INFORMATION 27/05/2018

le .

18052710
18052711
 18052713
 18052714
18052712

INFORMATIONS 25/05/2018

le .

18052410 
 18052411
18052412 

INFORMATION 15/05/2018

le .

18043010

INFORMATIONS 13/04/2018

le .

18041311
18041310

INFORMATION 30/03/2018

le .

18033010

HOMMAGE AUX VICTIMES DES ATTENTATS

le .

DISCOURS DU MAIRE DE ROULLENS EN HOMMAGE

AUX VICTIMES DES ATTENTATS DU 23 MARS 2018 A TREBES

                                                                                                                          Mesdames, Messieurs

Nous avons vécu, vendredi dernier, un événement tragique, qui nous a touchés directement, parce qu’il s’est déroulé sur notre territoire, dans une commune voisine, « chez nous » tout simplement.

Nous pensions être à l’abri de ces folies meurtrières, perpétrées par des individus se revendiquant de l’état islamiste, parce que nous vivons dans un territoire rural, mais le risque zéro n’existe pas.

Dans le cadre de cette journée d’hommage, j’ai décidé, après avoir consulté rapidement les membres du conseil municipal, de vous inviter à vous rassembler devant ce monument, symbole du don de soi, du don de sa vie pour la patrie. De vous inviter pour rendre un hommage à toutes les victimes d’attentats terroristes, depuis Charlie hebdo, le bataclan, Nice et Trèbes aujourd’hui.

Ils s’appelaient Jean MAZIERES, Hervé SOSNA et Christian MEDVES, leur seul tort c’est d’avoir été au mauvais endroit au mauvais moment. Leur seul tort est d’avoir croisé le parcours erratique d’un individu fanatisé, endoctriné, d’un assassin s’attaquant à des innocents parce qu’ils étaient la vie, parce qu’ils représentaient la France.

J’adresse en votre nom, à leurs familles, à leurs proches, à leurs amis, notre sollicitude et notre compassion.

J’adresse un message de soutien aux personnes blessées dans cet attentat ainsi qu’à toute une population choquée et profondément troublée.

Les mots ne suffisent pas pour souligner l’attitude du Lieutenant-colonel Arnaud BELTRAME.

Le devoir d’un militaire et d’un gendarme est de protéger les populations. Le Lieutenant-Colonel Arnaud BELTRAME est allé au-delà de son devoir, au-delà de son engagement : il a fait don de sa vie.

Cet esprit de sacrifice, son héroïsme, son abnégation, méritent aujourd’hui le respect de chacun d’entre nous et la reconnaissance de la nation toute entière.

Nos pensées, à cet instant, vont vers son épouse, sa maman, sa famille, ses proches, ses collègues, auxquels j’adresse toutes mes condoléances et l’expression de notre reconnaissance.

Je mesure pleinement la détresse psychologique de l’otage, libérée par l’acte héroïque du Lieutenant-Colonel Arnaud BELTRAME, qui sera hantée à jamais par le fait qu’il a donné sa vie pour que elle, elle vive.

J’ai une pensée particulière pour mon ami Eric MENASSI, le Maire de Trèbes, qui a vécu cette tragédie au plus près en remplissant son devoir de Maire, pour qui rien ne sera plus comme avant. Je mesure aussi son angoisse et sa détresse dues au fait que son épouse est la directrice du super U de Trèbes et je lui apporte tout mon soutien.

Aujourd’hui l’heure n’est pas aux polémiques ni aux récupérations politiciennes.

L’heure est à la peine, à la compassion, au recueillement dans le silence et dans la dignité.

Demain nous devrons être unis et solidaires, malgré nos différences de pensées, de croyances, d’origines, pour défendre les valeurs de la république.

Nous devons renvoyer à ces barbares, qui veulent semer la terreur et la division, l’image d’un peuple rassemblé derrière la devise «  Liberté, Egalite, Fraternité », symbole d’une république laïque et indivisible.

Vive la République.

Vive la France.

18032811 18032812 18032813
18032814 18032815

 

 

INFORMATION 26/03/2018

le .

18032610