L'été à la médiathèque

le .

217044176 1716609301861700 4176357145261703468 n

L'été à la médiathèque, été 2021

le .

217044176 1716609301861700 4176357145261703468 n

Les nouveautés dans votre médiathèque: 7 juin

le .

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 7 juin

Jeunesse

Albums

«Jours colorés», Ramona Badescu, Amélie Jackowski

               Lasse de se lever à l'heure où les autres se couchent, lasse de ne voir que la nuit, la Chauve Souris décide de faire une apparition au grand jour, enveloppée dans une couverture en patchwork. Sur le marché, elle découvre les couleurs extraordinaires des fraises, carottes, betteraves... Et ces couleurs vont réellement changer la vie de la Chauve Souris qui, jouant à les mélanger, se surprend à faire cette chose drôle et inutile qu'on appelle l'art...

« Après la pluie, il y a… », Marjorie Béal

               Plic, ploc, flaque ! Après la pluie, il y a ...

«Moi veux ça !», Stephanie Blake

               Aujourd’hui Simon et son petit frère Gaspard vont faire les courses avec leur mère au supermarché. Maman a été très claire : on achète à manger, et rien d’autre.
Les deux lapins font quelques tentatives devant les bonbons, les cartes Kikojun et les peluches Bloubiga : « Moi veux ça ! » Inflexible, Maman emplit son caddie de bons légumes, quand, tout à coup, elle aussi se met à hurler comme une folle…

« Le bébé qui ne voulait pas se coucher », Helen Cooper

Bébé ne veut pas se coucher. Il veut rester debout toute la nuit. Ceux qu'il rencontre sont trop fatigués pour jouer, même la lune. Il est tout seul! Mais non, maman est là. Un récit plein de tendresse et de merveilleux.

« La chaise de Peter», Ezra Jack Keats                                  

           Des merveilles de la littérature pour la jeunesse, méconnues du public francophone, chinées aux 4 coins du monde par Loïc Boyer et rééditées par Didier Jeunesse.
L'opportunité d'une renaissance pour des albums patinés par le temps et verts comme le printemps !

« Les histoires de Tom pouce racontées dans le monde», Fabienne Morel, Gille Bizouerne, Charlotte des Ligneris                                  

            Quatre histoires de Tom-Pouce : une version française (Hautes-Alpes), « Pitchounet », une version japonaise, « Issunbôshi, grand comme le pouce », une version albanaise, « Le malin p'tit gars » et une version tunisienne, « Essouibâ ». Ils ne sont pas bien grands, pas plus hauts qu'un haricot ou une noix, et l'un d'eux n'est rien d'autre qu'un petit doigt, mais tous sont assez courageux et malins pour se sortir des épreuves qui les attendent.

« A fond la gomme », Christian Voltz

Nico, il est peut-être petit, mais il est «à fond la gomme», sur tous les fronts, toujours prêt à régler à sa manière les problèmes les plus épineux. Même si la vitesse peut lui jouer des tours, comme ce matin où il s'habille un peu vite pour partir à l'école... Sacré Nico ! Toute ressemblance avec une personnalité réelle n'est peut-être pas tout à fait fortuite... Sa maman attend le petit Nicolas pour aller à l'école... Pendant qu'il enfile T-shirt, chaussettes, pantalon, moufles et bonnet dans un ordre pour le moins inhabituel, Super-Nico s'invente des aventures palpitantes : champion de boxe, espion ou gentleman, il est plus fort que les profs, il protège ses amis en difficulté, il frime avec sa montre... et avec ses chaussures à talonnettes, il n'est pas si petit ! Gonflé à bloc, prêt à conquérir le monde, Nicolas est fin prêt, sauf, sauf... sauf qu'il a oublié un petit quelque chose ! La honte ! Toute ressemblance avec un autre Nicolas n'est pas tout à fait fortuite...

               

BDs

« Seule à la récré », Ana, Bloz

La vie pourrait être parfaite pour Emma. Mais voilà, il y a Clarisse. Et Clarisse lui fait vivre un enfer à l’école. Elle a même réussi à monter les autres élèves contre elle. Ses parents ne remarquent presque rien, si ce n’est son changement de comportement, et les maîtresses ne prêtent pas attention à ce que l’on pourrait prendre pour « des jeux », mais qui relève de quelque chose de beaucoup plus grave. Parfois drôle, tendre tout le temps et se basant sur leur propre expérience, Ana et Bloz composent un album engagé sur un problème de plus en plus fréquent de notre société.

« Les P’tits diables. Comment dompter son frère», Dutto

Les rapports entre frères et soeurs, un vrai casse-tête que cette série enlevée et moderne dépeint de façon hilarante. Une série dont les filles, les garçons, les parents et même les chats... sont fans !!! Il existe beaucoup d'obstacles dans la vie qu'il faut savoir éviter. Le premier d'entre eux est souvent un frère ou une soeur. Heureusement pour vous les fi lles, Nina est là , et compte bien vous apprendre à le surmonter grâce a sa technique de domptage de frère ! Heureusement pour vous les garçons, Tom est là , et compte bien vous montrer comment résister... Et heureusement pour nous, aucun pacte de paix à l'horizon entre nos irrésistibles p'tits diables ! Pour fêter l'événement, les p'tits diables vous offrent une planche de stickers différente pour l'achat d'un des 10 albums de la série !

«Nordics. Le réveil de la reine Shamane », Fabien Grolleau, Thomas Gilbert

Une aventure fantastique, virtuose et envoûtante dans le froid mordant du Grand Nord ! Les Nordics s’amusent sur la banquise, quand une nouvelle menace apparaît. Une armée de monstres s’apprête à crever la surface de la glace ! La situation est désespérée : Ama, Aiviq, Ook et Piqtu décident de réveiller la légendaire Reine-Shamane.

L’intégrale « Navis », Morvan, Buchet, Munuera

Découvrez en édition intégrale la jeunesse de Nävis, l'héroïne de Sillage, qui a grandi en compagnie du robot-nurse Nsob et d'Houyo, son amie tigrours. Dessiné par Munuera, le talentueux dessinateur de Spirou.Nävis est la seule humaine dans une jungle où elle rêve de se faire des amis. Elle croise la route de Houyo, une jeune tigrours. Pour sauver son amie poursuivie par le chef de la meute, elle est aidée de son robot précepteur qui l'instruit depuis le crash de son vaisseau sur cette planète perdue. Ce qui n'ira pas sans aventure, angoisse et émotion...

« Les aventures de Spirou et Fantasio. Alerte aux zorkons », Yoann, Vehlmann

            Le grand retour d'un duo mythique de la bande dessinée humoristique dans une jungle insolite pleine de créatures inquiétantes... Le célèbre savant Pacôme de Champignac coule des jours paisibles dans son château. Alors qu'il vaque à ses occupations expérimentales, notre ami mycologue reçoit la visite intrigante d'un Zorglub plus altier que jamais... Mais que penser du comportement du Comte qui confond son plus fameux rival avec un vulgaire plombier ? Zorglub aurait-il minutieusement prévu tout ce qui est en train d'arriver ? Quelques jours plus tard, de retour d'un festival de bande dessinée, Spirou et Fantasio savourent l'idée de partir pour des vacances bien méritées. Spip s'imagine déjà face à un délicieux lait de noisette bio. Un coup de fil angoissant du Comte leur fait rebrousser chemin, direction : Champignac-en-Cambrousse.

 

Documentaire

« De la préhistoire à aujourd’hui. L’histoire du monde en 400 pictos », Anne Jonas, Michaël Leblond

Documentaire proposant de narrer l'histoire du monde, depuis ses origines à nos jours, en en situant les principales étapes et inventions à l'aide de pages thématiques offrant de brefs paragraphes explicatifs précis accompagnés de vignettes sérigraphiées en 3 couleurs. Le tout est disposé dans une mise en page aérée, structurée autour d'un thème central défini en caractère gras. Les périodes couvertes sont annoncées en haut de cette mise en page aux accents constructivistes, soulignée par de subtiles cadres en lignes pointillées. Une mappemonde complète cet élégant voyage dans le temps accessible aux préadolescents et aux plus grands.

« Léonard de Vinci. Mes arts docs », Sarah Barthère, Aurélie Grand

Léonard de Vinci est l'un des plus grands artistes de tous les temps, un des peintres les plus connus au monde. Un livre pour découvrir qui il était, ce qu'il a peint ou dessiné, comment il peignait, quelles techniques il a inventées ou perfectionnées et pourquoi il est toujours aussi célèbre.

 

Romans

L’intégrale « De poils et de fer », Nathalie Bernard, Pauline Amélie Pops

Une terrible enchanteresse retient prisonnière la fille du seigneur, quelque part dans la forêt de Brocéliande. Tous ceux qui se sont risqués là-bas pour la sauver ne sont à ce jour jamais revenus ! Quand Alix apprend que ce sera au tour de Guillaume de relever le défi, il vole l'armure de son meilleur ami et s'y rend à sa place. Mais il est loin de se douter du danger qui l'attend au coeur de la mythique forêt : il pourrait bien être transformé en animal à tout jamais...

« Olga et le machin qui pue », Elise Gravel

Mais d’où vient ce drôle d’animal qui pue ? Moi, c'est Olga. Je suis si petite que je peux voir l'intérieur des narines de tout le monde (beurk). J'ai un seul sourcil qui me donne l'air grognon (même quand je ne le suis pas). Je pourrais manger des macaronis au fromage tous les jours (avec des cornichons). Je déteste porter des chaussettes (et des chaussures). Et s'il y a quelque chose que j'aime par-dessus tout, mais alors vraiment vraiment, c'est observer des choses bizarres. Alors, le jour où j'ai trouvé devant ma porte un petit machin rose qui faisait des crottes de toutes les couleurs (comme des smarties), j'ai été servie ! À quelle espèce ce truc puant pouvait-il bien appartenir ? Bienvenue dans mon carnet d'observation ! :)

« Un amour de cheval », Nancy Springer

À douze ans, Erin est une adolescente renfermée qui a pour unique passion les chevaux. La propriétaire d’un haras se prend d’affection pour elle et décide de lui apprendre à monter. Au contact des chevaux, Erin s’épanouit et s’ouvre peu à peu. Elle se met alors à rêver : et si elle possédait, elle aussi, son propre cheval ?

« Etoile filante », Youri de Paz

Stella, jeune Allemande, découvre dans le grenier une vieille photo représentant son grand-père en uniforme de la Wehrmacht, arrêtant un enfant juif à la sortie de l'école. Très proche de lui, la fillette est bouleversée et interroge ses proches. Sur fond de secret de famille, ce roman aborde le thème de la Shoah.

 

Adultes

« Naturopathie», Audrey Carsalade

Le vadémécum de la santé et du bien-être ! La naturopathie est un ensemble de méthode de soins qui renforce les défenses de l’organisme par des moyens naturels. Être connecté à la nature, cuisiner des produits bruts, respecter le rythme des saisons… Autant de remèdes faciles à mettre en œuvre pour mieux vivre son quotidien et prévenir les maladies. Alimentation, détox, émonctoire, stress, toxine… Plus de 40 mots-clés vous font découvrir les fondamentaux de la naturopathie et du corps humain, pour une meilleure compréhension de notre fonctionnement et de cette médecine douce.
À l’aide de conseils simples et efficaces, retrouvez une santé à toute épreuve et un bien-être décuplé !

 

Autobiographie

«Devenir», Michelle Obama

"Il y a encore tant de choses que j'ignore au sujet de l'Amérique, de la vie, et de ce que l'avenir nous réserve. Mais je sais qui je suis. Mon père, Fraser, m'a appris à travailler dur, à rire souvent et à tenir parole. Ma mère, Marian, à penser par moi-même et à faire entendre ma voix. Tous les deux ensemble, dans notre petit appartement du quartier du South Side de Chicago, ils m'ont aidée à saisir ce qui faisait la valeur de notre histoire, de mon histoire, et plus largement de l'histoire de notre pays. Même quand elle est loin d'être belle et parfaite. Même quand la réalité se rappelle à vous plus que vous ne l'auriez souhaité. Votre histoire vous appartient, et elle vous appartiendra toujours. À vous de vous en emparer." Michelle Obama

 

BDs   

L’intégrale (à ce jour) «  Atalante», Crisse, Grey

Atalante et Pyros se rendent à Lolcos pour rejoindre Jason qui souhaite s'emparer de la Toison d'or. En chemin, le temps fait des sursauts étranges. Seul Chronos, Dieu du temps et du destin, peut mettre de l'ordre dans le continuum temporel. Mais la voie pour le rencontrer s'avèrera plus tortueuse que prévue, pleine d'imprévus et de dangers. Elle mettra aussi Atalante face à sa destinée !

L’intégrale (à ce jour) «Saga Valta», Dufaux, Aouamri

Valgar est un valeureux viking qui, pour avoir commis l'imprudence de séduire Astridr, la fille de Thorgerr aux cents guerriers, va devoir fuir les hordes de tueurs sanguinaires lancées à ses trousses. Il ne devra sa survie qu'à la lance qu'il porte, artefact légendaire qui attire l'attention du monstrueux Ogerth-le-sinueux… Découvrez l'histoire d'une vengeance devenue légende magnifiée par le trait d'Aouamri (La Quête de l'Oiseau du Temps) et le sens de l'intrigue de Dufaux (Croisade)

«  Maus», Art Spiegelman

Art Spiegelman retrace le destin de ses parents, juifs polonais déportés par les nazis, entre 1939 et 1945. Maus, auquel l'auteur a consacré treize ans de sa vie, est aussi le récit de retrouvailles entre un père et un fils après des années d'incompréhension. Bande dessinée exceptionnelle par son sujet, Maus l'est aussi par son audience. Récompensée par le prestigieux Prix Pulitzer en 1992, l'œuvre de Spiegelman a séduit le public au-delà des amateurs de BD en apportant la preuve de la capacité du genre à s'emparer des thèmes les plus ardus. Indispensable

 

Romans

« Tenebra Roma », Donato Carrisi

Rome va plonger dans les ténèbres pendant 24 heures, toutes les lumières de la ville vont s'éteindre. Dès le crépuscule, un tueur de l'ombre se met à frapper, aucun habitant n'est à l'abri, même enfermé à double tour. Crime après crime, le mal rejaillit sous sa forme la plus féroce. Marcus, pénitencier qui a le don de déceler les forces maléfiques, échappe de peu à ce bourreau mystérieux. Mais qui a pu lui vouloir une mort si douloureuse ? Epaulé par Sandra, photographe de scènes de crime pour la police, il doit trouver la source du mal avant qu'il ne soit trop tard...

« Les enténébrés », Sarah Chiche

Automne 2015. Alors qu’une chaleur inhabituelle s’attarde sur l’Europe, une femme se rend en Autriche pour écrire un article sur les conditions d’accueil des réfugiés. Elle se prénomme Sarah. Elle est aussi psychologue, vit à Paris avec Paul, un intellectuel connu pour ses écrits sur la fin du monde, avec qui elle a un enfant. À Vienne, elle rencontre Richard, un musicien mondialement célébré. Ils se voient. Ils s’aiment. Elle le fuit puis lui écrit, de retour en France. Il vient la retrouver. Pour Sarah, c’est l’épreuve du secret, de deux vies tout aussi intenses menées de front, qui se répondent et s’opposent, jusqu’au point de rupture intérieur : à l’occasion d’une autre enquête, sur une extermination d'enfants dans un hôpital psychiatrique autrichien, ses fantômes vont ressurgir. S’ouvre alors une fresque puissante et sombre sur l'amour fou, où le mal familial côtoie celui de l’Histoire en marche, de la fin du xixe siècle aux décombres de la Deuxième Guerre mondiale, de l'Afrique des indépendances à la catastrophe climatique de ce début de millénaire.

« Au bout des doigts», Gabriel Katz

Lorsque Mathieu se retrouve au poste de police, il appelle Pierre, un inconnu qui lui a donné sa carte de visite alors qu'il jouait sur un piano en libre-service à la gare du Nord. Pierre accepte de l'aider, à condition qu'il effectue des heures d'intérêt général comme homme de ménage au Conservatoire national supérieur de musique, qu'il dirige : il voit en lui un génie de la musique.

« L’histoire de l’amour», Nicole Krauss

À New York, la jeune Alma ne sait comment surmonter la mort de son père. Elle croit trouver la solution dans un livre que sa mère traduit de l'espagnol, et dont l'héroïne porte le même prénom qu'elle. Non loin de là, un très vieil homme se remet à écrire, ressuscitant la Pologne de sa jeunesse, son amour perdu, le fils qui a grandi sans lui. Et au Chili, bien des années plus tôt, un exilé compose un roman… Trois solitaires qu'unit pourtant, à leur insu, le plus intime des liens : un livre unique, L'Histoire de l'amour, dont ils vont devoir, chacun à sa manière, écrire la fin. Cet admirable roman, hanté par la Shoah, offre une méditation déchirante sur la mémoire et le deuil. Mais c'est avant tout un hymne à la vie, écrit dans une langue chatoyante et allègre, l'affirmation d'un amour plus fort que la perte, et une célébration, dans la lignée de Borges, des pouvoirs magiques de la littérature. Il impose d'emblée Nicole Krauss comme une romancière de tout premier plan.

« Mort sur la route », David Le Breton

Il est difficile de se construire à seize ans, on en meurt parfois.
Laure et Olivier sont partis sur la route, en stop, pour échapper à la violence de leur vie familiale, ils ont fui l’enfer. Max les a suivis mais lui, ses parents l’aiment, ce sont juste des parents ordinaires, une vie ordinaire. Jetés dans un monde ennemi, ils connaissent la misère des squats, la saleté, la promiscuité, et parfois ils rencontrent l’horreur, l’indicible.
Anna, elle, a fui la misère des Balkans. Thomas est un peu cassé par ses missions sur les théâtres de guerre, le hasard va le projeter violemment dans cet univers adolescent où la douleur permet de fuir la souffrance. Il découvre que des jeunes disparaissent, que des prédateurs sont à l’affût, et mène en solitaire une enquête dangereuse, dans cette ville de Strasbourg si belle et si cruelle. David Le Breton écrit ici un roman noir passionnant et très documenté sur la douleur de grandir dans un monde hostile.

« Trois hommes, deux chiens et une langouste», Iain Levinson

Comment passer d'un petit boulot... à un gros magot? L'équation semble insoluble pour les trois jeunes héros de cette histoire qui végètent entre gagne-pain abrutissants et petits deals de cannabis. Le chômage, qui frappe cette ville minière des environs de Pittsburgh, n'arrange rien. A force d'humiliations, la graine du crime germe dans l'esprit des trois lascars inexpérimentés. Qu'il s'agisse de voler une télé ou une Ferrari, ils montent leurs coups en amateurs. Mais nous sommes en Amérique, le pays de tous les possibles, et l'ambition finira par les rattraper. D'autant qu'un bon plan se présente...

« L’invitée de Fontenay», Frédérick d’Onaglia

Quand Gabrielle apprend la mort de Laurent, son mari, elle s'effondre. Désormais, elle n'est plus qu'une " étrangère " dans la grande famille Lambert-Duval. Eux qui ont fait leur réputation et leur fortune grâce à leur entreprise pharmaceutique n'ont pas eu l'intention de s'encombrer de cette jeune Provençale un peu rêveuse. À présent, Gabrielle n'a plus rien à faire à Fontenay. Pour Charles, le frère de Laurent, il s'agit de récupérer ses parts dans la société et de se débarrasser d'elle. Le deuil de Gabrielle sera de courte durée : un message anonyme lui apprend que Laurent a été assassiné... Malgré les pressions et le danger qu'il y a à mettre son nez dans les affaires des Lambert-Duval, Gabrielle est décidée à découvrir la vérité. Et à donner un nouveau sens à sa vie. Frédérick d'Onaglia suit les pas de l'héroïne du Secret des cépages, à Lyon, ville de lumière et de corruption. Il imbrique les destins de ses personnages dans une atmosphère de déchirements familiaux et d'affaires frauduleuses, mais aussi d'amitiés et d'amours qui résistent à toutes les épreuves.

« Les saisons», Maurice Pons

Un beau jour du seizième mois de l’automne, Siméon arrive dans une vallée perdue où se succèdent inlassablement deux saisons, une de pluie et une de gel bleu, et où seules les lentilles parviennent à germer. En pleine saison pourrie, cet étranger qui se déclare écrivain cherche dès lors à prendre place dans la communauté hors du temps qui y vit, vaille que vaille. étranger au milieu de ces habitants taciturnes, Siméon devra s’affronter à une hostilité grandissante. Il est le paria, l’autre absolu. Parviendra-t-il à écrire le livre dont il a le projet ?

« Conspiration», Giacometti Ravenne

De la France aux États-Unis, Marcas, mis sur la touche par sa hiérarchie, va devoir retrouver un secret qui hante l'histoire de France et dont la possession peut détruire les démocraties occidentales. Deux siècles plus tôt, en pleine Révolution française, l'inspecteur Ferragus présent dans les Illuminati est entraîné dans une implacable course contre la montre pour démasquer le groupe occulte qui veut s'emparer du même secret. Au coeur de ce secret, le pouvoir absolu.

« D’après une histoire vraie», Delphine de Vigan

"Ce livre est le récit de ma rencontre avec L. L. est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu'un écrivain ne devrait jamais croiser." Dans ce roman aux allures de thriller psychologique, Delphine de Vigan s'aventure en équilibriste sur la ligne de crête qui sépare le réel de la fiction. Ce livre est aussi une plongée au cœur d'une époque fascinée par le Vrai.

« Comme un empire dans un empire», Alice Zeniter

Il s'appelle Antoine. Elle se fait appeler L. Il est assistant parlementaire, elle est hackeuse. Ils ont tous les deux choisi de consacrer leur vie à un engagement politique, officiellement ou clandestinement. Le roman commence à l'hiver 2019. Antoine ne sait que faire de la défiance et même de la haine qu'il constate à l'égard des politiciens de métier et qui commence à déteindre sur lui. Dans ce climat tendu, il s'échappe en rêvant d'écrire un roman sur la guerre d'Espagne. L vient d'assister à l'arrestation de son compagnon, accusé d'avoir piraté une société de surveillance, et elle se sait observée, peut-être même menacée. Antoine et L vont se rencontrer autour d'une question : comment continuer le combat quand l'ennemi semble trop grand pour être défait ?

Bonne lecture !                                                  

Arrivage de documents sonores tous frais!

le .

Grâce au soutien de la Bibliothèque départementale, votre médiathèque vient de procéder à l'échange de plus de 400 documents sonores.

 Ils vous attendent!

IMG 20210517 174506

Les nouveautés dans votre médiathèque: 17 mai

le .

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 17 mai

 

IMG 20210510 125325 IMG 20210329 160835

Jeunesse

Albums

«Vroum ! vroum !», François Delebecque

               François Delebecque a quitté les animaux de la ferme et les animaux sauvages pour s’intéresser aux moyens de transport en tout genre, contemporains ou plus anciens. Du trotteur à la fusée… il y en a pour tous les goûts, à roues, à voiles et à vapeur : des vélos, des motos, des voitures, des bateaux, des dirigeables, des avions…Avec le même principe que ses ouvrages précédents, on essaie de deviner de quel engin il s’agit, on soulève le rabat et une Peugeot 203 rutilante apparaît… Un ouvrage très ludique sur les moyens de locomotion.

« Rendez-vous à 4h30 », Claire Franek

               Que se passe-t-il de 08h à 16h30 à Montreuil, du côté de la rue de la République ? Le lecteur est invité à suivre simultanément le quotidien des habitants avant de tous les retrouver à la sortie de l'école.

« Le sorcier vert », Valentine Goby, Muriel Kerba

Sebastião, grand reporter photo, décide de revenir sur les terres de son enfance. Mais la surprise qui l’attend est de taille : la forêt a disparu. Toute la forêt. Aidé de ses anciens amis et des rares habitants qui n’ont pas déserté, il décide de replanter toute la forêt... Un conte écologique puissant qui prend appui sur l’histoire vraie de Sebastião Salgado, photo-journaliste brésilien reconnu internationalement.

« Les amoureux du livre», Frédéric Laurent                                  

           Lui vit sur la page de gauche. Elle vit sur la page de droite. Il est très amoureux d'elle et elle est très amoureuse de lui. Mais n'y a-t-il pas un gros problème ? Un gros gros gros problème ? Entre elle et lui, il y a un fossé infranchissable et insurmontable : la reliure ! Pourtant, ils n'ont pas l'air de trouver ça trop grave. Mais quand on est très amoureux, il faut pouvoir passer du temps ensemble, s'enlacer et s'embrasser. Alors comment font-ils pour se retrouver ?

«Les pestouilles ont un plan», Didier Lévy, Tiziana Romanin

               Mathilde et Zoé ont un rêve secret. Mais leurs parents ne voudront jamais l'exaucer. Aussi décident-elles de faire semblant de vouloir un petit frère – sachant que les parents ont déclaré ne pas vouloir d'autre enfant –, et les harcèlent pour cela sans relâche : manif devant leur boutique, grande scène du 2 au salon, bouderies et liste des courses falsifiée... Elles prévoient ensuite de faire semblant de renoncer au petit frère, pour demander en échange, façon lot de consolation... un chien. Leur vrai rêve secret !!! Mais voilà que la maman tombe enceinte et annonce toute joyeuse l'heureux événement aux deux pestouilles, catastrophées. Leur beau plan est fichu...

« Les deux mamans de Petirou », Jean- Vital de Monléon, Rebbeca Dautremer

                Un livre plein de tendresse pour expliquer simplement l'adoption aux tout-petits.

 

BDs

L’intégrale « La boite à musique », Carbone

Pour son huitième anniversaire, Nola, petite fille espiègle, reçoit de la part de son père Martin la boîte à musique de sa mère, Annah, récemment décédée. Cette boîte est un symbole pour la petite fille, mais très vite, la fillette croit voir des signes de vie à l'intérieur. Oui, elle ne rêve pas : quelqu'un lui fait signe et lui demande de l'aide. Dès lors, en suivant les instructions d'Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable... Le temps presse cependant, car Mathilda, la mère d'Andréa et de son frère Igor, est gravement malade... Que lui arrive-t-il ? Aurait-elle été empoisonnée ? L'eau serait-elle contaminée ? Rapidement, les soupçons se confirment. En urgence, les enfants vont s'occuper de Mathilda puis remonter la piste du pollueur sans vergogne... avant que Nola ne regagne sa vie dans son monde, aux côtés de son père. À moins que tout cela ne fût qu'un rêve... ou pas ! Magie, mystères et merveilleux : la boîte à musique de Carbone et Gijé recèle mille mélodies ! Suivez Nola dans ce nouveau monde fantastique et plongez avec elle dans un univers tout en poésie et en aventures. Pandorient vous attend...

« Yakari, les prisonniers de l’île», Derib, Job

Surpris par un orage, Yakari, Arc-en-Ciel et Petit Tonnerre doivent se réfugier dans une caverne. Quand ils peuvent enfin quitter leur abri, la colline où ils se trouvent est entourée par les eaux en crue. Ils resteront sur cette île. Alors qu'ils cherchent du bois de feu, Yakari découvre Pousse-de-Bouleau, un jeune élan blessé et menacé par un horrible prédateur : le glouton...

«Nordics. La grande faim du Tupilak », Fabien Grolleau, Thomas Gilbert

C'est un pays loin au Nord peuplé de légendes et de mystères... Là, il y a bien longtemps, la chamane protectrice du royaume s'est endormie et figée dans la glace. Tout son peuple magique a fuit - seuls les quatre esprits les plus fidèles sont restés : Ook, Ama, Piktu et Aivik. Ils sont les derniers Nordics. Lutins vifs, mordants et malicieux, ils protègent l'étoile de glace et sa reine endormie. Quand ils réveillent par mégarde le Tupilak, un monstre du monde souterrain, ils vont devoir mettre en oeuvre toutes leurs ressources pour renvoyer ce démon d'où il vient, et sauver les peuples de la banquise... Un défi aussi excitant que terrifiant pour ces trublions du froid ! 

« Merlin va à la plage », Sfar Munuera

            " Figurez-vous qu'il en manque un bout, de la tapisserie de Bayeux, et il s'agit justement du bout où on raconte comment un petit Anglais a mis une bonne raclée à Guillaume Le Conquérant. Un petit Anglais avec un cochon et un ogre, si vous voyez où je veux en venir... "

 

Documentaire

« Le mille-pattes », Elise Gravel

L’essentiel à savoir sur cet insecte qui n’a pas mille pattes... mais plein de qualités !
Signe distinctif : Il compte un nombre impressionnant de pattes.
Alimentation : Insectes ou végétaux en décomposition.
Talent particulier : Nous débarrasser d'affreuses petites bêtes.
Dégoûtant ? Oui, mais pas seulement ! Une initiation scientifique pleine d’humour.

« 1, 2, 3 on bouge le squelette », François Laurent, Sébastien Chebret

Le squelette humain expliqué aux enfants : les différents os qui le composent, ainsi que la formation des globules rouges du sang et des cellules immunitaires par la moelle osseuse.

 

Romans

« Cibles mouvantes », Sigrid Baffert

Ils sont quatre : Zik, Satya, Violette et Amos. Quatre ados inséparables, aussi différents qu'unis. Unis dans leur vie d'ado, mais aussi par un secret qui pèse lourd. À chaque épisode sa voix. Ici, celle d'Amos Dans ce premier épisode, le récit suit trois fils conducteurs. Un mystérieux inconnu harcèle la famille au téléphone : il appelle et reste muet. Amos et sa sœur Chani mènent l'enquête. Parallèlement, leur père leur apprend une nouvelle catastrophique : Amos va devoir changer de vie! Il pourrait se défouler dans son club de tir à l'arc, mais là, un garçon au comportement troublant cherche à se rapprocher de lui.

« Amies à vie », Pierre Bottero

Brune à quatorze ans et partage son temps entre le collège et ses copines. Et pourtant, il lui manque une véritable amie. Enfin Sonia arrive, mais elle cache un lourd secret. Brune va devoir lui donner la plus grande preuve d'amitié : se battre pour la vie!

« Les nouvelles idées géniales Raoul Craspouille », Alan MacDonald, David Roberts

            Trois nouvelles aventures de l'imaginatif Raoul Craspouille :
1. Le bébé : Raoul est invité avec ses parents à passer le week-end chez des amis qui ont un bébé sur le point de prononcer ses premiers mots. Notre jeune héros lui glisse quelques idées...
2. La cantine : Finies les frites ! Le menu de la cantine sera désormais diététique ... et immangeable ! Raoul va se charger de rajouter quelques ingrédients frais...
3. L'anniversaire : Raoul est invité à l'anniversaire d'Angela, sa petite voisine de 6 ans qui est amoureuse de lui. C'est une fête «rose» et il n'y aura que des filles. Ne pouvant y échapper, il décide de se déguiser en ver de terre, rose, mais dégoûtant !
Un peu fripouille, un peu cra-cra, revoici Raoul Craspouille (tome II)... Un nouveau recueil de 3 histoires impertinentes et drôles. Fou rire garanti!

 

Adultes

« L’art d’échouer», Elizabeth Day

Avec beaucoup d'humour et une courageuse sincérité, Elizabeth Day s'inspire de ses propres déboires personnels, mais aussi de son célèbre podcast How To Fail qui a vu défiler des célébrités telles que Phoebe Waller-Bridge, Alastair Campbell et David Nicholls, pour nous livrer un puissant manifeste aux accents féministes et s'élever contre les diktats de la perfection. À l'heure des réseaux sociaux, difficile d'échapper à ce flux constant de photos de stars en bikini, de bébés joufflus et de plages paradisiaques. Si la vie ressemble vraiment à une série de hashtags tonitruants, #lovemyjob, #holidays, #bestmum, alors tant mieux ! Mais quand le travail pèse, que la charge mentale s'accumule, quand la tristesse et la colère s'installent, que le bébé tant attendu ne vient pas et qu'on est sur le point de signer les papiers du divorce, comment ne pas voir sa vie comme une succession de ratages ? Ce sentiment d'échec, Elizabeth Day, brillante journaliste, l'a longtemps éprouvé. Jusqu'à ce qu'une rupture amoureuse dévastatrice la pousse à tout reconsidérer : et si échouer était en réalité une chance unique de se réinventer ?

 

BDs   

L’intégrale «Ekho monde miroir», Arleston, Barbucci

Quand Fourmille prend son avion pour New York, elle est loin de s'imaginer que son voyage va prendre un tour étrange. Au milieu du vol, elle est abordée par une étrange créature qui lui demande si elle accepte l'héritage d'une tante disparue depuis 20 ans.Et après qu'un éclair ait touché le 747, c'est à bord d'un dragon qu'elle atterrit à New York.Elle découvre alors un monde complètement décalé, où tout est semblable à la Terre, mais tellement différent. Ici, pas d'électricité, et c'est dans un Manhatan d'heroic fantasy qu'elle se trouve plongée.Au coeur de l'intrigue, une race étrange, les Preshauns, qui semble dominer cet univers parallèle : Ekhö.

«  Sur les ailes du monde, Audubon», Fabien Grolleau, Jérémie Royer

L'histoire vraie du premier scientifique américain - d'origine française et naturalisé américain, entré au Panthéon national. En 1810, John James Audubon s'embarque sur le Mississipi pour son premier voyage d'exploration. Le but de cet homme au destin tumultueux ? Découvrir et peindre tous les oiseaux du continent. Car J.J. Audubon est un excellent peintre, mais aussi un vrai aventurier, car il veut voir les animaux dans leur environnement pour mieux représenter la vie. C'est le monde sauvage de l'Amérique du début du XIXe siècle qu'il affronte dans un vrai western naturaliste, magnifiquement dépeint par les auteurs. Une vie tumultueuse et trépidante pour ce maître de l'ornithologie.

«  Batwoman», J. H Williams, W. Haden Blackman

            Kate Kane, alias Batwoman, est rejointe dans sa lutte contre le crime à Gotham par sa propre cousine, désireuse de se faire un nom dans le monde des super-héros. Mais une nouvelle ennemie va mettre le tandem à l'épreuve. En parallèle, Kate entretient tant bien que mal sa romance avec l'officier de police Maggie Sawyer...

 

Histoire

« Notre histoire intellectuelle et politique 1968-2018 », Pierre Rosanvallon

Comment les enthousiasmes de Mai 68 ont-ils cédé le pas au désarroi des années 1980 et 1990 puis au fatalisme qui, depuis les années 2000, barre notre horizon politique et intellectuel ? Pourquoi la gauche s’est-elle enlisée dans un réalisme d’impuissance ou dans des radicalités de posture, au point de laisser le souverainisme républicain et le national-populisme conquérir les esprits ? Pierre Rosanvallon se confronte ici à ces questions d’une double manière. En tant qu’historien des idées et philosophe politique, il s’attache à réinscrire les cinquante dernières années dans l’histoire longue du projet moderne d’émancipation, avec ses réalisations, ses promesses non tenues et ses régressions. Mais c’est également en tant qu’acteur et témoin qu’il aborde la lecture rétrospective de la séquence dont Mai 68 a symbolisé l’amorce. Son itinéraire personnel, les entreprises intellectuelles et politiques qui l’ont jalonné et les personnalités qui l’ont accompagné renvoient plus largement à l’histoire de la deuxième gauche, avec laquelle sa trajectoire s’est pratiquement confondue, et, au-delà, à celle de la gauche en général, dont l’agonie actuelle vient de loin. À travers le retour sincère et lucide sur son cheminement, avec ses idées forces et ses doutes, ses perplexités et ses aveuglements, c’est une histoire politique et intellectuelle du présent que Pierre Rosanvallon retrace, dans des termes qui conduisent à esquisser de nouvelles perspectives à l’idéal d’émancipation.

 

Romans

« Qui va à la chasse », M. C. Beaton

Priscilla Halburton-Smythe convie son nouveau fiancé, un dramaturge londonien, à Lochdubh, ce qui attriste Hamish MacBeth, amoureux transi de sa collègue. Le jour des fiançailles, l'un des invités, le goujat Peter Bartlett, est retrouvé assassiné pendant une partie de chasse à la grouse. A charge pour Hamish de retrouver le meurtrier et de sauver du même coup Priscilla d'un mariage malheureux.

« Nous étions nés pour être heureux », Lionel Duroy

Depuis trente ans, Paul a fait de son histoire familiale, et du désastre que fut son enfance, la matière même de ses romans. Une démarche que ses frères et soeurs n'ont pas comprise, au point de ne plus lui adresser la parole pendant de longues années. Et puis arrive le temps de la réconciliation. Paul décide de réunir à déjeuner, dans la maison qui est devenue son refuge, tous les protagonistes de sa tumultueuse existence : ses neuf frères et soeurs, leurs enfants et les siens, et même ses deux ex-femmes. Viendra qui voudra. Et advienne que pourra. Le temps d'un singulier repas de famille, Lionel Duroy parvient à reconstituer tous les chapitres essentiels de la vie d'un homme. Avec sa profondeur psychologique habituelle et l'élégance de son style, il livre ici un récit vibrant de vérité sur les liens indestructibles de l'enfance, la résilience et la paix enfin retrouvée.

« Jusqu’à ce que la mort nous sépare », Lisa Gardner

Tess croyait avoir trouvé le mari idéal en la personne de Jim Beckett, un policier jouissant d'une excellente réputation dans la petite ville de Williamstown, Massachusetts. Mais deux ans après le mariage, elle découvre l'horreur : son époux a assassiné, dans des circonstances effroyables, plusieurs femmes. Tess n'a d'autre choix que de le dénoncer à la justice. En attendant d'être jugé, Jim est placé dans un quartier de haute sécurité. Le jour où, tuant deux gardiens, il parvient à s'évader, il n'a plus qu'une idée en tête : retrouver celle qui l'a trahi. Et lui rappeler qu'ils sont unis, quoi qu'il arrive, jusqu'à ce que la mort les sépare...

« Coup de vent», Mark Haskell Smith

À quoi sert d’avoir dix millions de dollars en devises variées si, comme Neal Nathanson, on se trouve perdu en mer à bord d’un voilier en train de sombrer ? Strictement à rien, sauf à en brûler un sac ou deux dans l’espoir fou d’attirer l’attention. Sauvé in extremis, Neal se réveille attaché au garde-fou d’une navigatrice en solitaire, méfiante et bien décidée à entendre son histoire. Neal lui parle alors de Bryan, un jeune loup de Wall Street qui a réussi à détourner un magot conséquent avant de s’enfuir dans les Caraïbes. Bien sûr, la banque qui l’employait a lancé des enquêteurs à sa poursuite, avant que les clients spoliés ne s’aperçoivent (enfin) que les traders sont des voleurs. C’est ainsi que Neal, accompagnée d’une pro de la finance, la très douée Seo-yun, s’est retrouvé en charge de récupérer l’argent. Simplement, il n’était pas le seul. Coup de vent est une folle course-poursuite sanglante dans les Caraïbes, aux rebondissements multiples et à l’humour féroce.

« Meurtres à Chinatown», Dashiell Hammett

Cette nouvelle au rythme trépidant est une peinture inégalée du Chinatown de San Francisco dans les années 1920, sur fond de conflit sino-japonais et de trafics liés à la Prohibition. Le détective qui travaille pour l'Agence Continentale pourrait bien se perdre dans ce dédale de ruelles étroites où passages dérobés et fumeries d'opium ne livrent guère facilement leurs secrets. Embauché par Lillian Shan, une Chinoise éduquée dans les meilleures universités américaines, l'agent de la Continentale doit élucider les meurtres des deux domestiques de la jeune femme. Pour cela, il lui faudra affronter l'énigmatique Chang Li Ching, voler au secours d'une petite esclave chinoise et ne pas hésiter à jouer du coup de poing pour se tirer d'affaire.

« Un bref désir d’éternité», Didier Le Pêcheur

Paris, 1892. Alors que la capitale est en proie à une vague d'attentats et que la police recherche activement l'anarchiste Ravachol, un garçon de café, Jules Lhérot, le reconnaît parmi ses clients et rend possible son arrestation. Erigé en héros par une presse qui est en train de découvrir que la peur fait vendre, Jules devient aussitôt, pour les anarchistes épris de vengeance, l'ennemi à abattre. De son côté, la jeune Zélie, fille d'ouvrier prompte à frayer avec les marlous et bien décidée à vendre son corps pour se faire une place dans le monde, s'enfuit de la maison de correction où elle a été enfermée. C'est alors qu'elle rencontre Jules, qui tombe éperdument amoureux d'elle... Il deviendra policier, elle prostituée. Leurs routes croiseront celles du commissaire Raynaud l'humaniste, de Bolivar le flic aux moeurs dévoyées, de Milo l'Apache, de Lefeu le journaliste sans scrupule, ou encore de Madeleine, l'épouse d'un grand patron de presse tiraillée entre sa vie bourgeoise et ses désirs. Mais il aura beau perdre ses idéaux, jamais Jules n'oubliera Zélie... Dans cette fresque saisissante où les trajectoires personnelles rencontrent la grande Histoire, Didier Le Pêcheur nous entraîne au coeur d'un Paris âpre et sulfureux, des beaux quartiers aux bas-fonds où règnent les insoumis, dans un monde où chacun a quelque chose à cacher, et où la survie des uns se paie de la souffrance des autres.

« Croire aux fauves», Nastassja Martin

«Ce jour-là, le 25 août 2015, l'événement n'est pas : un ours attaque une anthropologue française quelque part dans les montagnes du Kamtchatka. L'événement est : un ours et une femme se rencontrent et les frontières entre les mondes implosent. Non seulement les limites physiques entre un humain et une bête qui, en se confrontant, ouvrent des failles sur leurs corps et dans leurs têtes. C'est aussi le temps du mythe qui rejoint la réalité ; le jadis qui rejoint l'actuel ; le rêve qui rejoint l'incarné.»

« Baroque sarabande», Christiane Taubira

Dans cet ouvrage passionnant, Christiane Taubira rend hommage aux livres et aux écrivains qui l’ont façonnée. De son enfance à Cayenne – où les lectures des jeunes filles étaient sévèrement contrôlées – à aujourd’hui, les auteurs et leurs œuvres défilent : Aimé Césaire, Léon-Gontran Damas, Gabriel Garcia Marquez, René Char, Yachar Kemal, Simone Weil, Toni Morrison, et tant d’autres… Éveil de sa conscience sociale par les romans engagés, découverte de la force de renouvellement de la langue, relecture de l’Histoire grâce à la pertinence de la littérature, convocation des auteurs au moment de ses grands discours politiques : Christiane Taubira raconte tout ce qu’elle doit aux infinies ressources des livres. Car la lecture, cette « vie ardente », n’est-elle pas le meilleur moyen de conquérir sa liberté ?

« L’exil est vaste mais c’est l’été», Alain Vircondelet

Durant la décennie la plus brûlante et la plus cruelle du XXe siècle (1935-1945), Picasso et Dora Maar vivent une passion dévorante et dévastatrice. Alain Vircondelet offre le récit littéraire qu'il manquait à cette histoire vraie. « Le soleil. La plage. Juan-les-Pins. Il sait pourtant qu’au-delà des signes enchanteurs de l’été, s’est nouée une histoire profonde, qui n’a rien à voir avec des idylles de passage ou des amours échangées. Une histoire dont ni l’un ni l’autre ne sortiront indemnes. » 1935-1945: la décennie la plus destructrice du xxe siècle, mais aussi la plus créatrice pour Picasso. Entre ces deux tensions de mort et de vie, une femme : Dora Maar, « l’Adorée Dora », à la fois sa maîtresse, sa muse et sa proie. Alain Vircondelet raconte la genèse, l’embrasement et la dislocation du couple légendaire, de l’enfance argentine de Dora Maar à sa mort dans l’oubli et la solitude en 1997. Il nous introduit dans un huis clos tragique au coeur d’un monde en guerre, au plus près d’une passion où les chefs-d’oeuvre prennent vie à mesure que l’amour se meurt.

Bonne lecture !                                                  

Les nouveautés dans votre médiathèque, 12 avril

le .

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 12 avril

IMG 20210414 172818  IMG 20210414 174738 

Jeunesse

Albums

« Doudoulapin sur le petit pot », Kathleen Amant

Lise emmène Doudoulapin sur le petit pot. Mais quelque chose ne va pas. Le pot reste vide. Lise, elle, sait très bien se servir du petit pot. Elle monter à Doudoulapin comment s'y prendre.

« Moi plus fort que toi », Alastair Chisholm, David Roberts

            Crac et Bluff sont deux hommes préhistoriques. Chacun a une grotte, mais celle de Bluff est plus grande. Soit ! Celle de Crac a l'eau courante. Bluff sait faire du feu, c'est mieux ! Une histoire à l'humour (pré)hystérique ! Un récit décalé et savoureux pour aborder les thèmes de la jalousie et du "toujours plus".

« Le grand désordre », Kitty Crowther

               À côté de sa voisine si jolie et si rangée, le grand désordre d’Émilienne lui devient insupportable. Cette fois-ci c’est décidé : c’est le grand coup de balai ! Une évocation singulière et onirique de ces fils transparents qui nouent souvent désordre intérieur et extérieur.

« Bonjour bonheur », Eva Eland

               Il y a des jours où Bonheur est avec toi partout où tu vas. Et d’autres où il semble te fuir et se cacher. Tu peux essayer de l’attraper, de le comprendre, de le garder comme un trésor… Mais la plupart du temps, Bonheur fait ce qu’il lui plaît. Même s’il te semble inaccessible, essaie de te frayer un chemin jusqu’à lui : Bonheur sera toujours quelque part à t’attendre. Apprends à le reconnaître, à le chérir, parce qu’au final, Bonheur est quelque part en toi.

« Jeu de loup », Philippe Jalbert

Loup court, il ne sait pas où il va, mais il court. Pas trop près des villes tout de même. Il se méfie des hommes. Mais Loup a FAIM. Terriblement faim. Sa faim le tiraille, lui noue les entrailles, c’est elle qui commande. Quand soudain une odeur alléchante lui parvient, Loup court de plus belle, bondit… tombe, et s’écrase par terre !

« L’arbre », Amandine Laprun                                  

           Un magnifique livre-objet en forme d’arbre pour découvrir les saisons au fil des pages et décorer la chambre ! En hiver, l’arbre est dénudé, puis des fleurs apparaissent au printemps, puis des fruits en été. L’automne revient et rougit les feuilles, qui finissent par tomber, et le cycle recommence, pendant qu’enfants, oiseaux et écureuils vivent et s’amusent autour de l’arbre. Déplié et refermé sur lui-même, cet album, au graphisme épuré et très coloré, pourra joliment décorer la chambre des enfants ou des plus grands !  

«Expédition Gropipi», Didier Lévy, Lili la Baleine

               Pipo le croco a beau etre le plus fort de tous les crocodiles du monde, la nuit, il a peur d'aller faire son pipi tout seul. Il faut dire que c'est un parcours seme d'embuches. Heureusement, il peut toujours compter sur son ami. Et hop, avec beaucoup de courage et de complicite, l'expedition est totalement reussie !

« Binta danse », Eva Susso, Benjamin Chaud

Aujourd'hui, son papa joue d'un drôle d'instrument : le tam-tam ! Très vite, la maman de Binta, ses frères Milo, Simon et sa soeur Aisha sont entraînés par le rythme. Même le chien et la poule chantent et dansent avec eux. Tout le monde s'amuse ! Dans le ciel, la lune apparaît, voilà la nuit : Binta s'endort paisiblement après une joyeuse journée. Un tout-carton plein d'images et de sons qui convoque tous les sens et célèbre la soif de découvertes des tout-petits.

« Glouton, croqueur de dinos », Emma Yartlett

                GLOUTON, le croqueur de livres, a grignoté un trou dans le livre des DINOS. Maintenant, il sème la pagaille chez les tricératops. Vite ! Il faut le rattraper avant qu'il ne dévore tout le livre ! Ou qu'il ne se fasse dévorer... Un album plein de surprises, avec des découpes, des flaps, et un petit monstre en fuite !

 

BDs

«Monster Allergy. 5 et 6 », Centomo, Artibani, Barbuci, Canepa

Zick est un jeune garçon qui peut voir les fantômes et les monstres. Autrement dit, c'est un dompteur. C'est une personne qui a pour but d'éduquer des monstres, et dans le pire des cas, de les éliminer ou de les enfermer dans des boîtes de Dom. Il va faire la connaissance de sa voisine, Elena. Avec l'aide de Timothy, ils vont découvrir le monde des monstres, certains très gentils, et d'autres très cruels, surtout ceux bannis de la cité.

«Tom-tom et Nana. Allez les monstres ! », Jacqueline Cohen

            En 9 histoires, les inépuisables bêtises du frère et de la soeur, duo infernal. C'est la fête de l'horreur, et Tom-Tom refuse catégoriquement que Nana y participe. Histoires initialement parues dans le journal J'aime lire.

« Yakari, au pays des loups», Derib, Job

            Loup Tourmenté, un guerrier de la tribu de Yakari, est en proie à une idée fixe : se venger du loup qui l'a attaqué et blessé trois hivers auparavant. Ce loup boite... Yakari a croisé Trois-Pattes. Il a peur, mais un rêve et l'intervention de Grand Aigle, son totem, l'encouragent à partir chez les loups. Il gagnera la confiance du chef de la meute...

« Merlin 1 et 2 », Sfar Munuera

Sfar et Munuera revisitent avec beaucoup d'humour et de malice l'histoire de Merlin l'enchanteur. Tout le monde connaît ce personnage clé de l'une des légendes les plus célèbres du monde occidental, la saga du roi Arthur. Mais que connaissez-vous de sa jeunesse? Voici donc le thème de cette série dont Jambon et Tartine est le premier épisode. Et les auteurs s'en donnent à cour joie. Merlin a décidé d'être magicien, mais son apprentissage n'est pas de tout repos. Transformer un champignon en chèvre peut avoir des implications beaucoup plus complexes que prévues. Surtout quand la Princesse Viviane, apprentie sorcière, se prend les jambes dans la chèvre et qu'elle décide de se venger en expédiant Merlin et le cochon Jean Le Bon (un ancien sorcier ensorcelé) dans la forêt hantée de l'ogre Tartine. S'ils en réchappent, Merlin aura un sérieux compte à régler avec Viviane.

 

Documentaire

« Pourquoi c’est pas moi qui décide de tout ? », Stéphanie Duval, Marie DE MONTI

Pourquoi je ne peux pas faire tout ce que je veux ? Qui dit que c'est juste ou pas ? Qui choisit à quel âge je peux m'asseoir devant en voiture ? Qui fixe le prix des choses ? Qui dessine les frontières des pays ? Découvre comment tourne le monde et prépare-toi devenir un citoyen. Tu comprendras pourquoi ce sont tes parents qui décident le plus souvent pour toi ; comment, dans une démocratie, la liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas aux autres. Tu apprendras qui fait les Lois et qui les fait respecter ; sur quoi repose la justice et comment elle fonctionne ; d'où vient le nom "France" ; ou encore pourquoi l'instruction est obligatoire. Dans la partie activités, retrousse tes manches et passe à l'action : mène l'enquête pour découvrir d'où tu viens et dessine l'arbre généalogique de ta famille ; interroge-toi sur les droits de l'enfant et réalise un carnet illustré de l'enfance heureuse ; fabrique une fausse monnaie ancienne. En 10 questions avec des activités.

 

Romans

« Pablo de la Courneuve », Cécile Roumiguière

Pour oublier l'angoisse de ses parents sans-papiers, pour ne pas entendre ceux qui le traitent de voleur, pour s'évader de ses leçons, Pablo marche dans les rues de sa nouvelle ville, La Courneuve. Le soleil de Colombie lui manque, il se sent seul et perdu. Jusqu'au jour où il doit aller récupérer une poupée dans le jardin de la Goule. La Goule ! Cette femme aux allures de squelette est-elle aussi effroyable qu'elle en a l'air ? Qui vole les cartes à l'école ? Pourquoi Nina vient-elle lui parler de sa vie dans un château ? Peut-être Georges, l'homme de la mairie, saura-t-il répondre à ces questions ? Petit à petit, des fils se tissent entre Pablo et sa nouvelle vie. Et si le soleil pouvait briller aussi à La Courneuve

« Super espions malgré nous », Christine Saba

Depuis que Nathan a mis les pieds à Londres pour y retrouver sa cousine, des évènements étranges se succèdent, sans parler du comportement plus que louche de sa famille d'accueil. Et si les cousins se trouvaient en fait dans un nid d'espions ?
Propulsés, un peu malgré eux, dans une mission de la plus haute importante, ils devront déjouer des cambriolages, de la National Gallery à Buckingham Palace, tout en enquêtant sur leur propre famille !

« Sara apprentie sorcière. Le prince et le troubadour », Paul Thiès, Maëlle Cheval

Sara, peu douée en sorcellerie, rate souvent ses formules… Mais elle finit toujours par se rattraper. Gali, ce jeune fakir venu d’Inde, connaît bien la magie. Il a beaucoup voyagé, mais ne veut pas rentrer chez lui : il est amoureux de Sara. Pépin, le petit frère de Sara, adore la faire enrager. Il veut devenir chevalier pour conquérir le cœur de la princesse Clarinette. Clarinette, cette princesse vit dans le château de son père, le roi Robert le Râleur. Elle est plus courageuse qu’il n’y paraît. Câlin, croac et chapeau, le cobra apprivoisé de Gali, le corbeau et le chat des Lestrange sont de gros gourmands. «Blaise saisit son luth et commença à jouer. Au même instant, un garçon surgit de la forêt. Il s’inclina devant Alexandra : “— Je vous salue, jolie demoiselle. Je suis le prince Gaétan. Voulez-vous danser ?” Blaise le troubadour est tombé amoureux d’Alexandra, la grande sœur de Sara. Mais il a un rival : le prince Gaétan ! Sara n’apprécie pas Gaétan, elle décide d’intervenir…»

 

Adultes

BDs   

L’intégrale « Pablo », Julie Birmant, Clément Oubrerie

Ce 1er opus de Pablo commence au Bateau-Lavoir, logement pour bohèmes situé au sommet de la Butte, où Picasso rencontra Fernande, le premier grand amour de sa vie. Il en fera des centaines de portraits. Au coeur de leur existence, il y aura les grands poètes – Max Jacob, le clown tragique amoureux fou de Picasso, et Apollinaire – et puis Gertrude Stein, sa jumelle visionnaire, le peintre Georges Braque, copain de cordée avec lequel il inventera le cubisme, sans oublier, au-dessus de la mêlée, avec ses lunettes cerclées de fer, le seul grand rival : Henri Matisse. Pablo est une bande dessinée émouvante, un récit de vie(s) dense(s) et romanesque(s).

«  Camp Poutine 2», Ducoudray, Anlor

"Un seul jeu, une seule règle : défendre les intérêts de la Russie." Pour Katyusha, les vacances au Camp Pontine sont encore plus mouvementées que prévu ! Prise en grippe par Anton, qui a monté les autres enfants du camp contre elle, la jeune fille a dû s'enfuir avec ses amis Gennady et Kirill, pour éviter d'être lynchée. Réfugiés dans un cimetière abandonné, les trois fugitifs font la connaissance de Volkoff, accompagné par son ours Staline, qui va les aider à affronter de nouveaux dangers. Mais la route s'annonce encore longue et le Camp Pontine est loin d'avoir livré tous ses secrets...

« Faut pas prendre les cons pour des gens», Emmanuel Reuzé

En ces temps où tout le monde se demande si l'on peut encore rire de tout, Reuzé et Rouhaud font fît de ces questions et nous offre un bijou d'humour noir et absurde que n'aurait pas renié Desproges. Chaînon manquant entre l'implacable lucidité des Idées noires et l'absurdité de Fabcaro, cette série fera date dans l'histoire de la BD

«  Off», Xavier Salomo

Sur le dos d'un cerf, une fillette chemine en silence, toute petite dans un paysage immense et dévasté. À l'horizon se dresse une grande cheminée fumante... Et s'il suffisait d'un peu de poésie pour que tout s'arrête ?

 

Biographie

«  L’irrégulière», Edmonde Charles-Roux

En suivant l’itinéraire Chanel, Edmonde Charles-Roux, l’auteur d’Oublier Palerme et d’Elle, Adrienne, retrace un destin unique : celui d’une femme qui exerça son pouvoir à la tête d’une immense entreprise, fut le pôle d’attraction de toute une époque, et qui aura été, néanmoins, tout au long de son existence, une marginale, une « irrégulière ». Ce portrait d’une célèbre inconnue est beaucoup plus qu’un portrait : c’est la chronique des soixante-dix premières années de ce siècle ; il n’est, en effet, guère d’hommes et de femmes célèbres qui n’aient approché Gabrielle Chanel. Cocteau, aussi bien que Picasso, Max Jacob, Paul Morand, Colette, Reverdy, Missia Sert, son amie de toujours, Diaghilev et Stravinskifurent, entre autres, les témoins intimes de cette aventure extraordinaire.

 

Décoration

«  Objets déco pour le jardin», Anne Valéry

Dès les beaux jours, qu'y a-t-il de plus agréable que de flâner au jardin ? Alors, n'attendez plus ! Voici plus de 30 idées toutes simples et inventives qui vous aideront à personnaliser votre jardin en créant des objets aux couleurs de la belle saison. Un tablier brodé pour jardiner au potager, une table en mosaïque pour déjeuner en terrasse, un hamac ou une chaise longue pour faire la sieste ou encore des bougies parfumées pour dîner sous la tonnelle... Du petit mobilier aux accessoires déco, rien ne vous manquera pour profiter pleinement des plaisirs du jardin. Et afin que chacune de vos réalisations soit un succès, tous les projets proposés sont expliqués pas à pas, illustrés et accompagnés de patrons. Un ouvrage indispensable pour faire de votre jardin un nouvel espace de création où il fera bon vivre !

 

Histoire

« L’Europe de Napoléon », Jean Tulard

De Londres à Varsovie, de Lisbonne à Moscou et à Rome, l'épopée napoléonienne et l'embrasement du Vieux continent racontés par les huit meilleurs spécialistes réunis autour du maître Jean Tulard. Une somme, une saga, un régal. Napoléon a rêvé d'unifier l'Europe. Il l'aura réveillée, éclairée, enflammée et elle l'aura vénéré. Il l'aura dominée et elle l'aura combattu, rejeté, diabolisé. Voici le grand livre d'histoire qui manquait afin de dresser la chronique et le bilan de cette épopée sans précédent. Pour y parvenir, Jean Tulard s'est entouré des meilleurs spécialistes de chaque pays concerné.
Comment, entre 1800 et 1815, de Londres à Varsovie, de Lisbonne à Amsterdam, de Rome à Genève, de Vienne à Moscou, le Vieux Continent a-t-il peu à peu cédé la place à un monde renouvelé ? Et donné, à ses peuples, une conscience inédite de leur commune destinée ? Par-delà le récit détaillé des conquêtes et défaites de la Grande Armée telles qu'elles ont été vécues par les contemporains, c'est le tableau complet de cette mutation inouïe, politique, économique, culturelle, que restitue ce livre à la fois savant et passionnant. Une somme indispensable sur notre passé pour mieux comprendre notre présent.

 

Romans

« La trahison de Thomas Spencer », Philippe Besson

Paul Bruder et Thomas Spencer sont nés le même jour. Ce hasard va les rendre inséparables. Leur enfance, insouciante et paisible, s'écoule au rythme du fleuve qui marque la frontière entre Mississippi et Louisiane. A l'adolescence, leur amitié résiste à l'épreuve des amours et des convictions naissantes. Heureux, ils ne prêtent pas attention aux orages qui s'annoncent. De la guerre de Corée à celle du Vietnam, d'Elvis à Marilyn, de la douceur des années 50 à la turbulence des sixties, leur destin va épouser les espérances et les convulsions d'un pays qui change. Mais surtout, Paul et Thomas vont croiser la route de Claire MacMullen, une jeune femme libre. Donc dangereuse. Dans une période troublée, la part obscure des individus se révèle. Et peut même les conduire à commettre l'irréparable.

« Rendez-vous avec le mystère», Julia Chapman

La mort n'a pas dit son dernier mot. Engagé par le notaire Matty Thistlethwaite pour retrouver le certificat de décès d'une femme morte il y a vingt ans, le détective privé Samson O'Brien imagine l'affaire vite pliée. Mais dans le petit village de Bruncliffe, les choses sont rarement aussi simples. Surtout que Matty insiste pour que Delilah Metcalfe, avec sa connaissance intime de la région et de ses habitants, collabore à l'enquête.Au fil de leurs investigations, Samson et Delilah se retrouvent entraînés dans un mystère qui pèse sur Bruncliffe depuis des décennies. En cherchant la vérité, ils vont déterrer des secrets que certains auraient préféré garder bien enfouis.

« La dernière leçon», Noëlle Chatelet

Lorsque sa mère, à l'âge de 92 ans, décide de mettre fin à ses jours, la narratrice est submergée d'effroi. Comment se prépare-t-on à une telle épreuve ? Elle accompagnera jusqu'au bout celle qui lui a donné la vie et partagera les derniers instants de tendresse et de complicité. Elle apprendra par amour sa dernière leçon : celle qui lui manquait pour apprivoiser la mort.

«La vie sans fards», Maryse Condé

La Vie sans fards répond à une double ambition. D'abord je me suis toujours demandé pourquoi toute tentative de se raconter aboutissait à un fatras de
demi-vérités. Trop souvent les autobiographies et les mémoires deviennent des constructions de fantaisie. Il semble que l'être humain soit tellement désireux de se peindre une existence différente de celle qu'il a vécue, qu'il l'embellit, souvent malgré lui.
Il faut donc considérer La Vie sans fards comme une tentative de parler vrai, de rejeter les mythes et les idéalisations flatteuses et faciles. C'est aussi une tentative de décrire la naissance d'une vocation mystérieuse qui est celle de l'écrivain. Est-ce vraiment un métier ? Y gagne-t-on sa vie ? Pourquoi inventer des existences, pourquoi inventer des personnages sans rapport direct avec la réalité ? Une existence ne pèse-t-elle pas d'un poids déjà trop lourd sur les épaules de celui ou celle qui la subit ? La Vie sans fards est peut-être le plus universel de mes livres. J'emploie ce mot universel à dessein bien qu'il déplaise fortement à certains. En dépit du contexte très précis et des références locales, il ne s'agit pas seulement d'une Guadeloupéenne tentant de découvrir son identité en Afrique ou de la naissance longue et douloureuse d'une vocation d'écrivain chez un être apparemment peu disposé à le devenir. Il s'agit d'abord et avant tout d'une femme cherchant le bonheur, cherchant le compagnon idéal et aux prises avec les difficultés de la vie. Elle est confrontée à ce choix capital et toujours actuel : être mère ou exister pour soi seule. Je pense que La Vie sans fards est surtout la réflexion d'un être humain cherchant à se réaliser pleinement. Mon premier roman s'intitulait En attendant le bonheur : Heremakhonon, ce livre affirme : il finira par arriver".

« Journal d’un homme heureux », Philippe Delerm

"Je me suis levé ce matin en pensant que la journée allait être bonne. Je crois que je me coucherai ce soir en me disant que je suis le plus heureux des hommes. Comment ne pas frissonner un peu à cette idée ? Je suis riche, incommensurablement riche de ce qui manque à presque tout le monde : le temps." Ce journal est celui d'un âge d'or. Choisir de vivre à la campagne loin des milieux littéraires et parisiens. Regarder par la fenêtre pousser les fleurs de son jardin, au rythme des saisons. Prendre le temps de vivre sa vie, d'admirer sa compagne, d'aimer son enfant. Écrire en pensant qu'on sera, un jour peut-être, reconnu. Philippe Delerm n'a tenu son journal qu'une seule année de sa vie. Il avait 37 ans. Bien longtemps avant l'ouragan du succès de La Première Gorgée de bière. "Je n'ai sans doute jamais été plus heureux que cette année-là."

« La Tante de Russie», Elsie Fischer

Septembre 1899. La jeune Lucie quitte sa terre lorraine pour accomplir son fabuleux destin. Ou comment une orpheline née à Saint-Dizier à la frontière de la Meuse devient, à Saint-Pétersbourg, l'intime de la plus haute aristocratie impériale, la gouvernante des filles du dernier tsar de Russie, les princesses Olga et Tatiana, et l'amante passionnée du chef des cosaques du Don. Autant d'années lumineuses juste avant le chaos, la révolte d'un peuple acculé dont elle comprend pourtant la détresse. Et ses propres drames...

« Le hussard sur le toit », jean Giono

Le hussard sur le toit : avec son allure de comptine, ce titre intrigue. Pourquoi sur le toit ? Qu'a-t-il fallu pour l'amener là ? Rien moins qu'une épidémie de choléra, qui ravage la Provence vers 1830, et les menées révolutionnaires des carbonari piémontais. Le Hussard est d'abord un roman d'aventures ; Angelo Pardi, jeune colonel de hussards exilé en France, est chargé d'une mission mystérieuse. Il veut retrouver Giuseppe, carbonaro comme lui, qui vit à Manosque. Mais le choléra sévit : les routes sont barrées, les villes barricadées, on met les voyageurs en quarantaine, on soupçonne Angelo d'avoir empoisonné les fontaines ! Seul refuge découvert par hasard, les toits de Manosque ! Entre ciel et terre, il observe les agitations funèbres des humains, contemple la splendeur des paysages et devient ami avec un chat. Une nuit, au cours d'une expédition, il rencontre une étonnante et merveilleuse jeune femme.

« Corps manquants», Colleen McCullough

En 1965, dans le Connecticut au HUG, centre de recherche neurologique, un corps sans tête coupé en deux, est retrouvé dans le réfrigérateur qui conserve les bêtes de laboratoire avant incinération. Le lieutenant Carmine Delmonico, chargé de l'affaire, fait rapidement le lien avec d'autres meurtres. Toutes les victimes sont des jeunes femmes noires de 16 ans à peine.

« En cas de forte chaleur», Maggie O’Farrell

Des rues de Londres aux studios Arty du New York des seventies, en passant par un village irlandais, le portrait inoubliable d'une famille suffoquant sous les mensonges et les non-dits. Comme chaque matin depuis trente ans, Robert Riordan part acheter son journal. Mais en ce jour caniculaire de juillet 1976, Robert part et ne revient pas.
Dans leur maison londonienne, Gretta, sa femme, s'interroge: quelle mouche a bien pu le piquer? Doit-elle prévenir les enfants ? À peine réunis, ces derniers tentent de prendre la situation en main: les placards sont retournés, les tiroirs vidés, chaque pièce fouillée en quête d'indices. Mais, alors que le mystère autour de leur père s'épaissit, les vieilles rancœurs ressurgissent. L'aîné en a assez : pourquoi est-ce toujours à lui de prendre en charge sa famille ? Quant aux deux sœurs, jadis si proches, quel événement a brisé leur lien, si terrible que la cadette a décidé de mettre un océan entre elles ? Et Gretta, a-t-elle vraiment tout dit ?

« Une existence tranquille», Kenzaburo Oé

Invité en Californie comme écrivain en résidence, Monsieur K part avec sa femme, laissant au Japon ses trois enfants : Mâ, étudiante en littérature française et ses deux frères, ' qui prépare ses examens d'entrée à l'université et l'aîné Eoyore, handicapé mental qui passe le plus clair de son temps à composer de la musique. Existence tranquille n'est pas exactement le terme qui convient car l'absence des parents fait peser une lourde responsabilité sur les épaules de Mâ. C'est pourtant le titre qu'elle finira par donner au journal qu'elle tient pendant le séjour de ses parents à l'étranger. La tâche n'est pas simple pour la jeune fille car, non seulement Eoyore demande des soins constants, mais ses réactions sont imprévisibles. Quand on commence à parler dans le quartier des méfaits d'un satyre, elle s'affole. On sait que Kenzaburo Oé, Prix Nobel de littérature en 1994, est lui-même père d'un enfant handicapé - et compositeur - qui tient une place primordiale dans son oeuvre. C'est ce qui confère au récit de cette existence tranquille, empreint à la fois d'humour et de gravité, toute la vérité d'une réflexion profondément humaine sur le mal et l'innocence.

« La marche de Mina», Yoko Ogawa

Après le décès de son père, alors que sa mère doit s'éloigner pour parfaire sa formation professionnelle, la petite Tomoko est revue pour un an chez son oncle et sa tante. Tomoko a douze ans ; à Kobe, son oncle l'attend sur le quai de la gare. Il la serre dans ses bras et la conduit jusqu'à la très belle demeure familiale. Pour Tomoko, tout est ici singulièrement différent. Sa cousine Mina passe ses journées dans les livres, collectionne les boîtes d'allumettes illustrées sur lesquelles elle écrit des histoires minuscules ; un hippopotame nain vit dans le jardin, son oncle a des cheveux châtains, il dirige une usine d'eau minérale et la grand-mère se prénomme Rosa. Au coeur des années soixante-dix, Tomoko va découvrir dans cette maison l'au-delà deson archipel : à travers la littérature étrangère, les récits de Rosa sur son Allemagne natale et la retransmission des Jeux olympiques de Munich à la télévision, c'est un tout autre paysage qui s'offre à elle. La grande romancière japonaise explore dans ce livre, et pour la première fois dans son œuvre, le thème de l'étranger et des origines. En choisissant le prisme des liens de l'enfance, elle inscrit ce roman, comme le précédent. intitulé la formule préférée du professeur, dans un cycle voué à la tendresse et à l'initiation.

« Les échappées», Lucie Taieb

« Comprends‑moi bien, pourtant. Je ne dis pas que ton histoire n’est pas la vraie. Je dis seulement qu’elle n’est pas assez forte face à la leur. Et tu as déjà compris, puisque tu la tais, tu sais déjà, sans doute, qu’il vaut mieux, toujours, dans une famille où règnent des histoires divergentes, et dans le monde tel qu’il va, être du côté des histoires les plus fortes. » Au cœur de l’été, une fille étrangère vient troubler le quotidien morne d’Oskar et de sa sœur, qui habitent avec leurs parents une maisonnette en bordure d’une voie de chemin de fer désaffectée. En parallèle de ce récit d’initiation, ou plane l’ombre d’un drame, se déploie une société entièrement dévouée au travail et a l’asservissement des esprits et des corps. Il règne dans cet univers un discours de terreur, la promesse d’une terrible menace qui est sur le point d’advenir et que seule Stern, héroïne placide, poète plus que guerrière, ose défier.

Bonne lecture !                                                  

Fermeture de la médiathèque du 19 au 30 avril

le .

Post Instagram thique soin beaut et nature