Atelier généalogie: 5 décembre

le .

Arbre Gnalogique de Gustave Courbet cr par Claude Coulet et expos la Ferme Courbet de Flagey

 

Comme tous les premiers mardis du mois, Michel Daydé organise son atelier généalogie dans l'enceinte de la bibliothèque, à partir de 15h.

Si vous souhaitez commencer une recherche sur vos origines mais que l'ampleur de la tâche vous fait peur, Michel pourra vous donner les ficelles pour démarrer dans de bonnes conditions.

De  même, si vous êtes déjà un généalogiste éclairé, n'hésitez pas à venir échanger sur le sujet ou partager votre expérience avec notre expert ou avec les autres participants.

A mardi!

Les samedis d'ouverture de la médiathèque en décembre

le .

Votre médiathèque ouvre les deuxième et quatrième samedis du mois.

Elle sera donc ouverte les samedis 9 et 23 décembre de 9h à 12h30.

Venez emprunter des livres, des magazines ou des cds, assister à notre lecture en anglais, découvrir nos surprises pour les fêtes de fin d'année ou tout simplement passer un moment convivial et agréable.

A bientôt!

Ouverture de la médiathèque à 18h30

le .

Vendredi 1 décembre, la bibliothèque n'ouvrira exceptionnellement qu'à partir de 18h30, pour notre  premier apéro-culture.

Venez nombreux!

 

Apéros Culture le premier vendredi de chaque mois

le .

Image1Image3

Vous êtes un passionné(e) de culture sous toutes ses formes, ou vous avez simplement envie de partager un coup de cœur ou une déception dans une ambiance conviviale ?

Dès le premier décembre, venez participer à nos apéros-culture, chaque premier vendredi du mois, à partir de 18h30, dans l’enceinte de la         médiathèque.

La médiathèque vous offre les boissons, amenez de quoi picorer.

Nul besoin de vous inscrire au préalable.

A vendredi!

 

 

Fermeture exceptionnelle de la médiathèque le 28 novembre

le .

Exceptionnellement, la médiathèque sera fermée le mardi 28 novembre.

A mercredi!

Nouveautés à la médiathèque: 20 novembre

le .

stack of books 1001655 960 720

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 20 novembre:

Jeunesse :

« Le livre d'activité pour toute l'année »

Plus de 200 activités à faire seul ou entre amis, à la maison ou en vacances. Pour le plaisir de bricoler et de créer à tous les moments de l’année : carnaval, Pâques, l'été, Noël... Des réalisations faciles à concevoir, étape par étape, dans des matières diverses et abordables.

« Mes créations du monde : Afrique », Peggy Nille

            Un costume dogon, un masque kplé-klpé ; un bouclier massai, un tissu malgache… Ouvre ce grand livre d’activités et pars en voyage au cœur des arts et traditions des peuples d’Afrique Noire !

« Bébé joue et apprend, 160 jeux et activités pour les enfants de 0 à 3 ans », Penny Warner

Puisque les tout-petits apprennent surtout en s'amusant, pourquoi ne pas vous prêter au jeu et profiter de chaque instant avec votre bébé pour l'aider à bien grandir? Pour l'accompagner au mieux dans son développement moteur, physique et cognitif, ce livre vous propose une multitude d'activités à réaliser seul avec votre enfant, en groupe ou en famille. Vous y trouverez, catégorisées selon l'âge visé, des idées simples et efficaces pour encourager votre enfant à explorer le monde qui l'entoure et favoriser l'éveil de ses sens. Pour chacune d'elles sont indiquées les variantes possibles, les mises en garde pour assurer un environnement d'apprentissage sécuritaire ainsi que les capacités pouvant être développées.

 

Albums :

« Tigres à la queue leu leu ! », Moon-hee Kwoon

Un garçon très paresseux, houspillé par sa mère qui n’en peut plus de le voir dormir et manger à longueur de journée, décide de se mettre au travail et révèle des ressources insoupçonnées d’imagination, d’inventivité et de persévérance.

« Sur le fil, Didier Lévy », Isabelle Chatellard

Joachim, l'accordéoniste du Bingo circus, est amoureux de mademoiselle Flora, la jolie funambule. Quand mademoiselle Flora fait son numéro, tout là-haut sous le chapiteau, Joachim joue la valse qu'il a composée pour elle. Mais ce soir-là, Joachim se fait remplacer. Et ce soir-là, tout va de travers !

« Le monstre de la savane », Fanny Robin

Pour trouver de nouveaux amis,la hyène en fait des tonnes. Mais un vrai ami vous aimera comme vous êtes... Alors, bas les masques !

« Pin pon ! », Léo Timmers

Pin Pon ! Tût tûûût ! Qui vient par ici et qui va par là ? Sirènes et klaxons... Attention aux oreilles !

« Tût tût ! », Léo Timmers

Tit tit tit tit ! Spleurtch spleurtch ! Grue, rouleau compresseur... Tous les engins sont au travail. Attention, chantier !

« Le roi c'est moi », Léo Timmers

Un matin, la tortue se réveille une couronne sur le dos. " C'est moi le roi ! ", se dit-elle. Ses amis se moquent d'elle, évidemment. Et tous veulent la couronne : le bouc, le flamant rose, le serpent, le cochon, le crocodile, l'éléphant, et même le singe. Mais cette couronne, à qui appartient-elle, vraiment ?

« Boum ! », Léo Timmers

Une histoire sans paroles qui joue sur le rythme et la surprise. Un ingénieux dépliant, à la manière d’un plan panoramique, permet d’embrasser d’un seul regard toute l’action de l’album. Accrochez-vous, et attention au démarrage !

« Chaud devant! », Léo Timmers

Attention devant, ce petit cochon a perdu le contrôle de sa luge ! Un récit-randonnée très drôle pour jouer avec l'apprentissage de l'orientation dans l'espace. Une luge dévale à toute vitesse la piste de ski. Chaud devant ! Les autres skieurs vont devoir esquiver ce petit bolide pour éviter le carambolage. Une nouvelle histoire de Leo Timmers pour mettre en scène de façon ludique les notions de dessus, dessous, entre et à côté : les fondamentaux de l'orientation dans l'espace.

 

BD :

« Raoul et Glouglou. 1 Né dans les choux », Francisco Lopez, Frédéric Thorne

Plutôt rare qu'une cagette de choux-fleurs servent de cachette à un monstre, non ? Les parents de Raoul l'apprennent à leurs dépens et l'apparition de la petite bête bouleverse (durablement) l'équilibre familial. En effet, Raoul n'hésite pas une seconde à l'adopter : même si elle a un appétit d'ogre, chante comme une casserole et ronfle comme un sonneur, la petite créature est attachante. Elle s'exprime à coups de "Glou" et devient vite le meilleur ami de Raoul qui l'a baptisé "Glouglou". Sauf que Glouglou est aussi têtu que champion en bêtises de toutes sortes... Attachez vos ceintures !

 

Adultes :

« Marcher, une philosophie », Frédéric Gros

"La marche, on n'a rien trouvé de mieux pour aller plus lentement. Pour marcher, il faut d'abord deux jambes. Le reste est vain. Aller plus vite ? Alors ne marchez pas, faites autre chose : roulez, glissez, volez. Ne marchez pas. Car marchant, il n'y a qu'une performance qui compte : l'intensité du ciel, l'éclat des paysages. Marcher n'est pas un sport." Si mettre un pied devant l'autre est un jeu d'enfant, la marche est bien plus que la répétition machinale d'un geste anodin : une expérience de la liberté, un apprentissage de la lenteur, un goût de la solitude et de la rêverie, une infusion du corps dans l'espace... Frédéric Gros explore ici, en une série de méditations philosophiques et en compagnie d'illustres penseurs en semelles (Nietzsche et Rimbaud, Rousseau et Thoreau, Nerval et Hölderlin...) mille et une façons de marcher - flânerie, errance ou pèlerinage -, comme autant d'exercices spirituels.

« Sauvage par nature : 3 ans de marche extrême en solitaire de Sibérie en Australie », Sarah Marquis

Durant les trois premiers mois, le corps et l'esprit se nettoient. Passé ce cap, le corps ne fait plus mal, l'esprit est libéré . La marche : une pratique ancestrale reconnue chez les moines comme une forme de méditation que Sarah Marquis a fait sienne. Dans ce témoignage extraordinaire, elle nous raconte son voyage à pied de 2010 à 2013 (mai), avec pour seul bagage un sac à dos de 30 kilos. Des paysages somptueux du lac Baïkal à la jungle luxuriante du Laos ; une faune splendide avec les loups de Sibérie, les léopards des neiges du désert de Gobi ; des échanges étonnants avec les hommes, comme la fois où elle fut menacée par des narcotrafiquants après avoir foulé un champ d'opium... Mais aussi les rigueurs du climat, le défi quotidien de se nourrir et autres aventures sur le vif : Ne jamais planter sa tente la nuit au risque d'être réveillé sous la pression de serpents qui tentent de sortir de leur nid ! Sur 20 000 kilomètres, elle a connu ce qu'elle a cherché de plein gré : le froid, la faim, la douleur, la solitude extrême. La splendeur des paysages l'a récompensée, comme le cheminement intérieur qui lui a permis de développer sa philosophie du mouvement, qu'elle partage aujourd'hui dans ce livre.

 

Autobiographies :

« Le lièvre de Patagonie », Claude Lanzmann

«Quand venait l'heure de nous coucher et de nous mettre en pyjama, notre père restait près de nous et nous apprenait à disposer nos vêtements dans l'ordre très exact du rhabillage. Il nous avertissait, nous savions que la cloche de la porte extérieure nous réveillerait en plein sommeil et que nous aurions à fuir, comme si la Gestapo surgissait. "Votre temps sera chronométré", disait-il, nous ne prîmes pas très longtemps la chose pour un jeu. C'était une cloche au timbre puissant et clair, actionnée par une chaîne. Et soudain, cet inoubliable carillon impérieux de l'aube, les allers-retours du battant de la cloche sur ses parois marquant sans équivoque qu'on ne sonnait pas dans l'attente polie d'une ouverture, mais pour annoncer une brutale effraction. Sursaut du réveil, l'un de nous secouait notre petite sœur lourdement endormie, nous nous vêtions dans le noir, à grande vitesse, avec des gestes de plus en plus mécanisés au fil des progrès de l'entraînement, dévalions les deux étages, sans un bruit et dans l'obscurité totale, ouvrions comme par magie la porte de la cour et foncions vers la lisière du jardin, écartions les branchages, les remettions en place après nous être glissés l'un derrière l'autre dans la protectrice anfractuosité, et attendions souffle perdu, hors d'haleine. Nous l'attendions, nous le guettions, il était lent ou rapide, cela dépendait, il faisait semblant de nous chercher et nous trouvait sans jamais faillir. À travers les branchages, nous apercevions ses bottes de SS et nous entendions sa voix angoissée de père juif : "Vous avez bougé, vous avez fait du bruit. – Non, Papa, c'est une branche qui a craqué. – Vous avez parlé, je vous ai entendus, ils vous auraient découverts." Cela continuait jusqu'à ce qu'il nous dise de sortir. Il ne jouait pas. Il jouait les SS et leurs chiens.»

« 21 rue la Boétie », Anne Sinclair

"Vos quatre grands parents sont-ils français ? me demanda le-monsieur-de-derrière-le-comptoir." Cette question, on l'avait posée pour la dernière fois à des gens qui devaient bientôt monter dans un train, venant de Pithiviers, de Beaune-la-Rolande ou du Vel d'Hiv... et cela suffit à raviver en moi le souvenir de mon grand-père, Paul Rosenberg, ami et conseiller des peintres, dont la galerie se trouvait 21 rue La Boétie. Attirée, malgré moi, par cette adresse et par l'histoire tragique qui y est attachée, j'ai eu soudain envie de revisiter ma légende familiale. Je me suis plongée dans les archives. J'ai voulu comprendre l'itinéraire de ce grand-père lumineux, intime de Picasso, de Braque, de Matisse, de Léger, devenu paria sous Vichy. Ce grand-père fut un grand marchand. A Paris jusqu'en 1940, puis exilé à New York pendant la guerre. Il était français, juif et amoureux des arts. Ce livre raconte son histoire ? qui, indirectement, est aussi la mienne."

 

Histoire :

« Les services secrets de la France libre : le bras armé du général de Gaulle », Sébastien Albertelli

Dès juin 1940, une poignée de Français choisissent de continuer le combat depuis Londres sous les ordres du général de Gaulle. Mais la poursuite de la guerre est un pari audacieux quand manquent les moyens humains, financiers et matériels. Tout est à inventer, ou presque. C'est dans cet esprit que le colonel Passy organise le Bureau central de renseignements et d'action (BCRA). Son objectif est triple. D'abord, recueillir des renseignements sur ce qui se passe en France. Puis, très vite, soutenir la lutte de ceux qui ont choisi de résister en métropole, exploiter leur potentiel militaire et enfin, bon gré mal gré, leur imposer la tutelle de l'homme du 18 Juin. Grâce à des archives exceptionnelles (celles du BCRA en France, celles du SOE en Angleterre et celles de l'OSS aux Etats-Unis), cet ouvrage retrace l'aventure de personnages hors du commun qui ont marqué de leur empreinte l'histoire des services secrets de la France libre : le colonel Passy, le colonel Rémy, Jean Moulin, Pierre Brossolette, Roger Wybot (futur patron de la DST), André Manuel, Pierre Fourcaud ou Honoré d'Estienne d'Orves. Il nous entraîne au coeur de ces services et met en lumière leurs relations avec le Général, mais aussi leurs rapports souvent tumultueux avec leurs partenaires britanniques et américains. A travers de multiples informations inédites et des documents jusque-là inaccessibles au public, il démonte la légende noire qui a parfois occulté le formidable apport du BCRA à la victoire alliée et nous fait découvrir toutes les facettes de son rôle dans la lutte pour la Libération de la France.

 

Romans :

« L'ordinateur du paradis », Benoit Duteurtre

Arrivé aux portes du paradis, un nouvel élu, fraîchement décédé, découvre les normes d'hygiène et de sécurité désormais fixées pour la vie éternelle. Au même moment, sur terre, un projet de pénalisation des images pornographiques perturbe la tranquillité de Simon Laroche, haut fonctionnaire bon teint qui redoute de se voir démasqué pour ses escapades sur Internet. Pourtant, c'est une simple phrase, filmée à son insu, qui va le précipiter dans un engrenage cauchemardesque. Dans cette société à peine imaginaire où les réseaux se dérèglent, où les informations des uns arrivent sur les ordinateurs des autres, où les femmes et les hommes guerroient sans relâche, deux jeunes banlieusards opposent une résistance dérisoire à l'ordre établi. L'intrigue nourrie par toutes les peurs de l'époque alterne avec les interventions débonnaires du Grand Saint Pierre.

“The book of Ivy”, Amy Engel

Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule mission : tuer le garçon qu'on me destine, Bishop, le fils du président. Je me prépare pour ce moment depuis toujours. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes, car les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche...

« La route de Beit Zera », Hubert Mingarelli

Stepan vit avec sa chienne quelque part en Israël dans une maison isolée près des bois. Il écrit chaque jour à son fils Yankel, forcé de se cacher à l’autre bout du monde. Il raconte ainsi sa vie de solitude et dit son espoir, un jour, de le retrouver. En faisant face à son chagrin, il se souvient de l’époque où il contrôlait les Palestiniens aux postes-frontières, éprouvait de la haine, de la honte ou de la compassion. Depuis quelque temps, un adolescent mystérieux lui rend visite et s’attache peu à peu à la chienne. Livre de la paternité et de la transmission, il aborde la question de la séparation, celle d’un père et d’un fils mais aussi celle des peuples qui vivent avec les fautes commises par leurs aînés. Et dit, à hauteur d’homme, la vie quotidienne éprouvée par le conflit israélo-palestinien.

« Le vol des aigrettes », Sue Monk Kidd

A une époque de ma vie où j'étais avant tout l'épouse de Hugh et la mère de Dee, l'une de ces femmes pas ambiguës pour deux sous, n'ayant aucune envie de troubler l'ordre du monde, je suis tombée amoureuse d'un moine bénédictin... Ainsi commence l'histoire de Jessie, qui voit sa vie bouleversée à quarante-deux ans, en retournant sur l'île de son enfance, au large de la Caroline du Sud. Après Le Secret des abeilles, son incroyable best-seller qui s'est vendu à plus de cinq millions d'exemplaires aux États-Unis, Sue Monk Kidd décrit dans ce beau roman les désirs d'une femme qui doute, nous révélant ainsi le véritable sens de l'amour, la tentation du risque, et le pouvoir du pardon.

« Cancres Ltd et Cie », Tom Sharpe

Entrez dans le monde délirant de Tom Sharpe : il ressemble au nôtre, mais en pire. Rien ni personne ne trouve grâce à ses yeux. Peuplés de crétins, d'affreux et de tordus, ses romans atteignent des sommets d'humour et de dérision. Sous la farce perce une satire des institutions britanniques, qu'elles soient scolaires, judiciaires ou politiques.

Âmes sensibles s'abstenir : quand Tom Sharpe cogne,il y a fort.

« Demain les chiens Clifford », D. Simark

Qu’est-ce que l’homme ? Qu’est-ce qu’une cité ? Qu’est-ce que la guerre ? Voilà les questions que les chiens se posent, le soir à la veillée, après avoir écouté des contes fascinants mettant en scène ces mots magiques mais devenus incompréhensibles.

« Yanvalou pour Charlie », Lyonel Trouillot

Jeune avocat d’affaires dévoré d’ambition, Mathurin D. Saint-Fort a voulu oublier ses origines pour se tenir désormais du meilleur côté possible de l’existence. Jusqu’au jour où fait irruption dans sa vie Charlie, un adolescent en cavale après une tentative de braquage, qui vient demander son aide au nom des attachements à leur même village natal. Débusqué, contraint de renouer avec le dehors, avec la douleur du souvenir et la misère d’autrui, l’élégant Mathurin D. Saint-Fort embarque, malgré lui, pour une aventure solidaire qui lui fait re-traverser, en compagnie de Charlie et de quelques autres gamins affolés, les cercles de la pauvreté, de la délinquance, de la révolte ou de la haine envers tout ce que lui-même incarne. Mathurin, Charlie, Nathanaël, Anne : quatre voix se relaient ici pour dire, chacune à son échelle, le tribut qu’il incombe un jour à chacun de payer au passé, qu’il s’agisse de tirer un trait sur lui afin de contourner l’obstacle, de l’assujettir à une idéologie – ou, plus rarement, et quoi qu’il en coûte, de demeurer fidèle au “yanvalou”, ce salut à la terre ancestrale, en retrouvant les liens qui fondent une communauté. Voyage initiatique au coeur de la désespérance, Yanvalou pour Charlie est sans aucun doute le roman de l’abandon des hommes par les hommes, et le chant qui réaffirme la rédemption d’être ensemble – en Haïti comme ailleurs.

Romans policiers :

« Ne lâche pas ma main », Michel Bussi

Un couple d'amoureux dans les eaux turquoise de l'île de La Réunion. Farniente, palmiers, soleil. Un cocktail parfait. Pourtant, le rêve tourne court. Quand Liane disparaît de l'hôtel, son mari, Martial, devient le coupable idéal. Désemparé, ne sachant comment prouver son innocence, il prend la fuite avec leur fille de 6 ans. Pour la police, cela sonne comme un aveu : la course-poursuite, au coeur de la nature luxuriante de l'île, est lancée.

« Rester groupés ! », Sophié Hénaff

Ça bouge au 36 Quai des Orfèvres. De nouvelles recrues rejoignent les rangs de la brigade maudite du commissaire Anne Capestan, dont Saint-Lô, sorti de l'hôpital psychiatrique dans la peau de D'Artagnan, et Ratafia, rat policier. Sale affaire pour l'équipe de bras cassés : trois assassinats éparpillés sur le territoire. Un point commun : le tueur a prévenu ses victimes. Cerise sur le gâteau : l'ex-beau-père de Capestan est l'une d'elles. Dialogues hilarants, suspense et dérision... après le succès de Poulets grillés (Prix Polar en série, Prix des lecteurs du Livre de Poche), Sophie Hénaff récidive ! De la fantaisie, de l’humour et de la légèreté, tous les ingrédients délectables du premier roman de Sophie Hénaff sont au rendez-vous de sa réjouissante suite. Un polar vitaminé.

 

Bonne lecture!

Les nouveautés dans votre médiathèque: 6 novembre

le .

11980735844 b4d0c9b898 z

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 2 octobre:

 

Jeunesse :

« Je me défends du harcèlement », Emmanuelle Piquet, Lisa Mandel

           Le harcèlement peut prendre plusieurs formes et avoir plusieurs visages. Contrairement aux idées reçues, les victimes et les harceleurs ne présentent pas un profil type, et les situations de harcèlement sont avant tout alimentées par la peur et la vulnérabilité. Ce livre présente 15 situations d’enfants victimes de harcèlement qui trouvent des idées, des solutions, pour réagir et s’en sortir.

 

Albums :

« Grand Loup et Petit Loup », Nadine Brun-Cosme

          Grand Loup est un solitaire. Il mène sa vie, tranquille, sous son arbre. Un jour arrive Petit Loup… Difficile pour Grand Loup de partager son territoire, sa nourriture et sa couverture. Pourtant, il fait de petits gestes, de tout petits gestes envers ce tout petit loup. Un matin, de retour de promenade, Grand Loup constate que Petit loup n'est plus sous l'arbre, là où il l'avait laissé. Contre toute attente, il s'inquiète, guette au loin, se lamente. Le temps passe… Sa vie de solitaire n'a plus la même saveur. Grand Loup est si triste, il se sent si seul. Il se dit que si Petit Loup revenait, il partagerait beaucoup plus. Un beau jour, Petit Loup est de retour. Heureux, Grand Loup l'accueille le cœur léger.

« Le taxi brousse de papa Diop », Christian Epanya

           Quand Sène ne va pas à l'école, il aime accompagner son oncle Papa Diop dans son taxi-brousse. Car même si le trajet est toujours le même — il relie Dakar à Saint-Louis du Sénégal —, pour Sène c'est chaque fois une aventure différente : un jour, il fait monter dans le taxi toute une équipe de lutteurs qui vient de gagner un tournoi important, un autre c'est une mariée, et un autre encore, une femme qui accouche dans le taxi !

« L'écureuil et le printemps », Sébastien Meschenmoser

           L'arrivée du printemps s'accompagne cette année pour le hérisson de l'éclosion de sentiments très doux pour une jeune demoiselle. Mais comment la séduire ? L'écureuil veut aider son ami et lui conseille d'accomplir un acte de bravoure auquel la jeune femelle ne saurait rester insensible. Et les voilà partis, vêtus comme des guerriers. Une fois cette épreuve accomplie, il ne reste plus qu'à s'approcher de la belle... Mais les apparences sont parfois trompeuses.

« Les échasses rouges », Eric Puybaret

           Il est une ville bâtie sur l'eau on vit sur des échasses. Equipé des plus longues d'entre toutes, Léopold plane au-dessus de la foule, la tête dans les nuages. Mais la Grande Fête de l'hiver arrive, avec tous ses préparatifs. On pourrait bien avoir besoin de lui...

« Les ilots de Piédestal », Eric Puybaret

           Aux confins de notre monde est un archipel mysterieux: le pays des mages.A bord d'une roulotte de son invention, le Professeur Azarias embarque pour une serie de voyages d'exploration, afin de dresser enfin le Grand Catalogue des Mages.Mais voici que sur le premier archipel, herisse de pitons rocheux, une guerre sans fin fait rage. Azarias et Paul, son fidele apprenti, observent ce curieux pays avant de debarquer pour tenter de retablir la paix.

« Le grand mage d’Uzinagatz », Eric Puybaret

           Pour leur seconde exploration, le professeur Azarias, Paul et Turpin ont mis le cap sur Usinagaz, terre des mages industriels. le Mage géant d'Usinagaz est enrhumé : chaque fois qu'il éternue et que ses postillons touchent un nuage, il se transforme en plomb. C'est à nos amis qu'il incombe de trouver un remède. Un arbrisseau miraculé servira de médicament, et le plomb se changera en jardins.

 

BDs :

« Une épatante aventure de Jules. Presque enterrés », Emile Bravo

           Revoilà Jules, Bastien, Janet et le cochon d'Inde Bidule en route vers l'aventure souterraine — la spéléologie, en clair. C'est l'euphorie générale, à un détail près : Roméo, l'odieux frère de Jules, est du voyage. Il paraît que la spéléologie développe la sociabilité, et Roméo a justement besoin de développer ça. Et puis c'est l'éboulement et la catastrophe : les voilà coincés sous terre.

« Studio Danse 5 », Crip

           Julie, Luce et Alia sont toujours aussi passionnées par la danse. Cette année, elles sont inscrites à un nouveau cours, le rock, où Alia découvre à ses dépens que les mecs mignons ne font pas forcément de bons partenaires ! Toute la troupe de Studio Danse se déplace également en Russie pour présenter le ballet Casse-Noisettes. Alors que Carla fait tout pour gâcher le spectacle, Nathalia, la couturière de l’école, y joue un rôle inattendu…

« Angus, le Chaventurier 1, 2 et 3 », Régis Donsimoni

           Avis à la population ! Vous cherchez un travail ? Devenir riche n'est pas votre première motivation, les monstres et les anciens tyrans ne vous font pas peur ? Alors la ville de Fantasy-Central et le métier d'aventurier sont faits pour vous ! N'attendez plus, rejoignez-nous !

« Nina Patalo 1 et 2 », Lisa Mandel

           Nini est une petite fille assez chipie, qui avait des parents, comme tous les enfants. Les trouvant insupportables, elle demande à l'étoile du soir de les faire disparaître... et son voeu s'exauce ! Depuis, Nini vit avec trois drôles de personnages : André le canard, fan de rap et de bêtises en tous genres, Patalo, un petit monstre violet qui ne sait rien dire d'autre que son nom, et Jean-Pierre, gros bonhomme un peu bourru qui s'occupe de faire la cuisine, ses plats préférés étant l'ours ou le vautour. Le ménage n'est pas leur fort, et le frigo se retrouve tout dégueu, à tel point qu'il faut mettre une combinaison anti-radioactive pour aller chercher un yaourt. Et c'est là que les quatre copains ont une idée géniale. Ils se rendent dans une animalerie pour acheter des mini-pingouins nettoyeurs de frigo, vendus en poudre pour la conservation. Il suffit de diluer le contenu du sachet dans un bol d'eau, de le poser au frigo, et 30 minutes après, une armada de petits pingouins roses adorables astique le frigo de fond en comble. Mais les pingouins vont vite multiplier les revendications et finir par devenir insupportables ! Il va falloir que Nini et ses amis fassent quelque chose pour s'en débarrasser...

« Kid Paddle 12 », Midam

           Y a pas d'erreur, c'est Kid Paddle le meilleur ! Qu'il essaye de battre des records sur ses jeux vidéo préférés ou qu'il rivalise d'imagination pour jouer de nouveaux tours pendables à sa soeur, y a pas d'erreur : c'est Kid Paddle le meilleur ! Aidé de Big Bang, futur savant fou, et d'Horace, la candeur personnifiée, cet as de la console ne connaît qu'une limite : celle de son imagination délirante !

« Game over 10. Watergate », Midam

           Le Petit Barbare poursuit sa quête : sauver sa Princesse, en se dirigeant vers la sortie tout en affrontant une armée de blork... Mais voilà, cela ne marche pas à tout les coups...

« Nathalie. Mondo Veneziano », Sergio Salma

           “Pour qui ils se prennent, les garçons ? ! Les rois du monde ! ? Mais moi aussi, j'ai envie de devenir aventurier… euh aventurière ! Y a pas écrit “future femme au foyer” sur mon front, mais plutôt “Born to be globe-trotteuse” ! Alors, si tous les gars du monde pouvaient me lâcher les baskets, que je puisse montrer de quoi les filles sont capables. Non mais sans blague !…” Le premier grand amour de Nathalie va lui mettre la tête à l'envers, un peu comme le décalage horaire !… Justin Bisou qu'il s'appelle le bourreau du cœur. L'album raconte aussi comment Monsieur tonton se fait larguer par sa fiancée juste au moment où il se fait tatouer son nom sur le biceps. La pauv'moman nous fait crises de larmes sur crises de larmes ; le p'tit frère est victime d'une série noire d'anthologies et le papa overspeedé et complètement booké, brille de plus en plus par son absence !

« Captain Biceps 6 », Zep Tebo

           L’invincible, le redoutable, l’invulnérable, l’inoxydable, l’intrépide Captain Biceps est de retour ! Eh oui, les super-vilains n’ont pas fini de semer la pagaille et notre justicier en collants rouge va avoir fort à faire… Imaginez un peu : une armée de vampires postillonneurs, un Croco mutant et un Renifleur fou, quand ce n’est pas Squale-Man qui vient carrément gâcher les vacances de Biceps à la plage ! Et ce n’est pas tout : l’infâme docteur Nuisible, qui décidément porte toujours aussi bien son nom, échafaude un plan machiavélique pour s’échapper de prison, afin de rendre la monnaie de sa pièce au plus balèze des super-héros… Prends garde, Captain Biceps ! Voici venir enfin le nouvel opus des aventures de Captain Biceps et de son acolyte Genius, dans lequel ils reviennent jouer des biscotos à travers plusieurs histoires courtes face à des adversaires tous plus déjantés les uns que les autres !

 

Adultes :

« Les huiles essentielles pour les nuls », Elske Miles

           Comment choisir une huile essentielle ? Comment sont-elles produites ? Comment les utiliser ? Comment soigner une piqûre d'insecte ? Comment retrouver la sérénité chez soi ? Quelles sont les contre-indications à connaître absolument ? La France connaît une longue histoire de l’usage médicinal des plantes aromatiques qui poussent en grande quantité dans la région méditerranée. Ces connaissances ancestrales sont exploitées depuis des siècles dans l’art de la parfumerie, mais font aussi partie de la médecine naturelle française. Tout en proposant un guide de l’usage quotidien des huiles essentielles pour le bien-être, cet ouvrage posera des règles claires d’un usage intelligent, pondéré et adapté des principes actifs et thérapeutiques de ces merveilles de la nature. Au programme : ce qu'il faut savoir avant d'utiliser l'aromathérapie, les huiles essentielles au quotidien (au travail, à la maison, en voyage, selon les différents bénéfices que l'on en attend), les précautions d'usage et contre-indications absolues, etc.

 

Histoire :

« Appelés en guerre d'Algérie », Benjamin Stora

           La guerre d'Algérie n'a jamais eu lieu, du moins feint-on de le croire : de 1954 à 1962, trois départements français ont simplement subi la loi du «maintien» de l'ordre puis de la «pacification». En sept longues années, près de deux millions de soldats ont traversé la Méditerranée. Les jeunes appelés ont découvert tout à la fois un pays magnifique et le scandale du tiers monde. Ils ont compris que ces «événements» qui secouaient un pays différent de la France étaient une guerre. Avec les quadrillages, l'attente la nuit en haut d'un piton, la mort atroce d'un de leurs camarades. Dans le bled ou la ville, ils sont restés longtemps, dix-huit, vingt-sept ou trente mois... Dans un récit qui fait la part belle aux écrits d'hommes du contingent, Benjamin Stora restitue les vingt ans douloureux de la «génération du djebel».

« La vraie histoire des appelés d'Algérie », Jean-Pierre Vittori

           Pendant plusieurs années, les événements d'Algérie ont occupé la une des journaux. Toute une génération est partie là-bas, pour des opérations dites de " maintien de l'ordre " ou de " pacification " : ce sont les appelés d'Algérie. Ceux qui sont rentrés se sont généralement murés dans le silence que leur imposait le malaise de toute une nation. L'auteur en a rencontré trots cents, dont un ancien prisonnier du FLN, des déserteurs qui ont refusé la guerre d'Algérie, mais aussi des appelés envoyés au bagne de Tinfouchi, dont la devise était : " Adieu la vie. " Tous ces garçons de vingt ans ont été marqués à jamais. Voici leurs témoignages qui constituent un document authentique et brûlant. Cet ouvrage pose des questions parfois douloureuses, mais il n'est pas un acte d'accusation. C'est une pièce nécessaire au dossier de cette période tragique, que les Français veulent enfin comprendre.

 

Jardinage :

« Les nouveaux potagers : sur bottes de pailles, sur buttes... », Robert Elger

           Un guide pour réaliser pas à pas des potagers selon de nouvelles approches : permaculture, bottes de paille, en carrés...

 

Romans :

« Les Ritals », Cavanna

           Les ritals? On l'a compris, ce sont les Italiens tels que l'argot s'amuse à les appeler, tronçonnant par manie d'aller au plus court et plantant un R pour l'euphorie. Et les Ritals de Cavanna, ce sont les natifs d'au-delà des Alpes attirés par l'appât du travail et fixés en banlieue est, à Nogent-sur-Marne – Rue Sainte Anne et alentours pour être précis, à une époque qui se situe entre 1930 et 1940, soit approximativement entre les six et les seize ans de l'auteur. Récit d'enfance donc, placé dans la bouche du "gosse de ce temps-là revécu par celui qu'il est aujourd'hui, et qui ressent tellement fort l'instant qu'il revit qu'il ne peut pas imaginer l'avoir vécu autrement". Le fils d'un maçon italien et d'une Morvandelle, qui grandit au milieu des purs Ritals, saute avec eux du temps des gamineries dans celui des jeux de l'adolescence, se paie une fugue et s'en repent, cherche sa place dans un monde soumis aux tentations des chemises rouges, noires ou brunes. Quant aux adultes de cette petite Italie, c'est Vidgeon qui domine tous les autres, Vidgeon planteur de pêchers, fabricant de mètres pliants, donneur de pain à qui en manque: son père.

« Une relation dangereuse », Douglas Kennedy

           Et si l'homme de votre vie devenait votre pire ennemi ? En mission au Moyen-Orient, Sally rencontre Tony. Elle est reporter au Boston Post, il est journaliste au Chronicle. Elle est pétillante, il est charmeur. Elle est célibataire, lui aussi. Ce qui doit arriver arrive : coup de foudre. Mais Sally ignore encore que le rêve va virer au cauchemar. Et que le pire viendra de celui qu'elle pensait pourtant bien connaître, son mari... Du Caire à la banlieue de Londres, une terrible descente aux enfers orchestrés de main de maître par un Douglas Kennedy plus retors que jamais.

« 1Q84 », Haruki Murakami

           L'événement de l'année ! La trilogie de tous les records, l'oeuvre la plus ambitieuse de Haruki Murakami enfin réunie en coffret. L'intégrale des aventures trépidantes et romantiques d'Aomamé et Tengo, en quête l'un de l'autre sous les deux lunes de 1Q84. Au Japon, en 1984. C'est l'histoire de deux mondes, celui, réel de 1984, et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. Un jour, Tengo l'a défendue contre d'autres enfants et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie. En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités. Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission: exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Tengo est une génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrie l'autobiographie d'une jeune fille échappé à la secte des Précurseurs. Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où? Quand? En 1984? Dans 1Q84? Dans cette vie? Dans la mort?...

« Les règles du jeu », Amor Towles

           Véritable phénomène d'édition aux Etats-Unis, le premier roman d'Amor Towles est un vibrant hommage au New York flamboyant de la fin des années 30, où les hommes avaient la mélancolie des héros de Fitzgerald et les femmes l'esprit des héroïnes de George Cukor. Dactylo dans un grand cabinet juridique de Wall Street, Katey Kontent dissimule soigneusement ses origines. Intelligence mordante, nerfs d'acier, ambition, cette fille d'immigrés russes de Brooklyn s'est fixé comme objectif de rejoindre un jour les cercles dorés de Manhattan. Et l'aristocratique et séduisant banquier Tinker Grey, rencontré un soir de réveillon, va indirectement lui en ouvrir les portes avant de disparaître. Plus tard, le hasard remettra Tinker sur le chemin d'une Katey qui n'ignore alors plus rien des impitoyables règles du jeu.

 

 

Romans policiers :

« Padana City », Massimo Carlotto, Marco Videtta

           A une semaine de son mariage avec Francesco, la belle et brillante Giovanna est assassinée par son amant et le crime maquillé en suicide. Avec l’aide d’un carabinier désabusé et de la meilleure amie de la morte, Francesco, jeune avocat promis à un brillant avenir, cherche la vérité. A sa suite, nous découvrons les secrets peu reluisants du triomphe d’une caste d’industriels, dans l’une des régions les plus riches et les plus dynamiques de l’Italie, le Nord-Est, la Padanie. Avec son cortège de pollution clandestine, de délocalisations sauvages, de trafics en tous genres, l’illégalité diffuse qui a permis l’accumulation de tant de richesse a corrompu jusqu’aux notables les plus à l’abri du soupçon. Jusqu’à des personnes très proches de Francesco…

« Millenium 5. La fille qui rendait coup pour coup », David Langercrantz

            Une enfance violente et de terribles abus ont marqué à jamais la vie de Lisbeth Salander. Le dragon tatoué sur sa peau est un rappel constant de la promesse qu’elle s’est faite de combattre l’injustice sous toutes ses formes. Résultat : elle vient de sauver un enfant autiste, mais est incarcérée dans une prison de haute sécurité pour mise en danger de la vie d’autrui. Lorsqu’elle reçoit la visite de son ancien tuteur, Holger Palmgren, les ombres d’un passé qui continue à la hanter resurgissent. Quelqu’un a remis à Palmgren des documents confidentiels susceptibles d’apporter un nouvel éclairage sur un épisode traumatique de son enfance. Pourquoi lui faisait-on passer tous ces tests d’intelligence quand elle était petite ? Et pourquoi avait-on essayé de la séparer de sa mère à l’âge de six ans ? Lisbeth comprend rapidement qu’elle n’est pas la seule victime dans l’histoire et que des forces puissantes sont prêtes à tout pour l’empêcher de mettre au jour l’ampleur de la trahison. Avec l’aide de Mikael Blomkvist, elle se lance sur la piste d’abus commis par des officines gouvernementales dans le cadre de recherches génétiques secrètes. Cette fois, rien ne l’empêchera d’aller au bout de la vérité.

« Lignes de fuite », Val McDermid

           Stephanie Harker franchit les contrôles de sécurité à l'aéroport quand elle voit son fils, devant elle, se faire embarquer par un homme en uniforme. Prise de panique, elle sonne l'alerte. Mais les autorités n'ayant pas assisté à la scène la pensent folle et le fuyard a du temps pour s'éloigner. Alors que Stephanie raconte sa version des faits au FBI, il devient évident que cette histoire est bien plus complexe qu'il n'y paraît. Pourquoi quelqu'un voudrait kidnapper Jimmy ? Par quels moyens Stephanie peut-elle le faire revenir ?

 

Société :

« L'école apprend-t-elle l'égalité des sexes ? Combattre l'inégalité des sexes », Isabelle Collet

           L'école est mixte en France. Mais la mixité est loin d'être garante de l'égalité. Des filles plus discrètes en classe et des garçons qui souvent monopolisent la parole. Les premières ont les meilleurs résultats quand les seconds sont à la traîne. Une orientation scolaire qui dirige les filles vers les filières générales les moins prestigieuses et les secteurs les moins rémunérateurs. Quels sont ces mécanismes qui continuent à reproduire les inégalités entre les sexes ? Comment en finir avec les stéréotypes ? Et comment enseigner l'égalité ?

 

Bonne lecture!