Apéritif-culture le 9 octobre

le .

Get your romance on 1
 
Rendez-vous le vendredi 9 (et non le 2) pour un moment culturel et convivial!
Pour rappel, les apéritif-cultures sont ouverts à tous, et sont l'occasion de partager nos coups de cœur ou nos déceptions culturelles dans une ambiance conviviale.Tous les supports sont acceptés (livre, film, cd...), tant qu'ils correspondent au thème tiré au sort le mois précédent.
La médiathèque offre les boissons. Les participants amènent de quoi grignoter.

Les nouveautés dans votre médiathèque: 14 septembre

le .

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 14 septembre

 

IMG 20200911 182446IMG 20200911 183330

Jeunesse

Albums

« Le repaire», Emma Adbage

À l’école, il y a un trou derrière le gymnase. On l’appelle le Trou. Il y a très longtemps, quelqu’un a enlevé un énorme tas de gravier et a laissé un trou. Depuis, un taillis et des racines y ont poussé et les enfants peuvent s’amuser sur ce nouveau terrain de jeu. Pour leur plus grand bonheur, car c’est bien plus réjouissant que la cour de récréation : ils créent toutes sortes de parcours, inventent des histoires à n’en plus finir, sans que les adultes ne s’immiscent dans leurs activités. Mais pour combien de temps ?

« La couleur des émotions », Annallenas

Le monstre des couleurs se sent tout barbouillé aujourd'hui. Ses émotions sont sens dessus dessous ! Il ne comprend pas ce qui lui arrive. Réussira-t-il à mettre de l'ordre dans son cœur et à retrouver son équilibre ? Un livre tout animé pour découvrir ses émotions.

« Les choses qui s’en vont», Beatrice Alemagna

Avec une inventivité graphique sans cesse renouvelée et des illustrations tantôt tendres, tantôt drôles, toujours intrigantes, Beatrice Alemagna évoque tous ces mouvements de l’existence auxquels est confronté un enfant qui grandit, et qui disparaissent, parfois pour toujours. À chaque page, on soulève un calque et une transformation s’opère sur l’image pour mettre en évidence ces « choses » qui s’évanouissent. Ces états éphémères, finalement, nous parlent en réalité d’une chose immuable, solide et perpétuelle : l’amour d’un parent pour son enfant.

« Tuvalu, une île en tête », Barroux

« Mon île s’appelle TUVALU. Ici, c’est l’été toute l’année. Une vraie carte postale. Ce matin, sans prévenir, l’eau a envahi mon île... » Voici l’histoire de Tuvalu et de ses habitants qui luttent contre la montée des eaux. Comment faire pour s’adapter ? surélever l’île ? vivre sous l’eau ? ou trouver une nouvelle terre d’accueil... Un joli conte écologique qui nous emmène à l’autre bout du monde.

« Coquelicot Maison », Alessia Garilli, Anna Laura Cantone

Faute d'argent, Garance offre un coquelicot à sa mère pour son anniversaire. Mais un criquet, qui y a élu domicile, va empêcher toute la cité de dormir. Le ramenant aux champs le lendemain, Garance choisit pour l'anniversaire de son papa, un nénuphar. Mais malheur! il est habité par une grenouille! Les illustrations humoristiques et vives de cette caricature poétique de la cité-dortoir stabilise la trame de ce conte sans fin qui part un peu dans tous les sens.

« Maman Dino», Stephan Lomp

               Bébénosaure s'est perdu dans la forêt. Il cherche partout sa maman. Ses petits copains préhistoriques vont-ils vraiment pouvoir l'aider à la retrouver?

« Salut la peur ! », Joar Tiberg, Yokoland

Tout le monde a peur. Tous les papas, toutes les mamans et tous les enfants. Pas tout le temps, mais ça arrive. Certains ont peur quand il pleut très fort ou quand quelqu'un crie. D'autres ont peur d'aller à l'école. Mais parfois, la peur peut être utile.

 

BDs

« Le frigo de l’angoisse», Erroc

Raoul est un chat jaune à rayures (si, ça existe) et Fernand est un gros chien abruti (ça existe aussi). Ils vivent dans une jolie maison, avec une jolie maîtresse, devant un joli poste de télé. Raoul et Fernand se posent de graves questions existentielles : Qu'est-ce qu'il q a à la télé ce matin ? Et cet après midi ? Et ce soir ? Qu'est-ce qu'il U a dans le frigo ? Est-ce qu'il reste des choco-miam ? Si on se refaisait un sandwich au rôti de porc et à la confiture de quetsches ? Et le livreur de pizza, qu'est-ce qu'il fabrique ? Bref, à côté d'eux une assiette de poireaux-vinaigrette à l'air totalement hystérique. De temps en temps, Raoul fait de l'exercice il essaie d'attraper les oiseaux qui ont fait leur nid dans l'arbre du jardin. De temps en temps, Fernand fait de l'exercice : il change de position dans le canapé. Alors installez-vous bien confortablement, ouvrez un paquet de chips et plongez dans le monde fascinant, plein de bruit et de fureur, de Raoul et Fernand : Promis, vous n'aurez pas envie de zapper !

« Spirou et les hommes-bulles», Franquin, Roba

Le capitaine du Discret s'est évadé de prison, il veut récupérer son butin resté dans l'épave du bateau.

« Mortelle Adèle. Tout ça finira mal », Mr Tan, Miss Prickly

« Que ce soit pour faire enrager mes parents, torturer mon stupide chat, lutter contre Jade et ses copines ou briser le cœur de Geoffroy… j’ai toujours une idée intéressante ! » Une bonne dose d’humour noir et un soupçon de tendresse, voici la recette d’Adèle, une héroïne d’un nouveau genre… Accrochez votre ceinture, ça va déménager !

 

Roman

« Joe Millionnaire », David Walliams

            Un billion d'euros et pas un seul ami! La vie de Joe est bien triste. Jusqu'au jour où il rencontre Bob, un garçon vraiment désintéressé. Mais Joe comprend vite que rien n'est simple quand il y a de l'argent en jeu...

 

Adultes

« L’art d’être des parents séparés », Dr Nour-Eddine Benzohra, Colette Barroux-Chabanol

Les parents qui se séparent aimeraient pouvoir minimiser, voire dénier, les effets de la rupture sur leurs enfants. Mais à tout âge, ceux-ci s'en trouvent réellement affectés. Pour surmonter la fracture de sa famille d'origine, l'enfant va avoir besoin de leur aide, quelle que soit la nouvelle structure, monoparentale (le plus souvent maternelle) ou recomposée, et dans les allers et venues entre ses deux parents. Le Dr Nour-Eddine Benzohra, pédiatre, psychiatre, thérapeute familial, et Colette Barroux-Chabanol, ancienne rédactrice en chef de la revue L'école des parents, répondent ici aux questions qui se posent à ces parents soucieux et soulèvent celles auxquelles ils n'ont pas pensé... même si elles fâchent. Les auteurs offrent aux couples séparés un précieux guide pour les aider à rester parents et favoriser ainsi l'épanouissement de leurs enfants.

 

BD

« Hector Kanon. Une certaine élite», Libon

 C'est Hector Kanon. Un vrai baltringue : Parigot, portant des jeans à 400 euros et hurlant en terrasse dans son portable à propos de son roman en cours, du dernier vernissage d'art contemporain ou de la pouffe qu'il compte emballer. Bref, le gars à qui l'on rêve de casser la tronche. Mais Hector Kanon n'est pas qu'un baltringue, il est complètement dingue. Le seul capable, en Pierre Richard des temps modernes, de réparer la braguette du jeans à 400 euros suscité avec des cure-dents ou faire croire à sa gonzesse putative que c'est à elle qu'il s'adresse quand il parle au chien de sa mère préalablement tombée en syncope en lisant son roman d'auto fiction érotico-introspectif.

 

Histoire

« La résistance audoise », Lucien Maury

 

Mangas

L’intégrale «Tokyo Ghoul», Sui Ishida

À Tokyo, sévissent des goules, monstres cannibales se dissimulant parmi les humains pour mieux s’en nourrir. Étudiant timide, Ken Kaneki est plus intéressé par la jolie fille qui partage ses goûts pour la lecture que par ces affaires sordides, jusqu’au jour où il se fait attaquer par l’une de ces fameuses créatures. Mortellement blessé, il survit grâce à la greffe des organes de son agresseur… Remis de son opération, il réalise peu à peu qu’il est devenu incapable de se nourrir comme avant et commence à ressentir un appétit suspect envers ses congénères. C’est le début d’une descente aux enfers pour Kaneki, devenu malgré lui un hybride mi-humain, mi-goule.

 

Nature

«Arbres et forêts», Philippe Bourseiller

Les Forêts, les arbres sont les poumons de notre planète, le refuge de la biodiversité et d'écosystèmes importants. La pollution, l'exploitation abusive des ressources naturelles et le déboisement mettent ce patrimoine en péril. Pendant deux années, Philippe Bourseiller a parcouru le monde en quête des forêts et des arbres les plus étonnants. Au fil de ses voyages, il a également partagé la vie de peuples lointains qui vivent en harmonie avec cette nature. La planète des arbres, sanctuaire de vie, apparaît ici dans sa puissance originelle.

 

Romans

«Le pacte d’Avril», Sophie Astrabie

Avril vient d'avoir 35 ans. En soufflant ses bougies, elle se remémore la promesse faite par Jean, le jour de leur séparation. Si aucun des deux n'est marié à 35 ans, alors ils se retrouveront. Avril aimerait bien se sortir cette idée de la tête, mais elle n'y arrive pas. Elle a 35 ans, elle n'est - jusqu'à preuve du contraire - pas mariée, et la présence d'un enfant dans sa vie lui aurait difficilement échappée. Avril remplit tous les critères du pacte. Mais Jean ? Et s'il était marié ? Et si c'était sa femme qui décrochait ? Ou ses enfants ? Et s'il ne se souvenait tout simplement pas de leur promesse ?

« Comme des images», Clémentine Beauvais

Il était une fois… Des ados sages comme des images, dans un très prestigieux lycée. L’histoire commence le jour où Léopoldine a cassé avec Timothée pour Aurélien. Ou bien le jour où Tim a envoyé un mail avec des images de Léo à tout le monde.
C’est ici, dans ce très prestigieux lycée, que tout va se jouer. Léo a une journée pour assumer ces images. Mais il faut vite régler cette histoire pour pouvoir penser à autre chose, aux maths et à la physique, à la première S. Parce qu’on ne plaisante pas avec ces choses-là, par ici. On savait que ça ne serait pas une partie de plaisir. Mais on ne pensait pas que cette journée allait se terminer comme ça, à regarder, en plein milieu de la cour, un corps ensanglanté – tout cassé.

«Mille femmes blanches», Jim Fergus

En 1874, à Washington, le président Grant accepte la proposition incroyable du chef indien Little Wolf : troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l'intégration du peuple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart viennent en réalité des pénitenciers et des asiles... l'une d'elles, May Dodd, apprend sa nouvelle vie de squaw et les rites des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l'alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, elle assiste à l'agonie de son peuple d'adoption...

«La vengeance des mères», Jim Fergus

1875. Dans le but de favoriser l’intégration, un chef cheyenne, Little Wolf, propose au président Grant d’échanger mille chevaux contre mille femmes blanches pour les marier à ses guerriers. Grant accepte et envoie dans les contrées reculées du Nebraska les premières femmes, pour la plupart « recrutées » de force dans les pénitenciers et les asiles du pays. En dépit de tous les traités, la tribu de Little Wolf ne tarde pas à être exterminée par l’armée américaine, et quelques femmes blanches seulement échappent à ce massacre. Parmi elles, deux sœurs, Margaret et Susan Kelly, qui, traumatisées par la perte de leurs enfants et par le comportement sanguinaire de l’armée, refusent de rejoindre la « civilisation ». Après avoir trouvé refuge dans la tribu de Sitting Bull, elles vont prendre le parti du peuple indien et se lancer, avec quelques prisonnières des Sioux, dans une lutte désespérée pour leur survie.

« Le siècle », Ken Follett

En 1911, les grandes puissances vivent leurs derniers instants d’insouciance. Bientôt la guerre va déferler sur le monde... Cinq familles - américaine, russe, allemande, anglaise et galloise - vont se croiser, s’aimer, se déchirer, au rythme des bouleversements de l’Histoire: la Première Guerre mondiale et la Révolution russe.

« Lettres de Washington Square », Anne Icart

Dans ma prochaine lettre, je te raconterai mon arrivée à New York. Je te raconterai Ellis Island, ce terrible endroit par lequel passent tous les migrants. Il faut que je te laisse. Il fait vraiment très froid à présent, la nuit tombe et je dois aller prendre mon service au Waldorf. Je t'embrasse, mon cher fils. Des montagnes pyrénéennes à New York, une histoire d'amour filial incroyablement émouvante portée par l'espoir des deuxièmes chances que la vie offre parfois.

«De tes nouvelles», Agnès Ledig

Anna-Nina, pétillante et légère, est une petite fille en forme de trait d’union. Entre Eric, son père, et Valentine, qui les a accueillis quelques mois plus tôt un soir d’orage et de détresse. Maintenant qu’Eric et Anna-Nina sont revenus chez Valentine, une famille se construit jour après jour, au rythme des saisons. Un grain de sable pourrait cependant enrayer les rouages de cet avenir harmonieux et longtemps désiré.

« L’arbre monde », Richard Powers

Après des années passées seule dans la forêt à étudier les arbres, la botaniste Pat Westerford en revient avec une découverte sur ce qui est peut-être le premier et le dernier mystère du monde : la communication entre les arbres. Autour de Pat s'entrelacent les destins de neuf personnes qui peu à peu vont converger vers la Californie, où un séquoia est menacé de destruction. Au fil d'un récit aux dimensions symphoniques, Richard Powers explore ici le drame écologique et notre égarement dans le monde virtuel. Son écriture généreuse nous rappelle que, hors la nature, notre culture n'est que " ruine de l'âme ".

«Journal d’une sorcière », Celia Rees

Mars 1659. Parce qu’Elisa Nuttall a été condamnée pour sorcellerie et exécutée, sa petite fille est contrainte de se faire passer pour une puritaine et de s’enfuir en Amérique. De la traversée à la découverte du Nouveau Monde, l’adolescente livre ses péripéties à son journal… Pour décrire un siècle où s’entremêlent étroitement fièvre religieuse et barbarie, Celia Rees a trouvé les accents d’une émotion sobre. Un roman de bruit et de fureur, de sang et de boue, qui entraîne au cœur de l’humain. Ce livre raconte une vraie histoire. En mars 1659, en Angleterre, la grand-mère de Mary accusée de sorcellerie est condamnée à la pendaison. Pour ne pas subir le même sort, Mary doit quitter le pays pour rejoindre le nouveau monde. Elle va traverser différentes péripéties mais se trouve une alliée, Martha. Elle raconte toute son histoire dans son journal intime.

 

Romans policiers

« Les roses de la nuit», Arnaldur Indridason

La vengeance des victimes. Elle est condamnée, il l’aime, elle l’entraîne dans sa vengeance mortelle.

« Les chiens de Riga », Henning Mankel

Février 1991. Un canot pneumatique s'échoue sur une plage de Scanie. Il contient les corps de deux hommes exécutés d'une balle dans le cœur. L'origine du canot est vite établie: de fabrication yougoslave à l'usage des Soviétiques et de leurs pays satellites. Les corps sont identifiés: des criminels lettons d'origine russe liés à la mafia. Un policier de Riga est appelé en renfort à Ystad. Dès son retour en Lettonie, l'étrange major Liepa pour lequel l'inspecteur Wallander s'est pris d'amitié est assassiné. Wallander part alors pour Riga. Là, privé de tous repères, il se trouve plongé dans un pays en plein bouleversement, où la démocratie n'est encore qu'un rêve, un monde glacé fait de surveillance policière, de menaces non voilées, de mensonges. Où se cache la vérité ? À force d'obstination l'inspecteur suédois, réduit à ses seules intuitions mais désireux que justice soit rendue, parviendra à faire la lumière.

 

Sociologie

« Retour à Reims», Didier Eribon

Après la mort de son père, Didier Eribon retrouve son milieu d’origine avec lequel il avait plus ou moins rompu trente ans auparavant. Il décide alors de se plonger dans son passé. S’attachant à retracer l’histoire de sa famille et la vie de ses parents et grands-parents, évoquant le monde ouvrier de son enfance, restituant son parcours d’ascension sociale, il mêle à chaque étape de son récit les éléments d’une réflexion sur les classes, le système scolaire, la fabrication des identités, la sexualité, la politique, les partis, la signification du vote, etc. Réinscrivant ainsi les trajectoires individuelles dans les déterminismes collectifs, il s‘interroge sur la multiplicité des formes de la domination et donc de la résistance. Un grand livre de sociologie et de théorie critique.

Bonne lecture !                                                  

Atelier cinéma Stop motion le 16 septembre

le .

ATELIER CINEMA TECHNIQUE DANIMATION STOP MOTION

 

Grâce aux Amis du Cinoch, venez découvrir la technique d'animation du stop motion.
L'atelier est gratuit et est destiné à tous les publics.
Le nombre de place est limité, pensez à vous inscrire.

https://lesamisducinoch.org/

Fermeture de la bibliothèque lundi 7

le .

Pour nous permettre de travailler sur un grand projet, votre médiathèque sera fermée lundi.
A mardi!

Reprise des ateliers informatiques le mardi 8

le .

Reprise des ateliers informatiques
 
Avec la rentrée, nos activités reprennent!
Que vous soyez débutant, très débutant, ou avec de bonnes bases, n'hésitez pas à venir apprendre ou vous perfectionner lors de nos ateliers informatiques.
Bruno est là pour vous accompagner dans la bonne humeur!

Les nouveautés dans votre médiathèque: 31 août

le .

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 31 août

 IMG 20200831 174147  IMG 20200831 175159

Jeunesse

Albums

« Caruso», May Angeli

Jean le facteur recueille un petit corbeau tombé du nid. En grandissant, l’oiseau, baptisé Caruso, se met à parler. Se moquant tour à tour de la compagne de Jean et des commerçants du village, il se fait détester de tous. Or, une nuit, une grange prend feu et c’est Caruso qui prévient les pompiers…

« Le livre le plus extraordinaire du monde », Anne-Gaëlle Balpe, Géraldine Cosneau

Bravo ! Tu viens de recevoir le cadeau le plus extraordinaire du monde. Comment ? Tu voulais autre chose ? Allez, ouvre-moi, et tu verras comme je suis... incroyable !

« Princesse Yong Hee et la perle de nuit», Agnès Bertron-Martin, Aurélia Fronty

Ce soir, c'est la fête de La Lune! Mais lorsque la perle de la Nuit apparaît dans le ciel, le Dragon des Mers bondit hors de l'eau, l'avale, et l'emporte avec lui dans les profondeurs marines. Pour sauver son amie, Princesse Yong-hee est prête à tout, même à affronter le terrifiant Dragon.

« Le bateau de mes rêves », Polly Dunbar

Arthur a fait un rêve étonnant, un rêve dans lequel il voyait un bateau avec des voiles à pois et un mât de toutes les couleurs. Mais, plus il le décrit à sa famille, plus l’invraisemblable apparaît. Arthur est-il vraiment bien réveillé ?

« Pompon », Géraldine Elschner

Ce jour-là Pompon se sentit pousser des ailes...

« L’école maternelle», Didier Levy

Qu'est-ce qu'on apprend à l'école ? Qu'est-ce qu'on mange à la cantine ? Pourquoi on doit lever la main en classe ? Qui habite dans l'école ? Un Kididoc pour répondre à toutes les questions sur l'école !

« La guerre des poux », Marypop, Olivier Daumas

Les poux avaient perdu la bataille... mais pas la guerre. Il fallait lutter pour la survie de l'espèce... Alors, à nouveau on put lire dans poupouille-immo : Jeune couple cherche appartement ou maison avec jardin dans immeuble récent et bien chauffé, proche école.

« Non, j’irai pas », Ghislaine Roman, Csil

               Non, j'irai pas ... A L'ECOLE ! Les petites (et grandes) peurs de la rentrée pointées de façon poétique par Ghislaine Roman et Csil. Peur de la séparation, de la cantine, de l'échec, des nouveaux copains, de la maîtresse, de la punition... Mais finalement, tous vont mettre leurs angoisses dans leur poche et les angoisses sont bien vite oubliées.

« C’est la rentrée ! », Amélie Graux, Antonin Poirée

C'est le premier jour d'école de Yasmine. Elle trouve les élèves un peu bizarres : ils rigolent, ils pleurent pour un rien, les jumelles sont des pestes. Franchement tout cela ne lui plaît pas... Avoir des copains à l'école, ce n'est pas toujours facile.

 

BDs

« London Mystery Club. Le loup-garou de Hyde Park», Davide Cali, Yannick Robert

            Vous pensez que votre voisin est un loup-garou ? Vous avez repéré un zombie dans votre quartier ? N'attendez plus une seconde ! Appelez dès maintenant le LONDON MYSTERY CLUB ! Quatre collégiens, à la tête d'un blog spécialisé dans les phénomènes étranges et paranormaux, mènent l'enquête. Pour leur première affaire à résoudre, Kyle, Ashley, Zoey et Tyler vont devoir faire face à d'inquiétants loups-garous qui envahissent Hyde Park... Au fil des indices, cette aventure les mènera dans les endroits les plus mystérieux de Londres !

« Ducobu. L’idole des écoles», Godi, Zidrou

Puisque la musique adoucit les moeurs, Ducobu pourrait bien en user pour amadouer sa célèbre voisine de classe… Encore un nouveau moyen imparable de tricher ! Même si cela ne plaira certainement pas à Mademoiselle Rateau qui prodigue ses cours de musique avec entrain…

« Mortelle Adèle. L’enfer c’est les autres », Mr Tan, Miss Prickly

 Que ce soit pour faire enrager mes parents, torturer mon stupide chat, lutter contre Jade et ses copines ou briser le cœur de Geoffroy… j’ai toujours une idée intéressante ! » Une bonne dose d’humour noir et un soupçon de tendresse, voici la recette d’Adèle, une héroïne d’un nouveau genre… Accrochez votre ceinture, ça va déménager !

L’intégrale « Magic 7», Kid Toussaint, Kenny Ruiz

Ils sont sept : le Spirit, l'Alchimiste, l'Enchanteur, le Télépathe, la Démoniste, le Devin et le Shaman. Sept adolescents dotés de dons surnaturels uniques qu'ils ont du mal à comprendre. Bientôt, ils réaliseront que leurs pouvoirs sont immenses et ensemble, ils pourront sauver le monde... ou le détruire. Léo, qui est capable de communiquer avec les fantômes, débarque dans une nouvelle école où il est très tenté d'utiliser ses dons pour se défendre contre les petites frappes qui font régner leur loi dans la cour de récré. Mais il va surtout faire la connaissance de Farah, qui partage son corps avec une entité démoniaque, et Hamelin, qui comprend le langage des animaux. À trois, ils vont enquêter sur des vols dont Hamelin est injustement accusé, ce qui va les amener à découvrir d'autres enfants aux pouvoirs étonnants. Dans cette grande saga, les sept vont se rencontrer, se heurter, puis s'unir pour affronter une menace commune. Parmi les ennemis que rencontreront nos mages rebelles, il y aura des robots, une créature démoniaque, un huitième et mystérieux mage, une société secrète... et leurs propres parents ! Cependant, l'ennemi principal de ces jeunes, c'est avant tout eux-mêmes : le mal-être de Léo, l'oisiveté de Hamelin, le cynisme de Farah, la révolte de Lupe et le manque d'expérience d'Alice seront autant d'adversaires qu'il leur faudra combattre.

 

Documentaires

« Simone de Beauvoir », Christine Roussey, Isabel Sanchez Vegara

La collection Petite et Grande propose de découvrir des femmes qui n'étaient pas destinées à entrer dans l'Histoire mais qui ont accompli des choses extraordinaires en écoutant leur cœur et en suivant leur rêve d'enfant. Qu'elles aient été artistes, scientifiques ou bien aventurières, toutes étaient des petites filles rêveuses avant de devenir les grandes femmes courageuses et inspirantes que l'on connaît. Découvre ici comment la petite Simone, dont le père disait qu’elle avait le cerveau d'un homme, est devenue une philosophe et féministe convaincue, dont les écrits sont mondialement reconnus.

 

Romans

« Enfin la 6! », Fabrice Colin

Sarah a 11 ans, elle vient d'emménager dans une ville inconnue et elle rentre en 6eme au collège Ronsard. Pour couronner le tout, sa meilleure amie est partie vivre en Nouvelle-Zélande, pile à l'autre bout du monde ! Alors, le jour de la rentrée, elle est morte de trouille, même si elle est très fière d'être enfin en 6eme. Tom aussi a 11 ans. Ronsard, il connaît, ses deux grands frères y sont passés avant lui. À cause de ça, tout le monde l’appelle petit Tom, ce qui l'agace profondément. A priori, rien ne semble devoir rapprocher Sarah et Tom. Et pourtant leur amitié va se voir scellée par une cause commune... On retrouve dans ce livre toutes les problématiques d'un enfant qui rentre au collège : les professeurs, l'angoisse de l'emploi du temps, les heures de colles, les devoirs... « Enfin la 6e ! » aborde aussi des thématiques actuelles comme la mixité sociale, le racisme, les problèmes familiaux et les intrigues amoureuses bien sûr !

« La famille trop d’filles. Cara et la fée des devoirs », Susie Morgenstern, Clotka

Cara est une comédienne hors paire. Mais à l'école, elle est nulle de chez nulle ! L'école, ça l'ennuie, elle ne comprend rien et n'arrive pas à se concentrer. Heureusement, Billy trouve la solution dans les petites annonces : "Professeur à la retraite aide les enfants à faire leurs devoirs après l’école. Méthodes magiques." Fée ou sorcière, personne dans le quartier ne sait qui est vraiment cette dame, mais on dit qu'elle obtient des résultats miraculeux avec ses élèves…

           

Adultes

« A l’école comme un poisson dans l’eau, favoriser l’épanouissement de votre enfant à l’école », Valérie Roumanoff

L'école est un élément central dans la vie de famille, mais nos préjugés et nos souvenirs nous compliquent parfois la tâche pour accompagner sereinement nos enfants. Les outils proposés dans ce livre vous donnent les clés pour qu'ils retrouvent le plaisir d'apprendre et d'aller à l'école : construisez une image positive de l'école et transmettez-la à vos enfants ; sortez de la pression des résultats scolaires en vous recentrant sur vos valeurs personnelles ; découvrez comment fonctionnent vos enfants en termes d'apprentissage et de motivation ; boostez la confiance de vos enfants en les focalisant sur leurs capacités. Des tests pour soi et des témoignages enrichissants ponctuent cet ouvrage : vous aurez tous les outils en main pour qu'ils parviennent (et vous aussi ! ) à trouver l'équilibre entre leur besoin d'être aidé et leur désir d'autonomie !

 

BDs

« Terre de feu», David B. Micol

David B. et Hugues Micol s'associent pour raconter les aventures de Monsieur Lowatt, un Blanc qui a voulu partir loin car il avait envie de revenir chez lui ! Dans la lignée des albums qu'il a réalisé avec Christophe Blain, David B. continue d'explorer les codes et les figures du western, pour mieux les pervertir... Enlevée, dynamique, voici une surprenante histoire de western qui ne va pas là où on l'attend. Terre de feu, fin du XIXe siècle, début XXe. Après des jours passés à chasser l'Indien pour de l'argent, Lord Wales et ses hommes quittent la taverne qui leur servait de refuge. Leur mission sanglante est accomplie, ils ont tué tous les indigènes. Wales et Lowatt vont cheminer ensemble.

L’intégrale « Valentine », Vanyda

Le premier épisode de Celle que… en couleurs ! Voici Valentine, et l’occasion de (re)découvrir notre petite héroïne de 14 ans, dans son quotidien d’adolescente, désormais coloré… Pour les réfractaires au noir et blanc qui sont passés à côté de l’excellente trilogie Celle que…, plus d’excuses : la voici en couleurs, cartonnée et divisée en six albums ! Dans ce premier tome, Valentine entre en troisième et a bien du mal à trouver sa place. Une nouvelle vie pour cette formidable chronique adolescente avec ce premier des six tomes de Valentine.

 

Mangas

L’intégrale «One punch man», Yusuke Murata

Saitama est un jeune homme sans emploi et sans réelle perspective d'avenir, jusqu'au jour où il décide de prendre sa vie en main. Son nouvel objectif : devenir un super-héros. Il s'entraîne alors sans relâche pendant trois ans et devient si puissant qu'il est capable d'éliminer ses adversaires d'un seul coup de poing. On le surnomme désormais One-Punch Man. Mais rapidement, l'euphorie du succès cède place à l'ennui, car lorsqu'on est si fort, les victoires perdent de leur saveur... 

 

Nature

«La douceur de l’ombre. L’arbre, source d’émotions, de l’Antiquité à nos jours», Alain Corbin

Ils ont été sidérés par la présence de l’arbre. Ils ont éprouvé l’admiration, mais aussi l’horreur, inspirées par ce végétal souverain. Presque tous ont guetté, écouté, la parole de l’arbre. Certains ont espéré profiter de ses messages, en faire leur mentor. D’autres, plus rares lui ont déclaré leur amour. L’objet de ce livre est de suivre depuis l’Antiquité gréco-romaine ceux qui ont su « voir l’arbre » : Horace et Virgile, mais aussi Ronsard et La Fontaine. Par la suite, Rousseau, Goethe, Novalis et, en France, Chateaubriand, Hugo, Proust et Yves Bonnefoy, entre autres. Bien entendu, il y eut aussi des peintres. S’étendre sous les ombrages, s’y délasser, y méditer, s’enfouir dans le végétal, s’y réfugier, y grimper… À l’époque contemporaine, certains ont tenté d’incruster leur corps dans l’écorce, en espérant que le végétal ferait croître l’empreinte. À l’extrême, des moribonds ont souhaité que leur ADN soit transmis à l’arbre planté sur leur tombe. On le voit, c’est à une longue promenade que ce livre invite, à la rencontre de l’arbre champêtre, de l’arbre haie, de l’arbre isolé et sauvage comme de l’arbre domestique. Il s’agit ici de l’histoire des émotions éprouvées par des individus qui, au fil des siècles, possédaient les mots pour les dire.

 

Romans

« La bibliothèque des cœurs cabossés», Katarina Bivald

Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…

« Histoire de la femme cannibale », Maryse Condé

«– Est-ce que vous n'allez pas retourner chez vous ?Chez moi ? Si seulement je savais où c'est. Oui, le hasard m'a fait naître à la Guadeloupe. Mais, dans ma famille, personne ne veut de moi. À part cela, j'ai vécu en France. Un homme m'a emmenée puis larguée dans un pays d'Afrique. De là, un autre m'a emmenée aux États-Unis, puis ramenée en Afrique pour m'y larguer à présent, lui aussi, au Cap. Ah, j'oubliais, j'ai aussi vécu au Japon. Cela fait une belle charade, pas vrai ? Non, mon seul pays, c'était Stephen. Là où il est, je reste.» La disparition de Stephen, assassiné dans une rue du Cap, est le dernier coup du sort pour Rosélie Thibaudin... Un drame qui la frappe de plein fouet, mettant un terme brutal à vingt ans d'un bonheur apparemment tranquille. Exilée, étrangère dans tous les pays, Rosélie devra réapprendre à vivre seule dans une Afrique du Sud berceau de tous les racismes. Dans un style flamboyant et vigoureux, Maryse Condé livre un réquisitoire passionné contre le racisme et la ségrégation.

« Le livre des Baltimore », Joël Dicker

Jusqu'au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l'auteur de La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d'une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne. Huit ans après le Drame, c'est l'histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu'en février 2012 il quitte l'hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s'atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu'il éprouva jadis pour cette famille de l'Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s'effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu'au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu'est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

« La tentation », Luc Lang

C’est l’histoire d’un monde qui bascule. Le vieux monde qui s’embrase, le nouveau qui surgit. Toujours la même histoire… et pourtant. François, chirurgien, la cinquantaine, aime chasser. Il aime la traque, et même s’il ne se l’avoue pas, le pouvoir de tuer. Au moment où il va abattre un cerf magnifique, il hésite et le blesse. À l’instant où il devrait l’achever, il le hisse sur son pick-up, le répare, le sauve. Quel sentiment de toute-puissance venu du fond des âges l’envahit ? Quand la porte du relais de chasse en montagne s’ouvre sur ses enfants, que peut-il leur transmettre ? Une passion, des biens, mais en veulent-ils seulement ? Son fils, banquier, a l’avidité du fauve. Sa fille, amoureuse éperdue, n’est plus qu’une bête traquée. Ce sont désormais des adultes à l’instinct assassin. Qui va trahir qui ? Luc Lang a écrit ici son histoire familiale de la violence. Son héros croit encore à la pureté. Cet ample roman nous raconte superbement sa chute et sa rédemption.

«L’accordeur de piano», Pascal Mercier

Le célèbre ténor Antonio di Malfitano est abattu d’un coup de pistolet sur la scène de la Scala de Milan, au beau milieu d’une représentation de Tosca de Puccini. L’assassin est dans la salle. Ses enfants, des jumeaux, Patrice et Patricia, regagnent le foyer familial berlinois afin de comprendre ce qui a pu pousser leur père, accordeur de pianos réputé et piètre compositeur d’opéras, à commettre cet acte pathétique. Fut-il assisté de sa femme, qui n’a pu réaliser son rêve d’être danseuse à cause d’un accident ? En sondant les profondeurs du passé, ils vont découvrir la cause de son désespoir et de celui de toute la famille. Et si le crime avait finalement été orchestré par la musique ? L’histoire est racontée par les jumeaux, qui, pour vaincre leur désir de s’unir, ont fui à des endroits opposés de la planète. Ils s’écrivent l’un à l’autre les sept cahiers qui constituent ce livre. Faisant le constat de l’éternel retour d’une même malédiction, ils trouveront peut-être les clefs pour se libérer de leur dépendance maladive. Avec sa profonde connaissance de l’âme humaine associée à la précision d’une analyse au scalpel, Pascal Mercier raconte le destin tragique d’une famille, vouée à des passions dangereuses et détruite par une succession d’échecs.

« La cité des oiseaux», Adam Novy

Imaginez un monde parallèle, majoritairement souterrain, à la frontière de la Hongrie et de l’Oklahoma, habité de Norvégiens et de Gitans, ravagé par les oiseaux et les guerres, où les balises affectives ont volé en éclat et où les personnages se transforment lentement en leur propre opposé. La Cité des oiseaux est un livre sur la naissance et la disparition des croyances et des mythes, la vie et la mort d’une ville anonyme et de ses habitants, l’éclosion et le pourrissement d’histoires d’amour passionnées qui se finissent dans le sang et les cris

«Prince captif », C.S. Pacat

Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d'Akielos. Mais lorsque son demi-frère s’empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave au prince d'un royaume ennemi. Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s'allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume. Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l'homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr...

« Lait noir », Elif Shafak

Maternité et écriture ne font pas toujours bon ménage. L'une paraît menacer l'autre. et vice-versa. Comment marier la blancheur du lait à la noirceur de l'encre ? Comment préserver son indépendance tout en berçant sa progéniture ainsi lorsque Elif Shafak. à la naissance de sa fille, sombre dans une dépression, six petites créatures têtues et véhémentes l'accompagnent. Ces dames, voix intérieures de l'auteur - et l'on pourrait dire de toute femme -, exposent avec détermination, intelligence et humour leur conception du monde et de la féminité. De Miss Cynique lntello à Miss Ego Ambition, de Miss Intelligence Pratique à Darne Derviche, de Maman Gâteau à Miss Satin Volupté. La femme d'hier, d'aujourd'hui et de demain s'exprime dans ses contradictions et ses rêves. Elif Shafak témoigne ici avec brio de la crise d'identité à laquelle peuvent être confrontées les femmes lorsqu'elles veulent à la fois être mères et créatrices. Évoquant ces hautes figures de la littérature que sont Virginia Woolf. Simone de Beauvoir et Doris Lessing. Lait noir est aussi un portrait de la société turque dans sa double dimension : orientale et occidentale. Tout autant roman qu'autobiographie, voici le livre le plus grave et le plus drôle, le plus iconoclaste et le plus intime de l'auteur, qui réinvente la femme, pour nous dire que tout lui est possible.

« Et Nietzsche a pleuré », Irvin Yalom

"Deviens qui tu es." Venise, 1882. La belle et impétueuse Lou Salomé somme le Dr Breuer, l'un des fondateurs de la psychanalyse, de rencontrer Friedrich Nietzsche. Encore inconnu du grand public, le philosophe traverse une crise profonde due à ses relations orageuses avec Lou Salomé. Entre Nietzsche et le Dr Beuer se noue un pacte secret sous le regard du jeune Sigmund Freud. Tout est là pour une magistrale partie d'échecs entre un patient extraordinaire et son talentueux médecin. Mais qui est le maître? Qui est l'élève? Qui soigne qui? Et c'est à une nouvelle naissance de la psychanalyse, intense, drôle et machiavélique, que nous convie Irvin Yalom.

 

Romans policiers

« L’homme du lac», Arnaldur Indridason

En juin 2000, un tremblement de terre provoque un changement du niveau des eaux du lac de Kleifarvatn et découvre un squelette lesté par un émetteur radio portant des inscriptions en caractère cyrillique à demi effacées. Le commissaire Erlendur et son équipe s'intéressent alors aux disparitions non élucidées dans les années 60, Ce qui conduit l'enquête vers les ambassades des pays de l'ex bloc communiste et les étudiants islandais des jeunesses socialistes boursiers en Allemagne de l'Est, pendant la guerre froide. Tous ces jeunes gens sont revenus du pays frère brisés par la découverte de l'absurdité d'un système qui, pour faire le bonheur du peuple,jugeait nécessaire de le surveiller constamment. Erlendur, séduit par un indice peu commun, une Ford Falcon des années 60, s'obstinera à remonter la piste de l'homme du lac dont il finira par découvrir le terrible secret.

« L’agence », Mike Nicol

BERLIN. L'agent Vicki Kahn en est à sa première mission à l'étranger pour le gouvernement sud-africain, sur les traces d'un trafiquant international d'enfants. Le fils de la présidente est mêlé à l'histoire, ne complication dont elle se serait bien passée. Quand Vicki trouve son contact au sol avec une balle dans la tête, tout son instinct lui dit de partir. Mais ses patrons la tiennent en laisse, et partir n'est pas une option.

LE CAP. Un colonel rebelle de la République centrafricaine est abattu sous un nuage de balles sur les marches de la plus ancienne cathédrale de la ville. Le lendemain, le copain surfeur de Vicki, PI 'Fish' Pescado, prend un nouveau dossier. Découvrez qui a tué mon mari. Même si c'était le président. Un brief comme ça, Fish sait qu'il devrait dire non. Seulement dire non n'est pas son point fort.

BAMBATHA PALACE, NATAL. Le président donne une fête pour célébrer son dernier mariage. Les grands, les bons et les moins bons de la nation arc-en-ciel sont tous là. Sont également présents l'agent Kahn et PI Pescado. Les pions sont rassemblés. Maintenant, c'est l'heure du spectacle.

Bonne lecture !                                                  

Reprise de l'apéritif-culture le vendredi 4!

le .

shutterstock 345816716

L'apéritif-culture reprend dès le vendredi 4 septembre!

Et puisque l’été se termine doucement, le thème en sera Votre coup de cœur de l’été !

Eu égard au contexte particulier, la rencontre aura lieu dans la cour, et nous garderons le mètre de distance recommandé.

La vaisselle utilisée a été nettoyée, mais n'hésitez pas, si vous préférez, à apporter la votre.

Ces contraintes n’empêcheront pas la bonne humeur, la convivialité et le partage !

 

Pour rappel, les apéritif-cultures sont ouverts à tous, et sont l'occasion de partager nos coups de cœur ou nos déceptions culturelles dans une ambiance conviviale.Tous les supports sont acceptés (livre, film, cd...), tant qu'ils correspondent au thème tiré au sort le mois précédent.

La médiathèque offre les boissons. Les participants amènent de quoi grignoter.