Les romans policiers à l'honneur

le .

66764067 1129902747199028 6504954426237648896 n

 

Vous dévorez les histoires policières, vous aimez vous torturer les méninges pour découvrir qui a fait le coup?

Nous aussi.

 

Vous avez soif d'histoires inédites ?

Venez vite découvrir notre sélection!

Renouvellement de notre sélection musicale

le .

67178809 1129978127191490 9017091389057400832 n
 
Envie de musique pour animer vos vacances?
 
Notre offre musicale vient juste d'être renouvelée.
 
Nous avons forcément des cds ou dvds pour vous!
 

Partir en Livre 2019

le .

partir livre 2019 5cdf19e73044c

Comme chaque été, Partir en Livre recommence.

Venez participer à la grande fête du livre jeunesse avec nos nombreux jeux (chasse aux livres, mime en chaîne, avis de recherche...) et nos goodies!

Alors, on vous emmène ?

Les animations de juillet

le .

det

En ce mois de juillet, les détectives et policiers envahissent votre bibliothèque.


Un crime vient d'être commis.
Vous êtes les seuls à pouvoir attraper le criminel avant qu'il ne
récidive. Vite, faites chauffer vos méninges! (version adulte et
version enfant)


Tous les mardis, mercredis et jeudis, de 16h à 17h, venez écrire
et/ou illustrer votre propre histoire policière.


Vous pensez connaître tous les plus grands policiers de la
littérature? Venez mettre vos connaissances à l'épreuve avec
notre exposition.

 




Les nouveautés dans votre médiathèque: 8 juillet

le .

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 8 juillet:

 

 IMG 20190708 152137  IMG 20190708 151844
 IMG 20190708 152249  

Jeunesse

Albums

« Petits contes malicieux », Gudule

Contes du monde entier, grinçants, drôles ou malins : Moitié-poulet, Le Cadeau du calife, Le Gourmand, Lilli Bongo, L'Avare, Les Six Nourrices, L'Animal le plus puissant de la création, La Sagesse d'Aïcha, La Fiancée du prince Avril, Comment une épine de rose fit le bonheur d'un merle, d'une mariée et d'un roi.

« Dragon de feu », Chen Jiang Hong

« Qu'est-ce que c'est au juste qu'un dragon? » demande le jeune Dong-Dong à son grand-père. Celui-ci lui explique que le dragon est un animal fabuleux, qui était assez mal vu en Occident au Moyen Âge, mais qu'on a toujours vénéré en Orient. En Chine, on a même une raison très précise de lui être reconnaissant et de le célébrer chaque année. « Voici laquelle... » Heureusement, il y aura toujours (en Chine et ailleurs) des grands-pères qui prendront plaisir à raconter de belles légendes à leurs petits-fils.

« Ker-Is : la légende de la ville au milieu des flots », Jean-Pierre Kerloc’h

            Dahud, la fille du roi Gradlon, était parfumée et piquante, fantasque et rebelle. Pour son plaisir, le roi fit bâtir, sous la mer, une magnifique cité : Ker-Is, « la ville plus basse que la Mer ». A marée haute, ses portes-écluses devaient rester fermées, sinon la ville serait engloutie. Et Dahud promit de ne jamais se séparer de la clé d’or. Dès lors dans la ville, tout ne fut que fête, amour et joie. Jusqu’à ce que la malédiction de Gwennolé, saint homme d’Eglise, s’accomplisse, sous les traits attirants d’un prince auquel Dahud ne put résister : la clé d’or fut dérobée, la ville engloutie, et la princesse sombra elle aussi dans les flots. Mais on dit que la mer, retrouvant sa douceur, berça la princesse sur son sein et lui rendit la vie…

« Cerise griotte », Benjamin Lacombe

Cerise vit seule avec son père, qui travaille dans une fourrière. Elle aime s’évader dans ses romans et grignoter du chocolat et du gorgonzola. En revanche, elle déteste les cerises, ces fruits qui lui ont donné son prénom, et l’école, où l’on se moque de ses rondeurs. Comment espérer que le bel Angelo qui fait fondre les filles à la récré puisse un jour la regarder ? Un matin, Cerise découvre au fond d’une cage de la fourrière une petite chienne peu ordinaire. C’est un shar-pei, une petite boule de plis venue des pays d’Asie. Avec ses kilos de peau en trop, elle et Cerise forment un beau duo ! Les deux amies deviennent inséparables, Cerise a trouvé sa Griotte. Le père de Cerise l’avertit : Griotte n’est pas à elle, il lui faudra un jour s’en séparer. Devant la détresse de sa fille, il lui promet cependant qu’elle lui appartiendra si au bout d’un mois personne ne la réclame. Le trentième jour, Cerise est inquiète : trois personnes se présentent à la fourrière...

« Un jour chez les pompiers », Sharon Rentta

C'est le premier jour de Lucien chez les pompiers. Il intègre une équipe, apprend à manier la lance à incendie et découvre son uniforme. Entraînement sportif, sauvetages en tous genres: Lucien ne va pas s'ennuyer.

« Quel fichu chat », Tony Ross

Dès que l'on découvre une bêtise, on accuse Suzy Chat, en général parce que c'est elle qui l'a faite. Mais, le jour où elle refuse de manger et de boire, la famille est catastrophée! Un album malicieux et désopilant, plein de clins d'œil à ceux qui aiment les chats... comme à ceux qui ne les aiment pas! Le plus fabuleux des livres sur les chats!

 

BDs

« Les blagues de Toto. Super zéro », Thierry Coppée

Trente nouvelles histoires drôles dont la thématique tournera autour de trois éléments clés : l’amitié, l’amour et les super-héros. Toto en profite pour multiplier ses blagues et ses réflexions toutes personnelles sur le monde qui l’entoure. Trente gags totalement inédits qui régaleront les fans de notre super zéro.

« Petit Poilu. 5, La tribu des Bonapéti », Céline Fraipont

Manger ou être mangé, telle est la question. Comme d'habitude, notre Petit Poilu part à l'école de bon matin. Mais voici qu'en chemin il est fait prisonnier d'une affreuse liane et catapulté dans une jungle humide et sombre. Il y rencontre Cacahuète, petite indigène sympathique, fille du roi de la tribu des Bonapéti, de terribles cannibales gloutons ! Aïe, aïe, aïe, va-t-il être mangé ? Mais non ! Futé, Petit Poilu s'en sortira comme un chef et apprendra au passage que la liberté vaut bien mieux que la gloire.

« Game Over. Gouzi gouzi gouzi », Midam

Princesse stupide contre Blorks déchaînés ! On fait difficilement plus simple comme jeu vidéo : un petit héros particulièrement maladroit, une princesse stupide, hystérique et presque aussi gaffeuse que son sauveur et puis des tas de Blorks plus laids, cruels et vicieux les uns que les autres, qui n'ont qu'un but dans leur vie virtuelle : empêcher le premier de délivrer la seconde. Et si, au passage, ils peuvent les massacrer joyeusement, ils ne vont pas se gêner, entraînant ainsi l'inéluctable « Game over » qui rythme chaque fin de page de la série. C'est sur ce canevas simple que Midam nous régale de gags muets et gore d'une efficacité redoutable.

« Léonard. Le génie crève l’écran », Bob de Groot

Léonard est un génie, dans la grande tradition des alchimistes médiévaux. Avec son disciple, il accumule les inventions farfelues et inutiles.

L’intégrale « Les légendaires », Patrick Sobral

Un jeune garçon dénommé Galen vit dans un monde où la magie est très mal perçue.  Ceux qui la pratiquent et qu’on appelle des « magicors » sont pourchassés et exterminés par le terrible Ordre d’Arkanis. Après avoir volé une épée magique, Galen doit quitter son village et accompagne une troupe de saltimbanques qui va devenir sa famille d’adoption. Un destin incroyable s’ouvre désormais à lui…

 

Mangas

L’intégrale « Dreamland », Reno Lemaire

Terrence est un jeune lycéen timide qui veut séduire Lydia, la fille qu’il aime depuis toujours. Une nuit, il parvient au cours d’un cauchemar à surpasser sa plus grande peur, le feu. Il mènera désormais une double vie : lycéen banal le jour et contrôleur du feu la nuit dans Dreamland, le monde des rêves. Partagé entre deux univers, ce manga suit les incroyables aventures nocturnes de Terrence et son petit groupe ponctuées des tracas du quotidien le jour... un shônen plein d’énergie qui vous fera rêver !

 

Romans

« Eleanor », Holly Black

Certains jeux peuvent s'avérer dangereux... Zach, Poppy et Alice partagent une passion: les jeux de rôle avec des figurines. Ils ont inventé un monde à eux, peuple de pirates, de cruelles sirènes, de voleurs et de trésors. Ce monde est dirigé par la Sublime Reine, incarnée par une inquiétante poupée de porcelaine qui trône derrière une vitrine chez Poppy et qui semble tout observer à travers ses paupières closes. Or, un jour, un incident pousse Zach à arrêter le jeu. La nuit suivante, la poupée se réveille et se confie à Poppy: elle a jadis été fabriquée avec les cendres d'une fillette nommée Eleanor, et elle exige d'être enterrée avec les siens, sinon les trois amis ne connaitront jamais le repos...

« Les enquêtes de Vipérine Maltais. Mortels noëls », Sylvie Brien

Panique au pensionnat! En ce froid Noël 1920, la sœur économe a été attaquée dans son sommeil par un fantôme. Canular? Hallucination? Tentative d'assassinat? L'élève Vipérine Maltais est chargée par la mère supérieure (qui est aussi sa grand-tante) de résoudre une énigme que la police ne saurait prendre au sérieux… Mais attention, Vipérine : les Noëls sont parfois mortels à Montréal! Malgré son jeune âge, l'adolescente mène l'enquête. Bien décidée à découvrir ce que chacun s'efforce de cacher, elle comprend bientôt que l'attaque perpétrée contre la sœur économe, femme acariâtre que tout le monde déteste, est sans doute liée à une affaire plus ancienne : la mort d'une famille entière, un soir de Noël 1895, dont le seul rescapé, devenu notaire, gère les fonds du pensionnat… Avec ténacité et clairvoyance, notre détective en jupon dénoue l'écheveau, dévoile d'encombrants secrets et confond les coupables : de simples bougies toxiques et le poids du passé.

« Charlie et la chocolaterie », Roald Dahl

Charlie est un petit garçon qui vit avec son papa et sa maman, mais aussi avec ses quatre grands-parents. Tout ce monde est entassé dans deux pièces seulement car la famille de Charlie est très pauvre. Lorsque son papa perd son travail, la situation devient dramatique, ils meurent presque de faim. Mais dans la ville où ils demeurent, il y a une mystérieuse chocolaterie : nul n'y entre ni n'en sort jamais. Son propriétaire, Mr Wonka, lance un grand concours : les cinq gagnants pourront visiter l'usine et gagner des sucreries pour toute leur vie.

« Frigiel et fluffy. Les origines », Frigiel

Dans le village de Lanniel, alors que son grand-père s'absente souvent, Frigiel, qui vient de fêter son 9e anniversaire, se sent parfois bien seul, même si Fluffy, un jeune chien-loup entré dans sa vie quelques années plus tôt, et le jeune garçon sont devenus inséparables. Mais des rencontres primordiales vont changer son destin : de nouveaux amis, des monstres et un homme mystérieux et inquiétant qui semble l'observer de loin...

« Détectives de père en fils », Rohan Gavin

Darkus est un garçon de treize ans tout à fait comme les autres - mis à part son cerveau hors norme, son chapeau en tweed, les dossier stop secret cachés dans sa chambre et... son père, le détective Alan Kingsley. Spécialiste des affaires inexplicables, Alan est plongé dans un coma hypnotique depuis quatre ans. À son réveil, il va avoir besoin du remarquable esprit de déduction de Darkus pour affronter le plus déroutant des mystères : un livre peut-il pousser ses lecteurs à commettre des crimes?

L’intégrale « Journal d’un dégonflé », Jeff Kiney

Greg a 12 ans, un grand frère musicien qui lui fait des blagues, un petit frère qui le colle, un copain qu'il supporte histoire de ne pas être seul, des problèmes avec les filles qui pouffent à longueur de journée, des parents qui ne comprennent jamais rien à ce qu'il demande... Un jour sa mère lui offre un journal intime, que Greg rebaptise en carnet de bord.

« Le mystère Dédale. 1 Les enquêtes d’Hermès », Richard Normandon

Les suspects ne manquent pas. L'inventeur du labyrinthe où fut enfermé le Minotaure s'était fait beaucoup d'ennemis. Seul Hermès, le plus malin des dieux, est capable de démêler cette énigme. Même s'il lui faut descendre jusqu'aux Enfers pour découvrir la vérité.

 

Jeune adulte

« Sang maudit », Ange

Dans une France où la Révolution n’a jamais eu lieu, une épidémie mystérieuse décime la population… Angie, dix-sept ans, vient d’avoir son bac. Elle s’apprête à fêter sa réussite avec ses amis Clémence et Matt quand sa mère lui rend une visite surprise après plusieurs années d’absence : la duchesse de Noailles a décidé qu’il était temps pour sa fille, Angélique, de faire son entrée à la cour du roi Louis XXIV au château de Versailles. Angie, qui a grandi dans le quartier populaire de Belleville, au cœur de Paris, décide d'obéir, par curiosité plus que par devoir. Malgré son mépris pour la noblesse décadente française, la jeune femme va découvrir avec fascination les sombres intrigues des salons royaux...

« Les 100 », Kass Morgan

2:48... 2:47... 2:46...Ils sont 100, tous mineurs, tous accusés de crimes passibles de la peine de mort. 1:32... 1:31... 1:30... Après des centaines d'années d'exil dans l'espace, le Conseil leur accorde une seconde chance qu'ils n'ont pas le droit de refuser : retourner sur Terre. 0:45... 0:44... 0:43... Seulement, là-bas, l'atmosphère est toujours potentiellement radioactive et à peine débarqués les 100 risquent de mourir. 0:03... 0:02... 0:01... Amours, haines, secrets enfouis et trahisons. Comment se racheter une conduite quand on n'a plus que quelques heures à vivre ?

« Les garçons ne tricotent pas (en public) », T. S. Easton

Après avoir volé de l’alcool dans un supermarché, Ben, 16 ans, doit suivre un « parcours de réinsertion pour jeunes délinquants » et, dans ce cadre, s’inscrire à un cours de tricot. Autant dire que ça ne l’enchante pas. Mais Ben accepte de jouer le jeu, tant que Megan (la fille dont il est amoureux), son père, ses copains … bref, tant que PERSONNE n’est au courant. Le hic, c’est qu’il se découvre une passion dévorante pour le tricot. Et bientôt, il ne pense plus qu’à ça : point mousse, douceur et couleur des laines, patrons compliqués. Au point de cacher des aiguilles sous son lit, de participer à des concours, de vendre ses créations sur Internet et de transformer sa vie… en grosse pelote de mensonges impossible à démêler !

 

Adultes

BDs :

« Le singe de Hartpool », Wilfrid Lupano

En pleine guerre napoléonienne, un navire français fait naufrage au large de Hartlepool. Parmi les débris, un seul survivant: un chimpanzé, mascotte de l'équipage portant l'uniforme tricolore. Mais, dans ce petit village d'Angleterre, où personne n'a jamais vu de Français, l'animal correspond assez bien à l'idée qu'on se fait de l'ennemi. Aussitôt, le singe est traîné en justice, et accusé d'espionnage...

« Dans la combi de Thomas Pesquet », Marion Montaigne

Le 2 juin dernier, le Français Thomas Pesquet, 38 ans, astronaute, rentrait sur Terre après avoir passé 6 mois dans la Station spatiale internationale. La réalisation d'un rêve d'enfant pour ce type hors-norme qui après avoir été sélectionné parmi 8413 candidats, suivit une formation intense pendant 7 ans, entre Cologne, Moscou, Houston et Baïkonour... Dans cette bande dessinée de reportage, Marion Montaigne raconte avec humour – sa marque de fabrique – le parcours de ce héros depuis sa sélection, puis sa formation jusqu'à sa mission dans l'ISS et son retour sur Terre.

« Je vais rester », Lewis Trondheim

C’est l’été, Fabienne et Roland arrivent à Palavas pour une semaine de vacances. Il a tout organisé, réservé, payé et noté dans un carnet les moments importants du séjour. Un accident tragique survient alors qu’ils n’ont pas encore déposé leurs bagages à l’appartement... et elle se retrouve seule. Contre toute attente, elle décide de rester sur place et faire ce qui était prévu. Son hébétude et son déni laisseront-t-ils de la place à l’imprévu ?

 

Romans

« L’homme qui voulait être heureux », Laurent Gounelle

Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où... Son diagnostic est formel: vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas heureux. Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de vos rêves.

L’intégrale « La communauté du Sud », Charlaine Harris

Les vampires vivent désormais parmi les humains grâce à un substitut leur permettant de se nourrir sans tuer. Mais la méfiance règne toujours à Bon Temps, petite ville de l'Amérique profonde. L'arrivée de Bill, ténébreux vampire du 19e siècle va bouleverser la vie de la jeune serveuse télépathe, Sookie, d'autant qu'une vague de crimes s'abat sur la ville.

« L’île des oubliés », Victoria Hislop

L’été s’achève à Plaka, un village sur la côte nord de la Crète. Alexis, une jeune Anglaise diplômée d’archéologie, a choisi de s’y rendre parce que c’est là que sa mère est née et a vécu jusqu’à ses dix-huit ans. Une terrible découverte attend Alexis qui ignore tout de l’histoire de sa famille : de 1903 à 1957, Spinalonga, l’île qui fait face à Plaka et ressemble tant à un animal alangui allongé sur le dos, était une colonie de lépreux... et son arrière-grand-mère y aurait péri. Quels mystères effrayants recèle cette île que surplombent les ruines d’une forteresse vénitienne ? Pourquoi, Sophia, la mère d'Alexis, a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la déchirante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets... Bouleversant plaidoyer contre l'exclusion, L'Île des oubliés, traduit dans vingt-cinq pays et vendu à plus de deux millions d'exemplaires, a conquis le monde entier.

« Poppy Wyatt est un sacré numéro », Sophie Kinsella

En Angleterre, de nos jours. Poppy Wyatt est au bord de la crise de nerfs : elle vient de perdre sa bague de fiançailles, celle qui est dans la famille de son fiancé Magnus depuis plusieurs générations. Et pour couronner le tout, on vient de lui dérober son portable. Juste au moment où elle envisage la fuite à l’étranger, elle découvre dans une poubelle un téléphone. Miracle ! Enfin pas si sûr… Car ce portable appartient à l’assistante d’un dénommé Sam qui n’a pas l’air de saisir l’urgence de la situation. A force de supplications, Poppy réussit à le persuader de lui laisser ledit téléphone. C’est juré, c’est l’affaire de quelques heures, et elle lui transmettra tous ses messages d’ici là. Sauf que bien entendu, toute cette affaire va rapidement tourner au vinaigre : impossible de retrouver cette foutue bague, la soirée avec les beaux-parents vire au désastre, Magnus n’est pas d’un très grand soutien et Lucinda, la très irritable wedding planner, est aux abonnés absents. Et puis, il y a ces messages étranges reçus sur le portable de Sam, qui laisseraient entendre qu’un complot se prépare contre lui dans sa propre entreprise. Poppy parviendra-t-elle à redresser la situation ?

« Le pré d’Anna », Marie de Palet

Le testament de Marcel Rolland prend tous ses proches par surprise. Antoine, son fils aîné, est consterné : son père lègue le pré bas, la plus belle parcelle du domaine, à Maurice, le fils du voisin. Anna, la cadette, déchante également, mais pour une autre raison : elle ne sera pas dotée si elle persiste à vouloir se marier avec le bel Emile, qui décide alors de la délaisser... Par vengeance et désespoir, elle épouse Maurice, ce qui ravit sa famille puisqu'elle remet la main sur le pré bas ! Mais, peu à peu, elle tombe réellement amoureuse de son mari et tous deux vont chercher à découvrir les secrets qui gravitent autour de ce terrain...

« Soufi mon amour », Elif Shafak

Ella Rubinstein a en apparence tout pour être heureuse : une jolie maison dans le Massachusetts, trois beaux enfants, un chien fidèle. Mais, à l’aube de ses quarante ans, elle se demande si elle n’est pas passée à côté d’elle-même. Les infidélités de son mari ne sont plus un mystère et les cours de cuisine du jeudi ne suffisent pas à exalter sa vie monotone. Décidée à reprendre une activité professionnelle, elle est engagée comme lectrice par un agent littéraire. Sa première mission : rédiger une note sur un manuscrit signé Aziz Z. Zahara. Ce roman, qui retrace la rencontre entre le poète Rûmi et le plus célèbre derviche du monde musulman, Shams de Tabriz, va être une révélation pour Ella. Au fil des pages, elle découvre le soufisme, le refus des conventions et la splendeur de l’amour. Cette histoire se révèle être le miroir de la sienne. Aziz – comme Shams l’a fait pour Rûmi sept siècles auparavant – serait-il venu la libérer ?

« Eddie », Adam Schwartzman

Kwasi Edward Michael Dankwa, Eddie Signwriter pour ses clients, vit à Accra, capitale du Ghana. Il a vingt ans, une petite amie très belle, Céleste, et s’est taillé une belle réputation dans son métier de peintre d’enseignes. Sa vie bascule le jour où l’on retrouve la tante de Céleste morte, noyée. Les voisins, le médecin, les villageois, tous suspectent Eddie d’avoir, en séduisant la nièce, amené la malédiction sur une maison où la vertu faisait loi. Rongé de culpabilité, incapable de maintenir heureuse sa relation avec Céleste, Eddie quitte le Ghana et devient un « sans papier » en France. Où le quotidien comme on peut l’imaginer, ne sera pas rose. Petits boulots humiliants, peur d’être renvoyé dans son pays, détresse devant l’arrestation de ses compagnons de galère, obsession de son passé, terreur d’un présent sans issue et d’un lendemain qui ne chante pas, Eddie tente de survivre. Employé enfin chez une fleuriste pour le moins haute en couleurs, humaniste dans l’âme, il va peu à peu renaître à lui-même.

 

Société

« Le genre présidentiel : enquête sur l’ordre des sexes en politique », Frédérique Matonti

Ségolène Royal, Marine Le Pen, Christiane Taubira, Anne Hidalgo… Jamais les femmes n’ont été aussi présentes sur la scène politique française. Pourtant, la loi sur la parité n’a pas eu les effets attendus. Les médias, les politiques et les communicants continuent de véhiculer de nombreux stéréotypes. Pire : les clichés se renforcent lorsque l’« ordre genré » est contesté. Une candidate accède au second tour de l’élection présidentielle ? Une femme racisée se voit confi er un ministère régalien ? Deux femmes s’affrontent pour la direction d’un parti politique ou d’une grande municipalité ? À chaque fois, les schémas sexistes, et parfois racistes, reviennent sous la plume des commentateurs. Évaluées sur leur physique, soupçonnées d’agir par « émotion » et hâtivement taxées d’incompétence, les femmes sont systématiquement rappelées à l’ordre. La persistance de cet ordre genré s’accompagne d’une évolution : la restriction du périmètre du « privé » et de l’« intime ». Ce sont les affaires pénales de Strauss-Kahn qui ont rendu possible ce déplacement. Mais, dorénavant, comme l’ont montré les polémiques sur les relations de François Hollande avec Valérie Trierweiler et Julie Gayet, les comportements sexuels ou amoureux licites des personnalités politiques sont analysés comme le signe de leur capacité – ou non – à gouverner.
S’appuyant sur les productions médiatiques, sur des entretiens avec de nombreux journalistes et sur ses observations des campagnes électorales, l’auteure fait apparaître la dimension genrée des hiérarchies de pouvoir et explore la définition contemporaine de la « bonne masculinité » en politique.

« Petite poucette », Michel Serres

Le monde a tellement changé que les jeunes se doivent de tout réinventer ! Pour Michel Serres, un nouvel humain est né, il le baptise " Petite Poucette ", notamment pour sa capacité à envoyer des messages avec son pouce. Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux révolutions : le passage de l'oral à l'écrit, puis de l'écrit à l'imprimé. Comme chacune des précédentes, la troisième, - le passage aux nouvelles technologies - tout aussi majeure, s'accompagne de mutations politiques, sociales et cognitives. Ce sont des périodes de crises. Devant ces métamorphoses, suspendons notre jugement. Ni progrès, ni catastrophe, ni bien ni mal, c'est la réalité et il faut faire avec.Petite Poucette va devoir réinventer une manière de vivre ensemble, des institutions, une manière d'être et de connaître... mais il faut lui faire confiance !

Bonne lecture !                                                  

Fermeture de la médiathèque le 11 juin

le .

Votre médiathèque sera fermée mardi 11 juin.
Elle sera ouverte de 17h à 19h le mercredi 12 juin.
A mercredi!

Les recommandations des participants à l'apéritif-culture de Juin

le .

Comme tous les premiers vendredis du mois, l’apéritif-culture du mois de Juin a permis de mettre en valeur certaines œuvres particulièrement appréciées par les participants.

Le thème de cet apéritif était Les Dictatures

5283410981 c2cd7cbd0f

 

Les bds

« Paroles d'honneur », Laetitia Corryn, Leila Slimani

            Rabat, été 2015. Suite à la parution de son livre "Dans le jardin de l'ogre", un roman cru et audacieux qui aborde la thématique de l'addiction sexuelle, Leila Slimani part à la rencontre de ses lectrices marocaines. Face à cette écrivaine franco-maghrébine décomplexée qui aborde la sexualité sans tabou, la parole se libère. Au fil des pages, l'auteur recueille des témoignages intimes déchirants qui révèlent le malaise d'une société hypocrite dans laquelle la femme ne peut être que vierge ou épouse, et où tout ce qui est hors mariage est nié : prostitution, concubinage, homosexualité. Le code pénal punit toute transgression : un mois à un an de prison pour les relations hétérosexuelles hors mariage, six mois à trois ans de prison pour les relations homosexuelles, un à deux ans de prison pour les adultères. Soumises au mensonge institutionnalisé, ces femmes nous racontent les tragédies intimes qui égrènent leurs vies et celles des femmes qui les entourent : IVG clandestines, viols, lynchages, suicides.
Toutes sont tiraillées entre le désir de se libérer de cette tyrannie et la crainte que cette libération n'entraîne l'effondrement des structures traditionnelles. A travers cette BD, il s'agit de faire entendre la réalité complexe d'un pays où l'islam est religion d'Etat. Et où le droit des femmes passera, avant tout, par la défense de leurs droits sexuels.

"L'année du lièvre", Tian

Phnom Penh, avril 1975. Les Khmers rouges ont pris la capitale et le pouvoir. Comme tous les habitants de la ville, Lina – sur le point d'accoucher – et sa famille sont dirigées hors de Phnom Penh. Subitement démunis, ils avancent dans la campagne cambodgienne, survivent dans la confusion, et entrevoient peu à peu ce que veut dire cette révolution. S'ils comprennent que leur vie ne sera plus jamais la même, ils sont encore loin d'imaginer la tragédie de leur pays tout entier...

 

Les romans

« Les trois mariages de Manolita », Almudena Grandes

À Madrid, juste après la guerre civile, survivre est chaque jour une épreuve. Manolita, dix-sept ans, doit s'occuper de ses frères et sœurs – ses parents sont en prison et son frère Antonio vit caché. Tandis que l'Espagne connaît les heures les plus terribles de la répression, Antonio décide de continuer à résister en diffusant de la propagande clandestine. Mais personne ne sait utiliser les machines à polycopier, et Antonio somme sa sœur de prendre contact avec un détenu susceptible de connaître leur fonctionnement. La rencontre avec ce garçon timide et apparemment sans attraits se révélera déterminante dans l’existence de Manolita.

« Inès et la joie », Almudena Grandes

En 1944, alors que le Débarquement approche, Galán et ses compagnons, membres du parti communiste, sont convaincus de pouvoir instaurer bientôt un gouvernement républicain à Viella, en Catalogne. Non loin de là vit Inés. Restée seule à Madrid pendant la guerre civile, elle a épousé la cause républicaine, au grand dam de son frère, délégué de la Phalange, qui la tient à l’œil. Alors qu’elle écoute en cachette Radio Pyrénées, elle capte un jour l’annonce de l’Opération Reconquête. Pleine de courage, elle décide de rejoindre cette armée. Une vie aventureuse et un grand amour l’y attendent.

« La ferme des animaux », George Orwell

Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Boule de Neige et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement: “Tout deuxpattes est un ennemi. Tout quatrepattes ou tout volatile, un ami. Nul animal ne portera de vêtements. Nul animal ne dormira dans un lit. Nul animal ne boira d’alcool. Nul animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux sont égaux.”
Le temps passe. La pluie efface les commandements. L’âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer : “Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d’autres.”

« L’archipel du goulag », Alexandre Soljenitsyne

Immense fresque du système concentrationnaire en U.R.S.S. de 1918 à 1956, " L'archipel du goulag " (ce dernier mot est le sigle de l'Administration générale des camps d'internement) fut terminé par Soljénitsyne en 1968. " le cœur serré, je me suis abstenu, des années durant, de publier ce livre alors qu'il était déjà prêt : le devoir envers les vivants pesait plus lourd que le devoir envers les morts. Mais à présent que, de toute façon, la sécurité d'Etat s'est emparée de ce livre, il ne me reste plus rien d'autre à faire que de le publier sans délai. " 227 anciens détenus ont aidé Soljénitsyne à édifier ce monument au déporté inconnu qu'est " L'archipel du goulag ". Les deux premières parties, qui composent ce premier volume, décrivent ce que l'auteur appelle " l'industrie pénitentiaire ", toutes les étapes par lesquelles passe le futur déporté : l'arrestation, l'instruction, la torture, la première cellule, les procès, les prisons, etc. - ainsi que le " mouvement perpétuel ", les effroyables conditions de transfert. (Les deux parties suivantes consacrées à la description du système et de la vie concentrationnaires feront l'objet du second volume à paraître prochainement.) " L'archipel du goulag " n'est pas un roman mais, comme l'intitule Soljénitsyne, un essai d'investigation littéraire. La cruauté parfois insoutenable des descriptions, l'extrême exigence de l'auteur vis-à-vis de lui-même et l'implacable rigueur du réquisitoire sont sans cesse tempérées par la compassion, l'humour, le souvenir tantôt attendri, tantôt indigné ; les chapitres autobiographiques alternent avec de vastes aperçus historiques ; des dizaines de destins tragiques revivent aux yeux du lecteur, depuis les plus humbles jusqu'à ceux des hauts dignitaires du pays. La généralisation et la personnalisation, poussée chacune à leur limite extrême, font de " L'archipel du goulag " un des plus grands livres jamais écrits vivant au monde, " notre contemporain capital ".

 

Les témoignages

« Un mère contre la dictature », Hebe de Bonafini, Mathilde Sanchez

Hebe de Bonafini et ses compagnes, les Mères de la Place de Mai, ont reçu du Parlement européen en 1992, le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit. Ce livre est le témoignage d'une femme qui a joué un rôle exemplaire dans le mouvement des " Mères de la Place de Mai " en Argentine. Hebe de Bonafini menait une vie de famille heureuse lorsque ses deux fils et sa belle-fille furent enlevés par la police militaire, sans qu'elle puisse jamais obtenir de la part des autorités la moindre information sur leur sort. Ils sont toujours au nombre des " disparus " d'Argentine. Ce récit dense, recueilli par Matilde Sànchez, nous fait revivre la lutte héroïque et passionnée d'une mère pour tenter de faire céder les appareils militaires et policiers d'une dictature. Au-delà de l'émotion qui se dégage de ce destin tragique, le lecteur découvre la personnalité charismatique de cette femme et la spécificité de ce mouvement qui lutte contre l'impunité, l'arbitraire et la barbarie.

« Moi, Victoria, enfant volée de la dictature argentine», Victoria Donda

Durant les années noires de la dictature argentine (1976-1983), les militaires supplicièrent et assassinèrent des dizaines de milliers de personnes. Dans les prisons, des centaines de bébés furent enlevés à leurs mères et donnés à des sympathisants du régime. A vingt-sept ans, Victoria découvre qu'elle est l'un de ces enfants. A l'époque, elle s'appelle encore Analia et ignore tout de l'histoire tragique de sa naissance. Elle ne sait pas que c'est son oncle - tortionnaire et officier haut placé dans le plus important centre de détention clandestin de Buenos Aires - qui a participé à l'arrestation et à l'assassinat de ses parents, puis l'a fait placer dans une famille de militaires sous un faux nom... Après avoir vécu tant d'années dans le mensonge, Victoria doit se réapproprier son destin, reconstruire entièrement son histoire et son identité. Grâce à une force de vie exceptionnelle, elle parvient à renaître : elle poursuit le combat politique mené par ses véritables parents, reprend son nom et se fait élire députée en 2007. Un témoignage unique sur le destin des enfants de disparus dans l'Argentine des années de plomb.

 

Et le puissant discours, toujours d’actualité, du « Dictateur », de Charlie Chaplin :

https://www.charliechaplin.com/fr/articles/249-Le-discours-final-du-Dictateur

Tous ces ouvrages sont déjà, ou vont être rapidement disponibles dans votre médiathèque.

Bonne découverte!