

« Le maître du monde », Vincent Loiseau, Charlotte Gastaut

          Dans un paquet de céréales, tu peux trouver des céréales bien sûr, mais aussi un jeu. Si tu envoies les huit coupons, tu reçois, écoute bien, l’anneau magique du seigneur des anneaux, autrement dit : l’anneau-de-pouvoir-qui-rend-Maître-du-monde. J’ai joué, j’ai renvoyé, j’ai gagné ! Mais en allant à l’école, où je voulais tester mon nouveau pouvoir en faisant faire des trucs débiles à la maîtresse, j’ai fait tomber mon anneau dans une bouche d’égout…C’est le début d’une aventure pleine de rebondissements, dans les égouts, (mais pas seulement !), où l’enfant sa se lier avec un ours, un lion et un tyna... tynana.. un tyranono… un lézard gros et moche quoi, et qui s'appelle Rex. Une aventure loufoque valorisant le courage et l’amitié à mettre entre toutes les mains !

« Le crafougna », Stéphane Servant

          « Un dimanche soir, le Crafougna est entré sans bruit dans notre maison... » Ainsi débute l’histoire du Crafougna, cette énorme bête velue qui décide soudainement de s’installer avec une famille. Successivement, tous les membres de la famille vont alors « crafougner » : le petit déjeuner ne sera pas préparé, papa crafougera dans son lit, encore en pyjama, la grande soeur ne voudra pas jouer dans le jardin, le Crafougna la retenant en otage devant la TV… Seul le héros de l’histoire ne se laisse pas faire ! Il va falloir sortir toute cette petite famille de sa crafougnerie aigüe, et pour cela, employer les grands moyens !

« Des blanches et des noires, pas de pause dans la ségrégation », Isabelle Wlodarczyk

          L'histoire : Dans les années 40, une fillette noire donne son premier concert. Ses parents sont fiers de venir la voir jouer. Mais un couple de Blancs arrive et leur demande de céder leur place... Cette histoire émouvante sur la ségrégation et la musique est inspirée d'un épisode de la vie de Nina Simone. Le documentaire : Cette partie abordera le thème de la ségrégation, qui faisait rage à l'époque, et ses liens avec la musique des Noirs américains : celle des esclaves qui chantaient pour se donner du cœur à l'ouvrage puis celle des militants des droits civiques criant leur désir de liberté. On découvrira des documents d'archives et de photographies plongeant le lecteur dans la réalité de la ségrégation à travers des témoignages d'anonymes ayant subi les lois Jim Crow, mais aussi à travers des extraits des chansons qui ont changé la condition des Noirs. Le documentaire s'achève sur une réflexion autour des inégalités que subit la communauté noire aux Etats-Unis aujourd'hui.

 

BDs :

L’intégrale « Le château des étoiles », Alex Alice

          Au XIXe siècle, d’intrépides explorateurs repoussent sans cesse les limites de l’inconnu. Avides de nouvelles découvertes, ils tournent leurs regards vers les étoiles…. Et si la conquête de l’espace avait un siècle d’avance ? Et si le ciel était tel qu’on l’imaginait voici 150 ans, plein de merveilles et de promesses, si près qu’on pourrait le toucher du doigt, à bord des fantastiques machines qui s’élèvent sous le regard d’un roi, au-dessus des tours du Château des étoiles ?

« L’élève Ducobu. Miss dix sur dix », Godi, Zidrou

          C'est la rentrée scolaire pour tout le monde. Pour le cancre Ducobu, c'est l'occasion enfin revenue de se marrer avec les copains. Pour la studieuse Léonie Gratin, c'est le moment de rattraper le temps d'apprendre perdu pendant les vacances. Mais, toute l'école vit à l'heure du roman d'amour de l'instituteur… L'instit est amoureux ! En vacances, M. Latouche a en effet eu le coup de foudre pour une jolie Islandaise. Depuis, les cours de géo... graphie et métrie, les dictées et toutes les matières étudiées sont pour lui des prétextes à clamer son amour. Ses déclarations manquent toutefois de poésie. S'il est loin d'être un puits de sciences, l'Elève Ducobu a par contre la profonde sensibilité d'un poète et, tel Cyrano, il s'offre à souffler les mots doux qui feront chavirer le coeur de la Roxane de son prof... Plaisirs d'amour ne durent hélas pas toujours !

« Boulard. En mode love », Mauricet, Erroc

           Retrouvez le cancre de tous les exploits ? on parle tout de même de celui qui conduit régulièrement les Profs au bord de la crise de nerfs et qui pianote sur son smartphone à la vitesse de l'éclair malgré un énorme poil dans la main - dans de toutes nouvelles aventures signées Erroc et Mauricet. De ses pathétiques techniques de drague à ses plus épiques moments de glande sur le canapé, vous connaîtrez tout du plus mou des rebelles : Thierry Boulard (vous pensiez à un autre ado de votre connaissance ?).

« Mort de trouille. l’esprit de la cantatrice », Virginie Vanholme

 

Adultes :

« Gym pour dos fragile », Lydie Raisin

          Ce guide vous propose des exercices sans risque qui assouplissent et renforcent votre dos. En faisant 4 exercices par jour, vous pourrez : tonifier votre dos par des exercices ciblés et sans danger, préserver et protéger votre dos grâce à de bonnes postures, soulager votre dos grâce à des techniques faciles à réaliser pour un bien-être immédiat.

 

BD :

« Chute de vélo », Étienne Davodeau

          Avec son mari, ses enfants, son frère et un ami, Jeanne vient remettre en état la maison de sa mère pour en préparer la vente. La vieille dame, qui perd la mémoire, est hospitalisée. Mais les médecins ont accepté qu'elle revienne passer quelques jours en famille dans la maison. De l'autre côté de la rue, un maçon forme un apprenti sur un chantier. L'ambiance est rude. Fascinés par les rapports entre les deux hommes, les enfants vont, par accident, exacerber cette tension. C'est le moment que choisit la vieille dame pour disparaître. Elle demeure introuvable. C'est la panique. Mais heureusement, Toussaint est là. Toussaint est un ami, un pauvre type malchanceux que toute la famille aide depuis des années à ne pas sombrer dans la misère. Toussaint est quelqu'un d'étrange : rendre service le bouleverse, comme s'il cachait un secret dont ses amis ne sauront jamais rien.

 

Cuisine :

« Le festin indien : une odyssée à la découverte des mets et de la culture du pays des épices », Chitrita Banerji

          Un pays ne se révèle jamais mieux que par sa cuisine, l'histoire de ses produits, les cultures qui s'y rattachent, la manière dont il a su magnifier par des plats l'infinie diversité du monde. Nous ne mangeons pas seulement des légumes ou de la viande, nous mangeons d'abord un imaginaire, des récits, des manières d'être ensemble. C'est ce que nous dit Chitrita Banerji, au terme de trois années sur les routes de douze régions de l'Inde, au hasard des rencontres, depuis les plus simples gargotes de villages tribaux jusqu'aux palais de nababs, depuis les échoppes des marchés jusqu'aux cantines des temples. On découvrira ici que l'Inde est depuis toujours un pays d'immigration, proposant une grande variété de cuisines, nées des vagues successives d'arrivées, d'invasions et d'assimilations de Perses, de Juifs, de Mongols, d'Arabes, et même d'Européens. Un récit savoureux d'aventures humaines et de découvertes, qui nous montre un pays en pleine mutation, et pose quelques questions : que signifie l'"authenticité" aujourd'hui ? Quel sens peut avoir la "tradition" dans un pays de perpétuel métissage ? Un livre de merveilles, où la saveur des mots magnifie la saveur des mets.

« Cuisine décorative », Sergiy Kabachenko

          Des animaux en fruits et légumes et des machines amusantes pour le plaisir des yeux et l'éveil du goût. Des recettes faciles et amusantes. Des recettes pas à pas pour un résultat garanti. Faites découvrir à vos enfants le plaisir d'aliments sains pleins de couleurs et savoureux.

 

Décoration :

« Bords de mer. Entre architecture et décoration », Noëlle Bittner

          Qui n'a jamais rêvé de passer ses vacances en bord de mer ou d'y vivre ? Dans ce livre, Noëlle Bittner retrace, de la Bretagne à la Méditerranée, des Etats-Unis aux pays scandinaves, l'histoire de cette invention moderne qu'est la "maison à la plage" et évoque ce qu'elle représente pour nous, aujourd'hui, à travers des témoignages emprunts de poésie. Elle raconte ce qu'a été le balnéaire et ce qu'il sera, dans un texte habillé de photographies, d'enfance ou de décoration, qui nous font voyager. Elle s'attarde sur cet art de vivre si spécifique, du jardin à la cuisine, et présente la manière dont l'homme a su agencer les espaces de vie en bord de mer en véritables havres de paix, propices à la retraite et à l'évasion.

« Le jardin, un espace à vivre », Pierre Nessmann, Brigitte et Philippe Perdereau

          Le jardin est aujourd’hui envisagé comme une véritable pièce à vivre, un salon en plein air, avec son style, son confort, sa décoration propres. Ce livre-guide donne les conseils et astuces indispensables pour créer un espace naturel esthétique qui soit en même temps un prolongement confortable de votre intérieur. Complet, il passe en revue tous les styles contemporain, zen, naturel, urbain, ludique. Pratique, il propose un grand nombre de plans de jardins, et de précieuses listes de végétaux adaptés. Très illustré, il fourmille d’astuces déco et propose une large gamme de matériaux, de meubles et d’accessoires d’extérieur. Une véritable mine d’idées pour créer un jardin qui vous ressemble.

 

Romans :

« La punition », Tahar Ben Jelloun

           La punition raconte le calvaire, celui de dix-neuf mois de détention, sous le règne de Hassan II, de quatre-vingt-quatorze étudiants punis pour avoir manifesté pacifiquement dans les rues des grandes villes du Maroc en mars 1965. Sous couvert de service militaire, ces jeunes gens se retrouvèrent quelques mois plus tard enfermés dans des casernes et prisonniers de gradés dévoués au général Oufkir qui leur firent subir vexations, humiliations, mauvais traitements, manœuvres militaires dangereuses sous les prétextes les plus absurdes. Jusqu’à ce que la préparation d’un coup d’État (celui de Skhirat le 10 juillet 1971) ne précipite leur libération sans explication. Le narrateur de La punition est l’un d’eux. Il raconte au plus près ce que furent ces longs mois qui marquèrent à jamais ses vingt ans, nourrirent sa conscience et le firent secrètement naître écrivain.

« Jean et Louise », Antonin Dusserre

          Dans un village d’Auvergne traversé par un ruisseau, au pied du Puy Redon, deux familles rivales cohabitent. Il y a les Paulhac avec leur fils Jean et leurs deux filles. Il y a aussi les Carrier avec leur fille Marthe et leur fille adoptive Louise. Jean était destiné à poursuivre des études, mais son goût pour le travail de la terre l’a retenu au village. Un jour de battage son avant-bras gauche va être happé par la machine et le malheureux doit être amputé. Il ne peut plus guère que garder le troupeau. Un jour il rencontre Louise... Ces deux-là vont s’aimer et Louise va tomber enceinte. Les deux familles vont mal prendre cette affaire, les scènes de provocation vont se succéder...

« La trilogie de Matsuyama Kaze, la trilogie du samourai », Dale Furutani

          Alors qu'il sillonne le Japon à la recherche de la fille de ses maîtres assassinés, le ronin Matsuyame Kaze découvre à un croisement, le corps d'un homme non identifié, tué par une flèche dans le dos. Intrigué par ce mystère que personne ne semble vouloir résoudre, le samouraï décide de découvrir la vérité. Il s'intègre patiemment à la vie quotidienne du village voisin, et fait connaissance avec les paysans locaux, décelant sans peine les liens secrets les unissant les uns aux autres. Kaze va se retrouver ainsi mêlé à une série de mystères qui mettront à l'épreuve sa force et son habileté.

« Trois hommes dans un bateau (sans parler du chien)», Jerome K. Jerome

          Las de la vie qu'ils mènent à Londres, trois amis décident de prendre des vacances. Malgré les protestations du chien Montmorency, les voilà partis en bateau sur la Tamise, bien résolus à mener une vie saine, heureux de découvrir les charmes de la campagne anglaise. Mais ils n'avaient pas compté avec ces événements capables de transformer le moindre voyage en une pittoresque aventure... et un simple récit en chef-d'œuvre de l'humour anglais.

« Les bonheurs de Céline », Christian Laborie

          Dans le cahier qu'elle destine à son arrière-petite-fille, Céline nous fait revivre son existence de paysanne cévenole, tendre au coeur mais dure à la tâche : son enfance, la rencontre avec l'homme de sa vie, la Résistance, l'élevage des vers à soie, les travaux des champs, les veillées, les rires des enfants et les histoires des anciens... Autant de souvenirs drôles ou émouvants, tragiques ou anodins d'une vie simple et belle, par un auteur incontournable dont les nombreux romans ont déjà captivé des milliers de lecteurs.

« L’homme de Kiev », Bernard Malamud

          Un homme juif, simple réparateur de son état, puis gérant d'une petite briqueterie de Kiev, est arrêté en 1911. On l'accuse d'être l'auteur d'un « meurtre rituel », qui a eu lieu sur la personne d'un jeune garçon du voisinage. Cette absurde accusation le tient deux ans et demi en prison, au cours desquels il subit les pires sévices, avant que s'ouvre le procès qui fera éclater son innocence. Bien que partant d'un fait historique précis, la célèbre affaire Bellis, Bernard Malamud ne se livre pas seulement à une superbe reconstitution de la Russie de Nicolas II, ravagée par les superstitions et les persécutions virulentes, les violences et les dissensions. Vivant symbole de victimes de toutes les injustices, son héros, par son obstination à porter témoignage de la vérité, fait éclater l'histoire dans le mythe et devient notre contemporain

« Johnny et la bombe », Terry Pratchett

          Le jour où Johnny vient au secours de Mme Tachyon, l'étrange clocharde qui arpente Blackbury depuis toujours avec son caddie et ses pochons, une aventure peu commune commence pour lui : Mme Tachyon, voyez-vous, est une sans-domicile-temporel-fixe. Ainsi, avec ses amis Bloblotte, Pas-d'man, Big Mac et Kirsty, va-t-il se retrouver à l'époque des bombardements sur l'Angleterre. Avec les paradoxes qui peuvent en résulter, car changer le passé ne risque-t-il pas aussi de changer l'avenir ? Le temps, c'est comme un pantalon : il ne faut pas se tromper de jambe

« Philip Roth », Un homme

           Un homme. Un homme parmi d'autres. Le destin du personnage de Philip Roth est retracé depuis sa première et terrible confrontation avec la mort sur les plages idylliques de son enfance jusque dans son vieil âge, quand le déchire la vision de la déchéance de ses contemporains et que ses propres maux physiques l'accablent. Entre-temps, publicitaire à succès dans une agence à New York, il aura connu épreuves familiales et satisfactions professionnelles. D'un premier mariage, il a eu deux fils qui le méprisent et, d'un second, une fille qui l'adore. Il est le frère bien-aimé d'un homme sympathique dont la santé vigoureuse lui inspire amertume et envie, et l'ex-mari de trois femmes, très différentes, qu'il a entraînées dans des mariages chaotiques. En fin de compte, c'est un homme qui est devenu ce qu'il ne voulait pas être. Ce roman puissant - le vingt-septième de Roth - prend pour territoire le corps humain. Il a pour sujet l'expérience qui nous est commune et nous terrifie tous.

« Pô le roman d’un fleuve », Paolo Rumiz

          Un voyage à travers le plus grand fleuve d'Italie, mené par l’écrivain italien Paolo Rumiz en compagnie de canoéistes, de bateliers et de pêcheurs. Un voyage à la découverte d'un cours d'eau sauvage, fait de rencontres, de nourriture et d'aventures. Une histoire racontée du point de vue du courant, qui se déplace vers le delta et ses magnifiques plages. Au-delà de ses rives se trouvent les quatre régions les plus peuplées d'Italie, industrielles, bruyantes, polluées. Mais au milieu du fleuve, Paolo Rumiz et ses argonautes trouvent un espace non contaminé, un silence tel qu’ils se surprennent à chuchoter, d’une rayonnante beauté, malgré les catastrophes environnementales causées par l'homme. Paolo Rumiz entreprend en 2012 ce périple sur ce fleuve secret qui est pour lui la quintessence de tous les fleuves du monde, hors de l’histoire des hommes ou entremêlé à elle. Pas de plan précis pour ce voyage : juste une rivière, un départ et un point d'arrivée, mais très vite, le voyage devient une histoire venue de loin, une histoire de mémoire. Paolo Rumiz sait faire du Pô un véritable protagoniste, entièrement raconté à fleur d’eau pour la première fois, dans un abandon des sens inédit, passionnant, qui réinterprète les couleurs des terres et des fonds, les mets, les vins, les dialectes, les yeux qui l’interrogent, l’effleurent, le scrutent. Et puis, il y a les rencontres avec le «peuple» du fleuve. Sur le fleuve, l’aventure devient un roman, un voyage intérieur, une aventure tirée de l’imagination, caressée par des fantasmes, à deux pas de l’âme.

« La bataille d’Occident », Eric Vuillard

          « La Bataille d’Occident est l’un des noms de nos exploits imaginaires. C’est un récit de la Grande Guerre, celle de 14-18, où nos différentes traditions de « maîtres du monde » manifestèrent ouvertement leur grande querelle. Il en résulta un charnier sans précédent, la chute de plusieurs empires, une révolution. Et tout cela fut déclenché par quelques coups de révolvers ! » Eric Vuillard revisite à sa manière historique, politique et polémique le premier conflit mondial.

« Destins crépusculaires », Niall Williams

          L'histoire du clan Foley commence en Irlande, au cours des années sombres du XIXe siècle. Chassée par la famine et par les épidémies, la famille perd son foyer avant de subir une perte plus cruelle encore - celle de la belle Emer Foley, épouse de Francis et mère de Tomas, Finbar, Finan et du petit Teige. N'ayant plus aucune attache, le père et ses enfants s'en vont par les routes, à ta recherche d'une terre où ils pourraient s'établir. Mais le vieux Foley, en proie à l'amertume, veut en finir. Inéluctablement la fratrie s'éparpille. Sur les traces de ces hommes, symbole de la diaspora irlandaise, Niall Williams nous entraîne dans un grand voyage, du cœur doux-amer de l'Irlande rurale jusqu'à, par-delà ses rivages, l'Europe, l'Amérique et l'Afrique. Ce détour par l'ailleurs ne fait que souligner l'omniprésence de l'île. Et si, pour ce troisième roman, Niall Williams met une fois encore en scène des âmes brisées, c'est pour mieux plonger aux racines tourmentées de l'imaginaire gaélique.

 

Roman policier :

« La vie de Marie-Thérèse qui bifurqua quand sa passion pour le jazz prit une forme excessive », Michel Boujut

          Tout part d'une photo, découpée en 1959 dans Sud-Ouest et retrouvée quarante-cinq ans plus tard entre les pages d'un polar de Goodis. Une jeune femme y apparaît aux côtés du bluesman Big Bill Broonzy. La légende est bien dans l'esprit du temps : " Coïncidence ? Marie-Thérèse Désormeaux bifurqua dans la vie à partir du moment où sa passion pour le jazz prit une forme excessive. " Dérapage qui la mènera en une de détective avec une autre légende : " J'étais une chatte sur un toit brûlant. " Fasciné par ces photos, Michel Boujut enquête à Toulouse sur le fait divers sanglant auquel a été mêlée Marie-Thérèse, croisant en chemin quelques figures de contemporains qu'il ne s'attendait pas à trouver là. Entre fiction et réalité, ce " roman-vérité " en noir et blanc raconte le destin contrarié d'une héroïne sous influence, à l'époque où le jazz, en plein essor, était encore considéré comme " la musique du bas-ventre ". Dans une prose lumineuse et sensible, l'auteur reconstitue le mécanisme d'un engrenage et d'un procès. Révélateurs des tabous et des hypocrisies d'une époque.

« Emergency 911 », Ryan David Jahn

           À Bulls Mouth, Texas, quand on fait le 911, on tombe directement sur le Bureau du shérif. Collé  derrière le central, son adjoint Ian passe ses journées à jouer aux cartes sur l’écran de son ordinateur tout en répondant aux rares appels d’urgence. Il faut dire qu’il n’a plus du flic que l’uniforme. Il y a sept ans, sa fille Maggie a été kidnappée dans sa chambre. L’en - quête n’a rien donné et on n’a jamais retrouvé la moindre trace de la petite. Quelques mois plus tôt, elle a été déclarée morte. Depuis, Ian s’est mis à boire, sa femme l’a quitté et le shérif lui a retiré son arme de service. Ce jour-là, il lui reste une heure à tirer quand il reçoit un coup de fil un peu spécial. “Je vous en prie, aidez-moi !” Ça fait sept ans qu’il n’a pas entendu sa voix, alors au début il ne la reconnaît pas. Pourtant c’est bien elle. Sa petite fille l’appelle au secours. Elle a réussi à s’échapper et à trouver une cabine téléphonique. Mais la conversation est brutalement écourtée. Son ravisseur vient de lui remettre la main dessus. Il n’a à peu près rien : une description sommaire du kidnappeur et la localisation de la cabine, où un combiné doit se balancer au vent. Mais à peu près rien, c’est déjà quelque chose, et il ne laissera pas Maggie disparaître une seconde fois. Alors il prend son SIG Sauer, grimpe dans sa Mustang 1965 et part à sa recherche. Du Texas à la Californie, il enfile l’Inter - state 10 à tombeau ouvert sur la trace du monstre qui lui a volé sa vie.

 

Science :

« Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Big Bang. Guide visuel à destination des esprits curieux et pressés »

           Vous êtes curieux, avide de savoirs, mais aussi terriblement pressé ? Cette collection est faite pour vous. Car sa conception a été guidée par le souci d'offrir une lecture à la fois rapide, profonde et très plaisante. Préparez-vous à découvrir - enfin ! - tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le cerveau. À travers ce récit simple et richement iconographié, vous apprendrez l'histoire de la découverte, toujours en cours, de cette terra incognita. Vous en saisirez les hypothèses et les limites actuelles. Neurones, dopamine, hypothalamus, circuit de la récompense auront moins de secrets pour vous. Lisez et voyez : ce guide vous aidera à y voir... plus clair !

« Aux origines du monde. Une histoire de la cosmogonie », Jean-Pierre Verdet

          L’histoire des théories scientifiques sur les origines du monde est aussi passionnante que ces théories mêmes. Les noms de Descartes, Buffon, Kant, Laplace, Darwin (fils) jalonnent un âpre débat entre explications évolutionnistes et catastrophistes, avant que les développements modernes ne confortent les premières. Concentrée sur la cosmogonie du système solaire, cette étude sans précédent, qui traverse les civilisations et les siècles, montre la richesse des échanges entre les découvertes scientifiques et leur contexte culturel. Au moment où se multiplient les découvertes d’exoplanètes qui constituent de nombreux autres systèmes stellaires, l’histoire à la fois représentative et singulière du nôtre prend une importance essentielle.

 

Bonne lecture!