Les nouveautés dans votre médiathèque: 10 février

10.02.2020

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 10 février

 IMG 20200121 175300  IMG 20200210 151350

 

Jeunesse

Albums

« La nuit, on dort », Jeanne Ashbé

C'est l'histoire d'un petit bonhomme qui, chaque nuit, empêche ses parents de dormir. Quand on est un bébé, c'est plutôt normal. Mais quand on grandit, il y a un moment où on doit dormir tout seul... comme un grand. Et c'est plus facile à dire qu'à faire.

« Les trois grains de riz », Agnès Bertron, Virginie Sanchez

Petite sœur Li doit aller au marché pour vendre les précieux grains de riz récoltés par ses parents. En chemin, elle croise un canard, un panda, et un singe : elle leur offre une poignée de riz. Puis elle rencontre un féroce dragon qui exige la totalité de son butin. Heureusement, le singe, le canard et le panda n'ont pas oublié Li! Ils utilisent chacun le grain de riz qu'ils ont gardé pour effacer les malheurs de la petite fille. Le canard et le panda la sauvent des griffes du dragon et le singe transforme le dernier grain de riz en un beau saphir. Depuis, petite Li a trois nouveaux amis!

« Kerity, la maison des contes », Anik Le Ray, Rébecca Dautremer

Quand Eléonore lègue à Natanaël le contenu de sa bibliothèque, le petit garçon est loin d'imaginer que tous ces livres renferment le plus incroyable des secrets. Bientôt Alice, Pinocchio, le capitaine Crochet et tous les héros de ses contes préférés prennent vie autour de lui. Ils sont menacés par une terrible malédiction, et seul Natanaël peut les sauver. Commence alors pour le garçon une folle course contre la montre pour délivrer ses nouveaux amis.

« Le roi des sables », Thierry Dedieu

« La terre, l'eau, l'air et le feu sont bien au dessus de nous. Fou est celui qui pense les maîtriser. Sage est celui qui accepte leur domination et qui choisit de vivre avec. » Il était une fois, le Roi des sables. Son château était édifié au bord des vagues. Il jouissait d’une vue magnifique, de couchers de soleil sans pareil. Mais le prix à payer était cher. Son château de sable devait être reconstruit très régulièrement.

Un jour, son cousin du Nord, le Roi des bois, lui rend visite. Il se pâme devant la beauté du spectacle de la mer.

« Comme vous devez être heureux, s’exclame-t-il.

– Hélas mon cousin, à chaque équinoxe, mon château est emporté et il me faut le reconstruire. »

Et le Roi des sables laisse couler une larme.

Le Roi des bois trouve son cousin bien peu combatif. A-t-il fait dresser des digues ? creuser un canal ? crié ?

– Non, lui répond le Roi des sables. Ces années passées à être confronté à la Nature m’ont rendues humble et fataliste. J’ai appris qu’elle se laisse admirer mais jamais dompter. Mais le spectacle qu’elle m’offre vaut bien le désagrément des équinoxes.»

« Mon monstre et moi », Emmanuelle Eeckhout

Quand j’étais petit, mon meilleur ami était un monstre. Ensemble, nous avons construit les plus grands rêves et combattu les plus grandes peurs. Nous étions inséparables, mon monstre et moi. Mais nous n’avons pas eu le temps de nous apercevoir que j’étais le seul à grandir.

« La saga d’Atlas et Axis », Pau

Dans le monde de Pangea, où tous les animaux parlent et marchent sur deux pattes, Atlas et Axis sont deux cabots aux caractères et pedigrees bien différents : le premier est intelligent et rationnel, alors que le second a plutôt tendance à se fier à son flair. Le jour où leur village est ravagé par les cruels Vikiens, des brutes sanguinaires venues du Nord, Atlas et Axis prennent leur courage à deux pattes et partent braver le grand Nord pour venger les leurs… L’étonnante épopée de deux héros attachants dans un album visuellement époustouflant !

 « Rouge bala », Cécile Roumiguière, Justin Brax

             Bala aime faire la course avec son frère. Elle aime rire avec sa copine Ashna. Douze ans, c'est un bel âge pour jouer... Bala aime rêver avec sa grande sœur Lali. Mais sa sœur chérie est partie vivre chez son mari. Douze ans, c'est aussi l'âge où l'on parle mariage
dans son pays.

 

BDs

« Tralaland », Libon

Benoît joue avec ses copains aux justiciers corsaires de la galaxie quand... pouf ! Il disparaît et se retrouve projeté à Tralaland. Tralaland est un monde bizarre, absurde, complètement fou ! C'est là que vivent Bisou le loup et Bob le savant sans tête. Il vont tout faire pour aider Benoît à retourner chez lui. Mais... Comment se fier à un savant qui a perdu la tête ? Comment se repérer dans un monde qui n'a ni queue ni tête ? Bienvenue à Tralaland !

« Les as de la jungle. A l’île Maurice », Davy Mourier, Dav, Esteban

Pour ces justiciers de la jungle, aucune mission n’est impossible ! Même sauver les dodos, ces drôles d’oiseaux soi-disant disparus... Une aventure comique rocambolesque d’après la série d’animation la plus déjantée du moment ! Non, les dodos n’ont pas disparu ! Ils sont retenus prisonniers par de méchants pandas qui ont décidé qu’il ne devrait y avoir que des animaux mignons sur Terre. Appelés à l’aide, Maurice le manchot-tigre et ses acolytes vont vivre d’incroyables aventures : combattre un panda kung-fu, capturer des papillons, vaincre des loutres-requin-pirates et manger un plat trop épicé. Les As, à la rescousse 

 

Romans

« Mon père est parti en guerre », John Boyne

28 juillet 1914. Le jour ou la guerre éclate, le père d'Alfie promet qu'il ne s'engagera pas. Et rompt sa promesse le lendemain. Quatre ans plus tard, Alfie ignore ou il se trouve. Est-il en mission secrète comme le prétend sa mère ? Alfie veut retrouver son père. La première guerre mondiale vue a travers le regard d'un jeune héros qui nous transporte dans sa bouleversante aventure.

« La famille Cerise », Pascal Ruter

Zouille et Yoyo Cerise, les jumelles qui n’ont jamais froid aux yeux, et leurs amis Max et Papillon, piaffent d’impatience. La kermesse va bientôt ouvrir ses portes et tout le village s’y presse... Leur instituteur aussi. Les quatre enfants l’observent longuement s’essayer à la pêche au canard. Mais pourquoi est-il si maladroit ? Et pourquoi ne parle-t-il que de canard en classe le lendemain matin ? Et tous les jours suivants ? Max va vite comprendre les sentiments de son instituteur pour la jeune fille de la kermesse. Les quatre inséparables décident alors de la retrouver ! Une aventure savoureuse comme de la confiture à la rhubarbe.

 

Adultes

BDs

« Le chant du cygne », Babouche, Dorison, Herzet

Avril 1917. La compagnie du lieutenant Katzinski est en première ligne dans l’enfer des tranchées. Après quelques heures de répit, les ordres de l’État-major tombent : une division de char se prépare à fondre sur l’ennemi et la compagnie de fantassins est condamnée à lancer l’assaut sous le feu nourri des allemands. Les hommes perdent patience et commencent à se rebeller. Le charismatique sergent Sabiane, bâti comme un ours, réussit à maintenir l’ordre dans les rangs. L’assaut est lancé. Impossible de passer, l’ennemi est organisé. Après quelques heures de combats, les tanks sont hors-service et la deuxième section est décimée. L’opération était suicidaire, les soldats le savaient. L’État-major n’a aucune idée de ce qui se passe au front. Après le cessez-le-feu, les hommes errent sur le champ de bataille à la recherche de blessés. Des centaines de brancards sont alignés avec des malheureux recouverts d’un drap blanc, maculé de sang. Le moral des troupes est au plus bas, mais l’heure de la relève est arrivée. La compagnie quitte la première ligne pour quelques jours. Lorsqu’ils croisent le bataillon de relève, Larzac reconnait quelques gars de son village. Il sort des rangs et salut ses compagnons. L’un deux se retourne pour ne pas être vu et sort une liasse de feuilles de sa poche et la glisse dans les mains de Larzac. Ce dernier ne pose aucune question. Arrivé au campement, il découvre qu’il a entre les mains la fameuse pétition de la cote 108. Pétition signée par plus de deux milles soldats dénonçant l’absurdité meurtrière des ordres de l’État-major. Mais pour que la lutte soit efficace, il ne suffit pas de signer ce papier. Il faut l’amener à l’Assemblée Nationale, jusqu'à a capitale...

« Les pionniers du nouveau monde », J.-F. Charles

Au XVIIIème siècle, la Nouvelle France sert de terre d'exil à tous les proscrits fuyant l'Europe. Benjamin Graindal doit échapper à la police royale et, pour sauver sa vie, s'enfonce dans cette terre immense et inconnue. A l'instar des maîtres du roman d'aventures, Jean-François Charles dresse le portrait chaleureux de personnages hors du commun, campe de somptueux décors, et reconstitue avec un soin méticuleux du détail les plus célèbres batailles.

« L’enfance d’Alan », Emmanuel Guibert

Récit d'une enfance dans les États-Unis de l'entre-deux-guerres, à partir des souvenirs racontés à Emmanuel Guibert par Alan Ingram Cope, un américain retiré sur l'île de Ré.

« Le veilleur des brumes », Robert Kondo, Ri

"Empêcher les ténèbres d'entrer, c'est la mission du veilleur des brumes." Mon père répétait sans cesse ces mots avant de disparaître. Au-dessus de Val-de-l'Aube se dresse le Barrage : une immense muraille de bois coiffée d'un moulin. Lui seul tient à distance les brumes mortelles qui ont englouti le reste du monde. Depuis la mort de mon père, je suis responsable du Barrage. Une bien grande responsabilité pour un petit garçon. Mais telle est ma mission. Je m'appelle Pierre. Je suis le veilleur des Brumes.

« Le rapport de Brodeck », Manu Larcenet

Voici le nouveau chef-d'oeuvre de Manu Larcenet ! Une sublime adaptation du best-seller de Philippe Claudel. Manu Larcenet s'attaque pour la première fois à une adaptation, celle du chef-d'oeuvre de Philippe Claudel, Le Rapport de Brodeck. Mais lorsque l'auteur de Blast et du Combat ordinaire s'empare du texte, c'est pour le faire sien et lui donner une nouvelle vie, éclatante, sombre et tragique. Des pages d'une beauté stupéfiante, magnifiant la nature sauvage et la confrontant à la petitesse des hommes ; une plongée dans les abîmes servie par un noir et blanc sublime et violent. Un très grand livre. Manu Larcenet adapte de façon majestueuse le best-seller de Philippe Claudel : un chef-d'oeuvre.

« Le loup », Rochette

Au cœur du Massif des Écrins, un grand loup blanc et un berger vont s'affronter, passionnément, jusqu'à leurs dernières limites. Jean-Marc Rochette célèbre une nouvelle fois la haute montagne, sa beauté, sa violence, l'engagement et l'humilité qu'il faut pour y survivre.

 

Histoire

« De Gaulle et Churchill. La mésentente cordiale », François Kersaudy

Ils s'apprécièrent et se haïrent tour à tour, se soupçonnant mutuellement de toutes les turpitudes. Mais ils surent s'épauler quand leur intérêt commun était en jeu. Quitte à se rattraper par la suite pour tirer la couverture à soi. Les relations de deux des plus grands hommes d'État du XXème siècle, contées par le menu, sont passionnantes de bout en bout.

« Les voix de la liberté », Michel Winock

De 1815 à 1885, la France aura vu se succéder dans une logique trépidante six régimes : la brève résurrection de l'Empire, la Restauration, la monarchie de Juillet, la IIe République, le Second Empire, la IIIe République. «Stupide XIXe siècle», ironisera Léon Daudet. Au cours de celui-ci, les hommes de lettres ont participé à tous les combats politiques. Ils créent des journaux, des revues, s'engagent dans leurs articles, dans leurs œuvres mêmes. Ils affrontent parfois la prison ou l'exil. Pour que triomphent leurs idées, ils se jettent dans la bataille électorale, deviennent députés, sénateurs, parfois ministres. Leurs noms ? Chateaubriand, Constant, Guizot, Hugo, Stendhal, Balzac, Sand, Michelet, Lamartine, Quinet, Renan, Flaubert, Maupassant, Zola, Vallès, et tant d'autres qui ont su tisser le politique et la littérature.

 

Romans

« Les ruchers de la colère», Sylvie Baron

            Le récit bouleversant du combat d’un père-courage, apiculteur, engagé dans la lutte pour la protection de la biodiversité. Depuis que sa femme Nathalie l’a quitté pour s’installer à New-York avec leurs deux enfants, Gautier vit seul dans un petit village du Cantal. Il ne pouvait concevoir de s’éloigner de ses ruches. Avec le temps, il est devenu  un militant reconnu de la lutte pour la biodiversité, ce qui lui vaut des encouragements et bien des inimitiés. Nathalie est découverte assassinée à Clermont lors d’un voyage en France. Du jour au lendemain, Gautier récupère la garde de leurs enfants. Pour eux, c’est le choc : ils vont devoir cohabiter avec ce père inconnu, dans un village au milieu de nulle part... Cette histoire, racontée avec beaucoup de sensibilité, est celle du combat de Gautier pour apprivoiser et élever ces petits étrangers face aux menaces et aux violences qui entourent ce fragile esquif familial.

« Toutes les histoires d’amour du monde », Baptiste Beaulieu

Lorsqu'il découvre dans une vieille malle trois carnets renfermant des lettres d'amour, le père de Jean sombre dans une profonde mélancolie. Jean, lui, tombe des nues : Moïse, son grand-père, y raconte toute l'histoire de sa vie. Plus incroyable encore, Moïse adresse son récit à une inconnue : Anne-Lise Schmidt. Qui est cette femme ? Et surtout qui était-elle pour Moïse ? Comment quelqu'un de si chaleureux et sensible dans ses lettres a-t-il pu devenir cet homme triste et distant que père et fils ont toujours connu ?
Naviguant entre les grands drames du XXe siècle et des histoires d'amour d'aujourd'hui glanées dans une tentative éperdue de faire passer un message à son père, Jean devra percer le lourd secret d'un homme et lever le voile sur un mystère qui va chambouler toute une famille...

La trilogie « Le goût du bonheur », Marie Laberge

Réunis dans leur résidence estivale de l'île d'Orléans, non loin de Québec, les Miller et leurs six enfants offrent l'image de l'harmonie et de l'aisance. La crise des années trente les a épargnés. Chez eux, le goût du bonheur l'emporte sur les conventions et les préjugés d'une société paroissiale et étouffante. Comblée par un mari intelligent et sensuel, Gabrielle aspire à encore plus de liberté, prête à la révolte. La tendre et violente Adélaïde, sa fille, est déchirée entre sa tendresse pour le jeune Florent et sa passion pour l'Irlandais Nic McNally. Partout, alors que la rumeur de la guerre enfle en Europe, s'annoncent des orages du cœur, des menaces, des trahisons, la maladie. Mais rien ne semble pouvoir briser le courage et l'énergie vitale des Miller.

«Derniers feux sur Sunset », Stewart O’Nan

En 1937, Francis Scott Fitzgerald devient scénariste pour la Metro Goldwyn Mayer. C’est l’Âge d’Or d’Hollywood, du jazz et des parties mémorables. Ses collègues se nomment Dorothy Parker, Humphrey Bogart, Ernest Hemingway, Greta Garbo. Or, loin de sa chère Zelda, internée, et de sa fille Scottie, Fitzgerald est perdu. Il tente de préserver sa vie de famille, mais tombe amoureux de la journaliste Sheilah Graham. Ces trois dernières années sont celles de la lutte acharnée que mène Scott Fitzgerald contre ses ennemis : l’alcool, la dépression, et le peu d’estime qu’il a pour lui-même. Oui, Hollywood sera pour lui « l’envers du Paradis », un lieu de souffrance et peut-être d’expiation. Écrivain de l’intime, conteur de talent, Stewart O’Nan dévoile dans Derniers feux sur Sunset le vrai visage de Fitzgerald : celui d’un homme brisé par la vie, tandis que la fête bat son plein. Un livre poignant et plein de nostalgie

L’intégrale « Cœur d’acier», Brandon Sanderson

On les appelle les Épiques. Il y a dix ans, ils ont été frappés par un éclair. Depuis ils possèdent d’incroyables pouvoirs. Mais leurs intentions ne sont pas bonnes… À Newcago, un Épique appelé Coeur d’Acier s’est emparé du pouvoir. On le dit invincible : aucune balle ne peut le blesser, aucune épée trancher sa peau, aucune explosion le détruire. Seuls les Redresseurs, un groupe d’humains ordinaires qui ont consacré leur vie à étudier les Épiques afin de découvrir leur point faible, lui résistent. David Charleston a dix-huit ans. Quand Coeur d’Acier est arrivé à Newcago, il a tué son père. Depuis des années, David rêve de se venger, et il possède quelque chose dont les Redresseurs ont besoin… Le jeune homme a vu l’impossible : il a vu saigner Coeur d’Acier. Le début d’une nouvelle série de super héros bientôt adaptée au cinéma, et déjà best-seller aux États-Unis.

 

Romans policiers

« L’unité alphabet », Jussi Adler Olsen

 L'Unité Alphabet est le service psychiatrique d'un hôpital militaire où, pendant la Seconde Guerre mondiale, les médecins allemands infligeaient d'atroces traitements à leurs cobayes, pour la plupart des officiers SS blessés sur le front de l'Est.
Bryan, pilote de la RAF, y a survécu sous une identité allemande en simulant la folie. Trente ans ont passé mais, chaque jour, il revit ce cauchemar et repense à James, son ami et copilote, qu'il a abandonné à l'Unité Alphabet et qu'il n'a jamais retrouvé. En 1972, à l'occasion des jeux Olympiques de Munich, Bryan décide de repartir sur ses traces. Sans imaginer que sa quête va réveiller les démons d'un passé plus présent que jamais.

« Quelque chose pour le week-end », Sébastien Gendron

A Kirk Bay, en Angleterre, il ne s'était jamais rien passé, avant. Des centaines de kilos de bonne cocaïne s'échouent sur la plage. Suivis d'une armada de grands pingouins, d'une espèce qu'on pensait disparue. Ces apparitions sont-elles liées ? Cela a-t-il un rapport ? S'ensuit un blizzard de toxicomanie et une "pingouinphobie" mémorable, puis le chaos, la guerre. Et pendant ce temps, un homme essaie de tuer sa femme. Anarchy in UK !

« Cyanure », Camilla Läckberg

Quelques jours avant Noël, Martin Molin, le collègue de Patrick Hedstöm, accompagne sa petite amie Lisette à une réunion de famille sur un île au large de Fjälbacka. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un richissime magnat de l'industrie, leur annonce une terrible nouvelle avant de s'effondrer, terrassé. Dans son verre, Martin décèle une odeur faible mais distinct d'amande amère. Une odeur de meurtre. Une tempête de neige fait rage, l’île est isolée du monde et Martin décide de mener l’enquête. Commence alors un patient interrogatoire que va soudain troubler un nouveau coup de théâtre… Offrant une pause à son héroïne Erica Falck, Camilla Läckberg livre un polar familial délicieusement empoisonné.

 

Science

« L’Univers expliqué à mes petits-enfants », Hubert Reeves

            « Je dédie ce livre à mes petits-enfants. En commençant à l’écrire, j’ai pris conscience de la valeur symbolique que je pouvais lui donner : celle d’un testament spirituel. Que voudrais-je leur raconter sur ce grand Univers qu’ils continueront à habiter après moi ? J’ai alors songé à ces conversations avec l’une de mes petites-filles, où nous observons, étendus confortablement sur des chaises longues, le ciel étoilé. Je me suis senti revivre ces soirées de mois d’août avec mes enfants qui me bombardaient de questions pendant que nous attendions les étoiles filantes. La contemplation de la voûte céleste et le sentiment de notre présence parmi les astres provoquent un désir partagé d’en savoir plus sur ce mystérieux cosmos que nous habitons. Il sera ici question de science, ce qui n’exclut pas la poésie. »

Bonne lecture !