La bibliothèque investit dans la culture

le .

stack of books 1001655 960 720

Votre bibliothèque développe ses collections.

Voici les nouveautés qui rejoignent notre fonds documentaire propre et qui sont dès aujourd’hui à votre disposition :

Jeunesse :

Albums :

« Grosdodo », Michaël Escoffier, Kris Di Giacomo

Après une journée bien remplie, César s'apprête à faire un gros dodo. Il pose un verre d'eau sur sa table de nuit, range ses pantoufles sur son tapis, vérifie qu'il n'y a pas de monstre sous son lit, serre son doudou fort, très fort contre son cœur, puis s'endort sur ses deux oreilles... Mais à peine endormi, un TAC, TAC, TAC, réveille César.

« Jenny la Cow-boy », Jean Gourounas

Jenny est très énervée. Mais qui a laissé une trace de pas sur son poney de shérif ?

« Marre du rose », Ilya Green, Nathalie Hense

            D’habitude les filles elles aiment le rose, seulement moi, le rose, ça me sort par les yeux !

« Toc toc toc, papa où es-tu ? », Daniel Beatty, Bryan Collier

Chaque matin, je joue au même jeu avec mon père. TOC, TOC, TOC, il frappe à ma porte, je fais semblant de dormir, jusqu’à lui sauter dans les bras. Mais, un matin. Silence. Papa n’est plus là… Une histoire vraie, un album poignant salué par le New York Times.

 

Romans :

« Buffalo Belle », Olivier Douzou

C’est l’histoire d’une enfant qui, toute petite, avait un vrai penchant pour les fusils plutôt que pour les poupées. En jouant sur les rimes en il/elle, il incarne les hésitations d’une enfant à la recherche de son identité.

« Joyeux ornithorynque ! », Cécile Chartre

            La mère de Mado et de Louise n'aime vraiment pas fêter son anniversaire ! Alors, toute la famille embarque pour une promenade en Combi, comme si c'était un dimanche ordinaire. Mais la rencontre avec une autre famille, qui fête, elle, un anniversaire très particulier, va redonner à leur maman le goût de la fête.

« La maraude », Ahmed Kalouaz

            Le père de Théo a disparu depuis deux semaines. Un voisin dit l'avoir aperçu dans une rue de Grenoble, à la dérive. Parti à sa recherche, l'adolescent va découvrir durant trois jours le monde des sans-domicile-fixe, leurs terribles conditions de vie, leur histoire personnelle, ainsi que l'aide que leur apportent les équipes de maraude.

« Mingus », Keto von Waberer

Dans un monde futuriste irradié, les animaux et le désir ont été bannis, et l’on ne parvient plus à faire d’enfants, sauf par clonage. Mingus, un être mi-homme, mi-lion, a tué par accident son créateur, un scientifique célèbre, et enlevé dans sa fuite une jeune fille issue de l’aristocratie, dont il est amoureux. Pour elle, il va s’attaquer au pouvoir du tyran, un Président cloné…

« Petit meurtre et menthe à l’eau », Cécile Chartre

            Pour le troisième été, Philibert est obligé de passer ses vacances avec son père et sa belle-mère dans un village paumé à la montagne. Pour éviter de les suivre en randonnée, il trouve un job de gardien de chat.Tout semble rouler facile, jusqu’à l’incident mortel…

 

BDs :

« A la poursuite du niurk-niurk », Juliette Barbanègre, Grégoire Kocjan

            Lune et Gââ suivent un niurk-niurk dans la grotte du temps. Ils y croiseront une momie et un mastodonte, La Fontaine, Napoléon Vercingétorix…

 

 

Adultes :

« Mémoires », Beate et Serge Klarsfeld

            Leur couple est une légende, leur biographie une épopée. Pourtant, rien ne prédestinait cette fille d'un soldat de la Wehrmacht et ce fils d'un Juif roumain mort à Auschwitz à devenir le couple mythique de «chasseurs de nazis» que l'on connaît. Leur histoire commence par un coup de foudre sur un quai du métro parisien entre une jeune fille au pair allemande et un étudiant de Sciences Po. Très vite, avec le soutien de Serge, Beate livre en Allemagne un combat acharné pour empêcher d'anciens nazis d'accéder à des postes à haute responsabilité. Sa méthode : le coup d'éclat permanent. Elle traite ainsi de nazi le chancelier Kurt Georg Kiesinger en plein parlement, puis le gifle en public lors d'un meeting à Berlin, geste qui lui vaut de devenir le symbole de la jeune génération allemande. Leur combat les conduit aux quatre coins du monde. En France, ils traînent Klaus Barbie devant les tribunaux et ont un rôle central dans les procès Bousquet, Touvier, Leguay et Papon. Ni les menaces ni les arrestations — notamment lors de leur tentative d'enlèvement de Kurt Lischka, ancien responsable de la Gestapo — ne parviennent à faire ployer un engagement sans cesse renouvelé jusqu'à aujourd'hui. Dans cette autobiographie croisée, Beate et Serge Klarsfeld reviennent sur quarante-cinq années de militantisme, poursuivant par ce geste leur combat pour la mémoire des victimes de la Shoah.

 

Romans :

« La succession », Jean-Paul Dubois

            Paul Katrakilis vit à Miami depuis quelques années. Jamais il n’a connu un tel bonheur. Pourtant, il se sent toujours inadapté au monde. Même la cesta punta, ce sport dont la beauté le transporte et qu’il pratique en professionnel, ne parvient plus à chasserle poids qui pèse sur ses épaules. Quand le consulat de France l’appelle pour lui annoncer la mort de son père, il se décide enfin à affronter le souvenir d’une famille qu’il a tenté en vain de laisser derrière lui. Car les Katrakilis n’ont rien de banal: le grand-père, Spyridon, médecin de Staline, a fui autrefois l’URSS avec dans ses bagages une lamelle du cerveau du dictateur; le père, Adrian, médecin lui aussi, est un homme étrange, apparemment insensible; la mère, Anna, et son propre frère ont vécu comme mari et femme dans la grande maison commune. C’est toute une dynastie qui semble, d’une manière ou d’une autre, vouée passionnément à sa propre extinction. Paul doit maintenant rentrer en France pour vider la demeure. Lorsqu’il tombe sur deux carnets noirs tenus secrètement par son père, il comprend enfin quel sens donner à son héritage.

« Nous irons tous au paradis », Fannie Flagg

            Elmwood Springs, Missouri. Elner Shimfissle, pétillante octogénaire, dérange un essaim de guêpes en cueillant des figues dans son arbre, se fait piquer et tombe de l’échelle. À l’hôpital, elle est déclarée morte. La nouvelle se propage vite dans la communauté. Tous ou presque évoquent cette femme d’un incroyable optimisme, toujours prête à rendre service. Son décès brutal pousse également ses proches à s’interroger sur le sens de la vie en général, et de la leur en particulier. C’est peut-être Elner elle-même qui, contre toute attente, détient les réponses à leurs questions. Revenue inopinément d’entre les morts, à la grande surprise des médecins et de sa famille, elle rapporte en effet des souvenirs de son bref passage dans l’au-delà. Ceux-ci vont bouleverser l’existence de cette petite ville jusqu’ici bien tranquille.

« Un paquebot dans les arbres », Valentine Goby

            Au milieu des années 1950, Mathilde sort à peine de l’enfance quand la tuberculose envoie son père et, plus tard, sa mère au sanatorium d’Aincourt. Cafetiers de La Roche-Guyon, ils ont été le cœur battant de ce village des boucles de la Seine, à une cinquantaine de kilomètres de Paris.

Doué pour le bonheur mais totalement imprévoyant, ce couple aimant est ruiné par les soins tandis que le placement des enfants fait voler la famille en éclats, l’entraînant dans la spirale de la dépossession. En ce début des Trente Glorieuses au nom parfois trompeur, la Sécurité sociale protège presque exclusivement les salariés, et la pénicilline ne fait pas de miracle pour ceux qui par insouciance, méconnaissance ou dénuement tardent à solliciter la médecine. À l’âge où les reflets changeants du fleuve, la conquête des bois et l’insatiable désir d’être aimée par son père auraient pu être ses seules obsessions, Mathilde lutte sans relâche pour réunir cette famille en détresse, et préserver la dignité de ses parents, retirés dans ce sanatorium – modèle architectural des années 1930 –, ce grand paquebot blanc niché au milieu des arbres.

« Nos âmes la nuit », Haruf Kent

            Dans la petite ville de Holt, Colorado, dans une Amérique profonde et isolée, Addie, une septuagénaire, veuve depuis des décennies, fait une étrange proposition à son voisin, Louis, également veuf : voudrait-il bien passer de temps à autre la nuit avec elle, simplement pour parler, pour se tenir compagnie ? La solitude est parfois si dure... Bravant les cancans, Louis se rend donc régulièrement chez Addie. Ainsi commence une très belle histoire d'amour, lente et paisible, faite de confidences chuchotées dans la nuit, de mots de réconfort et d'encouragement. Une nouvelle jeunesse apaisée, toute teintée du bonheur de vieillir ensemble. Mais voilà, les choses ne vont pas se passer si simplement, les cancans vont bon train, et les familles s'en mêlent... Que va-t-il advenir de cette bulle de douceur si précieuse qu'Addie et Louis avaient réussi à construire ?

« Les braises », Sandor Marai

            L’auteur des Révoltés, des Confessions d’un bourgeois ou de La Conversation de Bolzano n’a eu de cesse de témoigner d’un monde finissant, observant avec nostalgie une Europe mythique sur le point de s’éteindre. À travers la dramatique confrontation de deux hommes autrefois amis, Les Braises évoque cette inéluctable avancée du temps. Livre de l’amitié perdue et des amours impossibles, où les sentiments les plus violents couvent sous les cendres du passé, tableau de la monarchie austro-hongroise agonisante.

« Les règles d’usage », Joyce Maynard

            Wendy, treize ans, vit à Brooklyn. Le 11 septembre 2001, son monde est complètement chamboulé : sa mère part travailler et ne revient pas. L’espoir s’amenuise jour après jour et, à mesure que les affichettes DISPARUE se décollent, fait place à la sidération. Le lecteur suit la lente et terrible prise de conscience de Wendy et de sa famille, ainsi que leurs tentatives pour continuer à vivre. Le chemin de la jeune fille la mène bientôt en Californie chez son père biologique qu’elle connaît à peine – et idéalise. Son beau-père et son petit frère la laissent partir le coeur lourd, mais avec l’espoir que cette expérience lui sera salutaire. Assaillie par les souvenirs, Wendy est tiraillée entre cette vie inédite et son foyer new-yorkais qui lui manque. Elle délaisse les bancs de son nouveau collège et, chaque matin, part à la découverte de ce qui l’entoure, faisant d’étonnantes rencontres : une adolescente tout juste devenue mère, un libraire clairvoyant et son fils autiste, un jeune à la marge qui recherche son grand frère à travers tout le pays. Wendy lit beaucoup, découvre Le Journal d’Anne Frank et Frankie Addams, apprend à connaître son père, se lie d’amitié avec sa belle-mère éleveuse de cactus, comprend peu à peu le couple que formaient ses parents – et les raisons de leur séparation. Ces semaines californiennes la prépareront-elles à aborder la nouvelle étape de sa vie ? Retournera-t-elle à Brooklyn auprès de ceux qui l’ont vue grandir ?

« Sur les chemins noirs », Sylvain Tesson

            «Il m'aura fallu courir le monde et tomber d'un toit pour saisir que je disposais là, sous mes yeux, dans un pays si proche dont j'ignorais les replis, d'un réseau de chemins campagnards ouverts sur le mystère, baignés de pur silence, miraculeusement vides. La vie me laissait une chance, il était donc grand temps de traverser la France à pied sur mes chemins noirs. Là, personne ne vous indique ni comment vous tenir, ni quoi penser, ni même la direction à prendre.» Sylvain Tesson.

« Marcher droit, tourner en rond », Emmanuel Venet

            Atteint du syndrome d'Asperger, l'homme qui se livre ici aime la vérité, la transparence, le scrabble, la logique, les catastrophes aériennes et Sophie Sylvestre, une camarade de lycée jamais revue depuis trente ans.

 

Venez vite les découvrir!

INFORMATIQUE A LA BIBLIOTHEQUE

le .

Décidemment les Roullensois ont beaucoup de chance : depuis cet automne 2016, les activités proposées foisonnent, que ce soit à travers le développement de la bibliothèque avec l’arrivée de Laure ou à travers la restructuration ou la naissance d’associations. Dans ce panel, s’insère, oh bien modestement !, une petite activité d’informatique bureautique (traitement de texte, tableur, etc.), sur logiciel libre, qui a lieu les mardis après-midi à la bibliothèque et à ses heures d’ouverture (sauf premier mardi du mois). Grâce à deux ordinateurs installés (bientôt un troisième ?) ou sur leur propre ordinateur (ce qui préférable pour bien le connaître), plusieurs personnes ont découvert la magie du traitement de texte en s’exerçant sur un fichier préparé à l’avance, manipulant les diverses fonctions du clavier, de la souris et du logiciel ; les réactions enthousiastes suite aux diverses manipulations constituent une réelle motivation pour l’animateur ! Jusqu’à présent, sept personnes ont déclaré leur intérêt pour cette initiation. L’animateur n’est pas informaticien mais peut ainsi aider les volontaires à démarrer ; le contacter à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 04.68.10.14.39.

16122011

 

 

L’ESPRIT DE NOËL S’EST POSE SUR ROULLENS

le .

Mercredi 21 décembre a été imprégné par l’esprit de Noël grâce tout d’abord à Adèle qui a joué la maman Noël en apportant le matériel, les ingrédients et son savoir-faire pour apprendre aux adultes et enfants présents comment fabriquer des biscuits de Noël si chers au cœur des Alsaciens. Nous avons, bien sûr, inclus l’accent alsacien à cette petite fête culinaire. Clotilde, Justine et Luigi, les enfants présents à la cantine, ont activement participé à la préparation de ces douceurs prises en charge pour la cuisson par notre « grand » chef Patrick. Tout était prêt pour agrémenter la fin de la soirée qui a réuni plusieurs personnes autour d’une petite exposition d’œuvres diverses organisée par la bibliothèque. Luigi a fait preuve de créativité car il a fabriqué un arbre, un cheval et un mouton en pâte à sel qui étaient très jolis : le Père Noël a dû apprécier. C’était Noël avant l’heure car chaque exposant a reçu un petit paquet de chocolats et tous ont pu goûter aux sympathiques biscuits alsaciens. D’accord c’était une recette alsacienne Adèle, mais ils ont été fabriqués à Roullens et les gourmets à l’accent du Sud ont beaucoup apprécié. Comme quoi la gourmandise est un plaisir universel et cela participe à l’esprit de Noël.

16122139 16122140

 LES BELLES CREATIONS


DE LUGI     ------->

NOËL EN IMAGE

ET DES MOTS

POUR FÊTER NOËL

 

 MÊME EN PHOTO

LES BISCUITS

D'ADELE SONT

APPETISSANTS

Les nouveautés dans votre bibliothèque.

le .

stack of books 1001655 960 720

 

Tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition dans votre bibliothèque.

 

Nouveautés du 19 décembre :

Jeunesse :

BDs :

« L'élève Ducobu. Peut mieux faire », Godi, Zidrou

« Les Tuniques bleues n°15 », W. Lambil, R. Cauvin

“Kid Paddle 8”, Midam

« Boule et Bill n°11 », Roba

« Calvin et Hobbes n°15», B.Watterson

Albums :

« Tout barbouillé », J. Ashbé

« Moi grand, toi petit », L. L’Arronge

« Sorcière et carabistouille » J. Leroy, F. Langlois

« Panique au village des crottes de nez », P. Mrzyk, J.-F.Moriceau

« T'choupi a perdu Doudou »

« Les métiers de quand tu seras grand : Pompier »

Romans jeunesse :

« Paul capitaine des Pompiers », Jean-Philippe Chabot

 

 

Adultes :

Science-Fiction/Fantasy :

« Poussière de lune », Simon Baxter

« Neverwhere », Neil Gaiman

« La première inquisitrice », Terry Goodkind

« Le grand livre des gnomes », Terry Pratchett

« Unseen Academicals », Terry Pratchett

Romans francophones:

“Mes mauvaises pensées”, Nina Bouraoui

« Viva », Patrick Deville

« Equatoria » Patrick Deville

« Parfois je ris tout seul », Jean-Paul Dubois

« La délicatesse », David Foenkinos

« Noon Moon : le mercredi des Cendres », Percy Kemp

« Rendez-vous au Colorado », Philippe Labro

« Fleur de tonnerre », Jean Teulé

« Loggia Secretum », Jean-Yves Tournié

« Une ombre sur le chemin » Jean-Yves Tournié

Romans :

« Un cheval dans la salle de bains », Douglas Adams

Livres pratiques :

« Balades et légendes en Terre d’Aude », Véronique Barrau, Philippe Archer

« Petite bible du jardinage facile », S. Berry

Compilations :

« Dictionnaire amoureux des Ecrivains et de la Littérature », Pierre Assouline

« Le rire de résistance I », Jean-Michel Ribes

« Le rire de résistance II », Jean-Michel Ribes

 

La bibliothèque reste ouverte pendant les vacances de fin d'années!

le .

Avis à tous les amoureux de la culture, petits et grands, la bibliothèque reste ouverte pendant les vacances scolaires.

 

Nous vous retrouverons donc de 15h30 à 19h du lundi au vendredi pour venir choisir livres, cds, bds…, utiliser les ordinateurs et les équipements sportifs, faire des photocopies, ou tout simplement passer un moment convivial et agréable.

 

Et n'oubliez pas d'amener vos oeuvres pour participer à l'exposition que nous organisons sur l'Esprit de Noël (mercredi 21 à 18h30).

Les participants recevront tous une petite surprise.

 

A bientôt!

Bibliothèque

le .

bibliotheque

Désormais ouverte du lundi au vendredi de 15h à 19h et un samedi sur deux, la bibliothèque municipale vous accueille dans un grand espace lumineux et confortable.

La bibliothèque met à la disposition de la population gratuitement des romans, revues, albums, documentaires, BDs…

Travaillant en partenariat étroit avec la bibliothèque départementale de l'Aude, des nouveautés vous sont présentées le lundi, tous les quinze jours, et restent ensuite disponibles plusieurs mois.

Votre bibliothèque propose désormais également un fonds musical varié composé de CDs (variété française, variété internationale, jazz, musique classique, musique du monde, musique fonctionnelle, comptines pour enfants, livres lus pour tous les âges), ainsi que de DVDs musicaux (documentaires, concerts…) et de partitions.

Un service de photocopies/copies est à votre disposition à des prix très attractifs (5 centimes pour le noir et blanc, et 10 centimes pour la couleur).

De même, des ordinateurs en libre-accès vous permettent de vous connecter à internet.

Enfin, pour un prix modique (10 euros le mois, 25 euros le trimestre), une salle de « maintien en forme » vous est ouverte. Equipée de nombreux appareils récents, elle vous permet de rester actif quelles que soient les conditions climatiques.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de Laure quant aux documents à fournir pour finaliser votre inscription.

A bientôt !

Responsable : Laure Lassartesses

Bénévole : Le Bonhomme Chantal, Daydé Colette, Thilvert Vicky

Tél : 04 68 71 69 17


Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

HOMMAGE EMOUVANT AUX MORTS DE VERDUN

le .

Cent ans ont passé depuis la terrible bataille de Verdun qui a duré 10 mois en cette année de 1916. Nul ne peut ignorer les souffrances endurées par nos soldats au cours de cette première guerre du XXème siècle. Afin que ce tragique événement ne s’enfonce pas dans l’oubli, un hommage a été rendu à nos héros grâce à une exposition proposée par Roland COMBETTES et mise en place par Laure. Cette exposition inaugurée le mercredi 9 novembre par M. Le Maire de Roullens et expliquée par Laure a été agrémentée par des maquettes d’avions utilisés au cours de la guerre 14-18. Ces maquettes, construites par Louis et ses amis des « Ailes d’Alairac », nous ont offert un témoignage sur la réalité de l’aviation de cette époque (pas si lointaine). Il faut remarquer aussi que Laure avait fait un très bon travail d’investigation pour retracer la bataille de Verdun. Roland COMBETTES a évoqué la particularité de Roullens qui n’a recensé aucun mort lors de cette bataille.

Suite à cette exposition, le 11 novembre a été l’occasion de revivre le souvenir de cette bataille qui s’est soldée par trop de morts. Après le dépôt habituel d’une gerbe et la lecture par Nathalie d’un texte envoyé par le Ministère des Anciens Combattants, un café a été offert par la mairie aux participants à cette cérémonie du souvenir. Un petit clin d’œil à notre porte-drapeau du jour, Jean-Claude CAMUS, représentant d’une nouvelle génération d’anciens militaires qui partagent nos valeurs humaines.

16110911 16110912 16110913
16110915 16110916
16110917 16110918 16110919
16110920 16110921 16110922
16110923 16110924 16110925
16110926 16110927 16111111
16111112 16111113 16111114
16111115 16111116 16111117