Les recommandations des participants à l'apéritif-culture de Février 2022

le .

Comme tous les premiers vendredis du mois, l’apéritif-culture du mois de Février a permis de mettre en valeur certaines œuvres particulièrement appréciées par les participants.

Pour bien commencer cette nouvelle année, le thème de cet apéritif était

Les émotions!

 les recommandations motions

Romans

« Je ne reverrai plus le monde», Ahmet Altan

           Ahmet Altan est romancier, essayiste et journaliste, il était aussi rédacteur en chef du quotidien «Taraf» jusqu’au 15 juillet 2016. À cette date, la Turquie s’enflamme, des milliers de personnes descendent dans la rue à Istanbul et à Ankara suite à une tentative de putsch. Le lendemain commence une vague d’arrestations parmi les fonctionnaires, les enseignants, l’armée et les journalistes. Ahmet Altan fait partie de ceux-là, il sera condamné à perpétuité, accusé d’avoir appelé au renversement du gouvernement de l’AKP. Ahmet Altan a 69 ans. Ces textes sont écrits du fond de sa geôle. Poignants, remarquablement maîtrisés, ces allers-retours entre réflexions, méditations et sensations expriment le quotidien du prisonnier mais ils disent aussi combien l’écriture est pour lui salvatrice. Tel un credo il s’en remet à son imagination, à la force des mots qui seule lui permet de survivre et de franchir les murs. Un livre de résilience exemplaire.

« Le blé en herbe», Colette

        "Toute leur enfance les a unis, l'adolescence les sépare". Phil, 16 ans, et Vinca, 15 ans, amis de toujours, passent tous leurs étés en Bretagne. Tout naturellement, l'amour s'installe entre ces deux complices inséparables, un amour qui grandit plus vite qu'eux. Et cet été-là, Vinca et Phil découvrent leurs différences et leurs incompréhensions. L'insouciance et la confiance font alors place à la souffrance et à la trahison. Ces amours adolescentes révèlent à Vinca et à Phil ce qu'ils sont désormais et ne seront jamais plus. Et ces vacances s'achèvent sur un adieu à l'enfance, amer et nostalgique. Avec délicatesse, Colette excelle à évoquer l'éveil de la sensualité, la douloureuse initiation à l'amour et à la vie.

«La plus précieuse des marchandises», Jean-Claude Grimberg

         Il était une fois, dans un grand bois, une pauvre bûcheronne et un pauvre bûcheron. Non non non non, rassurez-vous, ce n'est pas Le Petit Poucet ! Pas du tout.Moi-même, tout comme vous, je déteste cette histoire ridicule. Où et quand a-t-on vu des parents abandonner leurs enfants faute de pouvoir les nourrir ? Allons... Dans ce grand bois donc, régnaient grande faim et grand froid. Surtout en hiver. En été une chaleur accablante s'abattait sur ce bois et chassait le grand froid. La faim, elle, par contre, était constante, surtout en ces temps où sévissait, autour de ce bois, la guerre mondiale. La guerre mondiale, oui oui oui oui oui.

« Diego et Frieda», Jean-Marie Le Clezio

     Lorsque Frida annonce son intention d'épouser Diego Rivera, son père a ce commentaire acide "ce seront les noces d'un éléphant et d'une colombe". Tout le monde reçoit avec scepticisme la nouvelle du mariage de cette fille turbulente mais de santé fragile avec le "génie" des muralistes mexicains, qui a le double de son âge, le triple de son poids, une réputation d'"ogre" et de séducteur, ce communiste athée qui ose peindre à la gloire des indiens des fresques où il incite les ouvriers à prendre machettes et fusils pour jeter à bas la trinité démoniaque du Mexique - le prêtre, le bourgeois, l'homme de loi.Diego et Frida raconte l'histoire d'un couple hors du commun. Histoire de leur rencontre, le passé chargé de Diego et l'expérience de la douleur et de la solitude pour Frida. Leur foi dans la révolution, leur rencontre avec Trotski et Breton, l'aventure américaine et la surprenante fascination exercée par Henry Ford. Leur rôle enfin dans le renouvellement du monde de l'art.Etrange histoire d'amour, qui se construit et s'exprime par la peinture, tandis que Diego et Frida poursuivent une œuvre à la fois dissemblable et complémentaire. L'art et la révolution sont les seuls points communs de ces deux êtres qui ont exploré toutes les formes de la déraison. Frida est, pour Diego, cette femme douée de magie entrevue chez sa nourrice indienne et, pour Frida, Diego est l'enfant tout-puissant que son ventre n'a pas pu porter. Ils forment donc un couple indestructible, mythique, aussi parfait et contradictoire que la dualité mexicaine originelle, Ometecuhtli et Omecihuatl.

«La lettre volée», Edgar Allan Poe

         Parcours d'un lettre dangereuse à ne pas mettre en toutes les mains...

 

Tous ces ouvrages sont déjà, ou vont être rapidement disponibles dans votre médiathèque.

Bonne découverte!

Vacances créatives à la médiathèque

le .

vacances CRATIVES

Ateliers gratuits, ne nécessitent pas d'inscription préalable
(à partir de 4 ans)


Passe sanitaire (pour les plus de 12 ans) et passe vaccinal (pour les 16 ans et plus)

Modification des horaires d'ouverture de la bibliothèque

le .

Pendant les prochains jours, les horaires de votre médiathèque vont être modifiés.

 

Jeudi 10, lundi 14, mardi 15 et jeudi 17 février, votre médiathèque ouvrira à 17h.

Les horaires restent inchangés pour le mercredi 16 février, de 15h à 19h.

Elle sera également fermée le vendredi 11 février.

Le sujet de l'apéritif-culture de mars 2022

le .

La ville

Rendez-vous vendredi 4 à 17h30 pour échanger sur la ville!
 
Pour rappel, les apéritif-cultures sont ouverts à tous, et sont l'occasion de partager nos coups de cœur ou nos déceptions culturelles dans une ambiance conviviale. Tous les supports sont acceptés (livre, film, cd...), tant qu'ils correspondent au thème tiré au sort le mois précédent.
 
En raison du contexte pandémique, la partie apéritive doit pour l'instant être suspendue pour garantir la sécurité de tous les participants.

Les nouveautés dans votre médiathèque: 31 janvier 2022

le .

râce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 31 janvier   

 

 1 fev 1fev 

Jeunesse

Albums                    

«Je suis Camille», Jean-Loup Felicioli

               Cette rentrée est très importante pour Camille. Rejetée par ses anciens camarades d'école qui n'acceptaient pas sa différence, elle espère se faire de nouveaux amis. Heureusement, elle devient rapidement copine avec Zoé, une fille débordant d'énergie. Mais Camille hésite à lui confier son secret...

«Le filou de la forêt», Olivier Jeffers

               Une affaire bien mystérieuse secoue la forêt : depuis quelque temps, les branches disparaissent des arbres, quand ce ne sont pas les arbres qui disparaissent complètement. Qui est le voleur ? Quel est son mobile ? L'enquête s'annonce difficile.

«Un peu perdu», Chris Haughton

               Bébé chouette est tombé du nid dans lequel il dormait tranquillement avec sa maman. Heureusement Écureuil, plein d'entrain (mais pas très malin), se propose de l'aider à retrouver sa mère... Une livre au graphisme joyeux et original, et une histoire tendre et TRÈS TRÈS drôle. Pour les tout-petits ET leurs parents donc !

«Barnabé et la tétine», Sandra LeGuen, Audrey Calleja

               Au parc, Barnabé est assez grand pour monter tout seul tout en haut du bateau pirate.
Mais aujourd'hui, des enfants l'arrêtent !
- Stop! La tétine, c'est pour les trop petits, pas pour les pirates !
- Chfui pas drobti, chfuibas un bébé ! Leur répond Barnabé.
- On comprend rien à ce que tu dis, la preuve que t'es trop petit !
Pour arrêter la tétine, pourquoi ne pas faire comme un vrai pirate? Cacher ses tétines dans un coffre fort, en voilà une bonne idée !
Un bel album, illustré avec finesse et émotion, pour saisir l'instant où un enfant devient... un peu plus grand !

«C’est parti mon kiki !», Miggy

               C'est décidé, monsieur Renard volera jusqu'à la lune en montgolfière. Et l'éléphant alors ? Il sera aussi du voyage ! Et la girafe et ses milkshakes ? Tous sont les bienvenus dans le ballon de monsieur Renard. Quand tout à coup, un petit oiseau de plus… et patatras ! Il fallait s'en douter,la montgolfière craque. Le voyage sur la lune, ce sera pour une prochaine fois ! Heureusement pour monsieur renard, tous ses amis sont là ! Un drôle de voyage dans le ciel avec une bande d'amis superbement mis en scène par un nouveau talent grâce à un graphisme soigné et très épuré.

«Toc toc toc Loup y es-tu ?», Coralie Saudo, Aurélie Guillerey

               Que de monde, que d'agitation dans cette maison ! Mais au fait, où est le loup ?

«Ce qui s’est passé quand j’ai dit oui», Annabel Tempest, Simon Philip

               Maman et Papa en ont assez que je réponde NON à tout, alors je leur ai promis de dire OUI plus souvent.Donc, quand un drôle de gorille a sonné à ma porte et m’a demandé plein de choses,j'ai répondu OUI à chaque fois... mais est-ce que j'ai bien fait ?

              

BDs

« Les sisters. Un Namour de Sister», Cazenove , William

            Marine n'avait jamais pensé que ce serait si compliqué d'ètre la petite sister de Wendy ... Pas pour ce qui est de lui jouer des tours, ça elle y arrive très bien chaque jour.
Lui casser les pieds, l'espionner et la faire tourner en bourrique, elle maîtrise aussi. Mais voilà qu'elle doit maintenant la consoler parce que son petit copain d'amour est allé « faire du bisou » avec sa meilleure amie Sammie. Et ça, Marine n'a pas franchement l'habitude de le faire. Etre la petite sister, c'est vraiment un boulot à plein temps !

« Anatole Latuile, Trop la classe », Anne Didier, Olivier Muller, Clément Devaux

            Quel que soit le problème, Anatole a la solution. Et pour cela, il est prêt à peindre en vert une jument, transformer une piste de ski verte en piste rouge, devenir jardiner d'une nuit, s'introduire dans le bureau de monsieur Auzaguet... et mille autres bêtises encore ! Des bêtises ni petites ni grandes mais... supergéantes !

« Géant et le fâcheux rendez-vous », Rune Ryberg

            Une comédie fantastique décomplexée, saturée de couleurs et d'action, par le fantasque Rune Ryberg, l'auteur de Tilt paru en janvier 2018 aux éditions Vraoum.
Plongez dans une autre dimension, le temps d'un étrange voyage en compagnie d'un jeune héros lancé au secours de sa bien-aimée avalée par le monstre aux mille yeux !

« Hercule, agent intergalactique », Zabus, Dalena

            Hercule, jeune héros sensible et plein d'entrain, vient d'entrer à l'école d'agents intergalactiques. Pas évident d'y réussir quand on est petit et affublé d'un compagnon de classe maladroit et peureux ! Qu'importe, Hercule est déterminé à réussir. Pour son premier travail de classe, il rencontre Margot, une jeune Terrienne un peu étrange qui s'entraîne à manger des glaçons...

 

Documentaires

« Secrets d’histoire Junior. Ces rois qui ont marqué l’Histoire de France»

            Voici un magnifique documentaire pour les 8-11 ans sur les grands personnages qui ont marqué l'histoire de France. Grâce à ce bel ouvrage, très illustré, Vercingétorix, Jeanne d'Arc, François Ier, Charlemagne, Louis XIV, Napoléon… n'auront plus aucun secret ! Avec "Secrets d'Histoire junior", l'histoire devient vivante, passionnante et divertissante !

« Mission Amazonie. Le docu dont tu es le héros», Sophie Blitman

L'histoire commence : tu arrives à Manaus, ville du Brésil, où tu as prévu de dormir dans une auberge de jeunesse. Et ensuite ? Tes décisions t'emmèneront-elles découvrir les maisons sur pilotis d'un village d'Indiens sur les rives du fleuve Amazone ? Apprendras-tu leurs coutumes traditionnelles ? Ou bien partiras-tu en exploration dans la forêt pour y étudier la biodiversité animale et végétale ? Les possibilités sont nombreuses, à toi de choisir ! Un livre-jeu pour découvrir l'Amazonie.

 

Romans

« Un jour», Morris Gleitzman

            «Un jour, je me suis évadé d'un orphelinat pour retrouver papa et maman. Un jour, j'ai sauvé une petite fille qui s'appelait Zelda d'une maison en feu. Un jour, je vivais dans une cave avec sept autres enfants, alors que je n'aurais pas dû. Un jour, j'ai fait rire un nazi avec une rage de dents. Un jour, j'ai fait mon premier voyage en train, mais je ne dirais pas que c'était formidable. Mon nom est Félix. Ceci est mon histoire.» Un roman historique poignant et drôle à la fois, où il est question de l'Holocauste et de la fin de l'innocence, mais aussi d'amour et de solidarité. Ou comment, dans la Pologne occupée de 1942, un garçon de 10 ans tâche de saisir l'inimaginable...

La trilogie « Winterhouse hôtel!», Ben Guterson

Bienvenue à Winterhouse, l'hôtel extraordinaire ! Au programme des vacances de Noël : un secret de famille enfoui, un livre d'énigmes et une chasse au trésor ... Ben Guterson signe un premier roman qui ravira tous les amoureux des livres et des mots, superbement illustré par Chloé Bristol.

 

Adultes

« Sorcière. La puissance invaincue des femmes», Mona Chollet

            Tremblez, les sorcières reviennent ! disait un slogan féministe des années 1970. Image repoussoir, représentation misogyne héritée des procès et des bûchers des grandes chasses de la Renaissance, la sorcière peut pourtant, affirme Mona Chollet, servir pour les femmes d'aujourd'hui de figure d'une puissance positive, affranchie de toutes les dominations.

 

BDs   

L’intégrale « L’ambulance 13», Ordas, Mounier

Il s’appelle Louis-Charles Bouteloup. Fraîchement diplômé de la Faculté de Médecine, il se retrouve en première ligne, à Fleury, en décembre 1915. Il commande une ambulance hippomobile, surnommée l’As de Pique parce qu’elle est connue aussi bien pour le courage de ses infirmiers, que pour leur manque de soumission au Règlement. Bouteloup est un nom qui compte en politique, car le baron Horace, père de Louis, est député, lieutenant-colonel et proche du général Pétain. Cette relation privilégiée, loin de le protéger, fera du jeune officier une cible désignée pour les ennemis de l’élu, entre autres le redoutable Georges Clemenceau. Néanmoins, Louis accomplira la tâche épouvantable que la guerre lui impose, en essayant de préserver un humanisme auquel il est attaché jusqu’à la rébellion.

           

Mangas

« Demon slayer», Kimetsu No Yaiba

            Tanjiro mène une vie modeste mais heureuse dans les montagnes avec sa famille. Un jour, lorsqu'il revient de la vente de charbon de bois en ville, il trouve les restes de sa famille massacrée dans des flaques de sang après une attaque de démon.

 

Romans

« Enfant de salaud», Sorj Chalandon

            Un jour, grand-père m'a dit que j'étais un enfant de salaud.
Oui, je suis un enfant de salaud. Mais pas à cause de tes guerres en désordre papa, de tes bottes allemandes, de ton orgueil, de cette folie qui t a accompagné partout. Ce n'est pas ça, un salaud. Ni à cause des rôles que tu as endossés : SS de pacotille, patriote d'occasion, résistant de composition, qui a sauvé des Français pour recueillir leurs applaudissements. La saloperie n'a aucun rapport avec la lâcheté ou la bravoure. Non. Le salaud, c'est l'homme qui a jeté son fils dans la vie comme dans la boue. Sans trace, sans repère, sans lumière, sans la moindre vérité. Qui a traversé la guerre en refermant chaque porte derrière lui. Qui s'est fourvoyé dans tous les pièges en se croyant plus fort que tous : les nazis qui l'ont interrogé, les partisans qui l'ont soupçonné, les Américains, les policiers français, les juges professionnels, les jurés populaires. Qui les a étourdis de mots, de dates, de faits, en brouillant chaque piste, Qui a passé sa guerre puis sa paix, puis sa vie entière à tricher et à éviter les questions des autres. Puis les miennes. Le salaud, c'est le père qui m'a trahi.

« La révolte», Clara Dupont-Monod

            "Sa robe caresse le sol. A cet instant, nous sommes comme les pierres des voûtes, immobiles et sans souffle. Mais ce qui raidit mes frères, ce n'est pas l'indifférence, car ils sont habitués à ne pas être regardés; ni non plus la solennité de l'entretien - tout ce qui touche à Aliénor est solennel. Non, ce qui nous fige, à cet instant-là, c'est sa voix. Car c'est d'une voix douce, pleine de menaces, que ma mère ordonne d'aller renverser notre père." Aliénor d'Aquitaine racontée par son fils Richard Cœur de Lion.

« Requiem pour une ville perdue», Asli Erdogan

            Un livre tel un requiem où l'on trouve la quintessence de l'oeuvre d'Asli Erdogan, qui parvient une fois encore à transmuer le réel, à imposer au lecteur le sentiment qu'il n'est plus que vibration face à un pays, une ville, et l'exil.

« Les déferlantes », Claudie Gallay

            La Hague... Ici on dit que le vent est parfois tellement fort qu'il arrache les ailes des papillons. Sur ce bout du monde en pointe du Cotentin vit une poignée d'hommes.
C'est sur cette terre âpre que la narratrice est venue se réfugier depuis l'automne. Employée par le Centre ornithologique, elle arpente les landes, observe les falaises et leurs oiseaux migrateurs. La première fois qu'elle voit Lambert, c'est un jour de grande tempête. Sur la plage dévastée, la vieille Nan, que tout le monde craint et dit à moitié folle, croit reconnaître en lui le visage d'un certain Michel. D'autres, au village, ont pour lui des regards étranges. Comme Lili, au comptoir de son bar, ou son père, l'ancien gardien de phare. Une photo disparaît, de vieux jouets réapparaissent. L'histoire de Lambert intrigue la narratrice et l'homme l'attire. En veut-il à la mer ou bien aux hommes ? Dans les lamentations obsédantes du vent, chacun semble avoir quelque chose à taire.

« Le corps et l’âme », John Harvey

L'ultime aventure du personnage de Frank Elder, inspecteur de police à la retraite, qui doit intervenir dans une affaire à laquelle est mêlée sa fille Catherine.     

« La plus secrète mémoire des hommes», Mohamed Mbougar Sarr

            En 2018, Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais, découvre à Paris un livre mythique, paru en 1938 : Le labyrinthe de l’inhumain. On a perdu la trace de son auteur, qualifié en son temps de « Rimbaud nègre », depuis le scandale que déclencha la parution de son texte. Diégane s’engage alors, fasciné, sur la piste du mystérieux T.C. Elimane, se confrontant aux grandes tragédies que sont le colonialisme ou la Shoah. Du Sénégal à la France en passant par l’Argentine, quelle vérité l’attend au centre de ce labyrinthe ? Sans jamais perdre le fil de cette quête qui l’accapare, Diégane, à Paris, fréquente un groupe de jeunes auteurs africains : tous s’observent, discutent, boivent, font beaucoup l’amour, et s’interrogent sur la nécessité de la création à partir de l’exil. Il va surtout s’attacher à deux femmes : la sulfureuse Siga, détentrice de secrets, et la fugace photojournaliste Aïda… D’une perpétuelle inventivité, La plus secrète mémoire des hommes est un roman étourdissant, dominé par l’exigence du choix entre l’écriture et la vie, ou encore par le désir de dépasser la question du face-à-face entre Afrique et Occident. Il est surtout un chant d’amour à la littérature et à son pouvoir intemporel.

« Premier sang», Amélie Nothomb

            Sous la forme d’un conte, Amélie Nothomb raconte la vie de Patrick, son père, doux enfant angélique qui, jeune adulte, devra se confronter à la mort. Un magnifique hommage à la figure paternelle mais aussi à un héros de l’ombre, diplomate à la carrière hors norme.

« Le secret d’Helena», Lucinda Riley

            24 ans après y avoir passé un été inoubliable, Helena est de retour à Pandora, la majestueuse demeure chypriote dont elle vient d’hériter. Si le décor n’a rien perdu de sa splendeur, la maison a besoin d’un sérieux rafraîchissement. Pour cette mission délicate, Helena a entraîné avec elle mari et enfants. Mais elle croise bientôt par hasard son premier amour, et tout le passé qu’elle croyait enfoui resurgit. Libérant secrets et sentiments, Pandora va offrir à Helena le plus bouleversant des étés…

«Le poète de Gaza», Yshaï Sarid

            Un agent important des services secrets israéliens spécialisé dans la mise en échec des attentats suicide se voit confier une mission particulière. Il doit entrer en contact avec Dafna, une romancière israélienne, en se faisant passer pour un jeune auteur en quête de conseils. Il nouera progressivement des liens d’amitié avec elle et lui proposera d’exfiltrer de Gaza son ami Hani, un poète palestinien atteint d’un cancer en phase terminale, afin de le faire soigner en Israël. Sa cible : le fils de Hani, chef d’un dangereux réseau terroriste. Mais à mesure qu’il pénètre les vies de Dafna et de Hani, le mur de ses certitudes s’effrite. Les deux écrivains rallument en lui des sentiments étouffés par des années d’interrogatoires musclés, de tortures et d’assassinats. Il poursuit néanmoins sa mission, tenu par un sens du devoir et des réflexes de soldat profondément enracinés. Mais pour combien de temps encore ? Thriller captivant, «Le Poète de Gaza» est une véritable opération à coeur ouvert sur la société israélienne. Sans anesthésie et sans concession.

Bonne lecture !                                                  

Rappel: apéritif-culture le 4 février

le .

Ajouter un titre 3
 
Rendez-vous vendredi 4 à 17h30 pour échanger sur les émotions!
 
Pour rappel, les apéritif-cultures sont ouverts à tous, et sont l'occasion de partager nos coups de cœur ou nos déceptions culturelles dans une ambiance conviviale. Tous les supports sont acceptés (livre, film, cd...), tant qu'ils correspondent au thème tiré au sort le mois précédent.
 
En raison du contexte pandémique, la partie apéritive doit pour l'instant être suspendue pour garantir la sécurité de tous les participants.

Echange des documents sonores à la bibliothèque

le .

changement des documents sonores
 
Votre médiathèque vient d'effectuer l'échange de ses documents sonores.
 
Grâce à la Bibliothèque départementale, près de 500 nouveaux cds, dvds musicaux, partitions, et livres sonores vous attendent!