Les nouveautés dans votre médiathèque: 6 juin

le .

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 6 juillet:

IMG 20200706 174823   IMG 20200706 174315


Jeunesse

Albums

« Curieuse fourmi », Lucie Albon

La colonie de fourmis avance dans la campagne. Bien ordonnées, elles se suivent à la queue leu leu. Mais où vont-elles ? C'est ce que Noémie la curieuse fourmi aimerait savoir. Elle va demander aux animaux des champs de l'aider à le découvrir.

« Mon père, le plus grand des agents bricoleurs», Barroux

Je suis la seule à connaître le secret de mon père. Le week-end, il file dans un endroit secret et se transforme en agent. Il est super fort. Quand il a besoin d'aide, il m'appelle à la rescousse. Je suis la seule à l'assister. Ensemble, on répare, on rafistole, on farfouille, on invente des nouveaux trucs bidules chouettes... j'adore ! Plus que tout, j'adore mon père.

« Anouk et le lapin bleu », Martin Berdahl Aamundsen

Anouk a 6 ans et elle vient tout juste d'emménager dans une nouvelle ville. Elle n'a pas encore rencontré d'amis dans sa classe, elle se sent un peu seule. Un jour, elle fait une rencontre surprenante : un petit lapin bleu. Étrangement, personne d'autre ne semble le voir. Anouk et le Lapin bleu est une histoire d'amitié tendre et poétique. Elle évoque avec délicatesse le thème de la solitude, la magie des rencontres, et le pouvoir des amis imaginaires. Les illustrations de ce livre ont été spécialement réalisées par de talentueux artistes de street art.

« Dans ma ville. Mes promenades sonores», Agnès Chaumié, Eva Offredo

Une promenade poétique composée de bruitages, ni tout à fait réalistes, ni tout à fait imaginaires, pour s’éveiller et grandir. Une ville électrisée par les motos qui pétaradent, les klaxons qui résonnent, la sirène des pompiers… Mais aussi une ville joyeuse et calme avec le bruit des passants, la musique du square, les oiseaux des jardins…

« Une histoire très en retard», Marianna Coppo

Il était une fois une page blanche… qui ne resta pas blanche très longtemps. Elle est rapidement remplie par tout un ensemble de personnages colorés qui se demandent comment ils sont arrivés là. Pas de doute, ils doivent être dans un livre ! Et s'ils sont dans un livre, il n'y a plus qu’à attendre que l’histoire arrive. Tous se mettent donc à patienter consciencieusement, à l'exception du petit lapin qui préfère prendre ses crayons et dessiner sur la page de gauche. D’abord un arbre, puis des oiseaux, un dinosaure, un nid, une balançoire, des écureuils et même une maison finissent par emplir l’espace. Marianna Coppo signe un album tendre et fourmillant sur l'imagination et la création, à lire et à relire avec son enfant.

« Alice au pays des merveilles », Rebecca Dautremer

Assise dans l'herbe un jour d'été, la jeune Alice rêve quand soudain un lapin blanc pressé passe devant elle. Brûlante de curiosité, Alice s'engouffre derrière lui dans son terrier et se retrouve plongée au pays des merveilles. Rébecca Dautremer revisite le texte intégral du chef-d'œuvre de Lewis Carroll.

« Koi ke bzzz ?», Carson Ellis

Koi ke bzzz? Za zu pat. Tak, tak ! … Que font une coccinelle, un hanneton, deux demoiselles libellules et leurs voisins, quand ils se retrouvent en pleine nature, autour d’une pousse minuscule en train de grandir ? Ils se perdent en conjectures… dans leur propre langue insecte ! Seul Gluiky, la sage et vieille chenille, pourra leur venir en aide… et trouver l’échelle en mesure de les aider à gravir la plante… qui n’en finit plus de pousser ! Du printemps à l’hiver, les insectes, autour d’elle, s’étonnent, s’extasient et se désolent, tandis qu’araignées et oiseaux croisent son chemin, avant qu’elle ne fane, tout simplement.

« Un abri pour cabri », Jacob Grant

Cabri la petite chèvre a toujours rêvé d'être seule. Mais Cabri vit dans une ménagerie, entourée d'enfants qui veulent la caresser et la câliner tout le temps ! Bien décidée à s'isoler un peu, elle s'échappe de son enclos. Mais trouver un abri tranquille n'est pas chose facile... Une histoire amusante et pleine de tendresse, qui rappelle que chacun a besoin d'un espace à soi et qu'il faut un juste équilibre entre activité et temps calmes.

« Muséum dinos », Gaeëlle Mazars, Jean-Baptiste Drouot

Ce jour-là, les petits dinos découvrent avec surprise qu'ils ne sont pas tous seuls dans la forêt : un animal très étrange, un HUMAIN, a croisé leur chemin... Comment pourront-ils s'en sortir, perdus dans la grande ville ?...

« Le cornet à secrets », Alain Serres, Rozenn Bothuon

Robin aime communiquer avec la nature. Pour cela, le petit garçon utilise un cornet à secrets, un ustensile qu'il a fabriqué lui-même pour dialoguer tout doucement avec les fleurs et des insectes. Balo, un ours dont les manières brutales contrastent avec la délicatesse de Robin, décide de s'emparer de l'objet. Avec un cornet à secrets à fabriquer en fin d'ouvrage.       

« Le génie de la bouteille », Eva Susso, Benjamin Chaud

Max et Uno ont acheté une drôle de bouteille bleue au marché aux puces. Quand Max la débouche, une fumée crépitante s'en échappe et un génie apparaît ! C'est Humbaba, le gardien de la forêt Rouge. Ravi d'être délivré, il propose aux garçons d’exaucer trois vœux. Après avoir transformé l'herbe en pâte d'amande, Max et Uno demandent à partir dans la forêt de cèdres dont leur a parlé Humbaba. Mais attention aux drôles de rencontres… Mieux vaut garder le dernier vœu pour rentrer à la maison !

 

BDs

L’intégrale « AST», CED, Morin

Dans un monde d’Héroïc Fantasy anachronique, un minuscule anti-héros veut devenir le plus terrible et redouté Seigneur des Ténèbres de tous les temps… pas évident d’y parvenir avec pour seule garde rapprochée, Gonzague gobelin bossu et stupide (quoique) et Slurp monstre aussi sympathique que doux. Ainsi accompagné, la tache s’avère quasi insurmontable pour notre héros masqué… « AST», série BD née de l’imaginaire de Cédric Asna et de Jean-Philippe Morin devrait séduire par son ton facétieux, drôle et malin, petits et grands !

« Il y a un sorcier à Champignac», Franquin

Nos héros rencontrent le comte de Champignac dans d'étranges circonstances.

« Namasté. Sur la piste de Ganesh », Eddy Simon, Aurélie Guarino

Mina et ses parents débarquent en Inde pour des vacances qui s’annoncent féeriques. Les couleurs, les odeurs, tout est si dépaysant ! En route pour la gare, le chauffeur de taxi leur raconte la légende de Ganesh, le dieu à tête d’éléphant. Alors que le train de nuit fait une halte, Mina aperçoit Ganesh sur le quai ! Elle descend, court pour le rattraper… Trop tard, il s’est volatilisé. Et le train repart sans elle. Perdue dans un pays inconnu, Mina prend son courage à deux mains pour retrouver ses parents.

« Les effroyables missions de Margo Maloo», Drew Weing

Charlie et ses parents quittent la campagne pour venir vivre à Écho City. Alors qu'il regrette son ancienne vie, ce reporter en herbe découvre avec horreur que des monstres en tout genre – trolls, vampires, fantômes et familles d'ogres – habitent non seulement dans son immeuble... mais dans toute la ville! Sa rencontre avec la mystérieuse Margo Maloo, spécialiste des monstres, qui gère les conflits de cette communauté secrète, va l'entraîner dans des enquêtes aussi excitantes qu'effrayantes!

 

Mangas

L’intégrale « Nui », Matsumi Mukai

Nui, en japonais, ça veut dire peluche. Enfant, Kaya a trouvé dans un terrain vague un mystérieux animal en peluche qui ne ressemble à aucun autre. Le jour de ses 16 ans, elle s’aperçoit que Purple, comme elle l’a baptisé, marche et parle. Et ce n’est pas tout... Il se transforme aussi en être humain dans les moments critiques !

 

Romans

« Mon stress monstre », Luc Blanvillain

Moi, Max, je n’ai pas peur de le dire : j’ai peur. Le roi du stress, le prince de l’angoisse, ne cherchez pas : c’est moi. Non, ça ne peut plus durer. Il faudrait qu’on m’indique un remède, et vite. Un jour débarque à la maison un géant plein de barbe et de cheveux. C’est Benoît, un vieil ami de mon père, qui rentre tout juste d’Amazonie. Benoît n’a rien dans les poches et nulle part où aller. Mais il a peut-être quelque chose pour moi. Et s’il me montrait le chemin de l’imprudence...

« Les gardiens. Les livre fantômes », Christos

Les histoires disparaissent ou changent dramatiquement, des personnages, privés d'une narration cohérente, errent sans but ou meurent... Comment arrêter le massacre ? Le périple de Joris et Yaëlle continue... Christos n'est pas sorti indemne de sa lutte avec le Minotaure. Sa jambe doit être amputée. Dépité, il passe définitivement le flambeau à son fils, plus par dépit que par choix. Mais Joris se montre à la hauteur, tout comme Yaëlle qui, sans être un Gardien, en détient toutes les qualités. Ensemble, ils doivent faire face à l'invasion, aussi inexpliquée que désastreuse, des sbires de Méduse dans de nombreux chefs-d'oeuvre littéraires. Les histoires disparaissent ou changent dramatiquement, des personnages, privés d'une narration cohérente, errent sans but ou meurent...
Comment arrêter le massacre ? Les clefs numériques installées par Christos semblent peu efficaces. Joris et Yaëlle vont devoir trouver une autre solution...

« Sans papiers », Agnès de Lestrade

            C'est un petit garçon qui parle, il est arrivé avec ses parents d'un pays en guerre. Il a compris que, pour rester ici, il faut avoir des papiers, c'est ça le but, même s'il ne sait pas de quel papiers il s'agit. C'est un petit garçon qui parle, il est plein de vie, une vie faite d'accidents et de bonheurs quotidiens. Il rêve, il a des bateaux imaginaires en pagaille, il raconte le long du chemin qui mène à ces papiers.

 

Adultes

« Burn-out et après ? », Aude Selly

Jeune responsable RH pour plusieurs magasins d'envergure internationale, Aude Selly a fait l'amère expérience de l'épuisement professionnel, ce mal insidieux qui l'a conduite à une tentative de suicide puis à une passionnante reconstruction. Après son best-seller paru chez Maxima "Quand le travail vous tue", c'est cette reconstruction qui passe par une douloureuse expérience de psychiatrie qu'elle raconte.. Elle l'enrichit par d'autres cas réels de "reconstruction après un burn out" qu'elle fait partager au lecteur en un ouvrage étonnant, véridique et plein d'optimisme.

 

BDs

L’intégrale « Churchill», Delmas, Regnault, Cammardella, Kersaudy

Descendant d’une famille aristocratique de seconde classe, puis stratège militaire, personnage politique de premier rang et homme providentiel lors de temps troublés, Winston Churchill est sans conteste l'une des figures politiques les plus importantes de l'Angleterre et de l'histoire contemporaine, aussi célèbre pour ses bons mots que pour son action décisive en tant qu’homme d’état. Découvrez son destin en BD dans un récit racontant son parcours au début du XXe siècle autant que ses faits d'armes lors de la Seconde Guerre mondiale. Un diptyque à retrouver pour la première fois en coffret.

« Doggybags », Run, Maudoux, Singelin

Au programme de ce premier condensé de série B en bande dessinée : RUN dans un chassé croisé sanglant en plein désert, Florent Maudoux pour une relecture de Kill Bill façon film de Hong Kong et Guillaume Singelin, la révélation de ce recueil! Une course poursuite haletante avec aux commandes une meute de loups garou bikers…

 

Bien-être

« Les plantes bénéfiques et dépolluantes », Rachel Frély

Tout comme la qualité de l'air extérieur, celle de l'air intérieur est aujourd'hui reconnue comme un facteur préoccupant pour notre santé et notre qualité de vie. Le mode de vie contemporain nous amène à demeurer la plus grande partie de notre temps dans des espaces clos : chez nous, au bureau, dans les magasins, à l'école, dans les transports... Les sources de polluants sont multiples : tabagisme, appareils de chauffage et de combustion, matériaux de construction, d'ameublement et de décoration (colles, peintures, vernis, isolants, laques...), produits d'entretien et de nettoyage, produits cosmétiques et d'hygiène (désodorisants composés de produits de synthèse, bougies, vernis à ongles...). Sans oublier les contaminants biologiques (bactéries, virus, allergènes, moisissures...) et physicochimiques (monoxyde de carbone, composés organiques volatils - COV - ou semi-volatils comme les biocides ou les phtalates...). Nous y sommes tous sensibles, mais bien davantage nos enfants. Pourtant, il existe une solution à la fois simple, vivante et décorative : faire appel aux plantes dépolluantes pour épurer l'air que nous respirons. L'objectif de cet ouvrage est de vous aider à bien les choisir en fonction de vos besoins : comment les identifier, les entretenir, connaître leur utilité exacte et savoir où les placer pour la meilleure efficacité possible. Un cahier photo vous permettra de les reconnaître d'un simple coup d'oeil. Mais attention, si bien des plantes sont bénéfiques pour notre environnement, l'auteur vous met aussi en garde contre d'autres qui peuvent être allergisantes ou irritantes. À vous de jouer... et de transformer votre intérieur en un espace de sérénité et de bien-être !

 

Cuisine

«Miam ! Miscellanées culinaires», Laura Rowe

En un clin d'œil, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la cuisine se trouve dans cet ouvrage superbement illustré, innovant, inspirant et instructif – des conseils pratiques, des tutoriels, des tableaux très faciles à lire et à utiliser au quotidien (légumes et fruits de saison, unités de mesure internationales...), ainsi que des recettes du monde entier. Saviez-vous qu'il existe 7 000 variétés de pommes et 1 900 espèces d'insectes comestibles ? Qu'il y a un million de bulles dans un verre de champagne ? Et que, pour réussir de parfaits macarons, il vous faudra compter 52 heures entre le premier œuf cassé et la sortie de ces petits délices du four ? Êtes-vous capable de nommer, situer et cuisiner ces morceaux de bœuf que sont le paleron, la hampe, l'onglet ou l'entrecôte ? Par quoi remplacer le cabillaud, le thon rouge et le saumon d'élevage, ces espèces en danger que nous consommons en trop grande quantité ?

Nature

«Ces arbres qui façonnent le monde», Tom Petherick

Ce livre révolutionnaire est une belle étude de l’impact extraordinaire des arbres sur notre vie et notre environnement, jadis, à présent et à l’avenir. Les six chapitres étudient chacun une zone climatique différente, depuis le nord arctique jusqu'au sud tropical, décrivant les arbres indigènes dans leur habitat naturel, leur relation avec l’homme au fil des siècles et le rôle qu’ils joueront dans l’avenir. Des photos de paysages et d’arbres à vous couper le souffle évoquent leur grandeur et leur beauté. Sur tous les continents, des arbres jouent un rôle unique quant à la forme de la vie, que ce soit le chêne, l’érable, le séquoia, l’eucalyptus, l’olivier, le pommier ou le palétuvier. Chaque chapitre présente quelques arbres emblématiques d’une importance vitale pour la nature ou pour l’homme, examinant en détail leur signification dans l’environnement concerné, leur usage spirituel et médicinal, les mythes et les légendes qui les entourent et leurs nombreuses utilisations. Arbres qui façonnent le monde est un livre de référence qui permettra de mieux comprendre et interpréter la nature. Il rappellera au lecteur l’importance originale et la beauté unique des arbres de notre monde. Il est essentiel que les arbres soient respectés et protégés, pour que nous ne soyons plus jamais tentés de penser qu’ils font partie du décor, qu’ils seront toujours là.

 

Romans

« Pour ce qu’il me plaist. Jeanne de Belleville, la première femme pirate », Laure Buisson

Jeanne de Belleville, née en 1300, épouse le baron breton Olivier de Clisson. Ivresse de bonheur. Le roi de France fait décapiter son mari. Ivresse de vengeance. Jeanne prend le large. Littéralement. Elle arme un bateau et, à la tête d’un équipage, part à l’assaut des vaisseaux battant pavillons français. Quelques mois suffisent à la première femme pirate de l’histoire pour faire régner la terreur sur la côte atlantique et les grandes rivières bretonnes. Quelques mois pour devenir « la lionne sanglante », honorant la devise des Clisson : « Pour ce qu’il me plaist ». Gare aux femmes qui prennent le gouvernail ! Laure Buisson ressuscite avec rigueur la vie éminemment romanesque d’une héroïne oubliée de l’Histoire de France. 

« Il est grand temps de rallumer les étoiles », Virginie Grimaldi

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.
Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée. À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin. Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité.

« Kiffe kiffe demain », Faïza Guène

Doria a quinze ans, un sens aigu de la vanne, une connaissance encyclopédique de la télé, et des rêves pleins la tête. Elle vit seule avec sa mère dans une cité de Livry-Gargan entourée d'Hamoudi, un grand de la cité qui l'a connue «haute comme une barrette de shit», Mme Burlaud, la psychologue au porte-jarretelles, Nabil le nul ou encore Aziz, l'épicier du Sidi Mohamed Market avec qui Dora essaie en vain de caser sa mère ... Entre humour ravageur et formidables élans de fraîcheur, Dora navigue dans la vie avec l'innocence de sa jeunesse et l'assurance d'une fille trop intelligente pour ne pas infléchir son destin ...

« Sous le regard du lion», Maaza Mengiste

Chirurgien dans le plus grand hôpital d’Addis-Abeba, Hailu a deux fils : Yonas enseigne l’histoire à l’université, il est marié et père d’une petite fille ; Dawit est étudiant en droit, épris de liberté et de justice. Si leur mère n’était pas malade depuis de longs mois, la famille vivrait dans l’harmonie, sous un même toit, à l’abri des soucis matériels et du fracas du monde. Mais l’Histoire réserve de ces bourrasques qui n’épargnent personne : 1974, la révolution éthiopienne est en marche. Le peuple est dans la rue, les militaires s’imposent au pouvoir, et l’empereur Hailé Sélassié va apprendre à ses dépens qu’aucune dynastie n’est éternelle, fût-elle millénaire. C’est un temps de violence et de trouble où chacun est appelé à prendre position, protéger les siens ou risquer sa vie, rester fidèle à ses principes ou trahir. Ample, captivant, émouvant, Sous le regard du lion compose la fresque vivante d’un pays aux prises avec son destin. Anonymes ou célèbres, pauvres ou puissants, les nombreux personnages, qu’ils le veuillent ou non, sont brutalement sommés de faire des choix qui redéfinissent les notions d’engagement, de fidélité, de courage, d’amitié. Un premier roman ambitieux qui marque une flamboyante entrée en littérature.

« Mon ancêtre Poisson », Christine Montalbetti

Tu es mon arrière-arrière-grand-père. Tu as connu le siège de Paris en 1870, la guerre de 14. L’invention du cinéma, et de sacrées tempêtes. Tu as moins de dix ans quand tu deviens jardinier. Plus tard tu seras botaniste. Dans la famille, toutes sortes de petits romans ont circulé à ton sujet. J’ai voulu combler certaines lacunes de ton histoire et ce fossé qui nous sépare. Une mission déraisonnable : réparer l’irréparable, dans le deuil où je suis non seulement de toi, Jules, mais aussi de notre rencontre impossible.

« La Part des flammes », Gaëlle Nohant

4 mai 1897. Autour de l’épisode méconnu du tragique incendie du Bazar de la Charité, La Part des flammes mêle les destins de trois figures féminines rebelles de la fin du XIXe siècle : Sophie d’Alençon, duchesse charismatique qui officie dans les hôpitaux dédiés aux tuberculeux, Violaine de Raezal, comtesse devenue veuve trop tôt dans un monde d’une politesse exquise qui vous assassine sur l’autel des convenances, et Constance d’Estingel, jeune femme tourmentée, prête à se sacrifier au nom de la foi.

«La transparence du temps », Leonardo Padura

Alors qu’il approche de son 60e anniversaire, Mario Conde broie du noir. Mais le coup de fil d’un ancien camarade de lycée réveille ses vieux instincts. Au nom de l’amitié (mais aussi contre une somme plus qu’honorable), Bobby le charge de retrouver une mystérieuse statue de la Vierge noire que lui a volée un ex-amant un peu voyou. Conde s’intéresse alors au milieu des marchands d’art de La Havane, découvre les mensonges et hypocrisies de tous les “gagnants” de l’ouverture cubaine, ainsi que la terrible misère de certains bidonvilles en banlieue, où survit péniblement toute une population de migrants venus de Santiago. Les cadavres s’accumulent et la Vierge noire s’avère plus puissante que prévu, elle a traversé les siècles et l’Histoire, protégé croisés et corsaires dans les couloirs du temps. Conde, aidé par ses amis, qui lui préparent un festin d’anniversaire somptueux, se retrouve embarqué lui aussi dans un tourbillon historique qui semble répondre à l’autre définition de la révolution : celle qui ramène toujours au même point. Un voyage éblouissant dans le temps et dans l’histoire porté par un grand roman plein d’humour noir et de mélancolie.

« Les vies de Jeanne», Joël Raguénès

1910. Nommée institutrice à Guingamp, Jeanne concrétise  une vocation née dès l’enfance et encouragée par son père,  contremaître aux papeteries Vallée de Belle-Isle-en-Terre. Sensible à la condition féminine, elle est avide de répandre  son idéal de laïcité et de tolérance. Comme toutes ses amies,  elle rêve de découvrir l’amour mais  appréhende la brutalité  du désir. Lorsque son frère Julien quitte la marine pour épouser  sa collègue Émilie, elle est d’autant plus heureuse qu’il lui  présente le séduisant Charles. Bien qu’attirée par lui, Jeanne  le fait attendre avant d’accepter de devenir sa femme. Les temps heureux seront pourtant bien courts. La guerre  éclate. Enceinte de son troisième enfant, Jeanne se retrouve  seule quand Charles est mobilisé. Emportée dans la tourmente  de l’Histoire, elle devra apprendre à renaître et à espérer... À travers le destin tumultueux de Jeanne, Joël Raguénès  compose une véritable saga, ample et foisonnante, de  la Bretagne de la première moitié du XXe siècle.

« La promesse des sources », Christian Signol

Lorsque la mort de son père la ramène dans son Aubrac natal, Constance ne se doute pas que sa vie va être bouleversée. Installée à Paris, mariée puis divorcée, mère de Vanessa, quatorze ans, entraînée dans une vie professionnelle trépidante, trop de souvenirs déchirants l’éloignent de l’Aveyron où s’est écoulée son enfance. Pourtant, l’appel des sources va se faire entendre, porté par la voix d’Antoine, le journaliste local auprès de qui sa vie sentimentale connaîtra un renouveau. Constance décide de reprendre la coutellerie familiale. Un pari fou pour l’enfant du pays devenue une étrangère et, aux yeux de certains, une ennemie. Pourra-t-elle affronter les épisodes douloureux de son passé et se construire une nouvelle vie ?

«Prisonnière», Danielle Steel

            À 19 ans, Natasha Leonova mourait littéralement de faim dans les rues de Moscou lorsqu'elle fut sauvée par Vladimir Stanislas, l'homme le plus riche de Russie. Un miracle pour la jeune femme qui depuis vit aux côtés de ce grand amateur d'art dans un luxe inouï, avec pour seule contrepartie de plaire à Vladimir, de satisfaire ses moindres désirs, et surtout de ne poser aucune question. À Saint-Paul-de-Vence, dans le célèbre restaurant décoré des tableaux de Lorenzo Luca, Vladimir est captivé par une œuvre que la veuve du peintre refuse obstinément de lui vendre. Pour sa part, le fils de Lorenzo, Théo, artiste lui-même, rencontre pour la première fois la délicieuse Natasha. L'attraction entre les jeunes gens est immédiate. Durant des semaines, étourdi de désir pour cette femme inaccessible, Théo peint sans relâche le portrait de Natasha. Quant à Vladimir, il se jure d'obtenir le tableau de Lorenzo, à n'importe quel prix. Natasha, elle, qui ne peut se permettre aucun faux pas, commence à rêver de l'impossible : un monde où elle serait totalement libre.

« Mémé dans les orties », Aurélie Valognes

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur. Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur !

 

Romans policiers

« Vendetta », R. J. Ellory

2006, La Nouvelle-Orléans. Catherine, la fille du gouverneur de Louisiane est enlevée, son garde du corps assassiné. Confiée au FBI, l’enquête prend vite un tour imprévu : le kidnappeur, Ernesto Perez, se livre aux autorités et demande à s’entretenir avec Ray Hartmann, un obscur fonctionnaire qui travaille à Washington dans une unité de lutte contre le crime organisé. À cette condition seulement il permettra aux enquêteurs de retrouver la jeune fille saine et sauve. À sa grande surprise, Hartmann est donc appelé sur les lieux. C’est le début d’une longue confrontation entre les deux hommes, au cours de laquelle Perez va peu à peu retracer son itinéraire, l’incroyable récit d’une vie de tueur à gages au service de la mafia, un demi-siècle de la face cachée de l’Amérique, de Las Vegas à Chicago, depuis Castro et Kennedy jusqu’à nos jours. Quel est le véritable enjeu de cette confrontation ? Pourquoi Perez a-t-il souhaité qu’Hartmann soit son interlocuteur ? Alors que s’engage une course contre la montre pour retrouver Catherine et que, dans l’ombre, la mafia et les autorités s’inquiètent du dialogue qui s’établit entre les deux hommes, Hartmann ira de surprise en surprise jusqu’à l’étonnant coup de théâtre final.

« La muraille de lave», Arnaldur Indridason

Le commissaire Erlendur est parti en vacances sur les lieux de son enfance, il ne donne aucune nouvelle, on a retrouvé sa voiture abandonnée en rase campagne. Mais son équipe continue à travailler. Tandis qu'Elinborg, la fine cuisinière, s'occupe d'une affaire de viol, Sigurdur Oli, le jeune homme moderne formé aux Etats-Unis, reconnaît par hasard dans la rue l'un des témoins d'une affaire de pédophilie en partie résolue et le suit. Dans le même temps, un ami lui demande d'aider discrètement un couple de jeunes cadres qui, partiquant léchangisme, fait l'objet d'un chantage. Troublé par son divorce, surveillé de près par sa hiérachie qui n'apprécie pas ce type d'aide, Sigurdur Oli va aller jusqu'au bout d'une histoire surprenante, révélant la cupidité qui s'est emparée de la société islandaise avec l'expansion mondiale des modèles financiers.

« Babylone Vegas », José Luis Munoz

Ça fait dix ans que Mike Demon se coltine les déserts de Californie, du Nevada et de l'Arizona pour vendre des polices d'assurance agricoles. Ce jour-là, il en a encore une à fourguer avant de rentrer chez lui à Los Angeles. C'est l'anniversaire de la mort du King, il fait quarante-cinq degrés, on a retrouvé deux vieux grillés dans leur voiture et le moteur de la vieille Taurus commence à fondre. Demon prend la première sortie. Bienvenue à Las Vegas. Au garage, on lui annonce deux jours de réparation, mais pour Demon, ça veut surtout dire deux jours à rester coincé dans le temple de la perdition. Et quand on est le fils d'un puritain qui s'est ruiné au jeu avant de se suicider, ça fait deux jours de trop. Alors, quand les pièces de la Taurus tardent à arriver, Demon cède à son tour aux sirènes de la Grande Tentatrice et entre dans une frénésie de jeu, d'alcool et de sexe. Des lumières aveuglantes aux chambres d'hôtel où la Bible côtoie le bottin des prostituées, Demon plonge lentement dans un enfer dont Las Vegas n'est peut-être que l'antichambre.

« Le dernier kabbaliste de Lisbonne », Richard Zimler

Quel est donc le secret que l'éminent Abraham Zarko emporte dans sa tombe ? Le cadavre de cet homme, grand kabbaliste de Lisbonne, vient tout juste d'être découvert dans une salle de prière clandestine. A ses côtés, une jeune inconnue. Détail d'importance, chacune des victimes a la gorge tranchée, selon le rituel ancestral du chochet, boucher fidèle à la tradition casher. C'est en s'immisçant dans les tréfonds de la capitale portugaise, en cet an de grâce 1506 happé par la famine, la sécheresse et l'Inquisition, que Bérékhia, neveu du défunt, tentera de trouver la réponse à l'insondable énigme. Se peut-il que les meurtres soient l'œuvre de juifs mystiques ? Et où a bien pu passer la précieuse Haggadah, livre saint sur lequel travaillait son oncle Zarko ?

 

Société

« Lettre à un paysan sur le vaste merdier qu’est devenue l’agriculture »,Fabrice Nicolino

            Dans cette lettre adressée à un paysan âgé de 90 ans, l'auteur retrace l'évolution du monde agricole. Il dresse un état des lieux de la situation actuelle, s'interroge sur la validité des choix passés et propose des solutions pour l'avenir afin de retrouver une agriculture plus simple et plus saine.

Bonne lecture !                                                  

Votre médiathèque s'abonne à Wapiti

le .

LOGOS WAPITI 2015

Avis aux jeunes lecteurs passionnés de nature, d'animaux et de science, votre médiathèque vient de s'abonner à Wapiti.
Avec ce magazine, l’actualité de la science et de la nature est passée aux rayons X, la créativité du monde animal et végétal est révélée, la beauté de la planète est démontrée, les lecteurs passionnés (de 7 à 12 ans) deviennent des écocitoyens avertis !

 

Venez découvrir ce magazine!

Les nouveautés dans votre médiathèque: 14 mai

le .

Malgré le contexte particulier, certaines choses ne changent pas.

Grâce au soutien de la bibliothèque départementale de l’Aude, tous les quinze jours de nouveaux livres sont mis à votre disposition au sein de la médiathèque de Roullens.

Les nouveautés du 14 mai

IMG 20200514 181301 IMG 20200514 180703

Jeunesse

Art

« Découvre le street art», Caroline Desnoëttes

Le Street Art est un phénomène artistique actuel et captivant, dont la résonance et l'audience ne cessent de croître. Pour restituer sa richesse et sa diversité, Caroline Desnoëttes compose ici une véritable promenade commentée, sélectionnant 42 street-artistes, français et internationaux aux pratiques variées (trompe l'oeil, collages gigantesques, détournement de signalétique ou de publicités, messages politiques, pochoirs, mosaïque...)

 

Albums

« Blanche-neige, d’après le conte traditionnel», Marion Billet

Un jour, une reine meurt en donnant naissance à une magnifique petite fille, Blanche-Neige. Plus tard, le roi se remarie avec une femme belle, orgueilleuse et jalouse de la beauté de sa belle-fille. Tellement jalouse que la marâtre va tenter de tuer Blanche-Neige pour se débarrasser de sa rivale... Cette adaptation fidèle du conte traditionnel des frères Grimm est mise à la portée des plus jeunes grâce aux illustrations joyeuses et colorées de Marion Billet.

« Les riches heures de Jacominus Gainsborough », Rébecca Dautremer

En douze scènes de genre traversées par les saisons, ponctuées de trois pêle-mêle et d’une dizaine de portraits du héros à différents âges, voici le récit d’une vie. Ses petits riens, ses grands moments, ses joies, ses peines, ses doutes, ses épreuves… Avec, au final, la chance d’avoir été aimé et le bonheur de contempler, au crépuscule de son existence, ses amis fidèles, Policarpe, César, Agathon ou Byron, sa compagne Douce la bien nommée et ses petits-enfants autour de soi. Pour la première fois, Rébecca Dautremer peint des animaux humanisés. Elle nous offre une fresque unique pour parler à tous du bonheur d’être en vie, à travers le destin d’un humble petit lapin. Et nous livre en prime son histoire la plus personnelle…

« Un lion à la maison », Emmanuelle Eeckhout

Pour son anniversaire, Laëla a reçu un lion. Contrairement aux idées reçues, le lion est un merveilleux animal domestique... Il prend peu de place, une niche au jardin lui suffit amplement. Un bain par semaine est suffisant pour garder son poil soyeux et brillant, et une petite coupe de temps à autre lui fait le plus grand bien. N'hésitez pas à l'emmener à l'école, le lion adore les enfants

« Paul Klee, le chat et l’oiseau », Géraldine Elschner, Peggy Nille

Le chat nous conte son désir de liberté. Mais avant d’aller danser sous la Lune, il doit sortir de sa cage dorée. L’oiseau, qu’il aimerait tant croquer, sera son sauveur : il picore les barreaux de la fenêtre. L’oiseau ne sera pas mangé comme dans le poème de Prévert mais, devenu l’ami et non la proie, son portrait restera gravé dans la mémoire du chat. Un texte tout en musique et poésie où les couleurs, les arabesques noires, les cubes qui symbolisent la nature, sont autant d’invitations à se plonger dans l’œuvre de l’artiste.

« Les ogres », Jean Gourounas

Un livre tout-carton pour les petits dans lequel un personnage monstrueux poursuit des personnages dans les pièces d'une maison. Le livre est jalonné de découpes qui permettent de jouer sur l'animation, l'avant-l'après, le double sens de lecture et se prêtent aussi facilement au jeu de cache-cache.

« La folle journée de Piti l’escargot », Sandrine Lhomme

Bientôt, le jour va se lever et pour Piti, une folle journée va commencer...

« La mariée était trop belle », Béatrice Masini, Anna Laura Cantone

Elle est couturière et passe son temps à fabriquer de belles robes de mariée pour ses clientes. Elle se prend à rêver à la sienne qu'elle aimerait comme ci et surtout comme ça. Un jour, il arrive le beau "prince" qui lui demande sa main. Alors elle se lance dans la confection de ce qui la transformera en .... meringue. Le jour du mariage, que de rebondissements !

« La petite peur qui monte, qui monte… », Michel Piquemal, Virginie Sanchez

La porte a claqué. J'étais seul dans la maison vide. Dehors, le brouillard avait tout mangé. Dans la cuisine, le frigo bourdonnait comme une grosse mouche. Et si maman ne revenait pas ?

 

BDs

« Cizo. La nouvelle pépite », Aré

À quelques mois de la Coupe des continents, l’ancienne icône du football européen Mattéo Di Magio doit constituer en urgence une équipe capable de rivaliser avec des formations surpuissantes telles que l’Asie et l’Afrique. Sa sélection à contre-courant a de quoi surprendre. Le coach a choisi en effet de miser sur l'intelligence de jeu, l’agilité, la souplesse et surtout le petit grain de folie de ses joueurs plutôt que sur le physique et la puissance. C’est ainsi qu’il recrute le jeune Cizo, un prodige balle au pied jugé jusqu'alors trop chétif pour ce sport de golgoths. Cette nouvelle pépite permettra-t-elle à l’Europe de rivaliser avec le reste du monde?… Que les ­meilleurs gagnent !

« Le secret de Zara », Fred Bernard, Benjamin Flao

Les parents de Zara possèdent un magasin pour artistes. C’est là qu’elle découvre sa passion pour la peinture. Mais rien n’arrête sa fougue créatrice et ses dessins se poursuivent immanquablement au-delà de sa feuille, sur les tables, sur les murs… au désespoir de ses parents qui placent les tubes de couleur en hauteur et interdisent à Zara d’y toucher avant d’être assez grande pour les atteindre.

« Studio danse 5 », Crip, Béka

Quand le coeur mène la danse… Julie, Luce et Alia sont toujours aussi passionnées par la danse. Cette année, elles sont inscrites à un nouveau cours, le rock, où Alia découvre à ses dépens que les mecs mignons ne font pas forcément de bons partenaires ! Toute la troupe de Studio Danse se déplace également en Russie pour présenter le ballet Casse-Noisettes. Alors que Carla fait tout pour gâcher le spectacle, Nathalia, la couturière de l’école, y joue un rôle inattendu…

Intégrale « Sardine de l’espace », Joan Sfar, Emmanuel Guibert

Sardine de l'espace est la série "jeunesse" de superstars de la bande dessinée : Emmanuel Guibert, Joann Sfar et Mathieu Sapin. Une série lisible de 8 à 88 ans, imparablement drôle et attachante !

« Léonard. Super-génie », Turk et de Groot

Léonard, son indispensable disciple, Mathurine et Raoul en ont assez de jouer les redresseurs de tort pour tous, d'en prendre plein la figure et de se faire ratatiner constamment par des brutes en tout genre. Léonard invente alors un mélange qui donne une force surhumaine. Le voilà devenu un Super- Héros... un Super Génie !

 

Loisirs créatifs

« Crée tes insectes avec des objets à recycler », Paola Caliari

 

Romans

« Les gardiens. La prison du minotaure », Christos

Joris ne vit pas sur terre mais dans un livre. Ce livre, comme tous les autres, se trouve dans une gigantesque bibliothèque. Les créatures peuvent passer d’un ouvrage à un autre du moment qu’elles y sont citées. Cependant, certaines créatures essaient de passer dans des livres où elles n’ont rien à faire, et ce à des fins malveillantes.

L’intégrale « Les colombes du Roi-Soleil », Anne-Marie Desplatt-Duc

Au XVIIe siècle, sous le règne de Louis XIV, Madame de Maintenon fait ouvrir un pensionnat pour jeunes filles, à Saint Cyr, aux portes de Versailles. De belles et fortes amitiés se forment entre ces adolescentes réunies pour parfaire leur éducation. Mais elles rêvent d’amour et de liberté. Le faste de la Cour du Roi Soleil les attire, et elles sont prêtes à courir l’aventure afin d’écrire leur propre histoire.

« La princesse de pierre », les frères Grimm

Trois jeunes princes décident de partir à l'aventure. Les ainés adorent faire des bêtises mais, malheureusement, le plus jeune des princes est là pour les en empêcher. Un jour, les trois frères arrivent devant un chateau mystérieux...

 

Adultes

« Contes et légendes de l’arbre », Louis Espinassous

Une trentaine de contes d’origines très diverses (Europe, Sibérie, Afrique, Asie, Pacifique, Amérique du Sud) montrant l’importance symbolique de l’arbre dans toutes les cultures du monde.

 

BDs

L’intégrale « Ratafia», Pothier, Salsedo

Il a perdu au poker son bateau - la Kouklamou -, son équipage de pirates, et surtout ses neuf précieuses cartes au trésor. Celui qui a remporté le pactole est un mystérieux marin qui va réussir à se faire accepter par l’équipage, en leur proposant un marché : il devient le capitaine officiel de la Kouklamou en échange des cartes au trésor ! Faut dire qu’il est bizarre, ce nouveau capitaine : il se fiche éperdument des trésors et passe son temps à lire, chanter, sculpter et peindre le perroquet ! Quoi qu’il en soit, l’équipage, avec à sa tête le bouillant Romuald, accepte le marché. Les voilà donc partis à la chasse aux trésors, sans savoir que le capitaine Charles est à leur poursuite…

« Au cœur de Fukushima », Kazuto Tatsuta

Depuis l'accident de Tchernobyl, la destruction d'une partie de la centrale de Fukushima est la plus terrible catastrophe nucléaire civile qui ait frappée la planète. Suite à cet événement, un auteur de manga s'est fait engager anonymement comme ouvrier pour travailler dans la centrale afin de raconter le quotidien de cette usine et de ses réacteurs endommagés.

« Femme sauvage », Tom Tirabosco

Dans un futur proche, aux États-Unis, les manifestations contre les outrances du capitalisme sauvage ont tourné aux émeutes et à la guerre civile. Alors que la planète elle-même se rebiffe suite aux dérèglements climatiques, les plus riches se sont retranchés dans des zones ultra sécurisées alors que les Rebels se sont réfugiés dans le Nord afin d'échapper à la répression. Après de nouveaux affrontements, une jeune femme décide de les rejoindre. Elle voyage seule. Très vite, elle va être confrontée à la nature, dans un périple qui la poussera dans ses ultimes retranchements. Elle qui voue à la nature un respect immense, elle découvre vite les difficultés de la survie en milieu sauvage... c'est pourtant au coeur de cette nature hostile qu'elle fera une rencontre qui va bouleverser sa vie.

 

Ecologie

« Qui a tué l’écologie », Fabrice Nicolino

Ce livre va faire mal, parce qu'il décrit ce qu'est devenu le mouvement écologiste, celui des salons dorés, des petits-fours, des photos de groupe devant les palais officiels. Ce livre va faire mal, parce qu'il révèle pour la première fois l'histoire, les histoires, les coulisses. On peut donc le lire comme un roman vrai, un polar implacable, rempli de personnages aussi étonnants qu'Anton Rupert, l'un des véritables fondateurs du WWF International. Mais, bien au-delà, l'acte d'accusation vise la "bande des quatre" qui s'est laissé abuser par les ruses et les risettes de l'Etat français, Nicolas Sarkozy, Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciuski-Morizet en tête. Certes, il existes de nombreuses différences entre le WWF, Greenpeace, la Fondation Hulot et France Nature Environnement (FNE). Mais au total, le bilan est désastreux. Alors que les mêmes clament que la planète est en perdition - et elle l'est -, ils préfèrent compromis, tapes dans le dos et décorations. Qui a tué l'écologie? ne se contente pas de poser une question, mais y répond. Le livre a été écrit par un écologiste engagé depuis des décennies dans le combat pour la vie sur terre. Il appelle à un sursaut historique, seul capable de nous aider à faire face à la crise écologique qui arrive. Qui est déjà là. C'est donc un cri d'espoir. Et un appel majeur.

 

Romans

« La guerre de Louise», Elsa Chabrol

Louise vit à La Pievà, en Corse. Peu de temps après que la Première Guerre mondiale éclate, elle voit son père mourir. Elle décide alors de rejoindre Julien, son unique cousin avec lequel elle entretenait une correspondance. Commence pour la jeune fille un périple qui la mène du sud de la Corse à Paris en passant par Nice et Verdun.

«Marie doigts de fée », Claude Lafaye

A la veille de la Belle Epoque, la petite Marie Chassagne quitte sa province natale et la ferme familiale. Placée comme fille de cuisine à Paris, on la dote d'une robe bien trop grande pour elle. Mais, en quelques gestes enfantins. elle réussit d'instinct à l'ajuster à sa taille sous le regard admiratif d'Henriette, la chef lingère. Celle-ci obtient alors de la prendre à ses côtés et de lui apprendre le métier. L'avenir de Marie est tracé : elle sera couturière... Mais auparavant, il lui faudra en découdre avec les accrocs et les ourlets de la vie.

« Le bâtard du bois noir », Hubert de Maximy

" Il m'a battu trop fort. Alors je m'en vais. J'reviendrai jamais ! " A cinq ans, Marius avait voulu fuir les gifles du maître, le travail harassant, les sabots trop petits, une enfance terrible. Dur d'être un " bastardou " dans les années 1900, à la ferme du Bois noir, un domaine perdu du Haut-Velay. Pourtant, il avait l'amour rude de sa mère, fille de ferme, celui de Jeanne aussi. Mais voilà, la première cachait le secret de sa naissance et la seconde un amour interdit. Qui s'étonnerait dès lors que, jeune adulte, il s'engage en août 1914, décidé à se faire tuer ? Mais la guerre provoque d'étranges rencontres. Et, si les obus creusent des tombes, ils mettent parfois au jour des secrets de famille

Intégrale « Le sorceleur», Andrezj Sapkowski

Geralt de Riv est un personnage étrange, une bizarrerie de la nature, un mutant qui, grâce à la magie et à un long entraînement, mais aussi grâce à un mystérieux élixir, est devenu un meurtrier parfait. Ses cheveux blancs, ses yeux nyctalopes et son manteau noir effrayent et fascinent. Il parcourt des contrées pittoresques en gagnant sa vie comme chasseur de monstres. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur. Car Geralt est plus qu'un guerrier ou un mage. C'est un Sorceleur. Il est unique. Au cours de ses aventures, il rencontrera une autoritaire mais généreuse prêtresse, un troubadour paillard au grand cœur, et une magicienne capricieuse aux charmes vénéneux. Amis d un jour, amours dune nuit. Mais au bout de sa quête, peut-être pourra-t-il prononcer son dernier vœu : retrouver son humanité perdue...

« Jane Austen et moi », Emma Campbell Webster

Votre nom : Elizabeth Bennet. Votre mission : faire un mariage de raison et d'amour, tout en évitant les scandales de famille. Vous n'avez pour vous que votre esprit vif, votre bon sens, votre beauté "passable", et vous devez vous frayer un chemin à travers une infinité de choix qui détermineront votre propre destin romantique (et financier). Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui serait arrivé si Elizabeth avait accepté la proposition de Mr. Darcy, d'Orgueil et Préjugés, dès leur première rencontre? Ou si elle s'était sauvée des bras de Mr. Darcy pour se jeter dans ceux du capitaine Wentworth, de Persuasion ? Voici l'occasion de le découvrir. Jane Austen et moi est ancré dans Orgueil et Préjugés, mais les choix proposés tout au long du livre vous mèneront au cœur des autres romans de Jane Austen, et dans un territoire imaginaire. Jane Austen et moi est un labyrinthe d'amours et de mensonges, de séductions et de scandales, de mésaventures et de mariages, un véritable défi et un ravissement pour tous les amoureux de Jane Austen. La mission d'Elizabeth réussira-t-elle ? Son destin est entre vos mains.

 

Romans policiers

« Mystère rue des saints-pères », Claude Izner

Comme nombre de visiteurs du monde entier, Victor Legris, libraire rue des Saints-Pères, se rend à l'Exposition universelle où la tour Eiffel, qui vient d'être achevée, trône en véritable vedette. En ce début d'été 1889, les Parisiens ont bien du mal à se frayer un chemin dans la foule qui se presse entre les kiosques multicolores, dans les allées envahies de pousse-pousse et d'âniers égyptiens... Au premier étage de la tour, Victor doit retrouver Kenji Mori, son associé, et son ami Marius Bonnet, qui vient de lancer un nouveau journal, Le Passe-partout. Mais leur rendez-vous est vite interrompu : une femme vient de s'écrouler sous le coup d'une étrange piqûre. S'ensuit une série de morts inexpliquées qui vont marquer les débuts d'enquêteur de Victor Legris... Ces nouveaux mystères de Paris nous plongent dans la capitale des impressionnistes, ses " villages " et ses quartiers populaires.

« Le dompteur de lion», Camilla Läckberg

C'est le mois de janvier et un froid glacial s'est emparé de Fjällbacka. Une fille à demi nue, surgie de la forêt enneigée, est percutée par une voiture. Lorsque Patrik Hedström et ses collègues sont prévenus, la jeune fille a déjà été identifiée. Il s'agit de Victoria, portée disparue depuis quatre mois. Son corps présente des blessures qu'aucun accident ne saurait expliquer : ses orbites sont vides, sa langue est coupée et ses tympans percés. Quelqu'un en a fait une poupée humaine. D'autres cas de disparitions dans les environs font redouter que le bourreau n'en soit pas à sa première victime. De son côté, Erica Falck commence à exhumer une vieille affaire pour son nouveau bouquin. Une femme purge sa peine depuis plus de trente ans pour avoir tué son mari, un ancien dompteur de lions, qui maltraitait leur fille avec sa complicité passive. Mais Erica est persuadée que cette mère de famille porte un secret encore plus sombre. Jonglant entre ses recherches, une maison en perpétuel désordre et des jumeaux qui mettent le concept de l'amour inconditionnel à rude épreuve, elle est loin de se douter que pour certains, l'instinct maternel n'a rien de naturel... Avec ce neuvième volet de la série Fjällbacka, Camilla Läckberg signe un polar crépusculaire et violent. La reine du noir nordique s'y montre plus indomptable que jamais.

« L’enfant du silence », Abigail Padgett

Un enfant de quatre ans, de race blanche, a été retrouvé sur la réserve indienne des Barona, dans une bâtisse inhabitée, à cinq heures trente du matin. Il était attaché à un matelas par une corde à linge. Bo Bradley, du service de protection de l'enfant, a été chargée de son dossier. Pourquoi était-il attaché, et la personne qui l'a mis là avait-elle l'intention de revenir ? Bo découvre que l'enfant est sourd, et s'attache à lui. Mais, bientôt, des tueurs surgissent à l'hôpital où est soigné le rescapé et cherchent à le tuer. Bo engage alors une course contre la montre pour découvrir quelle malédiction pèse sur l'enfant et essayer de le sauver.


Bonne lecture !                                                  

Sélection de ressources anti-ennui 4!

le .

89770350 1330531550469479 1701402984518254592 n

Le confinement continue, et l'ennui pourrait s'installer. Continuons donc notre sélection de ressources pour apprendre, découvrir et s'émerveiller, sans bouger de chez soi!

 

Sélection adultes

De fantastiques jeux scientifiques (gratuits) existent: http://www.memorya.org/#accueil.
Memorya est un jeu absolument splendide (mais qui demande une bonne connexion) qui permet d'en apprendre beaucoup sur la mémoire sous toutes ses formes.

Saviez-vous que l'INA propose une offre de streaming illimitée? Et en cette période compliquée, l'INA offre un accès de trois mois à sa plateforme:
https://madelen.ina.fr/

Le Ministère du Tourisme égyptien et l'université d'Harvard se sont associés pour numériser plusieurs sites extraordinaires.
Nul besoin de payer le ticket d'entrée ou de faire la queue, les merveilles de la tombe de la reine Meresankh III s'offrent à vous.

https://my.matterport.com/show/?m=d42fuVA21To

Puisque vous avez du temps, pourquoi ne pas redécouvrir certains classiques ou découvrir de nouvelles œuvres? Il y en a pour tous les goûts:
https://www.troiscouleurs.fr/…/le-festival-a-la-…/top-films/

 

Sélection jeunesse

Les jeux de rôles sont excellents pour développer son imagination et sa patience. P'tites sorcières a pour but de vous faire vivre des aventures insolites dans la peau d'une jeune pratiquante de la sorcellerie.
Ses règles simples rendent ce jeu accessibles à tous:
http://toinito.free.fr/fr/jdr/psorcieres.php

S'il y en a bien qui connaissent le confinement, ce sont les astronautes, qui peuvent passer de longs mois en orbite.Profitez de l'occasion pour découvrir, grâce à des expériences et des activités simples, leur vie à bord de la Station Spatiale Internationale !

https://www.cite-espace.com/astronaute-chez-soi/

Le projet Monsieur Onde, élaboré par la Philharmonie de Paris, vise à rendre plus accessible la musique symphonique et à aiguiser l’écoute des auditeurs en les accompagnant dans leur découverte d’œuvres majeures du répertoire. Petits et grands pourront découvrir, de façon ludique et accessible, 260 ans de musique!
https://monsieur-onde.com/discotheque/

Une rencontre entre le Cid de Corneille et une classe de 4eme? Le résultat est aussi drôle qu'émouvant:
https://www.la-boite-a-bulles.com/digital/play/575

Tout le monde se mobilise pour vous distraire pendant le confinement. Disneyland Paris met en ligne des recettes à faire en famille, des tutos de danse, des coloriages, des jeux...
Avec autant d'activités disponibles, tout le monde trouvera son bonheur!
https://athome.disneylandparis.com/

Le service du patrimoine de la bibliothèque de Mulhouse anime ses trésors : jeux des 7 erreurs, jeux des familles, puzzles, mots croisés...Enfant, adulte, amateur ou expert, vous trouverez forcément de quoi vous divertir !
https://bibliotheques.mulhouse.fr/index/index/id_profil/75

C'est le moment de partager une idée créatrice et ludique avec vos enfants. Fabriquez ces 7 jeux de société, et emmenez-les partout:
https://www.montremoicomment.com/…/7-jeux-de-societe-a-fabr…

 

Bonne découverte!

Club de lecture

le .

A la demande générale, votre médiathèque accueille désormais un club de lecture une fois par trimestre, à la place de l'apéritif-culture, à 18h30.

Retrouvons-nous le vendredi 

Le principe est simple, tous les participants se retrouvent pour échanger sur un livre précis, annoncé à l'avance.

Le premier club de lecture aura lieu le vendredi 7 février et portera sur "Les braises", de Sandor Marai.

9782253933786 001 T

Ce livre se trouve dès aujourd'hui dans votre médiathèque.