Les nouveautés dans votre bibliothèque, 19 juillet

le .

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 19 juillet

 

 20210712 185644  20210712 160716

Jeunesse

Albums

« Le chantier », Sophie Amen, Aurélien Débat

               Dans la peau d'un chef de chantier, suis de A à Z les étapes de la construction d'un immeuble et observe le rôle de chaque artisan. Avec un système de volets en cascade, l'enfant regarde comme par transparence à l'intérieur des engins de construction et des bâtiments jusqu'à voir les jolis labyrinthes que forment les circuits d'eau, de gaz ou d'électricité.

« Le géant ou l’incroyable aventure des sentiments », Charlotte Belière, Ian de Haes

               "Sur la place du village, ce que les habitants prenaient pour un rocher est en fait un géant. Quand celui-ci se réveille, il détruit tout sur son passage. Les villageois se retrouvent confrontés à leurs émotions. Un album qui combine une aventure avec un cherche et trouve. Chaque double page illustre l'une des douze émotions."

 «Il est où mon p’tit loup !», Stephanie Blake

               Parmi les cochons ou les lapins, on se dit que c’est évident de retrouver le p’tit loup. Eh bien, pas du tout ! C’est encore plus ardu quand il se cache parmi les chiens, et c’est très amusant !

«Va-t-en bébé Cadum », Stephanie Blake

Simon veut construire un garage tout seul. Gaspard, son petit frère, veut ajouter des pompes à essence au garage. Et sans le faire exprès, Gaspard casse le garage de Simon ! Horreur ! Une méga GIGA grande bagarre éclate ! Mais deux frères devenus ennemis pourront-ils redevenir amis ?

 « Super nounours », Geraldine Elschner

Le narrateur possède un tas d'animaux en peluche. Mais le nounours qu'il préfère plus que tout est aussi grand qu'un géant, aussi costaud qu'un éléphant, aussi doux qu'un mouton, etc.

«Petit poisson blanc est tout content », Guido Van Genechten

               Grâce aux jeux très diversifiés qu'il partage avec ses nombreux copains, Petit Poisson blanc n'a pas une seconde pour s'ennuyer! Quel bonheur de faire la course avec le poisson orange, de donner des bisous esquimaux à l'escargot, de faire le petit train avec les étoiles de mer, de jouer à cache-cache avec le crabe, de faire des bulles avec la pieuvre, de se promener sur le dos de la tortue ou de danser avec la crevette! 

« Je veux un monstre», Elise Gravel

Julie veut un monstre, car tous ses amis en ont un. Elle supplie son père et il finit par accepter. Ils adoptent un bébé monstre, tout doux, tout rouge, qui sent les pieds de pirate : Gus. Julie va s'occuper de son éducation car il y a beaucoup à faire ! 

« Un castor très occupé», Nicolas Oldland                        

            C’est l’histoire d’un castor tellement occupé qu’il ne prend pas le temps de réfléchir. Un beau jour, l’arbre qu’il est entrain de ronger tombe sur sa tête. Alors, seulement, il réfléchit à son imprévoyance et décide de réparer ses erreurs.

« L’enfant qui avait peur du noir », Emma Yarlett

Hugo a peur… des guêpes, des monstres, des filles, des abris de jardin, des orages, des chiens, des araignées et des falaises, mais surtout, surtout, il a peur… du Noir !
Pars à l'aventure avec Hugo et découvre comment il surmonte sa peur la plus terrible et finit par trouver un ami ! Cet ouvrage traite d'un sujet connu de tous les enfants et propose, par le voyage d'un petit garçon à travers la nuit, de dédramatiser cette angoisse du noir, cette peur de se retrouver tout seul dans son lit. Les illustrations, très drôles et pleines de poésie contribuent à rassurer l'enfant et le préparent à aller se coucher, en compagnie de son nouvel ami, La Nuit noire.

 

BDs

L’intégrale, à ce jour , « Frnck », Brice Cossu, Olivier Boquet

Quand un orphelin de 13 ans part à la recherche de ses parents et se retrouve en pleine préhistoire, forcément, il doit tout faire : inventer le feu, le savon, les voyelles et tenter de survivre parmi des bestioles monstrueuses et des brutes épaisses... "Frnck", c'est de la grande aventure humoristique avec une vraie réflexion sur la modernité et l'humanité.

« Anatole Latuile. La vengeance des gnomes », Anne Didier, Olivier Muller

Le roi de la gaffe est de retour, avec de nouvelles idées encore plus catastrophiques ! Qu'il s'agisse de récupérer à tout prix une carte Startruc, de faire le mur pour échapper à une horrible baby-sitter, d'aider un copain à s'enfuir de colo ou de fabriquer un calendrier des écoliers, tout ce qu'il fait se termine en désastre. Et le pire, c'est qu'il ne s'arrête JA-MAIS !

« Anatole Latuile. Et que ça saute », Anne Didier, Olivier Muller

Le champion des bêtises revient, avec une imagination sans cesse renouvelée ! Rien ne lui fait peur : qu'il perde la gerboise de la classe, tente de se faire élire délégué ou essaie de recréer un marché de Noël alsacien, il a toujours mille idées à la minute... et évidemment, rien ne se passe comme prévu. Heureusement, ça finit dans un éclat de rire... enfin, la plupart du temps !

« Les sœurs Grémillet », Di Gregorio, Barbucci

            Toutes les familles ont des secrets. Les trois jeunes sœurs de cette famille vont en découvrir au fil des tomes de la série...

« Les p’tits diables. Super frèreman », Dutto

Nina, la célébrissime pire des pires soeur et son non moins fameux frère Tom sont de retour pour un album tout en quiétude, paix et amour. VOUS NE ME CROYEZ PAS???! Bon, vous avez raison, planquez vos vases, vos livres, vos meubles, votre chat, Tom et Nina sont à nouveau là et ça va bouger.

« Ducobu. Profession tricheur », Godi, Zidrou

En bon cancre, Ducobu n'en aime pas moins la langue française et ses figures de style quand elles lui permettent de parvenir à ses fins. Pour rendre chèvre l'instit Latouche, il n'hésite pas à faire montre d'un sens de la dialectique propre à en décourager plus d'un. Et quand il est question de changer la sacrosainte dictée de « La cueillette aux champignons » pour la remplacer par une pièce inédite rédigée par Léonie Gratin, il se montre le plus fervent défenseur des allitérations. Ducobu, un tricheur ? Ne serait-ce pas un pléonasme ?

 

Documentaire

« Questions réponses. Le potager »

Comment la graine sait qu'elle doit pousser ? Comment plante-t-on une pomme de terre ? Pourquoi met-on les carottes à côté des poireaux ? Pourquoi les tomates ont-elles besoin de piquets ? A quoi ça sert de ratisser la terre ? Que mangent les limaces ? Quand faut-il récolter ?… 60 questions pour tout savoir sur le potager ! Et sur chaque double page, un petit jeu de "cherche et trouve"

 

Mangas

« A silent voice », Yoshitoki Ōima

Shoko Nishimiya est sourde depuis la naissance. Même équipée d'un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d'elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l'abandonner, laissant sa mère l'élever seule.
Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle fait de son mieux pour dépasser ce handicap, mais malgré ses efforts pour s'intégrer dans ce nouvel environnement, rien n'y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible. Tour à tour psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes... jusqu'au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l'intervention du directeur de l'école. Ce jour-là, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusqu'ici ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable...

 

Romans

 « Blues cerise. L’ange des toits »

Octobre. Les vacances. Pour Zik, ça commence sur le toit de son immeuble pour finir dans une cave, dans un hallucinant concert de rock. Entre nulle part et demain. Et avec des musiciens d'avant-hier. Spécial.

« L’école de ma vie », Marie Depleschin

Ça y est, c’est les vacances. Fanta en a fini avec le CP, et Sylvie, une amie de sa maman, l’invite à la campagne. À elle les grandes découvertes ! Pour la première fois de sa vie, Fanta va monter dans un train, observer la nature et les animaux. Elle a bien l’intention de prendre du bon temps. Mais Sylvie veut aussi que Fanta lise tous les jours, et ça, c’est beaucoup moins drôle. Fanta fait tout pour esquiver l’épreuve quotidienne. Jusqu’au jour où elle va à la piscine. Et où l’on s’aperçoit qu’elle ne sait pas nager. Drôles de vacances ! Est-elle toujours obligée d’apprendre quelque chose ?

« L’énigme John Foggart. Expédition au-delà du cercle polaire», César Mallorqui

Avant d'embarquer sur le Britannia, le célèbre scientifique John T. Foggart a laissé à sa femme, lady Elizabeth Faraday., un coffre de reliques trouvées dans la crypte de saint Bowen, contenant, entre autres objets énigmatiques, des morceaux d'un métal inconnu. Il l'a aussi mise en garde contre un certain Aleksander Ardan, dirigeant de la société Ararat Ventures. Or, depuis, leur coffre a été cambriolé, et, lorsque le Britannia a fait escale en Norvège, il n'y avait plus trace de John Foggart. Lady Elizabeth, inquiète, convainc un ancien collègue de son mari, l'irascible professeur Zarco, d'organiser une expédition pour partir à sa recherche. En plus d'eux feront partie du voyage Katherine, la fille de lady Elizabeth, Adrian Cairo, l'homme de confiance de Zarco, le jeune photographe Samuel Durango et le chimiste Bartolomé Garcia. La seule piste qu'ils possèdent est un ancien code médiéval, le Codex Bowenus, qui les emmènera de Londres au cercle polaire et même au-delà ...

« L’énigme des tableaux fantômes», Christos Ortiz

Monsieur Voltaire est un chien détective célèbre. C’est pour cela que Lord Sachat McGouttière a fait appel à ses services pour résoudre une affaire bien étrange : des fantômes hantent le manoir de Gouttière, frappés par une malédiction. Cela aurait commencé il y a plus de cent ans, au lendemain du mariage de Lady Ailein McGouttière et de Fergus McGouttière. Un chien en cavale recueilli au manoir avait accusé la portraitiste engagée pour immor ta liser les mariés de lui avoir volé sa boussole et sa carte qui indiquait l’emplacement d’un trésor de pirates. La peintre, irritée, aurait jeté une malédiction sur toute la famille pour se venger… Notre fin limier, Voltaire, n’aime guère les chats mais le salaire (un gros paquet de croquettes) est honnête et l’affaire intriguante. Bientôt, il ne tarde pas à faire la connaissance de son premier fantôme. Tour à tour, tous les esprits du manoir vont présenter à notre détective leur version des faits… Un roman policier palpitant et truffé d’humour qui met en scène un enquêteur cabot au flair expérimenté et à l’intelligence aiguisée. Et ces qualités lui seront bien utiles pour démêler le vrai du faux et venir à bout de cette étrange histoire de trésor volé et de malédiction. Il faut dire que les félins morts sont encore plus fourbes que les vivants !

 

Adultes

« Mes cosmétiques solides», Emilie Hébert

Baume démaquillant, sérum visage, contour des yeux, baume à lèvres, dentifrice, shampoing, masque, déodorant, barre de massage, gommage, bain moussant, gel douche, savon... Émilie Hébert, spécialiste en aromathérapie, vous propose de réaliser vous-mêmes vos cosmétiques solides ! En plus d’être très faciles à réaliser, ils sont : efficaces (car sans eau et très concentrés en principes actifs), écologiques (plus besoin d’emballages, ils sont « zéro déchet »), naturels (ils ne contiennent pas de parabènes, conservateurs ou silicones), économiques (plus concentrés, ils se conservent mieux et durent plus longtemps), pratiques (il suffit d’une petite boîte pour les transporter partout), et esthétiques (ils sont personnalisables et faciles à offrir). 40 recettes, avec en plus des infos sur les ingrédients et les ustensiles, des conseils, des astuces, des alternatives, des tableaux pour des recettes sur mesure et des photos en pas à pas !

 

BDs   

 «  Une vie avec Alexandra David-Néel», Fred Campoy, Mathieu Blanchot

Quand la plus grande aventurière du XXe siècle dévoile ses secrets… 1959. La jeune Marie-Madeleine entre au service d’une vieille femme despotique : Alexandra David-Néel, exploratrice, philosophe, écrivain, qui fut, au début du siècle, la première femme blanche à entrer au Tibet. Dans la villa de Digne où s’entassent les souvenirs de 14 années passées en Asie, Marie-Madeleine se retrouve plongée dans la vie exceptionnelle de l’aventurière.

 «Les filles de Salem», Thomas Gilbert

Une plongée passionnante et terrifiante dans l'univers étriqué et oppressant de la colonie de Salem, en Nouvelle-Angleterre, au 17e siècle. Un village dont le nom restera tristement célèbre pour l'affaire dite des "Sorcières" qu'Abigail nous raconte, elle qui, à 17 ans, fut une des victimes de l'obscurantisme et du fanatisme religieux à l'œuvre. Tout commence quand un jeune garçon lui offre un joli petit âne en bois sculpté...

 

Crochet

«  Crochet nature », Kristel Salgarollo

Découvrez 26 modèles au crochet uniquement confectionnés avec le fil DMC Natura XL. Ce fil 100% coton se décline dans de merveilleuses couleurs et sa grosseur permet de crocheter rapidement et facilement les superbes créations imaginées par Kristel Salgarollo. Elle aborde des thèmes variés et la maison toute entière se trouvera parée d'ouvrages séduisants 

 

Histoire

 « La grande tueuse. Comment la grippe espagnole a changé le monde », Laura Spinney

Comment un virus H1N1, dont la source et le nom demeurent troubles, a-t-il pu faire plus de ravages encore que la Peste noire du XIVe siècle ? À l'heure du 100e anniversaire de la pandémie de grippe espagnole, et alors que nous sommes à nouveau confrontés à de violentes épidémies - Ebola, SIDA, ZIKA -, Laura Spinney ravive la mémoire collective de cet événement inouï et adopte une approche narrative pour le restituer dans toute sa complexité. Elle revient aux origines de la maladie, étudie sa composition et ses particularités génétiques, reconstitue étape par étape le déroulement de la catastrophe au fil de tragédies individuelles poignantes, révèle la surprenante virulence, l'extrême étendue et la foudroyante rapidité de l'infection, et considère son impact non seulement sur les sociétés de l'époque, mais aussi sur la naissance des futures politiques de santé. Cette enquête entraîne le lecteur bien au-delà de l'Europe déchirée par la Première Guerre mondiale, des États-Unis à l'Iran, de l'Inde à l'Alaska, de la Russie à la Chine, en passant par le Brésil et l'Afrique du Sud, à mesure que sont tirés de l'oubli les témoignages de personnages, célèbres comme anonymes, confrontés à la maladie. À l'échelle du globe, avec ses 50 à 100 millions de morts, la grippe espagnole fit plus de victimes que les deux guerres mondiales réunies, et fut sans doute la plus grande pandémie que l'humanité ait jamais connue.

 

Mangas

L’intégrale « Black Clover », Yuki Tabata

Dans un monde régi par la magie, Yuno et Asta ont grandi ensemble avec un seul but en tête : devenir le prochain Empereur-Mage du royaume de Clover. Mais si le premier est naturellement doué, le deuxième, quant à lui, ne sait pas manipuler la magie. C'est ainsi que lors de la cérémonie d'attribution de leur grimoire, Yuno reçoit le légendaire grimoire au trèfle à quatre feuilles tandis qu'Asta, lui, repart bredouille. Or plus tard, un ancien et mystérieux ouvrage noir décoré d'un trèfle à cinq feuilles surgit devant lui ! Un grimoire d’anti-magie..

 

Romans

 « Cache-cache à l’hôtel », M. C. Beaton

Entre son agence de détective qui tourne au ralenti et les réunions des dames de Carsely, Agatha s’ennuie. Aussi est-elle enchantée lorsque son ex-mari James Lacey l’invite pour des vacances mais – horreur ! – sa conception d’un séjour idyllique est le petit hôtel décrépi de Burryhill-on-Sea où, enfant, il passait ses étés. Et tout va de mal en pis : quand un autre client de l’hôtel est assassiné, Agatha est la principale suspecte et se voit obligée de résoudre l’affaire depuis sa cellule de prison ! Avec plus de 800 000 exemplaires vendus, Agatha Raisin, l’héritière très spirituelle de Miss Marple version rock, a imposé sa personnalité loufoque et irrésistible. Vous reprendrez bien un peu de Worcestershire sauce dans votre thé ?

« Les limbes», Olivier Bal

Un thriller vertigineux, haletant et angoissant ! Vietnam, 1970. James Hawkins est une jeune recrue. Durant un assaut, il prend une balle dans la tête et croit mourir. Après un mois de coma, et tandis qu'il essaie de se rétablir dans un hôpital de Saigon, il découvre que quelque chose s'est éveillé en lui. Ses nuits deviennent des épreuves, son sommeil et ses rêves ne lui appartiennent plus. Désormais, lorsqu'il dort, il visite les songes des autres... Seuls les médicaments l'empêchent de rêver. Un an plus tard, un ancien frère d'armes, Nate Irving, vient frapper à sa porte. Il est venu le chercher pour participer à un projet secret sous la supervision de la CIA : Les Limbes. Direction une base perdue au fin fond de l'Alaska où James, accompagné d'autres individus dotés des mêmes capacités, va commencer à maîtriser ses aptitudes. Il découvrira ainsi qu'il peut non seulement explorer les rêves d'inconnus mais surtout en prendre le contrôle et les modifier. Mais certaines portes devraient rester fermées à jamais...

« La cousette de Commagnac», Guillemette de La Borie

Au XIXe siècle, entre le Périgord et Paris, la passionnante ascension de Marie-Antoinette, talentueuse couturière qui, dans le tourbillon des villes et des débuts de la mode, n'aspire qu'à retrouver sa liberté, ses origines périgourdines et sa région natale. Marie-Antoinette porte un prénom de reine et est élevée au château de Commagnac. Mais côté cuisine. C'est une petite bâtarde née des amours d'une servante et du maître des lieux. Devenue indésirable, elle doit quitter Commagnac. Vive et volontaire, Marie-Antoinette veut mettre à profit ses dons exceptionnels de couturière. A Périgueux, la jeune fille trouve à s'employer dans un atelier. Ses doigts de fée font merveille : elle devient bientôt la cousette la plus prisée de la ville. Alors, à nouveau, Marie-Antoinette disparaît, guidée par son ambition, mais elle reste hantée par la nostalgie de sa maison natale et la liberté de son enfance...

« Je vais beaucoup mieux que mes copains morts», Viviane Chocas

Jeune femme amoureuse mais tourmentée par l’absence d’un père, Blanche anime un atelier d’écriture dans une maison de retraite au coeur de la campagne normande. Derrière le ballet des robes de chambre et des corps qui flanchent, se prépare une joyeuse révolution. Bien malgré elle, Blanche se retrouve complice d’un improbable gang en cavale avec à sa tête un petit bout de femme en fauteuil roulant, une septuagénaire qui perd gentiment la boule et deux papis flingueurs. Ces vieux-là gardent le poing levé et sont bien décidés à faire danser encore un peu le monde sous leurs pieds. Avec Viviane Chocas, les vieux sont toujours bien vivants. Contre le sort indigne fait au grand âge, elle compose et invente une épopée subtile, drôle et désinhibée où la fiction insuffle un ébouriffant vent de liberté, à rebours des préjugés.

« Les révoltés de Cordoue », Ildefonso Falcones

1568. Si l'Espagne vit son âge d'or, ce n'est guère le cas de ses Maures - les musulmans sont expropriés, battus, humiliés par l'impitoyable Inquisition. La révolte gronde. À Juviles, royaume de Grenade, un jeune muletier est entraîné dans la tourmente des affrontements à venir. Fils d'une musulmane violée et d'un prêtre aux yeux bleus, rejeté par les deux camps, Hernando le Nazaréen vivra la misère et la gloire, la guerre et les fastes de Cordoue, sans jamais perdre l'espoir de réconcilier les fois et les peuples.

« A la demande d’un tiers », Mathilde Forget

C’est le genre de fille qui ne réussit jamais à pleurer quand on l’attend. Elle est obsédée par Bambi, ce personnage larmoyant qu’elle voudrait tant détester. Et elle éprouve une fascination immodérée pour les requins qu’elle va régulièrement observer à l’aquarium. Mais la narratrice et la fille avec qui elle veut vieillir ont rompu. Elle a aussi dû faire interner sa sœur Suzanne en hôpital psychiatrique. Définitivement atteinte du syndrome du cœur brisé, elle se décide à en savoir plus sur sa mère, qui s’est suicidée lorsqu’elle et Suzanne étaient encore enfants. Elle retourne sur les lieux, la plus haute tour du château touristique d’où sa mère s’est jetée. Elle interroge la famille, les psychiatres. Aucun d’eux ne porte le même diagnostic. Quant aux causes  : « Ce n’est pas important de les savoir ces choses-là, vous ne pensez pas ? » Déçue, méfiante, elle finit par voler des pages du dossier médical qu’on a refusé de lui délivrer. Peu à peu, en convoquant tour à tour Blade Runner, la Bible ou l’enfance des tueurs en série, en rassemblant des lettres écrites par sa mère et en prenant le thé avec sa grand-mère, elle réussit à reconquérir quelques souvenirs oubliés. Mais ce ne sont que des bribes. Les traces d’une enquête où il n’y a que des indices, jamais de preuves. La voix singulière de Mathilde Forget réussit à faire surgir le rire d’un contexte sinistre et émeut par le moyen détourné de situations cocasses. Sur un ton à la fois acide et décalé, elle déboussole, amuse et ébranle le lecteur dans un même élan.

« Satan était un ange », Karine Giebel

Tu sais Paul, Satan était un ange... Et il le redeviendra. Rouler, droit devant. Doubler ceux qui ont le temps. Ne pas les regarder. Mettre la musique à fond pour ne plus entendre. Tic tac... Bientôt, tu seras mort. Hier encore, François était quelqu'un. Un homme qu'on regardait avec admiration, avec envie. Aujourd'hui, il n'est plus qu'un fugitif qui tente d'échapper à son assassin. Qui le rattrapera, où qu'il aille. Quoi qu'il fasse. La mort est certaine. L'issue, forcément fatale. Ce n'est plus qu'une question de temps. Il vient à peine de le comprendre. Paul regarde derrière lui ; il voit la cohorte des victimes qui hurlent vengeance. Il paye le prix de ses fautes. Ne pas pleurer. Ne pas perdre de temps. Accélérer. L'échéance approche. Je vais mourir. Dans la même voiture, sur une même route, deux hommes que tout semble opposer et qui pourtant fuient ensemble leurs destins différents. Rouler droit devant, admirer la mer. Faire ce qu'ils n'ont jamais fait. Vivre des choses insensées. Vivre surtout... Car après tout, pourquoi tenter sans cesse de trouver des explications ?

 « Et que durent les moments doux», Virginie Grimaldi

L’une vient de donner naissance à une petite fille arrivée trop tôt. L’autre vient de voir ses grands enfants quitter le nid. L’une doit apprendre à être mère à temps plein, l’autre doit apprendre à être mère à la retraite. C’est l’histoire universelle de ces moments qui font basculer la vie, de ces vagues d’émotions qui balaient tout sur leur passage, et de ces rencontres indélébiles qui changent un destin. Avec une infinie justesse et beaucoup d’humour, Virginie Grimaldi déroule le fil de leur existence et nous invite à partager leurs joies et leurs angoisses, mais aussi les souvenirs, les rêves et les espoirs.

« Zippo», Valentin Imhop

Lorsqu’ils se sont rencontrés, elle était très jeune. Il lui a fait porter un loup noir, il l’a appelée Eva, il lui a appris à jouer avec le feu. Il était le maître de ses émotions, de sa volonté, de sa souffrance. Il l’a perdue. Où qu’elle soit, où qu’elle se cache, il lui manque, il en est persuadé. Il ne cesse de la chercher, son zippo à la main, qu’elle reconnaîtra entre mille. Ce son unique quand il l’ouvre du pouce avant d’en faire rouler la molette, et le claquement sec du capot sur charnière qui étouffe abruptement la flamme charment sa solitude en ce neuvième anniversaire de leur rencontre. Mais comme elle tarde à ressurgir, il décide de lui laisser des messages. Et affole la police. Parce que ces blondes aux visages brûlés retrouvées mortes sur les bancs de Lincoln Park à Milwaukee, elles soulèvent les cœurs. Les lieutenants Mia Larström et Peter « Casanova » McNamara vont devoir faire la paix pour remonter jusqu’au tueur pyromane. Plus encore, démêler leurs parts de fureur et de nuit, se débattre avec les questions qui roulent dans leurs têtes jusqu’à l’usure, affronter ce qu’aucun lavage de cerveau n’a pu extraire de leurs mémoires. Avec ce roman ardent où des enquêteurs cagoulés de cuir traquent le détenteur d’un briquet à essence dans des loges de bondage, Valentine Imhof ouvre le reliquaire des douleurs du passé et nous donne la fièvre.

« En camping-car », Ivan Jablonka

Le camping-car nous a emmenés au Portugal, en Grèce, au Maroc, à Tolède, à Venise. Il était pratique, génialement conçu. Il m’a appris à être libre, tout en restant fidèle aux chemins de l’exil. Par la suite, j’ai toujours gardé une tendresse pour les voyages de mon enfance, pour cette vie bringuebalante et émerveillée, sans horaires ni impératifs. La vie en camping-car.

« L’enfant de la nuit », Jean Leclercq

1947. Antoine revient des camps de la mort après deux années d'hôpital. Le monde a bien changé depuis son arrestation au début de la guerre. Devenu un riche entrepreneur, Serge, son ami d'enfance, est de ceux qui comptent désormais dans sa petite ville natale du Morvan. Il a épousé Camille, autrefois fiancée à Antoine... La chance a voulu que Serge puisse s'échapper lorsque les Allemands ont encerclé le maquis et soit resté en vie après s'être conduit en héros. Mais pour Antoine qui le connaissait bien, ce nouveau rôle de « héros » pose bien des questions... Et il ne tarde pas à découvrir la réalité derrière la façade : de héros à salaud il n’y a qu’un pas... Mais qui est-il pour décider ce qui est juste ou ce qui ne l'est pas ? Alors, pour oublier ce monde des humains dans lequel il ne se reconnaît pas, Antoine va trouver le repos dans la solitude d’une petite rivière qu'il aime tant. C'est là qu'il rencontre Rémi, orphelin juif qui se cache là et qui survit seul depuis la guerre. Comme Antoine, le jeune garçon est un être blessé par la vie. Un garçon qui ne parvient pas à être en paix avec lui-même car il est en quête de ses origines. Pour l’aider à se reconstruire, Antoine va chercher avec lui à percer le secret de sa naissance. Mais ce secret, terrible, pourrait changer sa vie à tout jamais...

« Mamie Luger», Benoît Philippon

Six heures du matin, Berthe, cent deux ans, canarde l’escouade de flics qui a pris d’assaut sa chaumière auvergnate. Huit heures, l’inspecteur Ventura entame la garde à vue la plus ahurissante de sa carrière. La grand-mère au Luger passe aux aveux et le récit de sa vie est un feu d’artifice. Il y est question de meurtriers en cavale, de veuve noire et de nazi enterré dans sa cave. Alors aveux, confession ou règlement de comptes ? Ventura ne sait pas à quel jeu de dupes joue la vieille édentée, mais il sent qu’il va falloir creuser. Et pas qu’un peu.

 « Comédies françaises», Eric Reinhardt

Fasciné par les arcanes du réel, Dimitri, jeune reporter de vingt-sept ans, mène sa vie comme ses missions : en permanence à la recherche de rencontres et d’instants qu’il voudrait décisifs. Un jour, il se lance dans une enquête sur la naissance d’Internet, intrigué qu’un ingénieur français, inventeur du système de transmission de données qui est à la base de la révolution numérique, ait été brusquement interrompu dans ses recherches par les pouvoirs publics en 1974.

«Darling River», Sara Stridsberg

Ainsi que l’indique le sous-titre du roman, Variations Dolorès, Darling River est une variation autour du thème de Lolita (diminutif de Dolorès) – tant le personnage fictionnel de Nabokov que la figure symbolique. Lo est l’une de ces Lolita. Elle a treize ans et, avec son père, elle parcourt les routes à bord d’une vieille Jaguar, sous les lueurs d’incendies de forêts et à travers un paysage apocalyptique. Dolorès Haze, elle, est la créature même de Nabokov, dont Sara s’empare pour imaginer son destin jusqu’à sa mort, en Alaska, alors qu’elle donne naissance à un enfant. Une autre héroïne est la femelle chimpanzé à laquelle un scientifique français du Jardin des Plantes aurait cherché à apprendre le dessin. Nabokov a confié qu’il s’était inspiré de cette histoire pour écrire sa Lolita. Le dernier personnage enfin est une mère anonyme errant sur les autoroutes qui entourent la ville. Le ton serein, léger, quasi aérien tranche avec le caractère parfaitement amoral du récit, empreint d’une étrange poésie. Nulle dénonciation ou discours féministe et pourtant un rapport ambivalent et critique à la maternité symbole de mort existentielle. Sara Stridsberg souligne qu’il faut « considérer ce roman comme un oiseau qui tournoierait au-dessus de ces quatre créatures et les observerait ».

« La personne de confiance », Didier Van Cauwelaert

Max, un petit gars de banlieue, conducteur grutier à la fourrière, vient d'enlever une voiture sur un emplacement livraison. C'est alors qu'il découvre, sur la banquette arrière, une vieille dame. Faute professionnelle qui risque de causer son renvoi... D'autant plus qu'il la reconnaît : c'est la chef d'entreprise Madeleine Lamor, héroïne de la Résistance, dont la tête orne ses paquets de galettes bretonnes. En pleine crise de confusion mentale, elle le prend pour son amant de 1944 traqué par la Gestapo. Obligé de gérer la situation pour sauver son emploi, Max se retrouve entraîné dans une aventure hallucinante: défendre cette merveilleuse vieille dame, que son neveu tente de rendre folle à coups de médicaments pour s'emparer de ses biscuiteries... 

Bonne lecture !                                              

Les nouveautés dans votre médiathèque: 7 juin

le .

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 7 juin

Jeunesse

Albums

«Jours colorés», Ramona Badescu, Amélie Jackowski

               Lasse de se lever à l'heure où les autres se couchent, lasse de ne voir que la nuit, la Chauve Souris décide de faire une apparition au grand jour, enveloppée dans une couverture en patchwork. Sur le marché, elle découvre les couleurs extraordinaires des fraises, carottes, betteraves... Et ces couleurs vont réellement changer la vie de la Chauve Souris qui, jouant à les mélanger, se surprend à faire cette chose drôle et inutile qu'on appelle l'art...

« Après la pluie, il y a… », Marjorie Béal

               Plic, ploc, flaque ! Après la pluie, il y a ...

«Moi veux ça !», Stephanie Blake

               Aujourd’hui Simon et son petit frère Gaspard vont faire les courses avec leur mère au supermarché. Maman a été très claire : on achète à manger, et rien d’autre.
Les deux lapins font quelques tentatives devant les bonbons, les cartes Kikojun et les peluches Bloubiga : « Moi veux ça ! » Inflexible, Maman emplit son caddie de bons légumes, quand, tout à coup, elle aussi se met à hurler comme une folle…

« Le bébé qui ne voulait pas se coucher », Helen Cooper

Bébé ne veut pas se coucher. Il veut rester debout toute la nuit. Ceux qu'il rencontre sont trop fatigués pour jouer, même la lune. Il est tout seul! Mais non, maman est là. Un récit plein de tendresse et de merveilleux.

« La chaise de Peter», Ezra Jack Keats                                  

           Des merveilles de la littérature pour la jeunesse, méconnues du public francophone, chinées aux 4 coins du monde par Loïc Boyer et rééditées par Didier Jeunesse.
L'opportunité d'une renaissance pour des albums patinés par le temps et verts comme le printemps !

« Les histoires de Tom pouce racontées dans le monde», Fabienne Morel, Gille Bizouerne, Charlotte des Ligneris                                  

            Quatre histoires de Tom-Pouce : une version française (Hautes-Alpes), « Pitchounet », une version japonaise, « Issunbôshi, grand comme le pouce », une version albanaise, « Le malin p'tit gars » et une version tunisienne, « Essouibâ ». Ils ne sont pas bien grands, pas plus hauts qu'un haricot ou une noix, et l'un d'eux n'est rien d'autre qu'un petit doigt, mais tous sont assez courageux et malins pour se sortir des épreuves qui les attendent.

« A fond la gomme », Christian Voltz

Nico, il est peut-être petit, mais il est «à fond la gomme», sur tous les fronts, toujours prêt à régler à sa manière les problèmes les plus épineux. Même si la vitesse peut lui jouer des tours, comme ce matin où il s'habille un peu vite pour partir à l'école... Sacré Nico ! Toute ressemblance avec une personnalité réelle n'est peut-être pas tout à fait fortuite... Sa maman attend le petit Nicolas pour aller à l'école... Pendant qu'il enfile T-shirt, chaussettes, pantalon, moufles et bonnet dans un ordre pour le moins inhabituel, Super-Nico s'invente des aventures palpitantes : champion de boxe, espion ou gentleman, il est plus fort que les profs, il protège ses amis en difficulté, il frime avec sa montre... et avec ses chaussures à talonnettes, il n'est pas si petit ! Gonflé à bloc, prêt à conquérir le monde, Nicolas est fin prêt, sauf, sauf... sauf qu'il a oublié un petit quelque chose ! La honte ! Toute ressemblance avec un autre Nicolas n'est pas tout à fait fortuite...

               

BDs

« Seule à la récré », Ana, Bloz

La vie pourrait être parfaite pour Emma. Mais voilà, il y a Clarisse. Et Clarisse lui fait vivre un enfer à l’école. Elle a même réussi à monter les autres élèves contre elle. Ses parents ne remarquent presque rien, si ce n’est son changement de comportement, et les maîtresses ne prêtent pas attention à ce que l’on pourrait prendre pour « des jeux », mais qui relève de quelque chose de beaucoup plus grave. Parfois drôle, tendre tout le temps et se basant sur leur propre expérience, Ana et Bloz composent un album engagé sur un problème de plus en plus fréquent de notre société.

« Les P’tits diables. Comment dompter son frère», Dutto

Les rapports entre frères et soeurs, un vrai casse-tête que cette série enlevée et moderne dépeint de façon hilarante. Une série dont les filles, les garçons, les parents et même les chats... sont fans !!! Il existe beaucoup d'obstacles dans la vie qu'il faut savoir éviter. Le premier d'entre eux est souvent un frère ou une soeur. Heureusement pour vous les fi lles, Nina est là , et compte bien vous apprendre à le surmonter grâce a sa technique de domptage de frère ! Heureusement pour vous les garçons, Tom est là , et compte bien vous montrer comment résister... Et heureusement pour nous, aucun pacte de paix à l'horizon entre nos irrésistibles p'tits diables ! Pour fêter l'événement, les p'tits diables vous offrent une planche de stickers différente pour l'achat d'un des 10 albums de la série !

«Nordics. Le réveil de la reine Shamane », Fabien Grolleau, Thomas Gilbert

Une aventure fantastique, virtuose et envoûtante dans le froid mordant du Grand Nord ! Les Nordics s’amusent sur la banquise, quand une nouvelle menace apparaît. Une armée de monstres s’apprête à crever la surface de la glace ! La situation est désespérée : Ama, Aiviq, Ook et Piqtu décident de réveiller la légendaire Reine-Shamane.

L’intégrale « Navis », Morvan, Buchet, Munuera

Découvrez en édition intégrale la jeunesse de Nävis, l'héroïne de Sillage, qui a grandi en compagnie du robot-nurse Nsob et d'Houyo, son amie tigrours. Dessiné par Munuera, le talentueux dessinateur de Spirou.Nävis est la seule humaine dans une jungle où elle rêve de se faire des amis. Elle croise la route de Houyo, une jeune tigrours. Pour sauver son amie poursuivie par le chef de la meute, elle est aidée de son robot précepteur qui l'instruit depuis le crash de son vaisseau sur cette planète perdue. Ce qui n'ira pas sans aventure, angoisse et émotion...

« Les aventures de Spirou et Fantasio. Alerte aux zorkons », Yoann, Vehlmann

            Le grand retour d'un duo mythique de la bande dessinée humoristique dans une jungle insolite pleine de créatures inquiétantes... Le célèbre savant Pacôme de Champignac coule des jours paisibles dans son château. Alors qu'il vaque à ses occupations expérimentales, notre ami mycologue reçoit la visite intrigante d'un Zorglub plus altier que jamais... Mais que penser du comportement du Comte qui confond son plus fameux rival avec un vulgaire plombier ? Zorglub aurait-il minutieusement prévu tout ce qui est en train d'arriver ? Quelques jours plus tard, de retour d'un festival de bande dessinée, Spirou et Fantasio savourent l'idée de partir pour des vacances bien méritées. Spip s'imagine déjà face à un délicieux lait de noisette bio. Un coup de fil angoissant du Comte leur fait rebrousser chemin, direction : Champignac-en-Cambrousse.

 

Documentaire

« De la préhistoire à aujourd’hui. L’histoire du monde en 400 pictos », Anne Jonas, Michaël Leblond

Documentaire proposant de narrer l'histoire du monde, depuis ses origines à nos jours, en en situant les principales étapes et inventions à l'aide de pages thématiques offrant de brefs paragraphes explicatifs précis accompagnés de vignettes sérigraphiées en 3 couleurs. Le tout est disposé dans une mise en page aérée, structurée autour d'un thème central défini en caractère gras. Les périodes couvertes sont annoncées en haut de cette mise en page aux accents constructivistes, soulignée par de subtiles cadres en lignes pointillées. Une mappemonde complète cet élégant voyage dans le temps accessible aux préadolescents et aux plus grands.

« Léonard de Vinci. Mes arts docs », Sarah Barthère, Aurélie Grand

Léonard de Vinci est l'un des plus grands artistes de tous les temps, un des peintres les plus connus au monde. Un livre pour découvrir qui il était, ce qu'il a peint ou dessiné, comment il peignait, quelles techniques il a inventées ou perfectionnées et pourquoi il est toujours aussi célèbre.

 

Romans

L’intégrale « De poils et de fer », Nathalie Bernard, Pauline Amélie Pops

Une terrible enchanteresse retient prisonnière la fille du seigneur, quelque part dans la forêt de Brocéliande. Tous ceux qui se sont risqués là-bas pour la sauver ne sont à ce jour jamais revenus ! Quand Alix apprend que ce sera au tour de Guillaume de relever le défi, il vole l'armure de son meilleur ami et s'y rend à sa place. Mais il est loin de se douter du danger qui l'attend au coeur de la mythique forêt : il pourrait bien être transformé en animal à tout jamais...

« Olga et le machin qui pue », Elise Gravel

Mais d’où vient ce drôle d’animal qui pue ? Moi, c'est Olga. Je suis si petite que je peux voir l'intérieur des narines de tout le monde (beurk). J'ai un seul sourcil qui me donne l'air grognon (même quand je ne le suis pas). Je pourrais manger des macaronis au fromage tous les jours (avec des cornichons). Je déteste porter des chaussettes (et des chaussures). Et s'il y a quelque chose que j'aime par-dessus tout, mais alors vraiment vraiment, c'est observer des choses bizarres. Alors, le jour où j'ai trouvé devant ma porte un petit machin rose qui faisait des crottes de toutes les couleurs (comme des smarties), j'ai été servie ! À quelle espèce ce truc puant pouvait-il bien appartenir ? Bienvenue dans mon carnet d'observation ! :)

« Un amour de cheval », Nancy Springer

À douze ans, Erin est une adolescente renfermée qui a pour unique passion les chevaux. La propriétaire d’un haras se prend d’affection pour elle et décide de lui apprendre à monter. Au contact des chevaux, Erin s’épanouit et s’ouvre peu à peu. Elle se met alors à rêver : et si elle possédait, elle aussi, son propre cheval ?

« Etoile filante », Youri de Paz

Stella, jeune Allemande, découvre dans le grenier une vieille photo représentant son grand-père en uniforme de la Wehrmacht, arrêtant un enfant juif à la sortie de l'école. Très proche de lui, la fillette est bouleversée et interroge ses proches. Sur fond de secret de famille, ce roman aborde le thème de la Shoah.

 

Adultes

« Naturopathie», Audrey Carsalade

Le vadémécum de la santé et du bien-être ! La naturopathie est un ensemble de méthode de soins qui renforce les défenses de l’organisme par des moyens naturels. Être connecté à la nature, cuisiner des produits bruts, respecter le rythme des saisons… Autant de remèdes faciles à mettre en œuvre pour mieux vivre son quotidien et prévenir les maladies. Alimentation, détox, émonctoire, stress, toxine… Plus de 40 mots-clés vous font découvrir les fondamentaux de la naturopathie et du corps humain, pour une meilleure compréhension de notre fonctionnement et de cette médecine douce.
À l’aide de conseils simples et efficaces, retrouvez une santé à toute épreuve et un bien-être décuplé !

 

Autobiographie

«Devenir», Michelle Obama

"Il y a encore tant de choses que j'ignore au sujet de l'Amérique, de la vie, et de ce que l'avenir nous réserve. Mais je sais qui je suis. Mon père, Fraser, m'a appris à travailler dur, à rire souvent et à tenir parole. Ma mère, Marian, à penser par moi-même et à faire entendre ma voix. Tous les deux ensemble, dans notre petit appartement du quartier du South Side de Chicago, ils m'ont aidée à saisir ce qui faisait la valeur de notre histoire, de mon histoire, et plus largement de l'histoire de notre pays. Même quand elle est loin d'être belle et parfaite. Même quand la réalité se rappelle à vous plus que vous ne l'auriez souhaité. Votre histoire vous appartient, et elle vous appartiendra toujours. À vous de vous en emparer." Michelle Obama

 

BDs   

L’intégrale (à ce jour) «  Atalante», Crisse, Grey

Atalante et Pyros se rendent à Lolcos pour rejoindre Jason qui souhaite s'emparer de la Toison d'or. En chemin, le temps fait des sursauts étranges. Seul Chronos, Dieu du temps et du destin, peut mettre de l'ordre dans le continuum temporel. Mais la voie pour le rencontrer s'avèrera plus tortueuse que prévue, pleine d'imprévus et de dangers. Elle mettra aussi Atalante face à sa destinée !

L’intégrale (à ce jour) «Saga Valta», Dufaux, Aouamri

Valgar est un valeureux viking qui, pour avoir commis l'imprudence de séduire Astridr, la fille de Thorgerr aux cents guerriers, va devoir fuir les hordes de tueurs sanguinaires lancées à ses trousses. Il ne devra sa survie qu'à la lance qu'il porte, artefact légendaire qui attire l'attention du monstrueux Ogerth-le-sinueux… Découvrez l'histoire d'une vengeance devenue légende magnifiée par le trait d'Aouamri (La Quête de l'Oiseau du Temps) et le sens de l'intrigue de Dufaux (Croisade)

«  Maus», Art Spiegelman

Art Spiegelman retrace le destin de ses parents, juifs polonais déportés par les nazis, entre 1939 et 1945. Maus, auquel l'auteur a consacré treize ans de sa vie, est aussi le récit de retrouvailles entre un père et un fils après des années d'incompréhension. Bande dessinée exceptionnelle par son sujet, Maus l'est aussi par son audience. Récompensée par le prestigieux Prix Pulitzer en 1992, l'œuvre de Spiegelman a séduit le public au-delà des amateurs de BD en apportant la preuve de la capacité du genre à s'emparer des thèmes les plus ardus. Indispensable

 

Romans

« Tenebra Roma », Donato Carrisi

Rome va plonger dans les ténèbres pendant 24 heures, toutes les lumières de la ville vont s'éteindre. Dès le crépuscule, un tueur de l'ombre se met à frapper, aucun habitant n'est à l'abri, même enfermé à double tour. Crime après crime, le mal rejaillit sous sa forme la plus féroce. Marcus, pénitencier qui a le don de déceler les forces maléfiques, échappe de peu à ce bourreau mystérieux. Mais qui a pu lui vouloir une mort si douloureuse ? Epaulé par Sandra, photographe de scènes de crime pour la police, il doit trouver la source du mal avant qu'il ne soit trop tard...

« Les enténébrés », Sarah Chiche

Automne 2015. Alors qu’une chaleur inhabituelle s’attarde sur l’Europe, une femme se rend en Autriche pour écrire un article sur les conditions d’accueil des réfugiés. Elle se prénomme Sarah. Elle est aussi psychologue, vit à Paris avec Paul, un intellectuel connu pour ses écrits sur la fin du monde, avec qui elle a un enfant. À Vienne, elle rencontre Richard, un musicien mondialement célébré. Ils se voient. Ils s’aiment. Elle le fuit puis lui écrit, de retour en France. Il vient la retrouver. Pour Sarah, c’est l’épreuve du secret, de deux vies tout aussi intenses menées de front, qui se répondent et s’opposent, jusqu’au point de rupture intérieur : à l’occasion d’une autre enquête, sur une extermination d'enfants dans un hôpital psychiatrique autrichien, ses fantômes vont ressurgir. S’ouvre alors une fresque puissante et sombre sur l'amour fou, où le mal familial côtoie celui de l’Histoire en marche, de la fin du xixe siècle aux décombres de la Deuxième Guerre mondiale, de l'Afrique des indépendances à la catastrophe climatique de ce début de millénaire.

« Au bout des doigts», Gabriel Katz

Lorsque Mathieu se retrouve au poste de police, il appelle Pierre, un inconnu qui lui a donné sa carte de visite alors qu'il jouait sur un piano en libre-service à la gare du Nord. Pierre accepte de l'aider, à condition qu'il effectue des heures d'intérêt général comme homme de ménage au Conservatoire national supérieur de musique, qu'il dirige : il voit en lui un génie de la musique.

« L’histoire de l’amour», Nicole Krauss

À New York, la jeune Alma ne sait comment surmonter la mort de son père. Elle croit trouver la solution dans un livre que sa mère traduit de l'espagnol, et dont l'héroïne porte le même prénom qu'elle. Non loin de là, un très vieil homme se remet à écrire, ressuscitant la Pologne de sa jeunesse, son amour perdu, le fils qui a grandi sans lui. Et au Chili, bien des années plus tôt, un exilé compose un roman… Trois solitaires qu'unit pourtant, à leur insu, le plus intime des liens : un livre unique, L'Histoire de l'amour, dont ils vont devoir, chacun à sa manière, écrire la fin. Cet admirable roman, hanté par la Shoah, offre une méditation déchirante sur la mémoire et le deuil. Mais c'est avant tout un hymne à la vie, écrit dans une langue chatoyante et allègre, l'affirmation d'un amour plus fort que la perte, et une célébration, dans la lignée de Borges, des pouvoirs magiques de la littérature. Il impose d'emblée Nicole Krauss comme une romancière de tout premier plan.

« Mort sur la route », David Le Breton

Il est difficile de se construire à seize ans, on en meurt parfois.
Laure et Olivier sont partis sur la route, en stop, pour échapper à la violence de leur vie familiale, ils ont fui l’enfer. Max les a suivis mais lui, ses parents l’aiment, ce sont juste des parents ordinaires, une vie ordinaire. Jetés dans un monde ennemi, ils connaissent la misère des squats, la saleté, la promiscuité, et parfois ils rencontrent l’horreur, l’indicible.
Anna, elle, a fui la misère des Balkans. Thomas est un peu cassé par ses missions sur les théâtres de guerre, le hasard va le projeter violemment dans cet univers adolescent où la douleur permet de fuir la souffrance. Il découvre que des jeunes disparaissent, que des prédateurs sont à l’affût, et mène en solitaire une enquête dangereuse, dans cette ville de Strasbourg si belle et si cruelle. David Le Breton écrit ici un roman noir passionnant et très documenté sur la douleur de grandir dans un monde hostile.

« Trois hommes, deux chiens et une langouste», Iain Levinson

Comment passer d'un petit boulot... à un gros magot? L'équation semble insoluble pour les trois jeunes héros de cette histoire qui végètent entre gagne-pain abrutissants et petits deals de cannabis. Le chômage, qui frappe cette ville minière des environs de Pittsburgh, n'arrange rien. A force d'humiliations, la graine du crime germe dans l'esprit des trois lascars inexpérimentés. Qu'il s'agisse de voler une télé ou une Ferrari, ils montent leurs coups en amateurs. Mais nous sommes en Amérique, le pays de tous les possibles, et l'ambition finira par les rattraper. D'autant qu'un bon plan se présente...

« L’invitée de Fontenay», Frédérick d’Onaglia

Quand Gabrielle apprend la mort de Laurent, son mari, elle s'effondre. Désormais, elle n'est plus qu'une " étrangère " dans la grande famille Lambert-Duval. Eux qui ont fait leur réputation et leur fortune grâce à leur entreprise pharmaceutique n'ont pas eu l'intention de s'encombrer de cette jeune Provençale un peu rêveuse. À présent, Gabrielle n'a plus rien à faire à Fontenay. Pour Charles, le frère de Laurent, il s'agit de récupérer ses parts dans la société et de se débarrasser d'elle. Le deuil de Gabrielle sera de courte durée : un message anonyme lui apprend que Laurent a été assassiné... Malgré les pressions et le danger qu'il y a à mettre son nez dans les affaires des Lambert-Duval, Gabrielle est décidée à découvrir la vérité. Et à donner un nouveau sens à sa vie. Frédérick d'Onaglia suit les pas de l'héroïne du Secret des cépages, à Lyon, ville de lumière et de corruption. Il imbrique les destins de ses personnages dans une atmosphère de déchirements familiaux et d'affaires frauduleuses, mais aussi d'amitiés et d'amours qui résistent à toutes les épreuves.

« Les saisons», Maurice Pons

Un beau jour du seizième mois de l’automne, Siméon arrive dans une vallée perdue où se succèdent inlassablement deux saisons, une de pluie et une de gel bleu, et où seules les lentilles parviennent à germer. En pleine saison pourrie, cet étranger qui se déclare écrivain cherche dès lors à prendre place dans la communauté hors du temps qui y vit, vaille que vaille. étranger au milieu de ces habitants taciturnes, Siméon devra s’affronter à une hostilité grandissante. Il est le paria, l’autre absolu. Parviendra-t-il à écrire le livre dont il a le projet ?

« Conspiration», Giacometti Ravenne

De la France aux États-Unis, Marcas, mis sur la touche par sa hiérarchie, va devoir retrouver un secret qui hante l'histoire de France et dont la possession peut détruire les démocraties occidentales. Deux siècles plus tôt, en pleine Révolution française, l'inspecteur Ferragus présent dans les Illuminati est entraîné dans une implacable course contre la montre pour démasquer le groupe occulte qui veut s'emparer du même secret. Au coeur de ce secret, le pouvoir absolu.

« D’après une histoire vraie», Delphine de Vigan

"Ce livre est le récit de ma rencontre avec L. L. est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu'un écrivain ne devrait jamais croiser." Dans ce roman aux allures de thriller psychologique, Delphine de Vigan s'aventure en équilibriste sur la ligne de crête qui sépare le réel de la fiction. Ce livre est aussi une plongée au cœur d'une époque fascinée par le Vrai.

« Comme un empire dans un empire», Alice Zeniter

Il s'appelle Antoine. Elle se fait appeler L. Il est assistant parlementaire, elle est hackeuse. Ils ont tous les deux choisi de consacrer leur vie à un engagement politique, officiellement ou clandestinement. Le roman commence à l'hiver 2019. Antoine ne sait que faire de la défiance et même de la haine qu'il constate à l'égard des politiciens de métier et qui commence à déteindre sur lui. Dans ce climat tendu, il s'échappe en rêvant d'écrire un roman sur la guerre d'Espagne. L vient d'assister à l'arrestation de son compagnon, accusé d'avoir piraté une société de surveillance, et elle se sait observée, peut-être même menacée. Antoine et L vont se rencontrer autour d'une question : comment continuer le combat quand l'ennemi semble trop grand pour être défait ?

Bonne lecture !                                                  

Ouverture de la médiathèque à 15h30 cette semaine

le .

Pendant la semaine du 12 au 16 avril, votre médiathèque ouvrira à 15h30.

A demain!

Les nouveautés dans votre médiathèque 11 janvier

le .

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 11 janvier

 

IMG 20210107 170057   IMG 20210107 165553

Jeunesse

« L’extraordinaire almanach de la forêt. Ecrit, illustré et annoté par les sorcières », Anaïs Goldemberg

Raconter la forêt et son histoire, ses arbres et ses animaux, ses légendes et ses métiers : qui est mieux placé pour le faire qu’une troupe de sorcières ? Dans cet almanach perpétuel, elles nous livrent une foule de récits, de petites astuces et de grands savoirs qui font tout leur quotidien. Car ces sorcières vivent en plein cœur d’une vaste forêt qui bruisse de vie et de sagesse, qu’elles aiment et protègent. Laissez-les vous la faire découvrir, au rythme des saisons, à travers leur regard (légèrement) décalé. Attention : l’Extraordinaire Almanach de la Forêt risque de vous donner une irrésistible envie d’aller vous promener en forêt !

 

Albums

« Le livre des z’idées pour allumer sa créativité», Raphaële Frier, Solenn Larnicol

Plus vivifiante qu'une séance de brain-storming, voici une récréative galerie d'idées ! ! Qu'elles soient bonnes, vagues ou encore floues, toutes sont symbolisées par une (ou plusieurs) ampoule électrique. Une idée naissante ? Un poussin lumineux perce la coquille d'une ampoule. Une idée intelligente ? Deux hémisphères cérébraux dessinent l'ampoule. Une vieille idée ? Une simple bougie ! On sourit, on rit, mais on travaille aussi dans ce petit précis d'imagination parce que, de temps en temps, les auteurs nous abandonnent avec des images dont il faut inventer la brillante légende avant de tourner la page pour y trouver les réponses. Ou, pire, il nous laisse juste avec un titre, dont il faut imaginer le dessin... Une somme impressionnante qui réussit à nous transmettre son énergie créative.

« Sur mon monstre », Alexandre Chardin, Maurèen Poignonec

Tout me fâchait, Je m'enfermais dans ma chambre, boxais mon lit. J'aurais fini par mettre notre château en pièces. Et puis, un jour, un monstre est passé sous ma fenêtre. Quelle aubaine! Sans hésiter, je lui ai sauté dessus et me suis cachée dans son épais pelage. 

« Super fiston », Christos, Chébret

Papa et son fils se promènent en ville. Au détour d'une rue, le petit garçon interroge son père : « Pourquoi est-ce que tout le monde est fort, sauf moi ? »Ni une ni deux, papa va lui prouver qu'il a lui aussi des super pouvoirs, par exemple, celui de rendre son père heureux !

« 2 petites mains et 2 petits pieds », Mem Fox, Helen Oxenbury

1 bébé est né, loin, très loin.
1 autre bébé est né, dès le lendemain.
1 bébé est né au pays des pingouins.
Et un autre ailleurs, dans le désert lointain.
Et ces bébés, tout le monde le sait,
ont 2 petites mains et 2 petits pieds !
Une petite musique tendre, pour découvrir son corps et apprendre à compter.
Un bel album pour parler de différence et d'humanité.

« Jour de neige », Ezra Jack Keats

Il a neigé cette nuit. Et quand Peter se réveille, il découvre sa ville comme il ne l'avait jamais vue. Le petit garçon n'oubliera pas ce premier jour de neige.

« Les enfants derrière l’horizon », Anja Klauss

Un petit garçon blanc raconte ses vacances à la mer. Il y admire l’horizon et rêve de rencontrer d’autres enfants du monde entier. Il rencontre un petit garçon noir avec qui il va vivre de belles aventures. Ils finiront par jeter une bouteille à la mer avec un message d’amitié et de paix pour d’autres enfants.

« Un portrait à poil », Anne-Caroline Pandolfo

               Léon propose à ses amis les animaux de réaliser leur portrait. À son grand étonnement, ils refusent tous, prétextant chacun un horrible défaut physique : le lion se trouve hirsute, le flamant rose pense ressembler à un tuyau d’arrosage, l’éléphant est complexé par sa trompe, etc. Léon ne renonce pas et prend ses pinceaux. Mais, lorsqu’ils découvrent le tableau, les animaux, au lieu d’être flattés, se trouvent tous plus beaux en vrai !

« Range ta chambre !», Xavier Salomo

               Un livre-jeu sur l’éternelle rengaine des parents, prétexte pour évoquer les tendres relations d’un père et de son fils. Tous les matins, le papa de François le réveille pour aller à l’école. Chaque jours, la chambre est de plus en plus encombrée et il est de plus en plus difficile de chercher et de trouver le livre de maths, le cahier de dessin, le sac à dos... Le samedi, il n’y a pas d’école. Le père et fils se retrouvent pour ranger ensemble ce gigantesque désordre.

« Petit bateau », Stephen Savage

               Petit Bateau, le remorqueur, n'est peut-être pas très grand ni très rapide, mais quand les gros bateaux ont besoin d'aide dans le port, ils savent qu'ils peuvent compter sur lui. Mais que se passe-t-il lorsque Petit Bateau est fatigué? Le grand voilier le borde avec sa voile. Le hors-bord lui fredonne une berceuse avec son moteur. Et, avec le grand et gros paquebot, Petit Bateau fait un gros...dodo.

« Sally Jones, la grande aventure », Jakob Wegelius

               Lire Sally Jones, La grande aventure c’est s’embarquer dans un tourbillon de rebondissements qui entraîne le lecteur de l’Afrique à l’Asie, en passant par NewYork, Istanbul et Bornéo. C’est aussi découvrir la vie rocambolesque de cette gorille pas comme les autres : kidnappée et cachée sur un cargo en la faisant passer pour un nouveau-né, devenue cambrioleuse professionnelle puis assistante d’un magicien, enfermée dans un zoo où elle rencontra l’amour avec l’orang-outan Baba, puis esclave jusqu’à la rencontre avec le Chef...

 

BDs

« Studio danse 7 », Crip, Beka

Toujours aussi passionnées par la danse, Julie, Luce et Alia tentent sans cesse de nouvelles expériences : alors qu'Alia se met à organiser des Flash Mob Dance, Luce parvient même à danser en faisant du babysitting ! Puis, quelques semaines avant Noël, les trois filles reçoivent une lettre de Prune, une amie qui les invite à Londres. Mais il ne s'agit pas vraiment de vacances, car elles vont participer à une audition pour obtenir les premiers rôles dans une comédie musicale.

L’intégrale « Luuna », Crisse, Keramidas

Dans les légendes indiennes, la tribu mythique des Paumanoks était le lien entre le monde des dieux, celui de la nature et le monde des hommes. Luuna, La fille du grand Sachem des Paumanoks, est heureuse : cette nuit, elle va enfin rencontrer son totem. L'initiation peut commencer. Mais le destin prend parfois des routes tortueuses !

« Bienvenue chez les Loud. C’est le chaos !», Paul Martin, Matthew Broesma

Lincoln Loud connait toutes les ruses pour survivre au sein d'une famille nombreuse où il doit cohabiter avec dix soeurs ! Il sait comment obtenir systématiquement la dernière part de pizza et comment squatter la télécommande de la télévision...

« Raven et l’ours », Bianca Pinheiro

La petite Raven a un souci et il est de taille : elle a perdu sa maison et ses parents. Heureusement pour elle, elle trouve un précieux allié en la personne de Dimas, un gros ours un peu ronchon qui, malgré ses tendances pantouflardes, n'a pas le coeur de la laisser seule. Sac à dos chargé sur les épaules, ils s'engagent donc tous les deux dans une folle recherche. Leur point de départ ? Un portrait - pas vraiment ressemblant - des parents de Raven, dessiné au crayon de couleur sur du papier machine. Leur chemin les mènera jusqu'aux portes d'une étrange ville fortifiée où chaque question posée implique une énigme à résoudre. Comme s'ils n'avaient pas déjà assez d'un problème à régler ! Par chance, Raven et Dimas ont plus d'un tour dans leur sac et ne comptent pas se laisser duper par les absurdités de la ville. Leurs trépidantes aventures ne font que commencer ! Une aventure pleine d'humour, où l'extravagance côtoie le bon-sens et l'intelligence.

 

Romans

« L’été où j’ai vu le tueur », Claire Gratias

L'été est trop tranquille dans le village d'Hugo, qui ne part pas en vacances. Ce gros lecteur de romans d'épouvante a beaucoup d'imagination, et à force de s'ennuyer, il finit par voir des choses inquiétantes. Mais ne les aurait-il pas inventées ? Tous ces chiens, par exemple, qui meurent les uns après les autres ? Une simple épidémie ? Un thriller pour jeunes ados, jouant sur l'épouvante jusqu'à ce que le danger devienne bien réel ! 

« Chien pourri ! Millionnaire », Colas Gutman, Marc Boutavant

Un bref roman proposant de retrouver Chien Pourri dans une nouvelle aventure narrée avec un brin de sarcasme nimbé de bons sentiments. Le chien errant se voit ici confier une valise pleine d'argent par trois brigands, qui lui promettent une récompense s'il accepte de dissimuler leur butin un certain temps. Ne pouvant résister à se servir dans la mallette, Chien Pourri entraîne son ami Chaplapla dans les meilleurs hôtels, restaurants et salons de toilettage de la ville. Ivre de pouvoir et d'argent, il se laisse gagner par la folie des grandeurs, achète une immense propriété et commence à s'inquiéter de son image, craignant désormais de s'afficher avec ses anciens amis ou de venir en aide aux pauvres par crainte de le redevenir lui-même. Ce faisant, il fait cependant le vide autour de lui. Chaplapla réussira-t-il à le faire revenir à la raison?

« Les cousins Karlsson. Carte au trésor et code secret », Katarina Mazetti

Au port, George ramasse une feuille de papier : c'est une carte de l’île aux Grèbes sur laquelle sont dessinées des croix et des chiffres, 6 500, 8 000… Une carte au trésor ? Retrouvons les fameux cousins Karlsson !

 

Adultes

« Team imparfaite », Petra Kolber

Vous faites partie de celles qui ont du mal à lâcher prise ? Vous n'êtes jamais satisfaite de ce que vous réalisez ? Vous vous surinvestissez jusqu'à frôler parfois l'épuisement ? Ce livre est fait pour vous ! Ancienne perfectionniste, Petra Kolber a longtemps tout contrôlé dans sa vie. Elle a alors compris qu'elle se rendait elle-même malheureuse et a entamé une « perfection detox ». En accompagnant des milliers de femmes, elle a élaboré une méthode exclusive en 21 étapes pour se débarrasser enfin de la perfection et s'accepter telle que l'on est.

 

BDs

« Oblivion song», Robert Kirkman, Lorenzo de Felici, Annalisa Leoni

Il y a dix ans, 300 000 habitants de Philadelphie ont soudainement disparus, happés vers une autre dimension. Ils tentent d'y survivre face à des monstres gigantesques. Le gouvernement a abandonné les recherches. Nathan Cole, lui, poursuit pourtant les missions de sauvetaget afin de ramener les survivants... Mais sont-ils vraiment tous prêts à revenir ? Et que cherche en réalité Nathan ?

L’intégrale « Golias», Letendre, Lereculey

Dans une Grèce antique de légende, sur l'île d'Ankinoë, le Prince Golias rêve de voyages tout en s'entraînant avec son compagnon d'armes et en jouissant des douces mélopées de sa soeur. Mais quand son cousin décide d'assouvir ses pulsions les plus sordides, les luttes de pouvoir larvées éclatent au grand jour et remettent en cause la destinée de chacun. S'il veut conserver son rang et sauver la vie de son père, le Roi, Golias va devoir affronter bien des périls...

« Perceval», Pandolfo, Risbjerg

Isolé avec sa mère dans la forêt depuis toujours, Perceval ne connaît rien à la société des hommes. Il aime vivre en communion avec la nature jusqu'au jour où il croise un groupe de chevaliers de la Table Ronde. Fasciné par leurs armures resplendissantes, il ne rêve plus que d'une chose : rejoindre leur ordre et servir lui aussi le roi Arthur. Malgré sa naïveté et grâce à une détermination exemplaire, il y parviendra sans trop de difficultés, mais il devra relever un autre défi plus complexe à mener à bien : découvrir qui il est vraiment.

 

Ecologie

« Famille zero déchet, ze guide», Jérémie Pichon, Bénédicte Moret

Bien connue en France, la famille Zéro Déchet prend la plume pour nous raconter ses péripéties familiales vers un mode de vie sans déchet. De la prise de conscience à un nouvel équilibre, ce qui ne devait durer qu'un an devint finalement un véritable sacerdoce ! Une aventure déjantée pleine d'autodérision, à l'opposé de notre société de consommation excessive.

 

Histoire

« L’amère patrie. Histoire des Antilles françaises au XXe siècle », Jacques Dumont

Au début de l’année 2009, la Guadeloupe et la Martinique ont fait une irruption inattendue dans l’actualité française : la radicalité des grèves, la violence des conflits sociaux et politiques ont surpris les commentateurs comme le gouvernement, révélant à quel point ces îles étaient méconnues, en dehors de quelques clichés – les cocotiers, le zouk et les ouragans. Tenues à l’écart d’une histoire du postcolonialisme par leur statut de DOM, la Guadeloupe et la Martinique ont connu un destin tourmenté d’ex-colonies sucrières érigées en départements en 1946. Après la conquête de la liberté marquée par l’abolition, qui donne à tous les habitants le statut de citoyens, c’est la revendication de l’égalité qui scande leur histoire. Une égalité sociale, politique et économique sans cesse différée. En se fondant sur un travail d’archives souvent inédites et sur une connaissance intime de ces deux îles, Jacques Dumont vient ici combler une lacune majeure de l’historiographie. Il explique les importantes lignes de fracture qui parcourent ces sociétés depuis un siècle : la mémoire de l’esclavage qui sous-tend les luttes sociales, la question de la couleur qui se superpose au combat politique, la non-prise en main d’un destin collectif et la recherche permanente d’une identité face à la lointaine métropole. Soucieux d’être entendu de chaque côté de l’Atlantique, il raconte, de manière vivante, une page oubliée de notre histoire, indispensable pour comprendre les enjeux des bouleversements politiques en cours dans ces DOM.

 

Randonnées

« Lacs secrets des Pyrénées », Laurent Lafforgue

Avec près de 2500 lacs et laquettes, les Pyrénées détiennent la plus grande densité lacustre de tous les massifs Européens. Qu'il s'agisse d'une immense retenue artificielle facilement accessible ou d'une minuscule flaque d'eau perdue sur les crêtes, chacune représente un but idéal de promenade, souvent prisé des randonneurs. Seul, en famille ou avec des amis, partir à la découverte d'un lac de montagne constitue sans aucun doute l'une des plus belles manières d'aborder les Pyrénées. Randonneur, alpiniste et photographe, Laurent Lafforgue a réalisé de nombreuses expéditions, de l'Himalaya à la Cordillère des Andes en passant par le continent Africain. Mais d'origine ariégeoise, c'est naturellement les Pyrénées qui restent son territoire de prédilection et auxquelles il voue une passion sans limite. Cet infatigable coureur de montagne y a réalisé un très grand nombre d'ascensions, privilégiant le plus souvent les itinéraires sauvages, hors des sentiers battus, toujours prétextes à de fabuleux bivouacs. Dans ce nouvel ouvrage, il nous dévoile 25 itinéraires inédits pour partir à la découverte de quelques lacs oubliés des cartes comme ceux de la Sèrra Sescorjada ou de Crabounouse mais également pour aller admirer de fascinants spectacles comme cet envoûtant coucher de soleil sur l'étang de la Réglisse. Qu'il soit pêcheur, randonneur occasionnel ou montagnard expérimenté, chacun trouvera dans ce livre joliment illustré de quoi satisfaire ses envies, qu'elles soient sportives ou contemplatives.

 

Romans

« Azteca », Gary Jennings

Azteca raconte la légende colorée et puissante d'une civilisation qui s'épanouit pendant de longs siècles dans un isolement splendide. Ce monde éclatant, et pourtant condamné, c'est un homme, Mixtli, dit Nuage Sombre, qui le décrit, dans un récit bouleversant, mouvementé, riche de la beauté et de la violence qui caractérisaient le Mexique ancien. Ce grand roman historique plein de sang, d'amour et de sexe est aussi l'aventure et le destin exceptionnel d'un homme qui assiste à la disparition d'un monde fabuleux, traversé de secrets et de terreurs que parcourent des personnages inoubliables.

« Frog music», Emma Donoghue

A l'ete 1876, la ville de San Francisco suffoque sous une chaleur accablante. Dans le saloon des McNamara, en lisiere d'une voie ferree, un coup de feu retentit dans la nuit. Blanche Beunon echappe de justesse a la mort qui n'epargne pas son amie Jenny. Inconsolable, Blanche va tout mettre en oeuvre pour confondre le meurtrier de Jenny et le conduire devant la justice. Leur histoire est a l'image de la ville, bruyante et crasseuse, peuplee de femmes au verbe haut, d'hommes jaloux et de chansons des rues. Leur amitie est plus qu'improbable tant elles sont opposees: Jenny est d'un drole de calibre, une chasseuse de grenouilles qui aime defier la loi en arborant des pantalons et un colt. Danseuse de burlesque aguerrie, Blanche prend la vie comme elle vient au risque de passer a cote d'elle-meme et de son enfant, pour le plaisir de son homme et de ses michetons. Leur rencontre accidentelle va changer le cours de leur destin... Une envoutante histoire de femmes bataillant pour s'affranchir dans le monde sans foi ni loi de la grande ville de l'Ouest.

« Paz », Caryl Férey

Un vieux requin de la politique. Un ancien officier des forces spéciales désormais chef de la police de Bogotá. Un combattant des FARC qui a déposé les armes. Un père, deux fils, une tragédie familiale sur fond de guérilla colombienne.

« Tout l’or du fleuve», Patrice Franceschi

Un jour de 1937, dans une bourgade perdue du fin fond de l’Amazonie, trois hommes au bout du rouleau : Kerloff, l’aventurier russe qui a tout raté, Vernaud, le vieux médecin, hanté par une lâcheté commise autrefois, Maugin, enfin, qui cherche à retrouver la confiance de l’homme qu’il a trahi. Ils ne se connaissent pas mais le destin les conduit tous trois à bord d’une mauvaise barcasse, la Vaya con Dios, sur un fleuve inconnu. Ils ont accepté une mission banale dans cette jungle : transporter un chargement d’or. Mais tout n’est qu’illusion et cet or devient l’instrument de leur véritable destin. Pris dans un engrenage fatal, ils sont jetés au cœur du danger. Alors leur odyssée le long du fleuve se transforme en une aventure crépusculaire où tout se mêle : la lutte pour la vie, le combat contre les ennemis les plus incroyables, l’affrontement des forces obscures. Un grand roman d’aventures marqué par une force tragique où la mort inéluctable devient pour les trois hommes l’instrument d’une fin lumineuse qui rachète leurs vies perdues.

« Meurtres pour rédemption », Karine Giébel

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière. Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes. Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l'esprit au-delà des grilles. Grâce à l'amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres. Pourtant, un jour, une porte s'ouvre. Une chance de liberté. Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n'aspire qu'à la rédemption.

«Prague fatale», Philip Kerr

Berlin, 1942. Bernie Gunther, capitaine dans le service du renseignement SS, est de retour du front de l'Est. Il découvre une ville changée, mais pour le pire. Entre le black-out, le rationnement, et un meurtrier qui effraie la population, tout concourt à rendre la vie misérable et effrayante. Affecté au département des homicides, Bernie enquête sur le meurtre d'un ouvrier de chemin de fer néerlandais. Un soir, il surprend un homme violentant une femme dans la rue. Qui est-elle ? Bernie prend des risques démesurés en emmenant cette inconnue à Prague, où le général Reinhard Heydrich l'a invité en personne pour fêter sa nomination au poste de Reichsprotektor de Bohême-Moravie.

« L’arbre à promesses », Sylvie Ongenae

Pierre a six ans quand il fait la connaissance de sa nouvelle voisine Marie, âgée de cinq ans. Tous deux enfants uniques, ils deviennent des compagnons de jeux inséparables tandis que leurs parents développent une formidable solidarité de voisinage et une profonde amitié. Pierre et Marie sont pratiquement élevés comme frère et sœur. Unis par une affection indéfectible, ils partent ensemble pour l'école puis le collège et partagent toutes leurs vacances. À l'adolescence, ils se font la promesse mutuelle de s'épouser plus tard. L'écorce gravée d'un gros marronnier sera dépositaire de leur pacte. Mais fatalement leurs chemins seront amenés à se séparer. Parviendront-ils à infléchir leurs destinées ? Roman après roman, Sylvie Ongenae démêle avec virtuosité l'imbroglio de situations, de sensations, d'émotions et de sentiments qui construisent la vie. Elle s'ingénie à explorer les souffrances que s'infligent ceux qui s'aiment.

« Le bruit de la chute », Joe Simpson

Alors qu’ils bivouaquaient sur une vire, il a vu sa compagne disparaître dans le vide. Un instant il a retenu sa main, elle s’est accrochée à son regard, mais il a été impuissant à enrayer sa chute. Lui s’en est tiré, au terme d’un effroyable calvaire. De quoi bouleverser le cours d’une vie... Vingt-cinq ans plus tard, il est gardien de refuge au pied de cette même paroi, où il s’est consacré à la sécurité des grimpeurs. Un hiver, un couple échappe de justesse au mauvais temps qui vient de tuer un alpiniste. La tempête menace de détruire le refuge où il est resté veiller la jeune femme blessée. Alors que les éléments se déchaînent, il est submergé par les souvenirs, la douleur de la perte et la culpabilité. Comment survivre ?

«2312», Kim Stanley Robinson

2312. Le systeme solaire a été colonisé apres que la Terre a été ravagée par les effets de la pollution. Swan, conceptrice de terrariums et artiste de l’extreme, vit sur Mercure, dans la cité mobile Terminateur. Accablée par la mort suspecte de sa grande-belle-mere, elle part sur Io pour enqueter, aux côtés d’une inspectrice de la Police interplanétaire. Lorsque Terminateur est l’objet d’un attentat, l’enquete prend une autre tournure : qui, de la Ligue saturnienne, de Mars, des diverses factions terriennes ou d’autres colonies, aurait intéret a semer ainsi la désolation au sein des implantations humaines ? Vision audacieuse et brillante du futur de l’humanité, 2312 est sans doute le roman le plus accompli de Kim Stanley Robinson et assurément l’une des oeuvres de science-fiction les plus ambitieuses de la décennie.

«Gran Balan», Christiane Taubira

« Le monsieur à toge et épitoge a déjà tourné les talons. Il semble à sec sur le contenu, alors il pallie par le ton. Il interroge à la mitraillette. Il veut du oui ou du non, pas un roman. Lui, Kerma, a envie d'expliquer, non, on ne vit pas tout un mois avec mille cent trente-six euros. Dès le dix-huit du mois, oui, on a besoin, et presque chaque jour, de ces quinze euros. L'essence, l'assurance, la nourriture, rester correctement vêtu et chaussé, après avoir payé le loyer l'eau l'électricité la taxe d'habitation la redevance télé les abonnements de sport de portable de streaming, ok ce n'est pas indispensable, mais à vingt-et-un ans... Maintenant il a vingt-cinq ans, et il est vrai qu'il s'en passe, par la force des choses... Mais personne ne semble disposer à entendre, moins encore à écouter. Alors, il répond, non je n'en ai pas besoin. C'est un mensonge de bonne foi. Ceux que l'on fait pour quelqu'un d'important. Et comme on est de bonne foi, on finit par y croire, on le répète à l'envi... Les mensonges sont faits pour vous sauver. Ceux-là, ceux de bonne foi, ce sont les pires. A tous les coups ils vous coulent. » Kerma est au tribunal. Il a servi de taxi à deux jeunes ayant commis un méfait. Quinze euros de gagnés qui risquent de lui valoir des années de prison. Ici, en Guyane, le regard des juges est sans doute pire comme sanction. Mais qu'a-t-il fait ? Quelle est sa vie ? Et qui sont les différents personnages du premier roman de Christiane Taubira ? Des jeunes, des femmes, des mères courages, des éducateurs engagés, des élus, des gens de peu et de beaucoup, des villages perdus, des éloignés du Surinam, des palabreurs, des conteurs, des arbres exotiques, des animaux qui le sont autant...

« Les larmes du phoenix», Pascal Vatinel

Septembre 1988, Chungbong-dong, Corée du Nord : Kim Young Im, jeune institutrice, rejoint le couple avec lequel elle prépare son évasion. En cette journée glaciale, le trio doit s’assurer du meilleur moyen de franchir le fleuve Amnok, frontière naturelle qui sépare leur pays de la Chine. S’ils y parviennent, commencera un long et hasardeux périple jusqu’à la Thaïlande. S’ils échouent, personne n’en saura rien, leur rêve de liberté s’évanouira avec eux. Mars 2008, Washington, États-Unis : le journaliste français Thomas Kessler est chargé d’un reportage sur les filières d’évasion des Nord- Coréens organisées par les évangélistes américains. Il est fasciné par une réfugiée, Kim Young Im. Mais au fur et à mesure qu’elle se remémore de terribles souvenirs, il apparaît que la rescapée ignore une grande part de ce qui s’est passé durant son éprouvant voyage clandestin à travers la Chine. Pour lever le mystère, Thomas devra démonter les mécanismes d’une redoutable machination. À travers le périple dramatique d’une jeune Coréenne fuyant la terreur de Pyongyang, Pascal Vatinel anime un subtil jeu de masques et nous fait vivre un suspens prenant dans une Chine où s’affrontent CIA, services secrets nord-coréens et police chinoise.

Bonne lecture !                                                 

Les nouveautés dans votre médiathèque 14 décembre

le .

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 14 décembre

 

IMG 20201215 154214  IMG 20201214 185210

Jeunesse


Albums

« Cher Père noël», Jeanne Ashbé

« Cher Père Noël, cette année, je t'écris une lettre. Je ne veux pas des tas de gamics qui font tic tac tic. Tu sais, Père Noël, j'ai une autre idée... »

« Le noël blanc de Chloë », André Marois, Alain Pilon

Il était une fois une petite fille appelée Chloé qui n’avait peur de presque rien. Elle adorait la neige et chaque hiver, guettait l’arrivée des premiers flocons qui annonçaient la visite prochaine du père Noël. C’est la tradition : Noël est toujours blanc à Québec. Mais cette année-là, le ciel reste obstinément dégagé. L’intrépide Chloé décide donc d’aller chercher la neige…

« Comptines de noël », Jean Molla, Marie-Pierre Schneegans

Douze personnages et objets liés à la grande fête de Noël sont présentés dans une comptine bien rythmée: sapin, lutins, cheminée, rennes, jouets, bûche, père Noël ... Peintures empreintes de magie et mise en pages colorée.

« En attendant Noël », Pittau, Gervais

Demain, c'est Noël et pas un flocon à l'horizon ! Que le temps paraît long lorsqu'on a hâte d'ouvrir ses cadeaux et de faire des bonshommes de neige ! Mais la magie de Noël n'oublie personne et réalise toujours les rêves d'enfants...

« Le noël de Boulie », Mathilde Stein, Chuck Groenink

               Boulie, le petit cochon, a déménagé dans la forêt. Et depuis, à Noël, plus un seul cadeau pour lui sous le sapin... Pourtant, Boulie a été bien sage ! Comment aider le Père Noël à retrouver le chemin de sa maison ?

« Le merveilleux noël de Frozzy», Marie Tibi, Carolie Vallageas

Frozzy est un gentil bonhomme de neige qui attend impatiemment l'arrivée du père Noël. Dans la forêt, il rencontre des animaux qui ont tour à tour besoin de son aide. Frozzy va leur offrir tout ce dont ils ont besoin au risque de voir d'échapper son rêve de saluer le père Noël ...

« Pas de rennes pour Noël », Lisa Trumbauer, Jannie Ho

               Les rennes font grève ! Leur travail est de plus en plus difficile! Hors de question de livrer les cadeaux de Noël sans compensation ! Le Père Noël se fâche et lance un recrutement ! Des chats, des chiens, des kangourous, des éléphants et même des flamants roses présentent leur candidature. Qui choisir ?

« Le noël de Fenouil », Brigitte Weninger, Eve Tharlet

               Fenouil a bien retenu ce qu'a dit son papa : aider les autres fait plaisir au Père Noël. Alors, quand il voit les animaux de la forêt grelotter, il n'hésite pas à leur donner toutes les provisions du garde-manger. Mais ce bel élan de générosité ne réjouit pas ses frères et soeurs car le festin de Noël est bien compromis.

 

BDs

« Voros », Janne Kukkonen

S'ils ne veulent pas me donner ma chance, je la prendrai ! Jeune apprentie voleuse, Lilya ne laisse personne lui casser les pieds... Pas même le grand maitre de la guilde ! Il faut reconnaitre que ce dernier lui confie toujours les missions les plus ingrates, sous prétexte qu'elle n'est qu'une fille. Décidée à faire ses preuves malgré tout, Lilya se lance dans une affaire qui la dépasse et met en péril l'existence même de la guilde des voleurs 

« Bienvenue chez les Loud. C’est le chaos !», Paul Martin, Matthew Broesma

Lincoln Loud connait toutes les ruses pour survivre au sein d'une famille nombreuse où il doit cohabiter avec dix soeurs ! Il sait comment obtenir systématiquement la dernière part de pizza et comment squatter la télécommande de la télévision...

« La grande épopée de Picsou. Le trésor de Crésus », Don Rosa

Voici déjà le cinquième volume la réédition des aventures cultes de l’oncle Picsou ! Longtemps réclamée à cor et à cri par les canardophiles, cette intégrale inédite, revue et corrigée par Don Rosa lui-même, a été accueillie unanimement puisqu’elle s’est déjà vendue à plus de 100 000 exemplaires ! Prévue en sept volumes et après le très beau succès des deux premiers consacrés à La Jeunesse de Picsou, elle reprend depuis le tome 3 l’ordre chronologique de parution des aventures du canard milliardaire créées par Don Rosa.

 

Romans

« Au bout des longues neiges », Jean-Côme Noguès

Irlande, 1846. La famine touche durement la famille de Finnian O’Connell, jeune garçon d’une douzaine d’années. Son grand frère Shelagh convainc ses parents d'embarquer avec leur quatre enfants pour le Canada, en quête d’une vie meilleure. Après une traversée difficile, la famille parvient enfin à bon port. On leur attribue, comme à tous les émigrants irlandais qui arrivent en nombre, une concession. Là, ils doivent recommencer leur vie: construire leur maison avant l’arrivée de l’hiver, subsister par tous les moyens, grâce aux ressources de l’immense forêt. Mais les Indiens ne voient pas d’un bon œil ces nouveaux arrivants...

« Les fondus de l’Arctique », Erwan Seznec

Merci qui ? Merci les panés Celsius !Antoine Delamoute et trois autres collégiens ont remporté le premier prix du concours organisé par une célèbre marque de poissons panés et s’apprêtent à passer un mois dans l’Arctique sur un navire scientifique. Ils viennent d’embarquer à bord de la Suspicieuse avec leur valise, un slip chauffant et des moufles. Même si bien équipés, les gagnants arriveront-ils à bon port ? Entre le capitaine du bateau incapable de tenir la barre, une expédition rivale qui leur met des bâtons dans les roues et les ours blancs qui rôdent dans le secteur, ce voyage au Groenland risque fort de tourner au désastre ! 

 

Adultes

« Comment sauver son smartphone avec un paquet de riz… et 999 astuces à la MacGyver », Dan Grabham

Comment equeuter les fraises sans les abimer
ou en couper la moitie ?
Avec une paille !
- Comment gagner de la place dans votre penderie ?
Avec des anneaux de rideau de douche !
- Comment colmater une fuite de radiateur de voiture ?
Avec un oeuf !
- Comment oter les bouloches sur un pull ?
Avec une pierre ponce !
- Comment repasser facilement un col de chemise ?
Avec un fer a lisser les cheveux !
1 000 trucs et astuces a decouvrir, essayer et adopter pour vous simplifier la vie au quotidien et en toutes circonstances.

 

BDs

L’intégrale « Noé », Aronofsky, Handel, Henrichon

C'était un monde sans espoir, un monde sans pluie et sans récoltes, dominé par des chefs de guerre et leurs hordes barbares. Dans ce monde cruel, Noé était un homme de bien. Combattant aguerri, mais aussi mage et guérisseur, il ne voulait que la paix pour lui et sa famille. Pourtant, chaque nuit, Noé était assailli par les visions d'un déluge sans fin, symbole de la destruction de toute vie. Peu à peu, il commença à comprendre le message que lui envoyait le Créateur. Ce dernier avait décidé de punir les hommes et de les exterminer jusqu'au dernier. Mais il donnait à Noé une dernière chance de préserver la vie sur Terre.

L’intégrale « La cagoule. Un fascisme à la française», Vincent Brugeas, Emmanuel Herzet, Damour

Lille, le 17 novembre 1936. Roger Salengro, ministre de l’Intérieur, décide de mettre fin à ses jours, ne supportant plus les calomnies colportées à son égard. Son successeur, le socialiste Marx Dormoy, qui accuse la droite de l’avoir poussé au suicide, décide de lancer une enquête. Cherche-t-il des responsables ou des boucs émissaires ? L’affaire du commissaire Mondanel s’avère très vite plus politique que judiciaire, et rejoint les traces de l’OSARN, une organisation secrète d’extrême droite autrement appelée « La Cagoule »... Emmanuel Herzet, Vincent Brugeas et Damour nous replongent dans les années troubles de la IIIe République, à une période où l’assassinat politique faisait loi, et où le fascisme gangrenait l’Europe. Un polar noir et cinématographique, quelque part entre Il était une fois en France et Les Incorruptibles, dans les sillons obscurs de l’Histoire, l'imminence de la Seconde Guerre mondiale pour toile de fond...

« Le voyage d’Abel», Sivan, Duhamel

"La vie est un voyage, pas une destination."À Reclesme, dans un petit village au cœur de la France, Abel vit seul avec son chien, ses deux vaches et ses brebis. Il n'a jamais quitté son village. Pourtant, toute sa vie, il a rêvé de parcourir le monde, et imaginé de lointains voyages. En ce mois de septembre, et ce malgré son âge, Abel a décidé de partir en Éthiopie.

 

Couture

« Des histoires à coudre», Laurence Loiseau-David

"Voici 16 jolis supports de lecture, d'histoires et d'imagination à fabriquer vous-même.Souvent inspirés par Maria Montessori, ils accompagneront votre enfant de 6 mois à 6 ans.suivez pas à pas les consignes pour réaliser ces objets uniques et attachant:Livres en tissu, marionnettes et théâtre...Tapis de lecture et petits personnages pour enfants acteurs et imaginatifs.Cartes émotions, poupées soucis pour favoriser la prise de parole des petits..."

 

Cuisine

« Mes recettes de noël», Thomas Feller

Faites le plein d'idées pour préparer un repas de noël magique ! Faites le plein d'idées pour préparer un repas de noël magique ! Pour un repas de Noël inoubliable !

 

 

Loisirs créatifs

« Peinture, déco. Le marché de noël », Laurence Gallet

Noël approche et avec lui magie et frénésie se mettent de concert pour donner envie de tout organiser et faire soi-même ses déco de fête. A travers cette nouvelle édition, Laurence et Christophe vous transmettent de manière simple les secrets d'utilisation de la scie à chantourner et les règles de base de la peinture sur bois. Marché de Noël... lieu magique pour bon nombre qui trouve ses origines françaises en Alsace et qui se répand maintenant partout dans notre pays, lieu où d'adorables échoppes aux décors attendrissants proposent notamment de jolis petits sujets peints, découpés, à suspendre, à poser... Alors, pénétrez dans l'univers féerique des marchés de Noël.

 

Romans

« Le mystère de la Verdière », René Barral

Après une longue captivité, Martin revient enfin au pays et retourne s'installer au domaine de la Verdière, où son père était régisseur. Il espère y retrouver sa place, et entend bien faire la lumière sur la mort de son père, dénoncé alors qu'il prêtait main-forte au maquis. Mais le domaine a bien changé : la baronne en a confié la gestion à l'époux de sa fille, un certain Gémayel que personne ne connait, qui a lui-même nommé un régisseur sournois et violent, Suquet. Avec l'aide de ses amis, Martin va libérer le domaine du joug de ces malfaiteurs, et va réapprendre le bonheur et l'amour auprès de Lise...

« Le Chant du Diable », Jean-Marc Dété

" Bourbonnais la Liberté ", c'est ainsi qu'on nomme Paul, jeune maréchal-ferrant et compagnon du Devoir. La forge, il la respecte, une passion inextinguible l'anime pour tout ce qui fait son métier, pour le bruit du marteau sur l'enclume, ce " chant du Diable " si envoûtant. Son tour de France l'amène en Bourbonnais pour y parfaire ses connaissances : il y rencontre Jean, patron au grand cœur et Robert, jeune apprenti naïf qui se prend lui aussi de passion pour cette vie si particulière. Tandis que la forge " ronfle d'alto en soprano ", la Seconde Guerre mondiale sonne à la porte de l'Histoire. Les sourires de la vie s'estompent peu à peu et les épreuves se dressent sur le chemin du compagnon. De la débâcle aux camps de prisonniers, le jeune homme découvrira l'enfer et révélera les véritables qualités de son cœur, son amour inépuisable pour la Liberté, sa force de caractère maintes fois prouvée... Le Chant du Diable est un roman qui saura vous toucher par son intensité, par les réminiscences d'un métier trop vite oublié.

« Room», Emma Donoghue

Jack fête ses cinq ans dans la chambre qu’il habite avec sa mère depuis sa naissance et dont il ne sort jamais. Il y a Madame Porte, Monsieur Tapis, Madame Table et Monsieur Lit, tous les éléments du quotidien enfin, qui deviennent des compagnons d’isolement. Il y a aussi Grand méchant Nick, celui qui apporte les cadeaux du dimanche et qui tient mère et enfant enfermés ; et Dent Malade, qui fait souffrir Ma. Le point de vue de l’enfant tient tout le roman et lui confère une grande force affective autant qu’une dureté troublante. Room est le septième roman de l’auteure irlandaise, mais seulement le deuxième traduit en français. Il s’inspire d’un fait divers, mais dépasse largement la logique de compte-rendu, grâce à une écriture incarnée et une belle confiance laissée à ce petit garçon, dont le point de vue, à la fois naïf et lucide, donne au roman une douceur tragique.

« Le renard et la Couronne», Yann Fastier

Dalmatie, fin du XIXe siècle. Ana a dix ans lorsqu’elle est jetée sur la route suite à la mort de sa grand-mère, sa seule famille. Elle rejoint Spalato, la ville la plus proche, où elle intègre une bande d’enfants des rues menée par la fascinante et mystérieuse Dunja. Sans le sou et affamés, les enfants vont vivre le plus froid des hivers, mais Ana ne perdra rien de sa détermination à vivre. Des tensions et des rivalités au sein du groupe poussent Ana au départ et ses pas croisent alors ceux de M. Roland, un naturaliste français qui se prend d’affection pour elle. Ana accepte sans hésiter la proposition qu’il lui fait de venir vivre et étudier avec lui, en France.

« L’ombre de la baleine », Camilla Grebe

Quand des cadavres de jeunes hommes échouent sur les côtes de l’archipel de Stockholm, la jeune flic Malin et son supérieur, Manfred, sont missionnés pour résoudre ce sombre mystère. Hélas, chacun est plus vulnérable que d’habitude : Malin est très enceinte, et Manfred meurtri par le terrible accident qui a plongé sa petite fille dans le coma. En parallèle, nous rencontrons Samuel, adolescent rebelle, dealer à mi-temps, élevé par une mère célibataire aussi stricte que dévote. Sa vie bascule quand celle-ci jette à la poubelle des échantillons de cocaïne que le baron de la drogue de Stockholm lui a confiés. Alors que Samuel trouve une planque idéale sur la petite île de Marholmen, où il est embauché par la jolie Rachel pour devenir l’auxiliaire de vie de son fils Jonas, Malin et Manfred font fausse route. Mais toute leur enquête change de cap le jour où la mère de Samuel signale enfin sa disparition…

« Un déluge de feu », Amitav Ghosh

En Inde et en Chine, un grand roman d'aventures, mélange épicé de Victor Hugo et de Balzac. 1839. L'empereur de Chine décrète le blocus de l'importation d'opium. Les entrepôts des négociants anglais, indiens et américains sont fermés et leurs stocks brûlés. La flotte britannique s'arme, quitte l'Inde et fait voile vers Canton. Dans le tourbillon soulevé par la guerre, Zachary, Noir américain qui se fait passer pour un Blanc, Catherine, grande bourgeoise frustrée, Kesri, soldat indien, et Shireen, veuve parsie, voient leurs secrets trahis et leurs certitudes bouleversées. Mais tous découvrent ce qu'ils veulent vraiment et s'inventent un avenir. Et tous sont touchés par le drame qui se prépare : la victoire de l'empire britannique qui scellera l'effondrement de leur monde.

« La plus précieuse des marchandises», Jean-Claude Grumberg

Il était une fois, dans un grand bois, une pauvre bûcheronne et un pauvre bûcheron. Non non non non, rassurez-vous, ce n'est pas Le Petit Poucet ! Pas du tout. Moi-même, tout comme vous, je déteste cette histoire ridicule. Où et quand a-t-on vu des parents abandonner leurs enfants faute de pouvoir les nourrir ? Allons... Dans ce grand bois donc, régnaient grande faim et grand froid. Surtout en hiver. En été une chaleur accablante s'abattait sur ce bois et chassait le grand froid. La faim, elle, par contre, était constante, surtout en ces temps où sévissait, autour de ce bois, la guerre mondiale. La guerre mondiale, oui oui oui oui oui.

«Repose-toi sur moi», Serge Joncour

Aurore est styliste et mère de famille. Ludovic est un ancien agriculteur reconverti dans le recouvrement de dettes. Ils partagent la cour de leur immeuble parisien et se rencontrent car des corbeaux s'y sont installés. Leurs divergences pour régler ce problème les mènent à l'affrontement mais ils finissent par apprendre à se connaître.

«La dette», Mike Nicol

La rancoeur ne compte pas le nombre des années. Le Cap : deux anciens trafiquants d'armes reconvertis dans la sécurité n'aspirent qu'à couler des jours heureux en famille. Mais quand le passé les rattrape sous la forme d'une dette d'honneur à respecter et que surgit la vénéneuse Sheemina, les ennuits s'accumulent. Est-elle une victime assoiffée de vengeance, une ex-terroriste ou une espionne ? Avocate experte en manipulation, elle harcèle les deux hommes. Des mercenaires réduits à l'état de victimes passives, la haine à ce point devient du grand art ! Sexe, drogue, trafic d'armes et de diamants sont au coeur de La Dette, premier volet de la trilogie Vengeance. Une manière rugueuse de découvrir une face obscure du pays arc-en-ciel.

« La fabrique de la terreur », Frédéric Paulin

« Cette nuit, il y aura des affrontements, il y aura des blessés et des morts. Il y aura la volonté farouche d’un peuple de mettre à bas ses dirigeants. » Janvier 2011 : le peuple tunisien se soulève et « dégage » Ben Ali. C’est le début des printemps arabes. Vanessa Benlazar grand reporter, pressent que ces révolutions risquent d’être noyautées par les islamistes. Bientôt, la chute de Khadafi, la guerre en Syrie et le chaos qui s’installe lui donnent raison : un groupe venu d’Irak émerge des décombres, un groupe dont la barbarie est sans limite, aux méthodes de recrutement insidieuses, et qui prône la haine de l’Occident. A Toulouse, de son côté, Laureline Fell de la DCRI s’intéresse à un certain Merah, soupçonné de liens avec des entreprises terroristes. Mais les réformes du renseignement français ne lui facilitent pas la tâche : la France n’est pas armée pour affronter ce nouvel ennemi qui retourne ses propres enfants contre leur pays, Autant de bombes à retardement que Laureline, avec l’aide de Vanessa, va tenter de désamorcer.

«Le rêve de Galilée», Kim Stanley Robinson

Entre vérité historique et science-fiction, un portrait original du visionnaire Galilée. Venise, en 1609. La science est en pleine expansion. Philosophes et mathématiciens mènent leurs recherches à l'ombre de l’Église, qui veille à ce que leurs découvertes ne soient surtout pas trop audacieuses. C'est à cette époque que Galilée rencontre un étranger qui l'aide à mettre au point un télescope révolutionnaire. Cette invention va lui ouvrir les portes du monde dont est justement originaire cet homme : Europe, la deuxième lune de Jupiter, en 3020. Galilée va désormais naviguer entre le XVIIe siècle et le 4e millénaire, rapportant de ses voyages dans le futur de quoi alimenter de nouvelles découvertes. Celles-ci ne tardent pas à lui valoir des accusations d'hérésie. Fusion étonnante d'histoire et de science-fiction, ce roman ambitieux dresse un portrait fouillé et passionnant d'un Galilée plus vrai que nature, tout en redonnant vie au bouillonnement intellectuel et aux controverses du XVIIe siècle.

 

Science

« L’univers», Hubert Reeves, Daniel Casanave

Après avoir porté des années son regard le plus loin qui lui était permis vers la voûte céleste afin de répondre aux grandes questions scientifiques qui nous animent tous, Hubert Reeves s’est rappelé qu’il ne fallait pas délaisser l’ici-bas. Depuis 2000, avec l’association Humanité et Biodiversité dont il est devenu l’actif président d’honneur après l’avoir présidée de 2001 à mars 2015, notre astrophysicien est devenu un scientifique préoccupé par la dégradation de l’environnement. Nommé également président d’honneur de l’Agence française pour la biodiversité par la Ministre de l’Environnement Ségolène Royal en septembre 2016, Hubert Reeves est l’ambassadeur incontournable de la protection de la biodiversité et du vivant. Il était tout naturel de commencer sa nouvelle collection en bande dessinée par un album entier consacré à la biodiversité. Suivront l’année prochaine un album consacré spécifiquement à la forêt et un autre aux mers.

Bonne lecture !                                                  

La rentrée littéraire se fait aussi à la médiathèque

le .

La rentrée littéraire se fait aussi à la médiathèque!

Nous avons investi pour vous permettre de découvrir les nouveautés!

IMG 20201112 174421 IMG 20201112 174514

"Carbone et Silicium", Mathieu Bablet

          Nés dans un laboratoire de la Silicone Valley, deux androïdes, Carbone et Silicium, vont être les témoins du changement vers notre humanité future. Ce moment où la technologie de l'intelligence artificielle, pinacle de l'accomplissement humain, va entrer en confrontation directe avec les crises écologique, économique et migratoire. C’est avec leurs yeux que nous allons redécouvrir notre planète Terre ayant atteint le fameux point de non-retour annoncé par les scientifiques depuis bien longtemps : en Ukraine où un mur géant empêche l’immigration de fouler le sol de l’Europe de l’Ouest, au Japon où la montée des eaux a contraint les habitants à abandonner le pays, ou bien dans les terres désolées du pôle Nord, après que les dernières compagnies pétrolières ont puisé tout ce qu’il restait d’énergie fossile… Un regard à la fois acerbe et juste sur des problématiques actuelles (crises écologiques, économiques et migratoires) par le prisme de l’Anticipation.

"Cinq dans tes yeux", Hadrien Bels

          Son surnom, Stress, c'est Nordine qui le lui a donné. C'était les années 90, dans le quartier du Panier, à Marseille, au-dessus du VieuxPort. Il y avait aussi Ichem, Kassim, Djamel et Ange. Tous venus d'ailleurs, sauf lui : sur la photo de classe, Stress tranchait avec sa peau rose. Aujourd'hui les bobos rénovent les taudis du centre-ville et les pauvres ont été expulsés vers les barres d'immeubles avec ascenseur en panne. Les potes d'hier sont devenus chauffeur de bus, agent de sécurité, dealer — ou pire. Un peu artiste, moitié loser, Stress rêve, lui, de tourner un film sur leur vie d'avant, quand ils enchaînaient les boîtes de nuit afros, les virées à la plage, les bagarres et les délires aux accents mêlés. Alors Stress écrit Cinq dans tes yeux pour conjurer le sort. La langue est inventive, fulgurante. Un roman drôle et insolent comme la vie.

"Du côté des Indiens", Isabelle Carré

       Ziad, 10 ans, ses parents, Anne et Bertrand, la voisine, Muriel, grandissent, chutent, traversent des tempêtes, s’éloignent pour mieux se retrouver. Comme les Indiens, ils se sont laissé surprendre  ; comme eux, ils n’ont pas les bonnes armes. Leur imagination saura-t-elle changer le cours des choses  ? La ronde vertigineuse d’êtres qui cherchent désespérément la lumière, saisie par l’œil sensible et poétique d’Isabelle Carré.

"Yoga", Emmanuel Carrère

       C’est l’histoire d’un livre sur le yoga et la dépression. La méditation et le terrorisme. L’aspiration à l’unité et le trouble bipolaire. Des choses qui n’ont pas l’air d’aller ensemble, et pourtant : elles vont ensemble.

"Peau d'Homme", Hubert, Zanzim

        Dans l’Italie de la Renaissance, Bianca, demoiselle de bonne famille, est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent un fiancé à leur goût : Giovanni, un riche marchand, jeune et plaisant. Le mariage semble devoir se dérouler sous les meilleurs auspices même si Bianca ne peut cacher sa déception de devoir épouser un homme dont elle ignore tout. Mais c’était sans connaître le secret détenu et légué par les femmes de sa famille depuis des générations : une « peau d’homme » ! En la revêtant, Bianca devient Lorenzo et bénéficie de tous les attributs d’un jeune homme à la beauté stupéfiante. Elle peut désormais visiter incognito le monde des hommes et apprendre à connaître son fiancé dans son milieu naturel. Mais dans sa peau d’homme, Bianca s'affranchit des limites imposées aux femmes et découvre l'amour et la sexualité. La morale de la Renaissance agit alors en miroir de celle de notre siècle et pose plusieurs questions : pourquoi les femmes devraient-elles avoir une sexualité différente de celle des hommes ? Pourquoi leur plaisir et leur liberté devraient-ils faire l’objet de mépris et de coercition ? Comment enfin la morale peut-elle être l’instrument d’une domination à la fois sévère et inconsciente ? À travers une fable enlevée et subtile comme une comédie de Billy Wilder, Hubert et Zanzim questionnent avec brio notre rapport au genre et à la sexualité… mais pas que. En mêlant ainsi la religion et le sexe, la morale et l’humour, la noblesse et le franc-parler, Peau d’homme nous invite tant à la libération des mœurs qu’à la quête folle et ardente de l’amour.

"Fille", Camille Laurens

FILLE, nom féminin
1. Personne de sexe féminin considérée par rapport à son père, à sa mère.
2. Enfant de sexe féminin.
3. (Vieilli.) Femme non mariée.
4. Prostituée.

Laurence Barraqué grandit avec sa sœur dans les années 1960 à Rouen. 

"Vous avez des enfants? demande-t-on à son père. – Non, j’ai deux filles", répond-il.
Naître garçon aurait sans doute facilité les choses. Un garçon, c’est toujours mieux qu’une garce. Puis Laurence devient mère dans les années 1990. Être une fille, avoir une fille : comment faire ? Que transmettre ?

L’écriture de Camille Laurens atteint ici une maîtrise exceptionnelle qui restitue les mouvements intimes au sein des mutations sociales et met en lumière l’importance des mots dans la construction d’une vie.

"Avant que j'oublie", Anne Pauly

         Il y a d’un côté le colosse unijambiste et alcoolique, et tout ce qui va avec : violence conjugale, comportement irrationnel, tragi-comédie du quotidien, un « gros déglingo », dit sa fille, un vrai punk avant l’heure. Il y a de l’autre le lecteur autodidacte de spiritualité orientale, à la sensibilité artistique empêchée, déposant chaque soir un tendre baiser sur le portrait pixelisé de feue son épouse ; mon père, dit sa fille, qu’elle seule semble voir sous les apparences du premier. Il y a enfin une maison, à Carrières-sous-Poissy et un monde anciennement rural et ouvrier. De cette maison, il va bien falloir faire quelque chose à la mort de ce père Janus, colosse fragile à double face. Capharnaüm invraisemblable, caverne d’Ali-Baba, la maison délabrée devient un réseau infini de signes et de souvenirs pour sa fille qui décide de trier méthodiquement ses affaires. Que disent d’un père ces recueils de haïkus, auxquels des feuilles d’érable ou de papier hygiénique font office de marque-page ? Même elle, sa fille, la narratrice, peine à déceler une cohérence dans ce chaos. Et puis, un jour, comme venue du passé, et parlant d’outre-tombe, une lettre arrive, qui dit toute la vérité sur ce père aimé auquel, malgré la distance sociale, sa fille ressemble tant.

"Le sanctuaire", Laurine Roux

        Une famille a trouvé refuge en pleine montagne, où elle tue les oiseaux et les brûle au lance-flammes : ils seraient à l'origine d'un mal ayant conduit l'humanité à son extinction. Tandis que la mère pleure et chante son existence passée, le père seul s'aventure aux confins de leur « sanctuaire », d'où il rapporte tout ce qu'il trouve pour assurer la survie des siens. Mais le monde est-il vraiment devenu ce qu'il en dit ? Est-il jonché de cadavres qui pourrissent le long des chemins ? Comment être certain des motifs qui le conduisent à cloîtrer sa famille, à dispenser à ses filles un entraînement quasi militaire et à se montrer chaque jour plus imprévisible et brutal ? Gemma, la plus jeune des deux filles, va peu à peu transgresser les limites du « sanctuaire » - et avec elles, la loi de ce père qu'elle admire plus que tout. Ce sera pour tomber entre d'autres griffes: celles d'un vieil homme sauvage, menaçant et lubrique qui vit entouré de rapaces. Parmi eux, un aigle qui va fasciner l'enfant... Écrit en 2019, bien avant qu'une pandémie de coronavirus conduise au confinement de la moitié de l'humanité, Le Sanctuaire déploie et sublime ce qui faisait déjà la puissance d'Une immense sensation de calme : une ode à la souveraineté de la nature et une compassion pour nous autres, humains, qui devons sans cesse lutter pour notre survie. À mi-chemin entre David Vann et Antoine Volodine, le deuxième roman de Laurine Roux confirme la singularité et l'universalité de sa voix.

Bonne découverte!

Retour du drive à la médiathèque

le .

Happy Fathers Day

Etant donné le contexte de reconfinement national, votre médiathèque sera fermée le vendredi 30 octobre.

Si vous n'avez pas fait de réserves de livres, pas de panique. Votre médiathèque va remettre en place un système de drive pour assurer un accès à la culture.

Elle sera accessible en drive les lundis, mercredis et vendredis, de 16h à 19h.

L’échange s’effectuera sur un créneau de 20 minutes, devant la médiathèque, et les documents rendus seront nettoyés et isolés pendant plusieurs jours.

Pour connaître les documents de notre fonds (livres, cds, magazines), consultez notre catalogue en ligne : http://mabib.fr/roullens

Pour réserver les documents, vous aurez besoin de votre numéro de lecteur. Si vous ne l'avez pas ou plus, contactez-nous (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 04 68 71 69 17) pour que nous vous le communiquions.

Enfin, si vous n’êtes pas encore adhérent de la médiathèque, nous pouvons vous inscrire à distance (l’inscription est gratuite).

Afin de respecter les gestes barrières et la distanciation sociale, nous vous demandons de réserver un créneau horaire grâce à cet outil: https://bibliothequeroullens.simplybook.it/ 

Vous avez bien sûr la possibilité de prendre rendez-vous par mail ou par téléphone.